101

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Comme quoi, les médias américains ne valent guère mieux que les médias français.

Rue89 a écrit:

Trump piégé sur Twitter : ça ne vous rappelle rien ?

Le candidat républicain à la présidentielle américaine a recopié une citation de Mussolini sur le réseau social. Le site Gawker, qui s’est joué de lui, reproduit ce que les médias français ont fait avec Jean-Marie Le Pen.
Par Daniel Schneidermann Arrêt sur images. Publié le 29/02/2016 à 09h57

Ah, ils s’en sont donné à cœur joie, les grands médias US. Invité ce week-end d’une chaîne américaine historique, NBC, Donald Trump n’a pas été interrogé sur son programme, mais sur... Mussolini. C’est Le Monde qui nous l’apprend.

Pourquoi cette irruption du Duce dans la primaire  ? Parce que Trump, twitto compulsif, a retweeté une citation de Mussolini (« il est mieux de vivre un jour comme un lion que 100 ans comme un mouton »). Cette citation avait été tweetée par un compte, @ilduce2016, créé par des journalistes du magazine en ligne Gawker, pour « bombarder » Trump de citations de Mussolini, afin de le « piéger » en montrant qu’il retweete n’importe quoi.

Une nouvelle journée d’obsession

Gawker est un site à mi-chemin entre investigation et potins people, manifestement plus à l’aise pour piéger Trump, que lorsqu’il se retrouve les doigts coincés par le couvercle de la poubelle qu’il a tenté de soulever. Bref, c’est un site attrape-buzz, tous buzz mélangés, bons buzz et bad buzz, qui a joué avec Trump, et a réussi son coup  : les « grands médias » n’ont parlé que de lui, pendant une journée.

De lui, et de Trump. Car l’autre bilan est celui-ci  : une nouvelle journée d’obsession Trump. Saviez-vous que la phrase était de Mussolini, oui ou non  ? Répondez  ! Les citoyens veulent savoir  !

Cette obsession ne vous rappelle rien  ? Mais oui  : Le Pen (Jean-Marie). Bonne réponse. Et l’obsession « lepenoïde » des médias français, plusieurs décennies durant.
Le Pen et l’effroi promotionnel

Des décennies durant, les médias français ont fait du Trump avec Le Pen, multipliant les manchettes, les enquêtes et les montages rétrospectifs pour démontrer la dangerosité du personnage.

Sans jamais soupçonner que ces agressions à répétition consolidaient le noyau dur de son électorat. Et sans nullement empêcher Le Pen de s’installer dans le paysage, et d’y rester sous son plafond de verre, plafond auquel se heurte aujourd’hui, d’ailleurs, sa fille après lui. Cela s’appelle l’effroi promotionnel.

Dans ces conditions, l’étonnant n’est pas que Le Pen (père) déclare aujourd’hui sa flamme à Trump. L’étonnant, c’est qu’il ne l’ait pas fait avant. Plus ils répèteront que Trump est un facho, qu’il est complaisant avec le Ku Klux Klan, plus ils le consolideront. Les Américains qui votent Trump achètent aujourd’hui de la transgression, et de l’énergie pure.
Mais qui est le vrai Trump ?

Mais à propos, qui est le candidat Trump  ? Le fou furieux que dépeignent les médias français, reprenant les médias US, est-il le vrai Trump  ? La perspective de plus en plus certaine de sa désignation comme candidat républicain commence à inciter les plus hardis des journalistes français à aller scruter les détails de son programme, qu’il expose à longueur de meetings, passé le moment des provocations rituelles.

Et à réaliser que sur certains points (Planning familial, protection sociale), Trump est moins réac que certains de ses concurrents républicains (il est vrai que la barre est placée très haut).

Comme dit Mediapart, Trump a su surfer sur « le ras-le-bol des Américains, y compris conservateurs, contre les politiques néolibérales qu’ils subissent depuis trente ans ». Expliquer les choses ainsi est certes moins attrape-clics que faire joujou avec Mussolini. Mais sans doute simplement plus juste.

http://rue89.nouvelobs.com/2016/02/29/t … ien-263313

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Broz a écrit:

Ou peut-être bien que c'est un clown, et que c'est un clown qui gagne.

https://en.wikipedia.org/wiki/Tiririca

« gnagnagnagna » (FDL)
« gnagnagna google gnagnagna » (Pierre-L)

103

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Heureusement qu'il y a quelques (rares) bons articles sur le phénomène Trump. Ça rattrape la médiocrité des 95% des articles de la presse française sur ce sujet.

http://www.marianne.net/obj-washington/ … 40886.html

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/0 … danger.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

104

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

La propagande française anti-Trump est si grossière que j'en viens à souhaiter qu'il soit élu.
Cela dit, la Clinton a un effet repoussoir tellement efficace que je n'ai peut-être même pas besoin de ça...

Les Echos a écrit:

Donald Trump n’exclut pas une attaque nucléaire sur l’Europe

Puisqu’il refuse de se priver d’une quelconque «option», Donald Trump affirme qu’il serait prêt à bombarder l’Europe ou le Moyen-Orient avec l’arme nucléaire.

Lâcher une bombe nucléaire sur l'Europe ? Donald Trump refuse d'exclure cette option. Dans une interview accordée à la chaîne MSNBC, le candidat à l'investiture républicaine s'est interrogé à voix haute : «pourquoi les Etats-Unis fabriquent-ils des armes nucléaires si ce n’est pas pour les utiliser ?».

