Topic: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Les intérets Français en Algérie et Tunisie ne sont pas de moindre importance, sans parler de la très importante communoté Algériènne et tunisiènne présente dans notre pays, alors pourquoi ce silence de la part des autorités au sujet des émeutes actuelles en Algérie et Tunisie. N'y a t il pas un lien commun sur les causes de ces émeutes?

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

bob4 a écrit:

N'y a t il pas un lien commun sur les causes de ces émeutes?

Des régimes autoritaires supportés par des clans militaires et/ou économiques qui mettent en coupe réglée leur pays par une corruption endémique, et qui ne laissent quasiment aucun espoir d'évolution sociale à une jeunesse désoeuvrée ? Des régimes vieillissants incapables de moderniser leur pays  et qui se sont illustrés par le passé par leur capacité à se transformer en monstres sanguinaires pour asseoir et maintenir leur pouvoir (c'est surtout vrai pour l'Algérie mais le régime de Ben Ali n'est pas mal non plus) ?

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

D'ailleurs, ce qui est très révélateur, c'est le comportement de la France face à ces émeutes. MAM a d'ailleurs affirmé vouloir y exporter les méthodes de la police anti-émeutes française.

- Ca l'ennuie bien ce qui se passe là bas, on n'est plus sur de pouvoir continuer ses petites affaires avec les régimes criminels d'Algérie et de Tunisie.

- Comme le sarkozysme est également un système autoritaire par rapport aux cadres traditionnels de la République française, il a peur que des embrasements similaires dans la jeunesse française se produisent. Il ne faut pas que nous soyons trop bien informé, ni que le gouvernement ne soutienne publiquement les manifestants

De ce fait, le sarkozysme révèle et assume son visage autoritaire, même si les régimes en question sont bien plus violents, claniques et sanguinaires que le sarkozysme.

J'espère que la jeunesse de ces pays vont sortir à coup de pied au derrière leurs dirigeants politiques et militaires. Un petit moment de justice dans ces pays qui ont pour beaucoup connu la misère et des régimes dictatoriaux et prébendiers ne pourrait leur faire que le plus grand bien.

Il serait bon qu'une telle chose arrive en France dans les mois qui viennent, que l'on mette dehors les incompétents autoritaires, vieillissants et sans vision qui nous dirigent. Mais pour cela, il faudrait que la conscience politique de la jeunesse soit non seulement plus forte, mais aussi prête à viser bien plus que de simples manifestations : la prise des bâtiments publics principaux, la mise en situation de captivité la classe dirigeante actuelle, et une bonne grosse purge dans la prison législative qui enserre la France. Un printemps des libertés qui soit autre chose qu'un colloque de caciques du PS complètement dépassés par les évolutions mondiales actuelles.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Je me suis un peu documenté ces derniers temps au moyen de l'excellente revue Maghreb-Mashrek, où travaille un ancien de notre promo, un certain "LG" et où j'ai trouvé beaucoup d'informations sur la situation qui a conduit aux évènements actuels.

Plusieurs éléments sont remarquables dans les évènements tunisiens.

-> C'est d'abord une suite d'évènements inattendus. Un soir avant d'être "mis dans l'avion" par l'armée, Ben Ali faisait son troisième discours où il faisait une première marche arrière. Il devait venir d'être acté que l'armée ne tirerait plus sur la foule, car l'état major tunisien l'a imposé au Président. Dès lors, "la sécurité du Président n'était plus assurée" et la conclusion, un peu désordonnée est celle que l'on connait. La vie des personnes en question a été sauvegardée, contrairement à d'autres chutes d régimes de ce genre (Ceucescu). Probablement faudra-t-il maintenant qu'un travail de justice soit ordonné.

Ces évènements n'ont d'ailleurs été que peu pris au sérieux au départ dans les médias et même sur Internet (sauf pour ceux qui sont branchés là-bas) et c'est assez tard que nous sont parvenues les premières informations plus précises sur la situation là-bas. Les émeutesui ont commencées dès la mi-décembre) Tout aussi inattendue d'ailleurs que les ouvertures du rideau de fer (d'abord en Hongrie) puis du mur de Berlin.

