Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

J'ai pensé à toi, FDL, en achetant une nouvelle poignée de porte en laiton à la quincaillerie. Un fier retraité de l'Education Nationale à la crinière blanche pestait contre "Clusets" et "l'orthographe comme on l'entend".

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

52

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Krov a écrit:

Ça marche aussi, circonvolution, au sens figuré.
Peut-être pas le mot exact, mais bon, c'est un homme politique hein.

Le seuil qui vaille un sous en français c'est Darcos, et Frêche, autrefois.
A part Le Pen, bien entendu.

La définition que j'ai trouvée est celle-ci en médecine: Enroulement que forment les intestins dans l'abdomen et Saillie sinueuse du cerveau et du cervelet dans le crâne
et en astronomie : La circonvolution est un ensemble comprenant un mouvement, de une ou plusieurs rotations, dans un plan de révolution dit aussi plan d'écliptique. Tous les astres peuvent avoir leur propre circonvolution.

Bon courage pour trouver le sens figuré qui va dans la lettre au député...

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

53

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Broz a écrit:

J'ai pensé à toi, FDL, en achetant une nouvelle poignée de porte en laiton à la quincaillerie. Un fier retraité de l'Education Nationale à la crinière blanche pestait contre "Clusets" et "l'orthographe comme on l'entend".

Comme quoi tout n'est pas encore perdu. Le bon sens populaire fera entendre sa voix et fera plier ces élites corrompues mondialisées qui veulent saper notre bonne vieille langue française ! [mode Poujade off]

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

54

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

L'Academie a écrit:

Fig. Les circonvolutions d'une phrase, ses détours et ses sinuosités.

Ouais, mais non, c'est pas ça qu'il voulait dire, il a confondu les deux, c'est très différent...

55

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Eh ben alors, personne pour contredire l'Académie ?

A part ça, le commentaire de P. Bilger sur la réponse de Chatel :

P. Bilger a écrit:

En réalité, si Luc Chatel ne s'était pas trouvé enfermé dans la triste condition de ministre inconditionnel, il aurait dû faire valoir un seul argument. Que chacun balaie devant sa porte. Certes il n'est pas neutre que l'exemplarité ne nous soit pas donnée au plus haut niveau de l'Etat mais qui, dans nos élites politiques, médiatiques, culturelles, sportives et sociales, pourrait s'autoriser à jeter la première pierre, quand la langue française est trop souvent bafouée, la grammaire répudiée, les liaisons sacrifiées, les accords martyrisés et le style massacré ? C'est un drame pour notre pays. C'est un trésor qu'on dilapide. C'est une influence qu'on perd. C'est une honte.

56

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Pour rebondir sur le sujet, un entretien avec un linguiste sur le langage de Sarkozy.
Je m'insurge contre la phrase que j'ai mise en gras.

Libération a écrit:

«Nicolas Sarkozy parle aussi mal que Georges Marchais»
Interview

Jean Véronis, linguiste, analyse le parler du président de la République :

Nicolas Sarkozy parle mal. En ces temps où le chef de l’Etat veut se «présidentialiser», cela fait tache. Pour bien le souligner, François Loncle, député (PS), s’est amusé à demander au ministre de l’Education nationale pourquoi le Président «malmène la grammaire et la syntaxe». La réponse de Luc Chatel est savoureuse : certes, le Président ne parle pas comme un «puriste», écrit le ministre, mais c’est pour éviter le «style amphigourique», et rechercher la «proximité» et la «spontanéité». Pour le linguiste Jean Véronis, auteur des Mots de Nicolas Sarkozy (1), le maire de Chaumont (Haute-Marne) a tout faux.

Le «parler-mal» de Nicolas Sarkozy est-il spécifique ?

Oui et non. Nicolas Sarkozy n’est pas le premier, parmi les personnalités politiques de tout bord, à massacrer le langage. Rappelez-vous Georges Marchais ! Mais, c’est la première fois que cela arrive à un Président dans l’histoire de la Ve République, un régime de tradition monarchique, dont les présidents étaient tous des lettrés. Le général de Gaulle était un grand écrivain, François Mitterrand s’est fait photographier devant une bibliothèque, et même Jacques Chirac était beaucoup plus cultivé qu’il ne le laissait paraître. Avec Nicolas Sarkozy, il y a clairement une rupture.

Quelles fautes fait-il ?

Il fait des fautes typiques du «parler popu», et de ceux qui n’ont pas fait d’études. Il oublie les négations, en disant «je suis pas». Il fait des erreurs de préposition, quand il dit «je remercie à chacun», ou «je me rappelle de quelque chose». Il y a aussi un recours au double marquage des pronoms avec des phrases du type : «Le Premier ministre, il a dit…»

Est-ce maîtrisé ?