Heureusement, le milliardaire précise qu’il serait «très, très lent à tirer sur la gâchette», et que «nous (les Etats-Unis) serions les derniers à utiliser l’arme nucléaire ».
Une «possibilité»

L’argument de Donald Trump pour justifier ce choix diplomatique étonnant réside dans le fait que retirer cette option ferait de lui «un très mauvais négociateur». Simplement parce que l’utilisation de l’arme nucléaire reste une «possibilité».

«Pouvez-vous dire au Moyen-Orient que nous n’utiliserions jamais d’arme nucléaire ?», demande le journaliste Chris Matthews. «Je ne dirais jamais ça. Je ne me priverais jamais d’aucune de mes options», répond Trump.
«Je ne me priverais pas de cette option, pour personne»

«Et l’Europe ?», insiste Matthews. «Je ne me priverais pas de cette option, pour personne», tranche le candidat. Interrogé plus directement - «vous allez utiliser l’arme nucléaire sur l’Europe ?» - Trump reste sibyllin : «Non ! Je ne pense pas. Mais...»

Comme le souligne Chris Matthews, «le problème, c’est que les gens sensés vous entendent, mais aussi les gens fous, et eux ne sont pas affectés par vos menaces. Les vrais fanatiques se disent “tant mieux, continuez comme ça”».

http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis … 211125.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

105

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Haha !

https://pbs.twimg.com/media/CfcijJiUUAA8KqV.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

106

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Haha !

https://pbs.twimg.com/media/CfcijJiUUAA8KqV.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

107

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Haha ! (bis)

Le Figaro a écrit:

Côté démocrates, les échanges se font de plus en plus violents entre Hillary Clinton et son adversaire Bernie Sanders. Ce dernier a été piégé par une interview dans laquelle il a affirmé qu'il fallait toujours utiliser des jetons dans le métro de New York alors que ce système a été abandonné en 2003. Hillary Clinton a saisi l'aubaine, invitant jeudi des journalistes à l'accompagner dans le métro new-yorkais et à la voir manier une carte numérique. Il lui a cependant fallu s'y prendre à plusieurs reprises avant de parvenir à franchir le tourniquet.

http://www.lefigaro.fr/international/20 … w-york.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

108

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Le jeu des sept erreurs.

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xta1/v/t1.0-9/13006743_10154139385719511_4781318494899147814_n.jpg?oh=87f6ba36cb9aa1e3fd38f74d1c45a773&oe=57BF334D

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

109

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

La "démocratie" à l'américaine. Un peu comme la française, quoi.

http://www.lefigaro.fr/elections-americ … php#reagir

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

110

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Hahahahaha ! Tellement drôle. Il n'a plus qu'à prendre une colistière noire ou latina et c'est bon.

Challenges a écrit:

Etats-Unis: un sondage donne Trump gagnant face à Clinton

Pour la première fois depuis plusieurs mois, le favori des Républicains est donné gagnant face à Hillary Clinton. Il mobilise plus dans le camp adverse et chez les électeurs indépendants.
Pour la première fois, le magnat de l'immobilier est donné devant la candidate démocrate dans un sondage. Montage AFP-ChallengesPour la première fois, le magnat de l'immobilier est donné devant la candidate démocrate dans un sondage.

Hillary Clinton a de quoi s'inquiéter. Pour la première fois depuis octobre dernier, la candidate démocrate est donnée perdante face à Donald Trump lors de l'élection présidentielle de novembre 2016, dans un sondage réalisé par l'institut américain Rasmussen, lundi 2 mai. Le magnat de l'immobilier recueillerait 41% des intentions de vote, contre 39% pour son adversaire démocrate. 15% des électeurs préférant un autre candidat, et 5% se déclarant indécis.

Cette étude, conduite par téléphone, confirme la dégradation des intentions de vote pour Hillary Clinton. Début mars encore, la favorite des sondages était donnée gagnante par 41% des voix contre 36% pour Trump. La semaine dernière, les deux candidats étaient donnés au coude-à-coude par Rasmussen Reports (38% chacun) dans un sondage laissant la possibilité aux électeurs de ne pas aller voter s'ils le souhaitaient - ce que 6% des personnes interrogées avaient choisi de faire. Sans cette option, Trump était donné gagnant.

Trump mobilise plus que Clinton dans le camp adverse

Selon Rasmussen, Trump mobilise moins que Clinton dans son propre camp. L'homme d'affaires new yorkais est soutenu par 73% des républicains, contre 77% des démocrates pour Hillary Clinton. Mais Trump recueille 15% d'intentions de vote chez les... démocrates, quand son adversaire n'attire que 8% des électeurs Républicains. Donald Trump est aussi préféré par les électeurs indépendants, qui sont 37% à envisager un vote en sa faveur, contre 31% pour Clinton. 9% restent indécis.

Selon cette étude, réalisée auprès de 1.000 américains en âge d'aller voter, Trump serait en tête chez les hommes (48% contre 35%) et Hillary Clinton chez les femmes (44% contre 34%). L'avance de la candidate démocrate chez les moins de 40 ans, une catégorie généralement favorable aux démocrates, s'est réduit à 38% contre 32%. Une indication, qui laisse penser que les jeunes seront probablement une cible prioritaire de la campagne électorale. Un quart d'entre-eux désirant voter pour un autre candidat que le duo Clinton-Trump. Le favori républicain dispose d'un léger avantage chez les électeurs les plus âgés.