Les régimes occidentaux n'ont pas vu le vent tourner. Ils faut dire que la focalisation sur l'islamisme dans le regard occidental, empêchait même d'imaginer une révolution populaire et démocratique. Certes, c'est l'armée qui a demandé à Ben Ali et aux Trabelsi de partir, en assurant une continuité au régime tout en en évinçant le noyau dur clanique qui, en quelque sorte, "possédait le pays". La volonté de la femme de Ben Ali de partir avec 1,5 tonne d'or est illustrative de cet état d'esprit de mise en coupe réglée d'un pays tout entier, au mépris le plus absolu de son peuple qu'ils disent "gouverner" mais qu'ils ne font en réalité que piller.

En bref, les régimes occidentaux, France en tête, ont si profondément ancrée un prisme de pensée fondée sur l'opposition à "l'éventualité islamiste" qu'ils ont été prêts à soutenir n'importe quel régime pourvu que ce dernier garantisse que l'on n'aurait pas à avoir à faire avec des fanatiques. Et les gouvernements de ces pays ont montré à plusieurs reprises leur capacité à aller loin dans la lutte contre l'islamisme extrêmiste (cf. la guerre civile algérienne où le pouvoir a amplifié la situation par des raids pour diaboliser encore plus les islamistes et annuler leur coup électorale dans un bain de sang). C'est dans ce contexte idéologique qu'il faut comprendre les propos de MAM à l'Assemblée Nationale, proposant au régime "ses services de formation et techniques de maintien de l'ordre".

On ne peut que se réjouir que les islamistes aient été totalement mis de côté dans ces révoltes (même si certains ont bien évidemment essayé de récupérer sans succès le mouvement). Et le fait que ces évènements fassent place à des soubresauts similaires encore épars, tout du moins des débats au sein des peuples arabes, en Algérie, en Libye, en Egypte, au Soudan et en Mauritanie, sans que l'islamisme puisse infester le débat est un excellent signe dans la modernisation du monde arabe.

Cependant, il faut rester circonspect. Le régime tunisien est toujours en place et la rupture se fait dans une continuité assez forte. 30 ans de verrouillage ont naturellement empêché la constitution d'une opposition solide de gouvernement. Et les islamistes, que l'on a chassé par la porte, vont essayer de rentrer par la fenêtre. En Tunisie et ailleurs...
Dans les autres pays, il y a fort à craindre que des tentatives s'élève dans une sorte de printemps des peuples arabes, qui risque fort d'être réprimé dans le sang s'ils ne sont pas suffisamment organisé (cf. la suite des soulèvements nationalistes des années 1848 en Europe).
Enfin, peut-on envisager que ces évènements influent sur la situation sub saharienne, particulièrement en Côte d'Ivoire ? On peut en douter, malheureusement.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Greg a écrit:

Et les gouvernements de ces pays ont montré à plusieurs reprises leur capacité à aller loin dans la lutte contre l'islamisme extrêmiste

Greg a écrit:

On ne peut que se réjouir que les islamistes aient été totalement mis de côté dans ces révoltes (même si certains ont bien évidemment essayé de récupérer sans succès le mouvement). Et le fait que ces évènements fassent place à des soubresauts similaires encore épars, tout du moins des débats au sein des peuples arabes, en Algérie, en Libye, en Egypte, au Soudan et en Mauritanie, sans que l'islamisme puisse infester le débat est un excellent signe dans la modernisation du monde arabe.

Est ce qu'il n'y a pas un lien entre les deux ?

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Greg a écrit:

En bref, les régimes occidentaux, France en tête, ont si profondément ancrée un prisme de pensée fondée sur l'opposition à "l'éventualité islamiste" qu'ils ont été prêts à soutenir n'importe quel régime pourvu que ce dernier garantisse que l'on n'aurait pas à avoir à faire avec des fanatiques. Et les gouvernements de ces pays ont montré à plusieurs reprises leur capacité à aller loin dans la lutte contre l'islamisme extrêmiste (cf. la guerre civile algérienne où le pouvoir a amplifié la situation par des raids pour diaboliser encore plus les islamistes et annuler leur coup électorale dans un bain de sang). C'est dans ce contexte idéologique qu'il faut comprendre les propos de MAM à l'Assemblée Nationale, proposant au régime "ses services de formation et techniques de maintien de l'ordre".

Ce n'est pas seulement la Global War on Terror qui a influencé la politique étrangère de la France (et des USA). Il y a aussi les amitiés personnelles (MAM a une maison en Tunisie, son compagnon est proche des pays arabes...) et l'histoire de chacun (Delanöe, Seguin, A-G Slama sont nés en Tunisie).

