1

Topic: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Question existentielle: une blague très nulle peut-elle être très drôle ?
Je m'interroge ici sur l'essence de la blague, ne répondez pas hors sujet.

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Il me semble que oui, considérant que la qualité de la blague n'influe pas forcément sur le degré de drolitude de celle - ci. Au contraire, comme disposé dans l'anthologie du genre qu'est l'Almanach Vermot ainsi que dans la réflexion métaphysique d'Alain Finkielkraut contenue dans La génération "caillera", la blague et Anelka, une blague peut être drôle en raison même de sa nullité.

"À bas le second degré !" "Monsieur, vous êtes d'une remarquable insignifiance."
Don't hit me with them negative waves so early in the morning.

3

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

-

Last edited by OZ (06-07-2011 19:42:31)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

4

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Trèfle nl a écrit:

Question existentielle: une blague très nulle peut-elle être très drôle ?
Je m'interroge ici sur l'essence de la blague, ne répondez pas hors sujet.

C’est une problématique très sérieuse que tu soulèves par cette question. Question sur laquelle de nombreux grands penseurs se sont penchés.

Une blague nulle peut-elle être drôle ? Eh bien, la réponse est oui et ça se démontre par une analyse structurelle de la blague en tant que message véhiculé. La blague est un message particulier qui est adressée par un émetteur à un récepteur. Il ne suffit donc pas de se pencher sur la blague pour la comprendre ; il faut se pencher sur les conditions sociales de sa réception, c'est-à-dire qu’il faut analyser les prédispositions du récepteur. Est-il ivre au moment où il entend la blague (situation)? Est-il bon public (état) ? Est-il sourd ? Bref, la question devient donc « dans quelles dispositions doit être un récepteur pour trouver drôle une blague très nulle ? ». Ainsi, à l’essence de la blague se substitue l’ontologie du récepteur.

Espérant t’avoir aidé.

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

oui, il y a une dynamique particulière de la blague nulle qui en fait un petit trésor

"un noir va aux toilettes et sort blanc, il a chié sa race"
"c'est un nain qui rentre dans un café et dit "c'est moi"... et en fait c'était pas lui"
"pourquoi l'armoire est triste ? parce qu'elle n'est pas faite pour être heureuse"
"c'est un chien, il s'appelle croquette. il s'est mangé."
etc.

Tu oublies les grand classiques du genre que sont paf le chien et flipflap la girafe !

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

La question plutôt, c'est qu'est-ce qu'une blague nulle ?

Les exemples d'OZ sont juste des "blagues simples", rien ne dit qu'elles sont nulles.
Parce que justement, une blague nulle c'est une blague pas drôle.
J'ai l'almanach Vermot à la maison, je n'ai pas esquissé un demi sourire sur ces 6 derniers mois.

Sinon je plussoie notre ami, tout dépend de la situation du récepteur (et pas que dans le temps T de l'énonciation de la blague).
Exemple : j'ai souvent essayé d'expliquer les "Monsieur et Madame" à des étrangers, au mieux ils finissent par comprendre, mais JAMAIS ils ne comprennent POURQUOI c'est drôle (qu'ils soient anglosaxons ou latins. Je n'ai pas essayé sur des cultures plus lointaines)

J'ai passé 2 ans sur l'humour, si ça t'intéresse (mais humour anglosaxon, plutôt).

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Gnouff a écrit:

Passe par la DB Factiva en accès distant

A propos de Factiva, il me répond depuis hier après-midi "Nous ne pouvons pas traiter votre demande pour le moment. Veuillez essayer à nouveau plus tard", c'est seulement chez moi ou ce sont les serveurs de Factiva qui sont HS ? (j'ai essayé deux points d'accès différents - pas ceux de Sciences Po - fournis par deux institutions différentes).

Last edited by apokrif (29-06-2010 10:29:07)

Oder so ähnlich.

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

OZ a écrit:

"c'est un nain qui rentre dans un café et dit "c'est moi"... et en fait c'était pas lui"

Pas compris.

Oder so ähnlich.

9

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Merci à tous pour ces éclaircissements.
Il me semblait en effet qu'une blague qui n'atteint pas son objectif de blague, c'est-à-dire faire rire pouvait être qualifiée de blague nulle et que donc une blague ne pouvait être drôle et nulle. Cependant, grâce à vos contributions, j'en arrive à penser qu'aucune blague n'est nulle dans l'absolu, tout dépend des personnes en présence. Il n'y aurait donc pas d'universalité de la blague et Desproges aurait raison.
Pour revenir à la phrase d'Allaouis, je me demande s'il trouve lui-même la blague nulle ou s'il la trouve drôle mais que la majorité ayant connaissance de la chute ayant décrété qu'elle était nulle, il se doit de préciser "C'est nul mais ça me fait rire". Où se trouve son opinion personnelle dans cette phrase ? Si une blague peut être à la fois drôle et nulle, un individu non schizophrène peut-il la trouver drôle et nulle ?