Toujours selon Rasmussen, Hillary Clinton remporterait 71% du vote des électeurs afro-américains, 45% du vote des autres minorités,  mais seulement 33% du vote des électeurs blancs. A l'inverse, Donald Trump ne recueillerait que 9% du vote des électeurs afro-américains, 33% du vote des autres minorités, et 48% du vote des électeurs blancs.

http://www.challenges.fr/monde/20160502 … inton.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

111

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Enfin il ne veut pas dire grand-chose, ce sondage, tant qu'il y a d'autres candidats dedans.

Trump ne gagnera jamais.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

112

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Je n'en suis pas si sûr.

Last edited by FDL (04-05-2016 07:48:05)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

113

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

En 2015.
On peut aussi inclure Philippe Labro dans le lot.

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xlp1/v/t1.0-9/13138844_1297576896938503_9003622565303948508_n.png?oh=d5cbeb927eef566dccd235b09a78bef7&oe=579D7E74

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

114

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Broz a écrit:

Trump ne gagnera jamais.

Youpla boum tagada tsoin tsoin.

Le Figaro - AFP a écrit:


Trump et Clinton au coude-à-coude dans des Etats cruciaux

La course présidentielle entre le probable candidat républicain à la Maison-Blanche et la démocrate dans les trois Etats les plus décisifs, la Floride, l'Ohio et la Pennsylvanie, est trop serrée pour en prédire l'issue, selon un sondage publié mardi.

Le probable candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump et la démocrate Hillary Clinton, en tête de la course à l'investiture dans son parti, sont au coude-à-coude dans trois Etats clés de la course à la présidentielle, selon un sondage publié mardi. "A six mois de l'élection", le 8 novembre, "la course présidentielle entre Hillary Clinton et Donald Trump dans les trois Etats les plus décisifs, la Floride, l'Ohio et la Pennsylvanie, est trop serrée pour en prédire l'issue", analyse Peter A. Brown, directeur adjoint de l'institut de sondages de l'université Quinnipiac, qui fait référence aux Etats-Unis.

Le rival de Hillary Clinton, le sénateur du Vermont Bernie Sanders, battrait lui le candidat républicain dans les trois Etats. "Depuis 1960, aucun candidat n'a gagné la course présidentielle sans remporter au moins deux de ces trois Etats", explique l'institut Quinnipiac dans un communiqué. Ce sondage souligne la fragilité de Hillary Clinton face à une candidature Trump qui après avoir été reçue avec dérision en juin 2015, a connu une trajectoire météorique, prenant de court la plupart des observateurs.

En Floride, Hillary Clinton remporterait 43% des suffrages contre 42% pour Donald trump. La démocrate arriverait également devant le magnat de l'immobilier en Pennsylvanie, avec le même écart (43% contre 42% pour Donald Trump), qui entre dans la marge d'erreur de 3% du sondage. Dans l'Ohio, le milliardaire gagnerait plus largement face Hillary Clinton, avec 43% contre 39%.  Si Bernie Sanders remportait la nomination démocrate, une hypothèse restant peu probable malgré sa popularité, il battrait Donald Trump en Floride (44% contre 42%), dans l'Ohio (43% contre 41%) et en Pennsylvanie par une marge plus nette (47% contre 41%).

Hillary Clinton fait mieux que Donald Trump chez les femmes et les minorités. "La faiblesse des républicains chez les électeurs issus de minorités est bien connue. Mais la raison pour laquelle cette course est si serrée vient de la faiblesse historique de Clinton chez les hommes blancs", souligne Peter A. Brown. Les deux candidats sont impopulaires dans les trois Etats.

Le sondage Quinnipiac a été conduit entre le 27 avril et le 8 mai, auprès d'environ 1.000 électeurs dans chacun des Etats. Soit en partie après le retrait des deux derniers rivaux de Donald Trump dans la course à l'investiture républicaine, la semaine dernière.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

115

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Trump ne gagnera pas, parce que même avec ces trois états considérés comme des tossups, Clinton a 255 grands électeurs de plus ou moins assurés. L'analyse des tendances (c'est à dire, pas sur un seul sondage, même pas strictement défavorable à Clinton d'ailleurs) a même permis à Cook de reclasser 13 états comme moins solidement acquis aux Républicains ou plus solidement acquis à Clinton.

http://cookpolitical.com/story/9583

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

116

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Décidément... La réalité est têtue.

Le Figaro - Reuters a écrit:

Un sondage place Trump et Clinton à égalité

Un sondage de Reuters/Ipsos publié hier soir dégage une tendance inédite: le duel entre le candidat républicain Donald Trump et son homologue démocrate Hillary Clinton lors de l'élection présidentielle du 8 novembre prochain pourrait bien être plus serré que prévu. Concrètement, les deux rivaux sont quasiment à égalité dans les intentions de vote.

1289 personnes ont été interrogées à travers cette enquête d'opinion. 41% des électeurs interrogés soutiennent Hillary Clinton, contre 40% pour Donald Trump. Au-delà, 19% se déclarent encore indécis. Si l'élection n'a lieu que dans six mois, ce sondage tend à remettre en cause la campagne de Clinton. Trump, quant à lui, a assomé ses deux derniers rivaux la semaine dernière et est assuré d'être le prochain candidat républicain.

"Je suis très heureux de voir ces chiffres. On est sur la bonne voie", a déclaré Donald Trump à Reuters en voyant ce sondage. Un sondage mené le 4 mai dernier par Reuters et Ipsos voyait Clinton s'imposer avec 48% des voix contre 35% pour le milliardaire.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ … galite.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

117

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

En fait, Clinton est la Cheminade américaine.