Je ne pense pas. Dans ses interviews anciennes, le jeune Sarkozy parlait déjà de la même façon. Pour ses discours de campagne électorale, il y a clairement deux hommes. Celui qui lit les discours écrits par Henri Guaino - pour le coup un grand écrivain - et maîtrise la langue, et celui qui improvise, s’adressant directement au public, et retombe dans le «parler popu». Après, il est malin, et il en joue. Dans sa stratégie de conquête du pouvoir, il a clairement utilisé un registre relâché avec l’objectif de séduire l’électorat ouvrier. On le voit quand il visite une usine. Mais, il ne fait qu’exagérer une tendance naturelle.

Luc Chatel met en avant le caractère «spontané» et «proche» du style Sarkozy. Est-il efficace ?

Contrairement à l’idée reçue, les classes populaires n’aiment pas forcément que les élites utilisent le «parler popu». Elles sont passées par l’école de la République et, dès 10 ans, savent ce qu’est le bon français. Elles le parlent souvent mieux que Sarkozy ! C’est pourquoi le style de Jean-Marie Le Pen, l’un des acteurs politiques qui a le plus de vocabulaire et utilise le mieux la syntaxe, n’a jamais été un obstacle pour être populaire au sein des classes ouvrières.

Comment expliquer alors que Sarkozy parle aussi mal ?

Pour moi, c’est un mystère qu’un homme élevé dans une famille bourgeoise à Neuilly parle aussi mal que Georges Marchais. Surtout qu’il n’existe pas, actuellement, d’autre dirigeant politique qui cumule, comme lui, les erreurs de français. Mais il y a d’autres énigmes. Pourquoi personne ne s’en est rendu compte avant qu’il ne devienne président ? Pendant la campagne de 2007, tout le monde est tombé sur la «bravitude» de Ségolène Royal. J’ai souvenir d’un barbarisme aussi fort. Au micro de France Inter, il avait dit : «Ne me prêtez pas une telle fatitude.» Il voulait dire fatuité.

Que pensez-vous de son utilisation récente de l’imparfait du subjonctif ?

Nicolas Sarkozy est très sensible aux spin doctors qui l’entourent et lui disent de corriger son image. C’est comme avec les lunettes Ray-Ban ou ses tics. Il sait qu’il doit se maîtriser pour gagner l’élection. Mais c’est artificiel. En dehors de certaines personnes âgées, plus personne aujourd’hui n’utilise l’imparfait du subjonctif. D’ailleurs, il y a eu plusieurs occasions au cours de cette interview télévisée où, s’il avait été cohérent, il aurait dû utiliser ce temps inusité. Mais il ne l’a pas fait.

(1) Les Mots de Nicolas Sarkozy, de Louis-Jean Calvet et Jean Véronis, éditions du Seuil, 2008, 173 p.p.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

http://correcteurs.blog.lemonde.fr/2011 … -feminine/

« Hit me right in my white guilt »

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Pourquoi les Scandinaves, les Hollandais et les Malaisiens sont bons en anglais et les Espagnols, les Français, les Latinos et les Japonais (ces derniers à cause de leurs méthodes d'enseignement barbares) nuls ?
http://www.economist.com/blogs/johnson/2011/04/english

Last edited by Free French (15-04-2011 14:53:22)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

J'écrirai toujours oignon avec un i.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

L'accent circonflexe aussi, bande de lâches.

Et si nénufar devient la règle bientôt il faudra écrire ortografe...

Ca va bien avec la fin du grec et du latin.

Prononçons la fin de l'écriture aussi tiens.

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

61

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Je n'avais pas vu mais effectivement, c'est un pas de plus vers la décadence.

http://lci.tf1.fr/france/societe/reform … 12574.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

62

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/v/t1.0-9/12644929_10154048309021542_2166361959423928221_n.jpg?oh=e9a6a0d1d2c952db889def02b3e8242e&oe=57407E2E

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

63

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Remarquez, j'en connais une que cette "réforme" ne dérangera pas.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xtf1/v/t1.0-9/12687959_10153904985450859_8149940538117229482_n.jpg?oh=4a8d69bf509befea0634b3c8c5f3875a&oe=57374A0F

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

64

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Slate (évidemment) a écrit:

Défendre les accents circonflexes c'est défendre une pratique élitiste et stérile

http://www.slate.fr/story/113639/defend … s-elitiste

C'est même fasciste et nauséabond (clin d’œil à Barney).

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Et ces salauds de collabos de l'Académie Française, qui approuvent ces changements depuis 1990.

Comment peuvent-ils ainsi contribuer à la mort de notre belle langue ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

FDL a écrit:

Remarquez, j'en connais une que cette "réforme" ne dérangera pas.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xtf1/v/t1.0-9/12687959_10153904985450859_8149940538117229482_n.jpg?oh=4a8d69bf509befea0634b3c8c5f3875a&oe=57374A0F

She really looks like her mother big_smile

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

67

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Broz a écrit:

Et ces salauds de collabos de l'Académie Française, qui approuvent ces changements depuis 1990.

Comment peuvent-ils ainsi contribuer à la mort de notre belle langue ?

Ça devait être à cause des quelques académiciens gauchistes de l'époque. tongue

Last edited by FDL (04-02-2016 22:15:14)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Constructivistes, FDL, constructivistes...