Sur le fait que la France soutienne la répression, la vidéo de MAM qui a circulé était en 2 parties : soutien technique à la police (ce qui ne me choque pas, je préfère une police formée à des bavures mais certes je préfère que la France forme la police de régimes démocratiques) et condamnation des atteintes au droit de l'homme.

Et les faits prouvent que la France a aussi su calmer le jeu et ne pas soutenir Ben Ali jusqu'au bout : http://bit.ly/hQdW0D


Une remarque qui a été faite par un commentateur (Pascal Boniface) et qui est très juste : Ben Ali et les dirigeants corrompus (Algérie, Egypte...) sont les meilleurs sergents recruteurs de l'islamisme par la corruption flagrante.
Les pays occidentaux feraient mieux de soutenir les régimes démocratiques (Palestine, Irak, Liban) et les démocrates ou de demander aux dictateurs de se retenir pour à long terme endiguer l'islamisme.

Dernière chose, comme aurait dit Mitterrand sur les missiles soviétiques en Allemagne : "Les islamistes tunisiens sont à Londres (et un peu en France), pas en Tunisie". Il ne faut donc pas avoir peur de l'islamisme en Tunisie même si ça peut profiter temporairement aussi à ces partis.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Il faudra peut-être bientôt ajouter "Égypte" dans le titre.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Il y a des manifs en Jordanie aussi...

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Free French a écrit:

Ce n'est pas seulement la Global War on Terror qui a influencé la politique étrangère de la France (et des USA). Il y a aussi les amitiés personnelles (MAM a une maison en Tunisie, son compagnon est proche des pays arabes...) et l'histoire de chacun (Delanöe, Seguin, A-G Slama sont nés en Tunisie).

Oui, et il faut ajouter les intérêts économiques (la France est le premier fournisseur, client, et investisseur étranger hors énergie en Tunisie), la communauté tunisienne de France (600 000 personnes tout de même) et l'histoire coloniale parmi les facteurs déterminants de la relation franco tunisienne.

Free French a écrit:

Et les faits prouvent que la France a aussi su calmer le jeu et ne pas soutenir Ben Ali jusqu'au bout : http://bit.ly/hQdW0D

Intéressant.

Free French a écrit:

Une remarque qui a été faite par un commentateur (Pascal Boniface) et qui est très juste : Ben Ali et les dirigeants corrompus (Algérie, Egypte...) sont les meilleurs sergents recruteurs de l'islamisme par la corruption flagrante.
Les pays occidentaux feraient mieux de soutenir les régimes démocratiques (Palestine, Irak, Liban) et les démocrates ou de demander aux dictateurs de se retenir pour à long terme endiguer l'islamisme.

Je suis d'accord, même si je ne qualifierais pas la Palestine de régime démocratique (l'Irak s'en sort pas mal sur ce point vu les circonstances, quant au Liban j'espère que les évènements actuels ne vont pas le faire sortir de la liste).
Mais à mon avis l'ouverture démocratique amènerait inévitablement, dans un premier temps, à un renforcement des islamistes dans de nombreux pays (l'Egypte, par exemple), vus comme une des rares alternatives au pouvoir en place. Ce n'est pas forcément un drame dans la mesure où les islamistes les plus radicaux sont généralement marginalisés, mais est-ce que l'Occident serait prêt à voir les Frères musulmans, par exemple, participer au gouvernement de l'Egypte ? On peut en douter vu les réactions après l'arrivée au pouvoir du Hamas en Palestine. C'est pour cela que je ne suis pas très optimiste sur la possibilité d'une pression occidentale envers les régimes arabes pour plus de démocratie. L'arrivée au pouvoir de modérés à peu près laïques à la faveur de révolutions, comme ce qui se passe en Tunisie, serait une bonne nouvelle pour tout le monde, mais je ne crois pas que ce sont les Occidentaux qui vont faire bouger les cartes.

Sur les islamistes, cela me rappelle une citation d'un général algérien à propos de la suspension des élections qui allaient amener le Front islamique du salut au pouvoir en Algérie en 1992. Notez qu'il a dit cela après la guerre civile.

Le général Mohammed Atailia a écrit:

Je leur ai dit qu'il fallait laisser le FIS gouverner dès lors que le président dispose de toutes les prérogatives constitutionnelles pour rétablir les choses en cas de déviation, car il est difficile de porter un jugement sur un parti qui n'a pas gouverné. Un proverbe de chez nous dit : celui qui est loin de la bataille sait comment la diriger. Si on avait donné l'occasion à ce parti, le peuple l'aurait abandonné rapidement car il était porteur de beaucoup de pratiques erronées.