Courrier international a écrit:

Etats-Unis. Hillary Clinton, la candidate qui s’intéresse aux extraterrestres

L’ex-secrétaire d’Etat, qui veut déclassifier les fichiers du gouvernement américain sur les ovnis, montre un intérêt étonnant pour la vie extraterrestre.

Des passionnés d’ovnis l’appellent la première “candidate E.T.”. Hillary Clinton, favorite pour l’investiture démocrate en vue de la prochaine présidentielle américaine, montre un intérêt inhabituel pour les extraterrestres, rapporte le New York Times.

“Hillary s’est emparée de cette question avec un intérêt absolument sans précédent dans la politique américaine”, déclare au journal Joseph G. Buchanan, un militant qui appelle depuis longtemps à plus de transparence sur le sujet.   
Nouveau nom

Hillary Clinton a surpris dans une interview télévisée en mars, en corrigeant l’animateur qui l’interrogeait sur les ovnis : “Vous savez, il y a un nouveau nom, a-t-elle répondu. C’est unexplained aerial phenomenon [phénomène aérien inexpliqué], U.A.P. C’est la dernière nomenclature.”

Selon le New York Times, elle aurait été briefée sur la question par son directeur de campagne, John Podesta, ancien conseiller de Barack Obama et de Bill Clinton, qui est aussi fan de la série X-Files et militant de longue date pour la déclassification des fichiers du gouvernement américain sur ces phénomènes. 
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les ovnis

Hillary Clinton a aussi fait savoir que, sauf menace pour la sécurité nationale américaine, elle ouvrirait au public les fichiers du gouvernement américain sur le sujet. Dans une interview à la radio le mois dernier, Hillary Clinton a ainsi déclaré qu’elle “souhait[ait] ouvrir les fichiers autant que possible”.

La candidate a également assuré qu’elle donnerait des informations sur la zone 51, dans le Nevada, lieu d’une base militaire qui abriterait, selon certains, des informations classifiées sur les aliens et les ovnis.
“Pas de certitude”

Alors qu’on lui demandait si elle croyait aux ovnis, dans l’interview radiophonique citée précédemment, Hillary Clinton a répondu : “Je ne sais pas. Je veux voir ce que disent les informations disponibles.” En ajoutant :   

    Il a suffisamment d’histoires pour me conduire à penser que tout le monde n’est pas simplement assis dans sa cuisine à les inventer.”

Dans une interview donnée l’an dernier, Clinton avait aussi déclaré : “Je pense que nous avons peut-être déjà” reçu la visite d’extraterrestres. “Nous n’avons pas de certitude.”

http://www.courrierinternational.com/ar … terrestres

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

118

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Un article de l'Obs disait récemment qu'aucun sondage n'accordait la première place à Trump. Le fait est que de tels sondages commencent à apparaître.

http://www.foxnews.com/politics/2016/05 … dates.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

C'est un indicateur, s'il venait à être confirmé par plus d'études à la limite on pourrait dégager une tendance de popularité au niveau national, mais ces sondages nationaux n'ont pas beaucoup de valeur pour prévoir l'issue du scrutin.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

120

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Peut-être mais il indique quelque chose, comme tu dis. Personne ne misait sur Trump il y a seulement quelques semaines et là, les choses évoluent. Ce n'est pas forcément gagné d'avance pour Clinton. La moumoute pourrait bien battre la sorcière, au final.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

121

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Ça sent le fiasco, sa campagne.

Le Point a écrit:

États-Unis : l'affaire des e-mails empoisonne la campagne de Clinton
Un rapport d'enquête fustige l'usage d'une messagerie privée de la candidate démocrate à la présidentielle lorsqu'elle était secrétaire d'État.

Malmenée dans la primaire démocrate face à un Bernie Sanders résistant, Hillary Clinton voit l'affaire des mails ressurgir. Et assombrir son image. La candidate démocrate à la présidentielle américaine a essuyé un coup dur mercredi dans le scandale politique de ses e-mails qui l'empoisonne depuis 18 mois, un audit gouvernemental fustigeant l'usage d'une messagerie privée lorsqu'elle pilotait la diplomatie américaine.

Une nouvelle gifle dans ce feuilleton sans fin pour l'ancienne secrétaire d'État qui espère succéder au président Barack Obama à la Maison-Blanche, mais qui reste aux prises avec son concurrent démocrate Bernie Sanders, tout en se préparant à un duel le 8 novembre avec son rival républicain Donald Trump. C'est dans ce contexte d'une campagne acharnée que l'inspecteur général du département d'État, un organe administratif indépendant, a rendu public un rapport d'enquête au vitriol sur les pratiques des chefs de la diplomatie américaine depuis le début des années 2000 – de Colin Powell à John Kerry – en matière de communications par courriels.

L'audit dénonce "des failles de longue date et systématiques liées aux communications et enregistrements électroniques", du temps où Hillary Clinton était à la tête du ministère des Affaires étrangères (2009-2013). Dans un document très détaillé, l'inspecteur général souligne que les "directives" du département d'État étaient devenues "beaucoup plus précises et sophistiquées" sous le mandat de Hillary Clinton.

30 000 courriels

Lorsqu'elle était ministre, elle "utilisait des appareils mobiles pour des activités officielles et a largement eu recours à un compte e-mail personnel sur son serveur privé", critique l'organe administratif américain. Or "le bureau de l'inspecteur général n'a trouvé aucune preuve que la secrétaire d'État avait demandé ou obtenu des directives ou l'approbation pour mener ses activités officielles via un compte e-mail personnel sur son serveur privé", fustige le rapport.