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Ce débat me fait de plus en plus triper. J'apprends maintenant que "nénufar" était la graphie habituelle jusqu'à ce qu'une erreur d'étymologie pousse l'Académie Française à rajouter en 1935 un "ph" pour rendre plus Grec un mot en réalité d'origine arabe. Et tous les rigolos qui postent des trucs comme "jeune != jeûne lol" n'ont pas la moindre idée de ce que contient la réforme.

Je me paie ta tronche, FDL, et ouvertement, parce que s'il existe une tolérance, elle est uniquement à destination des gens comme toi qui envers et contre tout et en dépit de tout bon sens ont décidé qu'ils refuseraient d'accepter les nouvelles graphies.

Je vais conclure en citant Maurice Druon, secrétaire perpétuel de l'Académie Française, dont si l'on considère qu'il est gauchiste c'est qu'on a perdu toute raison,

Comme vous l’aviez précisé, et comme il allait de soi,
l’Académie française a été consultée. M. Cerquiglini, au
cours de deux auditions, a présenté les propositions à la
Commission du dictionnaire, laquelle en a débattu dans
le détail et avec le plus grand soin.

À la suite de quoi, j’ai présenté moi-même à
l’Académie, dans sa séance du 3 mai 1990, le rapport de
sa Commission. L’Académie a constaté que les
ajustements proposés étaient dans la droite ligne de ceux
qu’elle avait pratiqués dans le passé, notamment en
1740, où la graphie d’un mot sur quatre était changée, en
1835, où elle a décidé de la modification que j’ai évoquée
tout à l’heure, en 1878, dans la septième édition du
dictionnaire, et encore en 1935, dans la huitième édition.
Mais elle n’avait pas, en ces circonstances, l’aide d’un
comité d’experts hautement qualifiés, ni non plus le
secours de l’informatique.

Elle a apprécié les intentions qui avaient inspiré les
travaux du Conseil : rectifier les incohérences anciennes,
faciliter la maîtrise orthographique des mots à créer,
faciliter l’enseignement de l’orthographe, affermir la
place de la langue dans le monde. Elle a noté avec
satisfaction que les deux graphies des mots modifiés
resteraient admises jusqu’à ce que la nouvelle soit entrée
dans l’usage. Et elle a considéré que cet ajustement
mesuré serait de nature à ramener l’attention du public
sur l’orthographe.

Pour ces motifs, et à quelques réserves près, minimes,
que le Conseil supérieur a bien voulu prendre en compte,
l’Académie, à l’unanimité, a approuvé les propositions
du Conseil. Et elle est disposée à les mettre en
application dès la publication du 6e fascicule de son
dictionnaire, l’an prochain.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

70

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

C'était une blague pour les gauchistes, hein.
A part ça, mais on en avait déjà parlé mille fois, cette réforme est nulle et ce n'est pas parce que l'Académie l'approuvée que je dois forcément l’approuver aussi. Je suis pour les incohérences de la langue (qu'on ne peut pas "lisser" comme s'il s'agissait, je ne sais pas, d'un vulgaire ravalement de façade), je suis pour ces accidents qui témoignent justement de l'histoire de la langue et je suis contre cet argument fallacieux consistant à simplifier l’orthographe pour, prétendument (sans circonflexe), en faciliter l'enseignement. Ce qui est, quoi que tu puisses en dire, un nivellement par le bas.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Mais si on suit ta logique ça fait quand même plusieurs siècles qu'on nivelle par le bas, non ?

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Clairement ce n'est pas un nivellement par le bas, puisque tu sembles avoir tant de difficultés à l'acquérir.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

PS, pour la postérité,

cette réforme est nulle et ce n'est pas parce que l'Académie l'approuvée que je dois

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

74

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Barney a écrit:

Mais si on suit ta logique ça fait quand même plusieurs siècles qu'on nivelle par le bas, non ?

Ça fait plusieurs siècles que l’État met en place des réformes pour simplifier l'orthographe ? Moi, je vois l'arrêté Haby de 1977, qui reprend en l'allégeant un arrêté de 1901 qui n'avait jamais été appliqué. A part ça, les autres "réformes" correspondaient aux éditions du dictionnaire de l'Académie française.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

75

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Broz a écrit:

PS, pour la postérité,

cette réforme est nulle et ce n'est pas parce que l'Académie l'approuvée que je dois

J'ai oublié le "a" devant "appliquée" en écrivant trop vite, la belle affaire.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Tes explications m'importent peu : expliquer, c'est déjà un peu excuser.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

FDL a écrit:
Barney a écrit:

Mais si on suit ta logique ça fait quand même plusieurs siècles qu'on nivelle par le bas, non ?

Ça fait plusieurs siècles que l’État met en place des réformes pour simplifier l'orthographe ? Moi, je vois l'arrêté Haby de 1977, qui reprend en l'allégeant un arrêté de 1901 qui n'avait jamais été appliqué. A part ça, les autres "réformes" correspondaient aux éditions du dictionnaire de l'Académie française.