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Bah, d'où ma question, c'est quoi une blague nulle?
C'est une blague ultra simple? Qui fait appel à une encyclopédie de bas niveau ? Qui n'a pas plusieurs degrés de lecture/compréhension ?
Franchement, pour reprendre l'exemple de l'almanach Vermot, c'est nul car pas drôle. (Et pourtant je suis très très bon public!)
Exemple : quelle est la différence entre un barbecue et une grille de loto. Au loto on n'a pas besoin de laver la grille après.
C'est pas drôle, c'est simpliste, ça joue sur un pauvre ressort de l'humour (la polysémie du nom" grille") mais je ne vois pas QUI ça peut faire rire...

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

La blague de la mite et du billard est fondamentalement une contrepèterie enrobée. Les contrepèteries jouent sur une subtilité du langage, d'où drôle ; mais celle-là est un peu basique et pas finaude, d'où nulle. C'est juste l'expression OZienne  "se mettre une mite" qui a titillé mon esprit avec quelque perversité.

Au fait, c'est Allouis, comme le village.

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

12

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Accepte mes plus plates pour l'orthographe erronée de ton pseudo, Allouis comme le village.
Une blague simple doit pouvoir faire rire des gens simples, des enfants par exemple. Il faut savoir si on prend en compte tous les publics.

13

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

-

Last edited by OZ (06-07-2011 19:42:40)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

14

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

OZ a écrit:
apokrif a écrit:
OZ a écrit:

"c'est un nain qui rentre dans un café et dit "c'est moi"... et en fait c'était pas lui"

Pas compris.

Est-ce que je le fais remarquer quand je comprends pas tes treads de droit à la noix ?

Pas compris.


OZ a écrit:

(cette blague nulle est excellente)

Pas compris.

15

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Allouis Inter a écrit:

La blague de la mite et du billard est fondamentalement une contrepèterie enrobée. Les contrepèteries jouent sur une subtilité du langage, d'où drôle ; mais celle-là est un peu basique et pas finaude, d'où nulle. C'est juste l'expression OZienne  "se mettre une mite" qui a titillé mon esprit avec quelque perversité.

Au fait, c'est Allouis, comme le village.


Et les fameuses antennes !

16

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

-

Last edited by OZ (06-07-2011 19:42:50)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

17

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

L'humour dit de droite est-il plus sérieux que l'humour dit de gauche ? Et quel est le meilleur humour des deux ?
Merci bien.

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

J´ajouterai que la blague nulle porte une certaine innocence, aussi suis-je un peu perplexe lorsqu´OZ place la blague du noir qui a chié sa race dans cette catégorie. Pour moi, les blagues nulles ne versent pas dans l´humour noir : les clichés et autres préjugés n´ont pas vocation a etre utilisé dans la conception d´une blague nulle.

Et vous ?

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

19

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Beltramose a écrit:

Et vous ?

Pareil. Et eux ?

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Hussard nl a écrit:
Beltramose a écrit:

Et vous ?

Pareil. Et eux ?

Tout une éducation à refaire : http://miam-les-fruits.skyrock.com/

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Beltramose a écrit:

Pour moi, les blagues nulles ne versent pas dans l´humour noir : les clichés et autres préjugés n´ont pas vocation a etre utilisé dans la conception d´une blague nulle.

Bien sûr que si. Les plus outranciers, les meilleurs.

Last edited by Broz (29-06-2010 14:48:08)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

Broz a écrit:
Beltramose a écrit:

Pour moi, les blagues nulles ne versent pas dans l´humour noir : les clichés et autres préjugés n´ont pas vocation a etre utilisé dans la conception d´une blague nulle.

Bien sûr que si. Les plus outranciers, les meilleurs.

Bon, prenons un exemple :
"Comment appelle-t-on un noir avec un revolver ?
On l´appelle monsieur."

Est-ce que c´est une blague nulle ? M´est avis que non.

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

23

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

-

Last edited by OZ (06-07-2011 19:41:24)

.                                collectif individuel manufacture internet d'objets gentils                             .
[¤=¤] tape            [o=o] VHS           [O=O] ghetto blaster         [O=X] ghetto blaster d'occasion

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

OZ a écrit:

Beltramose, la blague du noir qui chie sa race est tellement à mille lieux d'un préjugé social malgré la présence de ce fameux noir qu'elle devient incroyable

Exemple :
Comment appelle-t-on un noir aux commandes d'un avion ?
Le pilote

D´accord pour le caractère cosmique de chier sa race, mais est-ce que tu es d´accord avec moi sur le reste ?

OZ a écrit:

L'humour de droite =
"NON MERCI ON A DEJA BAISE!!!" au pakistanais qui vend des roses dans les crêperies
fausse paillardise réellement irrespectueuse

Oh oui ! Les DD HEC sont un véritable robinet à blagues de ce tonneau pour ScPo, sans en avoir l´apanage naturellement.

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

25

Re: Le thread de la blague très nulle mais très drole

OZ a écrit:
Merci bien a écrit:

L'humour dit de droite est-il plus sérieux que l'humour dit de gauche ? Et quel est le meilleur humour des deux ?
Merci bien.

L'humour de droite =
"NON MERCI ON A DEJA BAISE!!!" au pakistanais qui vend des roses dans les crêperies
fausse paillardise réellement irrespectueuse

Et l'humour de gauche serait : "NON MERCI, ON A PAS L'INTENTION DE BAISER" ?