Lorsque l'affaire avait éclaté fin 2014, Hillary Clinton avait remis 55 000 pages papier d'e-mails, soit 30 000 courriels, à son ancien ministère. Sous injonction de la justice, le département d'État les a épluchés et publiés au fur et à mesure jusqu'en mars dernier, à l'exception de courriels dont le contenu a été jugé trop sensible et qui ont été requalifiés a posteriori. Environ 2 000 messages ont été ainsi classifiés comme "confidentiels" a posteriori, 65 autres l'ont été à l'échelon supérieur "secret" et ont été en partie expurgés et 22 e-mails ont été jugés "top secrets" et n'ont pas été publiés.

Énorme polémique politique

La favorite du camp démocrate à la présidentielle maintient qu'aucun de ces courriels n'était classifié lorsqu'elle les avait envoyés depuis sa messagerie et son serveur privés entre janvier 2009 et février 2013. Certes, a concédé son porte-parole, "nous reconnaissons que des mesures auraient dû être prises pour garantir que le gouvernement puisse mieux conserver des données officielles". Mais, a-t-il fait valoir concernant la sécurité des communications gouvernementales, "rien ne prouve que le serveur de la secrétaire d'État ait été violé". De son côté, le département d'État, aujourd'hui dirigé par John Kerry, n'a pas pu certifier mercredi que le compte de Hillary Clinton n'avait pas été piraté à l'époque.

Celle qui aspire à diriger la première puissance mondiale reste embourbée depuis un an et demi dans une controverse, au départ administrative et technique, qui s'est très vite transformée en une énorme polémique politique. L'utilisation d'un compte privé à des fins professionnelles, bannie par les règles de l'administration américaine, vaut à Hillary Clinton d'être la cible des républicains, qui lui reprochent d'avoir mis en péril la sécurité nationale en n'utilisant pas les serveurs officiels sécurisés. Ils l'accusent aussi d'avoir voulu cacher des échanges et des dossiers diplomatiques sensibles.

Hillary Clinton bientôt interrogée par le FBI ?

Le milliardaire Donald Trump, en meeting mercredi en Californie, l'a une nouvelle fois appelée "Hillary la malhonnête". Le Parti républicain a aussi moqué le "dernier chapitre de cette longue saga", accusant même l'ancienne première dame de "ne pas avoir dit la vérité depuis le premier jour". "Les enjeux de cette élection sont trop élevés pour confier la Maison-Blanche à quelqu'un qui manque de jugement et qui méprise la loi comme Hillary Clinton", a attaqué le président du parti, Reince Priebus.

Cette affaire des e-mails a conduit il y a plusieurs mois le FBI à enquêter et à interroger le plus proche entourage de Hillary Clinton. Elle-même devrait l'être prochainement, avait affirmé il y a quelques semaines le Washington Post.

http://www.lepoint.fr/monde/etats-unis- … 153_24.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

122

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Payer 12 500$ pour un truc aussi moche...

BFM TV a écrit:

Lors d'un discours sur les inégalités, Hillary Clinton portait une veste Armani à 12.495 dollars

Le New York Post révèle que la candidate présumée du parti démocrate pour la présidentielle américaine portait une veste valant plus de 11.000 euros pour prononcer un discours sur la réduction des inégalités aux Etats-Unis.

Après avoir remporté une manche décisive sur son rival pour l'investiture du parti, Bernie Sanders, à la primaire de New York, le 19 avril, la démocrate Hillary Clinton avait axé son discours de victoire sur la lutte contre les inégalités. Thème porteur dans son camp, alors que le sénateur du Vermont, qu'elle peine à évincer, est réputé plus à gauche qu'elle.

Sur scène, elle était apparue entourée de sa fille Chelsea et de son mari Bill Clinton. Et confiante, affirmant "la victoire est en vue".

Mais, alors qu'elle promettait de "vrais plans qui permettront d'améliorer la vie, la création de plus de bons emplois qui offrent la dignité et de la fierté dans la vie de la classe moyenne, l'augmentation des salaires et la réduction des inégalités", au-dessus d'une pancarte "Fighting for us" ("en train de se battre pour nous"), l'ancienne Première dame était vêtue d'une veste Armani en tweed, coûtant la coquette somme de 12.495 dollars (environ 11.000 euros), selon le New York Post.

A titre de comparaison, le revenu médian par foyer était, selon les données publiées par le recensement américain en 2014, de 53.657 dollars par an (un peu plus de 47.200 euros annuels).
Une équipe recrutée pour changer son image

Difficile ensuite de croire à l'image proche des gens qu'elle voulait se donner, pointe le journal américain, qui explique qu'Hillary Clinton a fait refaire toute sa garde-robe à l'occasion de sa campagne pour la présidentielle américaine de novembre. L'ancienne sénatrice de l'Etat de New York a d'ailleurs engagé une équipe d'experts, et notamment Kristina Schake, qui a auparavant travaillé pour Michelle Obama, pour changer son image, et faire en sorte que les gens puissent s'identifier à elle plus facilement.

Résultat: plus de grands designers, plus de marques européennes haut de gamme. Et surtout, exit les tailleurs pantalons monochromes, qu'elle a portés dans toutes les couleurs et qui lui ont valu d'être moquée pour son vestiaire arc-en-ciel.
Son équipe de campagne "ne cherche pas le glamour"

Pour Patsy Cisneros, une consultante en image politique basée à Los Angeles citée par le New York Post, l'équipe de campagne de Clinton "ne cherche pas le glamour, mais plus de naturel". Une stratégie stylistique qui aura fonctionné, explique-t-elle, si pendant la campagne les électeurs parlent moins du look d'Hillary Clinton qu'ils ne l'ont fait dans le passé - ce qui leur permettrait de plus se focaliser sur le fond, sur ce qu'elle a accompli.