Pardonne mon ignorance à ce sujet, mais j'avais l'impression que les différents changements dont parle Maurice Druon (le plus ancien date de 1740) avaient en partie pour but de faciliter la maïtrise de l'orthographe et son enseignement.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

78

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Maîtrise de l'orthographe et son enseignement oui, mais ce sont des corrections orthographiques apparaissant dans les éditions successives du dictionnaire de l'Académie et portant sur des aspects somme toute relativement mineurs, du genre écrire "enfants" au lieu de "enfans" (c'était au 19ème).
Tu n'avais pas des réformes commandées par un gouvernement et pilotées par des technocrates, comme ce fut le cas pour celle de 1990 : Rocard créant le CSLF (dont il était président), vote de décrets en conseil des ministres et parution au JO. Le but de cette réforme étant la simplification et non la maîtrise.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Mais du coup - et c'est une question sincère - quelle est la différence entre simplification et maîtrise ? Je ne suis pas familier des circonstances dans lesquelles l'Académie a travaillé en 1990, mais d'après ce que je lis c'était en ligne avec les ajustements antérieurs, donc je suis un peu surpris de voir cette polémique prendre un tour politique et encore plus surpris de voir le gouvernement actuel impliqué.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

80

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Mais le tour était politique dès le départ puisque c'est Rocard qui a commandé cette réforme. L'Académie n'a fait que l'approuver (ce que, personnellement, je regrette, mais bon...).
Aujourd'hui, l’Éducation nationale n'y serait apparemment pour rien puisque c’est une initiative des éditeurs de manuels scolaires. Après, je ne sais pas ce qui s'est passé en coulisse. Pourquoi ont-ils remis ça sur le tapis en 2016, sachant très bien que les Français sont attachés à leur langue et que le gouvernement n'a pas besoin de cette polémique supplémentaire en ce moment, mystère...

On peut maîtriser une orthographe complexe. Là, on veut simplifier l'orthographe POUR qu'elle puisse être maîtrisée. C'est, pour moi, raisonner à l'envers et c'est pour ça que je parle de nivellement par le bas. Pour schématiser, on se met au niveau des plus faibles en orthographe afin que ces derniers puissent quand même la maîtriser, c'est un cercle vicieux. 
On nous sort des arguments à mon sens bidon, du style "il faut vivre avec son époque", "la langue évolue" etc. Non, si l'on devait vivre avec son époque, donc appliquer la langue écrite par les jeunes générations (celle que les collégiens utilisent entre eux), il fodré ékrir kom sa, ce qui ne m'enchante que moyennement.
Le français a des incohérences et des bizarreries, qui peuvent s’expliquer par tout un tas de raisons, mais c'est ce qui fait son originalité, sa richesse.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

81

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Bravo l'Académie !

Le Figaro a écrit:

Réforme de l'orthographe : l'Académie française réagit enfin

L'institution vient de mettre en ligne sur son site un communiqué de mise au point suite aux polémiques sur la réforme de l'orthographe applicable à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Dans un communiqué, l'institution tient à mettre les choses au point concernant la réforme tant décriée qui doit être appliquée à la prochaine rentrée scolaire. Elle insiste notamment sur le fait qu'elle n'est pas à l'origine de ce changement.

L'Académie française passe à l'offensive. L'institution vient de mettre en ligne sur son site un communiqué de mise au point suite aux polémiques sur la réforme de l'orthographe applicable à partir de la prochaine rentrée scolaire. Une réforme décidée il y a plus de vingt-six ans! Plusieurs points sont soulevés après que le ministère de l'Éducation nationale a publié son propre communiqué soulignant que l'Académie avait accepté toutes les «rectifications» en 1990. En premier lieu, la vénérable institution a tenu à souligner qu'elle n'est pas à l'origine de la réforme de l'orthographe. Ensuite, pour elle, il s'agissait surtout de débattre. Enfin, le communiqué dit bien que la Compagnie est opposée à toute simplification de l'orthographe. Voici les principaux points.

? Pas à l'origine de la réforme

«L'Académie française tient tout d'abord à rappeler qu'elle n'est pas à l'origine de ce qui est désigné sous le nom de “réforme de l'orthographe”, dont la presse se fait l'écho depuis quelques jours, et qui devrait être appliquée dans les programmes scolaires à compter de la prochaine rentrée.»

? Une invitation à la mesure et à la prudence

«Le texte auquel il est fait allusion émane du Conseil supérieur de la langue française: il a été publié dans les “Documents administratifs” du Journal officiel le 6 décembre 1990. Étant donné la mission de défense et d'illustration de la langue française assignée à l'Académie par son fondateur, il était naturel que Maurice Druon, Secrétaire perpétuel à cette date, fût étroitement associé à la préparation de ce rapport. Alors qu'elle ne disposait pas encore du texte du rapport, l'Académie, dans sa séance du 3 mai 1990, a été informée des idées directrices du projet, dont elle a approuvé l'inspiration et le principe. Dès que le document leur a été communiqué, les membres de l'Académie se sont attachés, dans la séance du 10 janvier 1991, à étudier les dispositions prévues par le Conseil et ont ouvert un large débat sur cette question, où s'est exprimée une grande diversité d'opinion. Au terme de cet échange de vues, l'Académie a assorti son approbation d'une invitation à la mesure et à la prudence dans la mise en œuvre des mesures préconisées, mettant en garde contre toute imposition impérative des recommandations.»