Last edited by Teiresias (18-01-2011 19:58:05)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Pendant que Ben Ali est radié du RCD, et qu'on applique soigneusement la méthode de la branche pourrie pour permettre aux ultimes cadres du régimes de rester en poste, on commence à déterrer les vieux cadavres

Le café infect de Ben Ali
A lire sur :
http://yahoo.bondyblog.fr/201101120001/ … e-ben-ali/

Par R. Kelam

En revanche, il est loin d'e^tre sur que l'Algérie connaisse un sort similaire.
Très bon article de l'Express sur la situation qui est toute autre en Algérie.

Ce qui différencie l'Algérie de la Tunisie
A lire sur :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ … 51179.html

Par Catherine Gouëset, publié le 11/01/2011 à 07:00


Et MAM se défend en accusant ses détracteurs d'avoir déformé ses propos (ce qui est faux à l'éfcoute de ses propos exacts au PArlement.

Tunisie: MAM «scandalisée que certains aient voulu déformer» ses propos
A lire sur :
http://www.liberation.fr/politiques/010 … ses-propos

Politiques 18/01/2011 à 17h16

Et le soutien de DSK au régime de Ben Ali :

[video (flash player not installed)]

Heureux d'apprendre que MAM avait une maison en Tunisie.


_________________________________

Edit : Je modifie ce message car il est illisible, et chiant. Tu n'as pas pris la peine de remettre en forme le moindre de tes articles avec ton copier/coller affligeant. Tu n'as pas non plus pris la peine de souligner, ou de mettre en évidence le moindre point intéressant des 3 articles (!!!) que tu postes en un seul message. Il est tout à fait possible de créer une revue de presse du forum à laquelle tous les joyeux lurons qui n'ont pas d'analyse ou de contribution à faire partager peuvent contribuer (et encore en général dans une revue de presse on ajoute une petite plus value aux articles). La richesse du contenu du forum suppose que les lecteurs ont déjà eu accès aux sites de presse en ligne les plus consultés en France (libération, l'express, etc.). Si on met la main sur un article particulièrement intéressant, on prend la peine de l'expliquer un peu et d'en faciliter la lecture aux autres membres. Sinon ça ne sert absolument à rien, et ça énerve tout le monde. - Barney

Last edited by Barney (19-01-2011 05:23:32)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

La France ?

http://www.20minutes.fr/article/655022/ … int-joseph

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Le peuple ne semble pas vouloir lâcher le morceau en Égypte.

500 opposants ont été arrêtés en Égypte suite aux nouvelles manifestation aujourd'hui. La tension est à son comble.

Si l'on comprends bien le processus qui s'est déroulé en Tunisie, c'est sur la police et l'armée que continue de subsister les régimes arabes détestés par leur population. C'est aux plus hautes autorités militaires égyptiennes de prendre la responsabilité de lâcher le pouvoir et de faire ce que de justice et de droit.

Ces régimes-ogres ont dévoré les richesses de leur pays, détourné les fonds publics, privatisé l'Etat et utilisé ses moyens régaliens avec la plus froide barbarie.

Il est temps qu'ils rendent des comptes et que de vraies démocraties arabes se mettent en place. Contrairement à e que la vulgate islamophobe a pu propager tout au long de la dernière décennie, une démocratie arabe serait tout aussi bien armée pour faire face à l'islamisme. Mais trop d'accords existants sont en jeu avec ces régimes pour que l'occident ne soit pas troublé par cette situation qui leur apparaît incontrôlable.

Alors j'espère que le fils Moubarak ne s'en tirera pas comme ça en prenant le pouvoir. J'espère plutôt qu'il prendra les menottes.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Petit Coraya a écrit:

Contrairement à e que la vulgate islamophobe a pu propager tout au long de la dernière décennie, une démocratie arabe serait tout aussi bien armée pour faire face à l'islamisme.

Tu nous expliques ce que vient faire ici l'islamophobie? Je croyais justement qu'il ne faut pas confondre islamistes et islam, la religion pacifiste et sa traduction politique.

Et puis je sais pas ce qui te permet d'être aussi optimiste surtout dans le cas de l'Egypte...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Petit Coraya a écrit:

C'est aux plus hautes autorités militaires égyptiennes de prendre la responsabilité de lâcher le pouvoir et de faire ce que de justice et de droit.