Mais pour la consultante en image Lauren Rothman, basée à Washington DC, cette stratégie pourrait être à double tranchant. "Le fait que ses choix mode aient été fonctionnels plutôt que glamour a fait que [le montant de ses dépenses] est plus passé sous le radar."

Cela ne devrait toutefois pas l'empêcher d'obtenir ce mardi le nombre de délégués nécessaire pour remporter l'investiture du parti démocrate, lors de l'ultime "super Tuesday" des primaires à la présidentielle américaine.

http://www.bfmtv.com/international/pour … 81521.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Je pense pas qu'elle l'ai payée. C'est Armani qui lui donne pour promouvoir sa marque.

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

C'est un "honneur "pour la marque qu'elle porte ses vêtements. A ce niveau de notoriété, elle ne paye pas .

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

125

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13692588_1048517651882679_8183481871107647191_n.jpg?oh=5fe6a2feb646d6272a14fb2eb1130ef4&oe=58362F16

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

126

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13700177_921162161343948_338309894333943183_n.jpg?oh=c429a68e17af2e2eec3514c0ae846b71&oe=581C7B39

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

127

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Si vous vouliez une preuve que la Sorcière est possédée par le Démon, la voici :

https://www.youtube.com/watch?v=N0RCW6X … ture=share

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

128

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Haha ! Pas mal.

https://www.facebook.com/placeboing/vid … 799112562/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

129

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Rien que pour le titre (le reste de l'article est hagiographique, comme on pouvait s'en douter chez l'Obs).
Snoop Dogg, "du beau monde". Hmmmm...

L'Obs a écrit:

Convention démocrate : Obama, Sanders, Snoop Dogg... Que du beau monde derrière Hillary Clinton

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/el … inton.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

130

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Voilà de quoi damer le pion aux médias français qui tentaient de nous faire croire que la convention républicaine était un échec monumental, avec des gaffes à répétition, une désunion évidente etc. etc.
Il faut aller à la toute dernière ligne (évidemment...).

Le Figaro - AFP a écrit:

Trump rattrape Clinton dans deux sondages

Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump a rattrapé voire légèrement dépassé sa rivale démocrate dans deux sondages parus aujourd'hui et réalisés à la suite de son investiture officielle par le parti républicain, la semaine dernière.

Ce type de rebond est attendu pour un candidat à l'élection présidentielle qui a été le centre de l'attention médiatique pendant une semaine, mais notable dans le cas de Donald Trump, dont la convention a été perturbée par des incidents et des polémiques, notamment le plagiat relevé dans un discours de son épouse et le camouflet infligé par son rival Ted Cruz.

Il recueille 48% des intentions de vote des électeurs inscrits sur les listes électorales contre 45% pour Hillary Clinton, selon une enquête CNN avec 3,5 points de marge d'erreur. Les sondés ont été interrogés de vendredi à dimanche. Lorsque le sondeur inclut d'autres candidats, Donald Trump est à 44% contre 39% pour Hillary Clinton, suivis du candidat libertarien Gary Johnson (9%) et de la candidate verte Jill Stein (3%). Jusqu'à présent, la très grande majorité des sondages plaçaient Hillary Clinton en tête de plusieurs points.

Un léger rebond est aussi constaté dans l'enquête publiée par la chaîne CBS, qui accorde 42% des intentions de vote à Donald Trump et Hillary Clinton (4 points de marge d'erreur). Les deux restent à égalité quand Gary Johnson et Jill Stein sont inclus. L'autre leçon de cette étude est que les républicains sont beaucoup plus nombreux à estimer que leur parti est uni (44%), alors qu'une semaine auparavant, seuls 16% se rangeaient à cet avis. De ce point de vue, la semaine de Donald Trump à Cleveland a été fructueuse.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ … ndages.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

131

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Oh wow, une montée courue d'avance avec la convention, Clinton tremble !

Je remarque que tu ne postes que quand il y a un sondage qui va dans un sens, négligeant tous les autres sondages qui vont dans l'autre. C'est quand même marrant.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

132

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Je ne poste que ceux-là parce qu'on nous bourre le crâne depuis des mois en nous disant que Clinton passera haut la main et que Trump n'est qu'un clown, qu'il se fera laminer etc. Hier par exemple, l'autre abruti de Durpaire a fait amende honorable en disant qu'il y a quelques jours encore, il n'aurait jamais pensé que Trump pouvait être un candidat sérieux.

Last edited by FDL (26-07-2016 07:47:18)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

133

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

En fait, Clinton, c'est la Hidalgogole américaine.