? Opposition à toute simplification de l'orthographe

«La Compagnie a rappelé à cette occasion son attachement au principe selon lequel doivent être exclues toute réforme et même toute simplification de l'orthographe. Ce principe est conforme à sa position constante: hostile à toute réforme visant à modifier autoritairement l'usage, l'Académie n'a jamais été pour autant fermée à des ajustements appelés par les évolutions de la langue, et que les différentes éditions de son Dictionnaire se sont attachées à refléter.»

? 2000 mots sur 59.000 entrées

«C'est bien improprement que le terme de “réforme” est employé pour désigner les “rectifications” orthographiques proposées par le Conseil supérieur, qui ont été approuvées par l'Académie, et qu'elle a choisi de mentionner dans la neuvième édition de son Dictionnaire, en tenant compte pour chaque cas des évolutions réelles de l'usage. Il convient d'observer que ces ajustements ne concernent que quelque 2000 mots (soit 3 à 4% du lexique français) - la neuvième édition du Dictionnaire de l'Académie, en cours de publication, comptera environ 59.000 entrées.»

? L'usage ne saurait être modifié par décret

«L'Académie a constaté que ces ajustements étaient conformes, dans leurs principes et dans leur effet, à ceux qu'elle a elle-même pratiqués à plusieurs reprises dans la troisième édition du Dictionnaire (1740), la sixième (1835), la septième (1878) et la huitième (1935). En effet, les rectifications proposées ne consistent en aucune manière à simplifier des graphies résultant d'une évolution étymologique ou phonétique, mais visent à mettre fin à une anomalie, à une incohérence, ou, simplement, à une hésitation, et ainsi à permettre l'application sans exceptions inutiles d'une règle simple, à souligner une tendance phonétique ou graphique constatée dans l'usage, ou encore à faciliter la création de mots nouveaux, notamment dans les domaines scientifique et technique, et, de manière générale, à rendre plus aisés l'apprentissage de l'orthographe et sa maîtrise.
Certaine que l'usage ne saurait être modifié par décret, l'Académie, opposée à toute prescription de caractère obligatoire en matière d'orthographe, a préféré, pour présenter ces modifications limitées et mesurées, suivre la voie de la recommandation: elle a approuvé la résolution selon laquelle, dans tous les cas, les deux graphies - la graphie actuelle et la graphie proposée par le Conseil supérieur - devront être admises. L'Académie a donné son aval à ces recommandations, mais en demandant qu'elles soient soumises à l'épreuve du temps. Concernant la plupart des cas, elle s'en tient, dans la neuvième édition de son Dictionnaire, à présenter la graphie traditionnelle à l'entrée principale, tout en mentionnant la possibilité d'une graphie rectifiée.
Elle s'est proposée, selon une procédure qu'elle a déjà suivie à plusieurs reprises, de juger à terme des graphies que l'usage, législateur suprême, aura retenues et de confirmer ou infirmer les modifications recommandées.»

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Bravo pour quoi, pour avoir rappelé qu'elle soutenait chaque rectification ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Même question, où veut en venir l'Académie ?

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

84

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Bravo pour avoir mis les points et les circonflexes sur les i.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

85

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

HCE. <3

Le Point a écrit:

Hélène Carrère d'Encausse : "L'orthographe n'a pas à être imposée par un pouvoir politique"
Alors que la possible suppression de l'accent circonflexe émeut la France, la secrétaire perpétuelle réagit aux propos de Najat Vallaud-Belkacem.

Dans une lettre argumentée, et rendue publique, la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a exprimé à la secrétaire perpétuelle de l'Académie française son « étonnement ». Qu'a donc fait Hélène Carrère d'Encausse ? Simplement pris ses distances, dans un entretien au Figaro , avec la réforme de l'orthographe qui fait couler tant d'encre – et de tweets. Pour la ministre, l'Académie avait pourtant approuvé cette réforme dès 1990. Une explication s'imposait. Nous avons interrogé Hélène Carrère d'Encausse.

Le Point.fr : Najat Vallaud-Belkacem se dit « étonnée » de votre réaction hostile à cette réforme de l'orthographe… Elle vous a écrit une lettre à ce sujet. Qu'allez-vous lui répondre ?

Hélène Carrère d'Encausse : La courtoisie m'empêche de discuter de cela publiquement. Elle m'a fait porter une lettre, et je vais lui répondre aussi par une lettre, que je lui ferai porter.