C'est bien là que le bât blesse.

L'armée égyptienne n'a rien à voir avec l'armée tunisienne et partant, le régime égyptien avec l'ancien régime tunisien.

En Tunisie, l'armée a toujours été petite et dépolitisée, selon le souhait de Bourguiba lui-même. En Égypte, le régime émane de l'armée puisque c'est un coup d'État militaire qui l'a installé, en 1952. Tous les présidents égyptiens depuis lors sont issus de l'armée, dont les cadres font partie des cercles dirigeants et ont de nombreux intérêts dans l'économie égyptienne.

Pour cette raison mais aussi pour d'autres, une révolution sur le modèle tunisien est impossible en Égypte.

Même si on ne peut rien vraiment prévoir, selon toute vraisemblance, voilà ce qui, à mon sens, pourrait advenir à court terme : une vague de manifestations plus ou moins ample qui sera réprimée par le régime ; puis, sous la pression étasunienne et pour calmer l'opinion, quelques grosses concessions, telles l'abolition de l'état d'urgence ou un renoncement de Gamal Moubarak à la présidence l'année prochaine.

Notez que les grands partis d'opposition (Frères Musulmans et Wafd) s'abstiennent de s'engager dans le mouvement de protestation de ces jours ci. Je pense qu'ils tablent sur ce genre de scénario et estiment qu'en se tenant à l'écart, ils seront mieux placés lorsque des concessions tomberont fatalement pour faire progresser leurs agendas politiques par la négociation "amicale" avec le gouvernement.

D'ailleurs, peut-être que tout ça est déjà ficelé en coulisses : le régime leur demande de ne pas rejoindre le mouvement populaire et de ne pas (trop) dénoncer la répression qui s'ensuivra, en échange de quoi il accordera à leur profit des concessions qu'il suffira de faire semblant "d'exiger".

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

huron a écrit:

L'armée égyptienne n'a rien à voir avec l'armée tunisienne et partant, le régime égyptien avec l'ancien régime tunisien.

En Tunisie, l'armée a toujours été petite et dépolitisée, selon le souhait de Bourguiba lui-même. En Égypte, le régime émane de l'armée puisque c'est un coup d'État militaire qui l'a installé, en 1952. Tous les présidents égyptiens depuis lors sont issus de l'armée, dont les cadres font partie des cercles dirigeants et ont de nombreux intérêts dans l'économie égyptienne.

Pour cette raison mais aussi pour d'autres, une révolution sur le modèle tunisien est impossible en Égypte.

Même si on ne peut rien vraiment prévoir, selon toute vraisemblance, voilà ce qui, à mon sens, pourrait advenir à court terme : une vague de manifestations plus ou moins ample qui sera réprimée par le régime ; puis, sous la pression étasunienne et pour calmer l'opinion, quelques grosses concessions, telles l'abolition de l'état d'urgence ou un renoncement de Gamal Moubarak à la présidence l'année prochaine.

Notez que les grands partis d'opposition (Frères Musulmans et Wafd) s'abstiennent de s'engager dans le mouvement de protestation de ces jours ci. Je pense qu'ils tablent sur ce genre de scénario et estiment qu'en se tenant à l'écart, ils seront mieux placés lorsque des concessions tomberont fatalement pour faire progresser leurs agendas politiques par la négociation "amicale" avec le gouvernement.

Un entretien intéressant, mais un peu court, avec un chercheur du CNRS spécialiste de l'Egypte, qui va dans ce sens : http://www.lemonde.fr/proche-orient/art … id=1470465.

Pour ce qui est de Gamal Moubarak, est-ce que son renoncement ne pourrait pas être exigé par l'armée égyptienne ?
Cela lui permettrait à la fois de calmer le jeu, de rappeler qu'elle est indispensable et d'éviter le scénario d'une succession dynastique dont on a vu avec Wikileaks qu'elle n'en voulait pas (http://www.lemonde.fr/documents-wikilea … 46239.html).

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Moubarak est un vieux débris, une carcasse prête à être momifié, 82 ans! Le prochain sur la liste c'est l'Arabie, les Égyptiens sont trop corrompus et trop lâches  pour faire la révolution.

Last edited by Felix (27-01-2011 09:08:31)

À la fin, c'est toujours la mort qui gagne. Joseph Staline.