Numerama a écrit:

Hillary Clinton lance une appli pour faire de sa campagne un jeu

http://www.numerama.com/politique/18488 … n-jeu.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

134

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

FDL a écrit:

Mais nous sommes d'accord que les États-Unis sont une ploutocratie et que l’argent facilite les choses. Mais ça ne suffit pas pour autant, non. Les Kennedy sont un mauvais exemple : la famille fricotait avec la politique depuis la fin du 19ème siècle. Le père de Mitt Romney était gouverneur. Ross Perot, tu le dis toi-même, s'est présenté en indépendant. Là, Trump s'est emparé du Parti Républicain, ce qui était il y a peu inimaginable pour quelqu'un qui n'avait jamais été élu auparavant et dont le parcours politique s'était résumé à financer des campagnes (des deux camps, d'ailleurs).
Pour naviguer dans les sphères du pouvoir, il faut être élu. C'est normalement un préalable pour envisager de se présenter à la présidentielle.
Si Trump est là où il en est, c'est parce qu'il a été aidé par sa fortune personnelle certes (encore qu'il ait beaucoup moins dépensé que Clinton) mais c'est surtout parce qu'il a su adapter au bon endroit et au bon moment son discours à un certain électorat qui pourrait se révéler majoritaire en novembre. Et il ne faut pas être un clown débilos pour y arriver.
Sous-estimer Trump, comme cela a toujours été le cas jusqu'à sa nomination, a été la pire des erreurs de ses adversaires. Et ils s'en mordent les doigts maintenant.

Trump n'a rien adapté du tout. Ce type est juste un incontinent verbal qui s'abandonne régulièrement sans comprendre faute de culture, de connaissances et de réflexion digne de ce nom, la gravité de ses propos à la place où il est. Le clown, c'est bien lui (toi aussi mais ça, c'est moins grave...) ; que dis-je le clown ? L'"Hyper-freak show" serait plus proche de la juste dénomination. 

Que cela plaise à tout un pourcentage de la population agrégeant les sudistes, les résidus "KKKiste", les complotiste anti-washingtoniens, les extrémistes religieux, ceux qui craignent tout ce qui peut ressembler à un partageux même modéré, les racistes ou encore les défenseurs du droit absolu de porter une arme, OK, mais dire que ce mec incarne autre chose qu'une profonde désagrégation mentale collective me semble illustrer à quel point toi-même tu as sombré dans une vision fondée sur des présupposés aberrants.

Pire, ce mec s'est clairement déclaré ennemi de la nation française par moult déclarations agressives répétées et le soutenir, ici, c'est clairement jouer contre les intérêts de la France et des Français.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

135

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Ne t'en fais donc pas pour ma santé mentale, elle va très bien. Je me fais, en revanche davantage de soucis pour celle des gens qui réclament une expertise psychiatrique de Trump (comme j'ai pu le lire aujourd'hui), ainsi que pour la tienne. Il suffit de lire tes phrases mises en exergue dans les signatures des trois contributeurs réguliers de ce forum, à savoir Barney, Broz et moi, pour se poser de sérieuses questions. Puis bon, tu soutiens Valls... En 2012, cela aurait été compréhensible, mais en 2016, c’est révélateur d'un masochisme morbide.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

136

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Masochisme ? Peut-être. Il est vrai qu'en France, quelqu'un qui voudrait réformer sera immanquablement trainé dans la boue, souvent d'ailleurs par ceux-là même qui couinent au quotidien comme toi contre divers problèmes structurels de ce pays (il y a aussi les gauchistes idéologiques, mais aussi tous ceux qui sont animés par une logique politicienne, rassure-toi..).

Valls n'a pas fait de démagogie, il savait à quoi il s'exposait en se lançant dans ces réformes pro-entreprises, il a eu beaucoup de courage pour le faire et tenir bon jusqu'au bout. Alors comme d'habitude, on le lynche, et puis quand il va disparaître, on le regrettera, à n'en pas douter, car ce sera l'un des hommes politique qui aura pris le plus de risques personnels et politiques pour faire avancer ce pays.

De toute façon, d'ici que la France atteigne un seuil critique de personnes qui auront fait leur aggiornamento intellectuel économique et social, que cela fasse système et que l'on comprenne collectivement comment nous adapter au monde tel qu'il évolue, on ne peut qu'être masochiste pour vouloir réformer. Alors, soit, je serai masochiste pour deux, et toi, tu continueras à être démagogue et à hurler à la mort n'importe quoi sur internet, pour deux. RAS donc.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

137

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Sur les mensonges à répétition et la versatilité de la Clinton :

https://www.facebook.com/bhuphusis/vide … mp;theater

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

138

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Nos chers médias ne cessent de nous rabâcher l'idée d'une implosion de la candidature Trump. Et si c'était la candidature Clinton qui allait imploser ?

Financial Times a écrit:

Thousands of Clinton emails to be released

Batch of 15,000 undisclosed messages due to be revealed in coming months

Hillary Clinton failed to release almost 15,000 work-related emails to the FBI as part of its probe into her use of a private server, a conservative legal group said as the email saga continued to plague the Democratic presidential candidate.
Sample the FT’s top stories for a week

Those emails were expected to be released in the coming months, according to Judicial Watch, the group whose lawsuits against the state department have been the main driver for the revelations surrounding Mrs Clinton’s private email server.

On Monday, Judicial Watch said it was in negotiations with the state department over the release of the 14,900 work emails that had not been previously disclosed. The department agreed that it would appraise the new batch of emails by September 23, after which a schedule would be determined for their release to the public.

In an interview, Judicial Watch president Tom Fitton said at least some of the emails would likely be released before the November election. “There is no reason they can’t be released now,” he said.

FBI director James Comey first disclosed in July that the bureau had found “thousands” of work-related Clinton emails during its investigation that had not previously been disclosed. But the FBI did not specify the number, and their forthcoming release is bound to raise further questions about Mrs Clinton’s trustworthiness.

A RealClearPolitics average of polls found that Mrs Clinton holds a stable single-digit lead over Donald Trump, with the Democrat expected to win 47 per cent of the popular vote against her Republican rival’s 41.5 per cent. Yet Mrs Clinton continues to struggle over her trustworthy ratings, even among Democrats.