Votre courtoisie est tout à votre honneur, mais ce que dit la ministre, c'est que le secrétaire perpétuel de l'époque, Maurice Druon, avait approuvé cette réforme de « rectification » de l'orthographe… Et qu'en 2008, les programmes de l'Éducation nationale, faisant référence à ces « rectifications » ont été « approuvées par l'Académie française »…

Nous avons publié une mise au point sur le site de l'Académie. Le texte est très clair. Dans sa séance du 16 novembre 1989, ce que l'Académie a adopté à l'unanimité, c'est une déclaration qui rappelait fermement son opposition à toute modification autoritaire de l'orthographe. L'orthographe n'a pas à être imposée par un pouvoir politique. C'est ce que l'Académie a réaffirmé, sans se montrer pour autant fermée à certaines évolutions ou tolérances ; nous ne sommes pas passéistes ! C'est vrai qu'il y a des incongruités dans la langue française, et l'exemple de « nénuphar » est intéressant, car le mot, précisément, s'écrivait « nénufar » au XVIIIe siècle, par exemple. Et c'est pourquoi quand Michel Rocard, qui était un esprit subtil, a lancé cette idée de simplification de l'orthographe, nous en avons accepté l'idée, tout en conseillant de « laisser au temps le soin de le modifier selon un processus naturel d'évolution » - ce sont les mots mêmes. La langue est un organisme vivant, et n'a pas à être soumise, de force, à une décision politique, venant d'en haut.

Mais quel est donc ce texte auquel la ministre fait référence et qui aurait été approuvé par l'Académie ?

L'Académie s'est exprimée le 3 mai 1990 sur les principes du projet porté par Michel Rocard. Mais il ne s'agissait que de principes, il n'y avait pas encore de texte et c'est donc sur les seuls principes qu'a porté le vote de l'Académie. Elle a accepté des modifications, mais je le redis, à la double condition que nulle norme graphique ne soit imposée de façon autoritaire, et que les rectifications proposées soient soumises à l'usage que les gens font de cette orthographe. Ni le pouvoir politique ni l'Académie ne sont maîtres de la langue : on peut faire des recommandations, comme cela s'est fait dans les siècles passés, mais on ne passe pas en force, et on regarde ce qui se passe... Qu'est-ce qu'on a vu ? Ces modifications, que nous indiquons d'ailleurs dans notre dictionnaire, par un petit losange, n'ont pas pris dans l'usage… Les gens n'ont pas envie que les mots changent d'orthographe, parce que cette orthographe, c'est aussi ce qui les rassemble. Je vous avoue que je ne comprends pas l'urgence de faire ressurgir, aujourd'hui, ce projet qui date d'il y a vingt-cinq ans…

N'est-il pas tout de même étrange, ce pays qui se déchire pour un accent circonflexe ?

Étrange, mais précieux ! Je crois que cela traduit quelque chose de noble. Dans un monde qui se défait, où l'être humain sent qu'il perd sa place, cette réaction traduit l'attachement à ce qui nous rassemble. Je le répète, je ne suis pas passéiste. Mais au nom de quoi faudrait-il, pour construire l'avenir, se couper de nos racines, et soumettre une langue de force ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Mais... c'est une absurdité ! L'orthographe ne peut que être imposée de façon autoritaire, c'est ainsi qu'elle est apprise !

Entendre la secrétaire perpétuelle d'une institution qui depuis sa création a une approche prescriptive de l'orthographe se plaindre que des modifications sont apportées de manière autoritaire, c'est tout à fait incongru !

J'ai même envie de rajouter : le fait que l'administration ait officiellement adopté l'orthographe rectifiée il y a déjà un bail n'est pas une décision politique, c'est une évolution de l'usage.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Tain.

Je vous ai pas entendus chialer pour "mot-dièse"

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

88

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Broz a écrit:

Mais... c'est une absurdité ! L'orthographe ne peut que être imposée de façon autoritaire, c'est ainsi qu'elle est apprise !

Pas par le pouvoir politique pour des raisons idéologiques, non. Ce pouvoir revient à l'Académie française, qui est neutre.

Entendre la secrétaire perpétuelle d'une institution qui depuis sa création a une approche prescriptive de l'orthographe se plaindre que des modifications sont apportées de manière autoritaire, c'est tout à fait incongru !

Le secrétaire perpétuel. Ou Madame le Secrétaire perpétuel. tongue

J'ai même envie de rajouter : le fait que l'administration ait officiellement adopté l'orthographe rectifiée il y a déjà un bail n'est pas une décision politique, c'est une évolution de l'usage.

Non, puisque personne, hormis l'administration (on se demande bien pourquoi, tiens...), n'emploie cette nouvelle orthographe.

Et j'utilise l'expression "mot-dièse", moi.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Hélène Carrère d'Encausse est quand même assez brillante pour apporter la réponse à sa propre indignation dans une seule et même interview.

En 1990 on a dit ok à condition que la réforme ne soit pas autoritaire -> La réforme a été prise en 1990 et n'a pas été autoritaire, puisque rien n'a changé -> 16 ans plus tard les éditeurs de manuels scolaires décident d'adopter les modifications de 1990 (si on ne peut pas parler d'évolution de l'usage, je ne sais pas de quoi il faut parler) -> on accuse le gouvernement actuel de tous les maux.