According to a late July poll by CNN-ORC, close to two-thirds of registered voters find Mrs Clinton to be neither honest nor trustworthy.

Mrs Clinton had previously handed over 30,000 emails to the FBI, meaning that she did not provide one-third of the messages the agency deemed work-related.

State department spokesperson Mark Toner stressed that the department had “voluntarily agreed to produce to Judicial Watch any emails sent or received by Secretary Clinton in her official capacity during her tenure as secretary of state which are contained within the material turned over by the FBI and which were not already processed [under the Freedom of Information Act] by the state department”.

The department would determine whether any of the 14,900 remaining emails were duplicates of emails that had already been released, or agency records.

In recent days, Mrs Clinton has faced scrutiny not just for her use of a private email server but for the role of the Bill, Hillary and Chelsea Clinton Foundation, the international charity which has accepted millions of dollars in donations from foreign donors including Saudi Arabia, the United Arab Emirates and Qatar.
US election poll tracker

Which White House candidate is leading in the polls?

On Thursday, former president Clinton announced that he would step down from the board of the Clinton Foundation if his wife won the election, as more questions emerged about what access donors had to Mrs Clinton while she was secretary of state.

On Monday, Judicial Watch separately released new emails between Mrs Clinton and Huma Abedin, her top aide. In one, Ms Abedin said that she had agreed to set up a meeting between Mrs Clinton and Crown Prince Salman of Bahrain through the state department after being reminded by Doug Band, a top Clinton Foundation executive, that the Crown Prince is a “good friend of ours”, presumably referring to the Foundation.

Other emails showed Ms Abedin facilitating meetings between Mrs Clinton and more than a dozen Clinton Foundation donors who had given upwards of $10,000 to the Foundation. However, there was nothing in those emails that suggested Mrs Clinton agreed to see the donors because they had given to the Foundation, or that her agreeing to meet them was quid pro quo.

In a statement, Josh Schwerin, the Clinton campaign’s national spokesman, insisted that none of the emails indicated that Mrs Clinton had been influenced as secretary of state by Clinton Foundation donors.

“Once again this rightwing organisation that has been going after the Clintons since the 1990s is distorting facts to make utterly false attacks,” he said. “No matter how this group tries to mischaracterise these documents, the fact remains that Hillary Clinton never took action as secretary of state because of donations to the Clinton Foundation.”

https://www.ft.com/content/4ffc4172-688 … 7a9fea034f

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

139

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Ben écoute, ça fait combien de mois, d'années, qu'on nous bassine avec ces emails ? On attend toujours l'implosion.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

140

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

La fin approche.

https://www.youtube.com/watch?v=11-EAzs … e=youtu.be

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

141

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/t31.0-8/14352204_961677227292441_3786516572437229924_o.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

142

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Oué, enfin on va attendre un petit peu avant d'enterrer Clinton, hein.

Je sais que tu aimes bien relayer les élucubrations de l'alt-right américaine, mais faut pas pousser non plus.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

143

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Et pis, si elle venait à mourir pendant son mandat, serais-tu si fâché de voir le mol et banal Tim Kaine à sa place ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

144

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Oui enfin là, malgré ce que peuvent dire les "décodeurs" de l'Immonde ou de l'Aberration, ce n'est pas une élucubration de l'extrême-droite complotiste ou que sais-je. Elle est zombifiée, quand même. C'est Fear the walking dead.

Tiens, en parlant de Kaine, je voulais cliquer sur cet article dans Google actus :

https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/14322295_10154192129353153_7240654475031695027_n.jpg?oh=415b5dd39535ee605543fadcf2b2dcff&oe=5838A11C

Et je tombe sur un message d'erreur (http://www.lci.fr/elections-americaines … 02586.html).
Complot ? tongue

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

145

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Ben écoute, dans le thread nécrologie il n'y a pas encore Zsa Zsa Gabor, pourtant elle est clairement plus morte que Clinton à ce stade.

Clinton n'est pas zombifiée du tout. Elle est malade et, comme une conne, elle a décidé de braver l'interdiction de son médecin et d'aller faire un speech pour le 11 septembre. Rappelle-moi quand elle aura effectivement claqué.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

146

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

La meilleure preuve qu'elle n'en a plus pour longtemps.

https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/14322228_10154332406080991_4870831486363259907_n.jpg?oh=ea3378460359a644c02d76cbc50ac4d1&oe=5874BC47

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

147

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

BHL a écrit:

Arielle en grande forme la dernière fois où je l'ai vue... Arrêtons le buzz et la désinformation.

http://static1.purepeople.com/articles/9/17/25/69/@/2075309-arielle-dombasle-et-son-mari-bernard-hen-950x0-1.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

148

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

C'est officiel, la zombie souffre de grosses séquelles de son AVC.
Un mème néo-nazi... NEO-NAZI, rien que ça. Une grenouille.

http://www.slate.fr/story/123449/grenou … identielle

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

149

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Tu serais surpris d'apprendre à quel point les néonazis sont cons

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

150

Re: Election présidentielle américaine 2012 (et 2016)

Philippe Labro a écrit:

Les chaînes de télévisons ont enfin » tiré la sonnette d'alarme, peut-être qu'elles vont commencer à être un peu moins bienveillante avec Trump.

Il est vrai que jusqu'à présent, 95% des médias étaient pro-Trump, ça crevait d'ailleurs les yeux.
Pauvre Labro, la vieillesse est un naufrage.

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/ … 9_1444.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)