Je vous laisse deviner quel lien logique fait le plus défaut ici.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

FDL a écrit:

Pas par le pouvoir politique pour des raisons idéologiques, non. Ce pouvoir revient à l'Académie française, qui est neutre.

L'AF n'a aucune légitimité, n'est pas non plus neutre (on le voit) ; il n'y a rien de politique dans l'adoption par des manuels scolaires de l'orthographe rectifiée et surtout rien d'idéologique.

Le secrétaire perpétuel. Ou Madame le Secrétaire perpétuel. tongue

Désolé, mec, mais l'usage est contre toi.
L'article du Figaro aussi.

Non, puisque personne, hormis l'administration (on se demande bien pourquoi, tiens...), n'emploie cette nouvelle orthographe.

Ben si. Les éditeurs le font de plus en plus, les correcteurs d'orthographe le font depuis longtemps, etc. Personnellement quand j'ai corrigé un roman l'année dernière et quand il y avait des mots affectés par l'orthographe rectifiée (et que je m'en suis aperçu), je l'ai signalé.

Et j'utilise l'expression "mot-dièse", moi.

...tu veux dire que tu utilises le mot inventé par un comité théodule du gouvernement et publié au JO ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

91

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Barney a écrit:

) -> on accuse le gouvernement actuel de tous les maux.

Pas que je sache. Du moins, on n'accusait pas le gouvernement avant que Najat Bécassem (je viens de le trouver, pas mal hein ?) s'en mêle. Au contraire, on visait surtout les éditeurs des manuels scolaires.
C'est le gouvernement de 1990 qui était visé.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

FDL a écrit:
Barney a écrit:

) -> on accuse le gouvernement actuel de tous les maux.

Pas que je sache. Du moins, on n'accusait pas le gouvernement avant que Najat Bécassem (je viens de le trouver, pas mal hein ?) s'en mêle. Au contraire, on visait surtout les éditeurs des manuels scolaires.
C'est le gouvernement de 1990 qui était visé.

lol c'est faux.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

FDL a écrit:

Pas que je sache. Du moins, on n'accusait pas le gouvernement avant que Najat Bécassem (je viens de le trouver, pas mal hein ?) s'en mêle. Au contraire, on visait surtout les éditeurs des manuels scolaires.
C'est le gouvernement de 1990 qui était visé.

Blague, ou pas blague ?

Dès le sujet de TF1, les premières réactions ont été "NVB, touche pas à mon orthographe"
Le seul gouvernement qui n'est pas visé par la fronde qui dénonce l'idéologie ou que sais-je, c'est celui où Darcos était le ministre de l'EN, alors que c'est celui-là même qui a dit "bon maintenant ce serait bien que les manuels soient en orthographe rectifiée"

Mais il y a des gens ici et là (suivez mon regard) qui font une fixette sur NVB, d'autant plus que maintenant Taubira est partie

Last edited by Broz (17-02-2016 14:52:12)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

94

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Broz a écrit:

L'AF n'a aucune légitimité, n'est pas non plus neutre (on le voit) ; il n'y a rien de politique dans l'adoption par des manuels scolaires de l'orthographe rectifiée et surtout rien d'idéologique.

L'Académie est légitime dans ce domaine depuis Richelieu.

Désolé, mec, mais l'usage est contre toi.
L'article du Figaro aussi.

L'usage (des jeunes générations) dit par exemple : "je sais pas c'est qui", au lieu de "je ne sais pas qui c'est". Ce n'est pas une raison pour légitimer cet emploi fautif.
Quant au Figaro, il n'y a pas plus éloigné d'un usage correct de la langue que les journalistes.

Ben si. Les éditeurs le font de plus en plus, les correcteurs d'orthographe le font depuis longtemps, etc. Personnellement quand j'ai corrigé un roman l'année dernière et quand il y avait des mots affectés par l'orthographe rectifiée (et que je m'en suis aperçu), je l'ai signalé.

Qui est-ce qui a reconnu cette réforme le 12 avril 2007, réforme qui est devenue depuis le 19 juin 2008 la référence notamment en termes de correction des copies ? Le ministère de l’Éducation nationale... Là encore, ingérence du politique.

...tu veux dire que tu utilises le mot inventé par un comité théodule du gouvernement et publié au JO ?

Comité qui a soumis ses propositions à l'Académie, qui les a validées, donc je ne vois pas le problème. Si cela n'avait pas été validé, je ne l'aurais pas employé.
De toute façon, ce n'est pas un très bon exemple car "mot-dièse" s'inscrit dans le cadre de la mission de développement et d'enrichissement de la langue française, qui encourage notamment la francisation des termes anglais (ou d'autres langues) adoptés tels quels alors qu'un équivalent français peut être trouvé. Il ne s'agit pas de simplification.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

95

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Broz a écrit:

Blague, ou pas blague ?

Dès le sujet de TF1, les premières réactions ont été "NVB, touche pas à mon orthographe"
Le seul gouvernement qui n'est pas visé par la fronde qui dénonce l'idéologie ou que sais-je, c'est celui où Darcos était le ministre de l'EN, alors que c'est celui-là même qui a dit "bon maintenant ce serait bien que les manuels soient en orthographe rectifiée"

Mais il y a des gens ici et là (suivez mon regard) qui font une fixette sur NVB, d'autant plus que maintenant Taubira est partie

Oui enfin, si tu cibles les réactions des téléspectateurs de TF1 (ou d'une autre chaîne ou de je ne sais où), on n'en sort pas.
Ah mais si tu veux que je tape sur Darcos, pas de problème hein. Je le mets dans le même sac.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

FDL a écrit:

Le secrétaire perpétuel. Ou Madame le Secrétaire perpétuel. tongue

Tu vois, c'est là que nous différons.

Autant je suis opposé à cette réforme de l'orthographe, autant l'usage a largement évolué sur ce sujet. Dire Madame LA secrétaire perpétuelle me semble être entré dans les mœurs et guess what ? sans aucun comité théodule pour l'imposer à tous.

Mais je parie que cette évolution "non autoritaire" te défrise autant que les réformes "autoritaires" : tant mieux.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

97

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Greg a écrit:

Autant je suis opposé à cette réforme de l'orthographe, autant l'usage a largement évolué sur ce sujet. Dire Madame LA secrétaire perpétuelle me semble être entré dans les mœurs et guess what ? sans aucun comité théodule pour l'imposer à tous.

Oh mais je ne te donne pas tort là-dessus ; effectivement, c'est entré dans l'usage, je suis tout à fait prêt à le reconnaître. Mais j'aime bien jouer au puriste pour taquiner Broz.
Cela dit, j'attendrai que l'Académie évolue elle-même à ce sujet. En attendant, la règle, c'est "Madame le [...]".

Mais je parie que cette évolution "non autoritaire" te défrise autant que les réformes "autoritaires" : tant mieux.

Bwarf, je ne suis pas fan mais bon, il y a pire.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

FDL a écrit:

L'Académie est légitime dans ce domaine depuis Richelieu.

Lmbo. Encore un politique.
Non l'Académie n'est pas davantage légitime qu'une commission sur ce point. D'autant moins compte tenu de sa composition et de son mode de recrutement. Il y faudrait des linguistes. L'Académie telle qu'elle est aujourd'hui, c'est un peu comme si le Conseil Constitutionnel n'était composé que d'anciens Présidents de la République.

L'usage (des jeunes générations) dit par exemple : "je sais pas c'est qui", au lieu de "je ne sais pas qui c'est". Ce n'est pas une raison pour légitimer cet emploi fautif.
Quant au Figaro, il n'y a pas plus éloigné d'un usage correct de la langue que les journalistes.

Il y a usage et usage. Le Français parlé n'a pas vocation à servir de base à l'orthographe ou même à la grammaire. Pas davantage que le Français informel.
Mais la féminisation des emplois, désolé, c'est en cours de popularisation.

Qui est-ce qui a reconnu cette réforme le 12 avril 2007, réforme qui est devenue depuis le 19 juin 2008 la référence notamment en termes de correction des copies ? Le ministère de l’Éducation nationale... Là encore, ingérence du politique.

L'orthographe rectifiée n'est devenue "référence" pour la correction des copies qu'en cela que l'EN accepte l'orthographe rectifiée au même titre que l'orthographe pré-1990. L'EN n'a alors fait que reconnaître que les deux étaient valides.

Comité qui a soumis ses propositions à l'Académie, qui les a validées, donc je ne vois pas le problème. Si cela n'avait pas été validé, je ne l'aurais pas employé.
De toute façon, ce n'est pas un très bon exemple car "mot-dièse" s'inscrit dans le cadre de la mission de développement et d'enrichissement de la langue française, qui encourage notamment la francisation des termes anglais (ou d'autres langues) adoptés tels quels alors qu'un équivalent français peut être trouvé. Il ne s'agit pas de simplification.

...ce qui montre d'autant plus le caractère prescriptiviste de l'Académie, qui prétend se soucier d'usage uniquement quand ça l'arrange.
Si demain la 10e édition du Dictionnaire dit "on écrit nénufar épicétou", tu te soumettras bêtement ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Aah plaisir de te voir mettre un peu d'eau dans ton vin. C'est suffisamment rare pour être relevé.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

100

Re: Orthofascisme, fautes et subtilités du français : PAN !

Mais ce n'est pas une question de "se soumettre bêtement". L'Académie ne décide pas arbitrairement. Elle s'exprime en fonction de plusieurs critères, dont l'usage effectivement mais aussi le respect de la langue, de son histoire et son identité. Ce qui n'entre pas dans les compétences des comités théodule ou du politique.
C'est la raison pour laquelle elle met tant de temps à rédiger son dictionnaire.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)