J'achèterai tout, a dit l'or, Je prendrai tout, a dit l'épée. Pouchkine.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Felix a écrit:

Moubarak est (...) une carcasse prête à être momifié

Mais où mettre son mausolée? Au Caire, à Alexandrie?

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Je vous conseille de suivre sur twitter Mohamed El Baradei (le vrai, ancien directeur de l'AIEA) pour suivre l'actualité en Egypte
http://twitter.com/#!/elbaradei

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Le gros "test" en Égypte sera demain. Le vendredi est chômé et l'on peut donc s'attendre à un plus grand nombre de manifestants dans les rues. El-Baradei, rentré tout exprès au Caire, a annoncé qu'il participera aux manifestations.

Même si j'avoue être sceptique, l'exemple tunisien nous a montré qu'on pouvait avoir de très grosses surprises. Dans tous les cas, si le régime venait à vaciller, rien ne sera aussi "facile" qu'en Tunisie.

Dans ce genre de situation, tout se passe en coulisses où différents acteurs politiques doivent être en train d'élaborer leurs stratégies propres et de négocier ferme entre eux. Les cadres de l'armée, par exemple, pourrait très bien être tentée d'imposer à Moubarak d'abandonner son projet de succession (d'autant qu'elle semble ne pas trop aimer Gamal)...

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Emission (25 minutes) d'Al Jazeera en anglais sur l'Egypte (attention au biais pro-islamiste et anti-américain d'Al Jazeera) :

[video (flash player not installed)]

Obama a fait référence aux manifestants dans son discours sur l'état de l'Union.
Avec la réaction de l'US Secretary of State Hillary Clinton.

Des rappels des intervenants arabes sur Al Jazeera : les Etats-Unis via l'aide bilatérale (USAID) financent de l'achat par l'Egypte de céréales américaines (subventions déguisées aux fermiers du Middle West) et forment l'armée et la police égyptienne.

Last edited by Free French (28-01-2011 01:26:30)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Free French a écrit:

(attention au biais pro-islamiste et anti-américain d'Al Jazeera) :

Lol où est-ce que tu vas chercher tout ça ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Broz a écrit:
Free French a écrit:

(attention au biais pro-islamiste et anti-américain d'Al Jazeera) :

Lol où est-ce que tu vas chercher tout ça ?

Si seulement il faisait une petite parenthèse pour dire: attention au biais pro-sioniste et anti-arabe de CNN! Mais là, je me demande aussi où il va chercher ça, délire paranoïaque? C'est quoi cette manipulation triangulaire que tu nous sors là Free French ou devrais-je dire Free Fries ou Liberty Fries? Tu n'as pas le droit de dire que ces gens sont pro-islamistes et anti-américains juste parce qu'ils veulent des élections libres et la fin de la dictature.

À la fin, c'est toujours la mort qui gagne. Joseph Staline.


J'achèterai tout, a dit l'or, Je prendrai tout, a dit l'épée. Pouchkine.

23

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Actuellement, totale suspension des communications en Egypte qui nous rappelle que les fournisseurs d’accès à internet sont dépendants de l’Etat (leur habilitation dépend d’une licence délivrée par l’Etat). C’est quand même incroyable. Autrefois on chassait les poseurs de tracts, maintenant c’est les posteurs du net.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

http://s2.lemde.fr/image/2011/01/28/540x269/1471712_3_7e04_courbe-du-trafic-internet-en-provenance.jpg

http://pictures.korben.info/2011/01/egypt_outages.png

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

oh wow

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

@ FF: comment lire le second graph?

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Si j'ai bien compris (http://www.indybay.org/newsitems/2011/01/27/18670439.php ) les 50+ FAI égyptiens attribuent des préfixes 192.XX.XX.XX à leurs réseaux et leurs clients.

Entre hier et aujourd'hui 2500 sur 2900 préfixes ont été retirés. Et 26 sur 32 FAI ont "fermé".

Si quelqu'un de plus expert sur le sujet peut confirmer.

Voici les FAI Egyptiens (Internet Service Providers), à gauche les préfixes encore actifs, à droite les préfixes utilises plus tôt cette semaine :

Prefixes today    Prefixes earlier this week    origin AS    Provider name
20    775    8452    TE-AS TE-AS   
0    774    24863    LINKdotNET-AS   
113    676    36992    ETISALAT-MISR   
0    217    24835    RAYA Telecom – Egypt   
0    102    5536    Internet-Egypt   
85    83    20928    Noor Data Networks   
0    41    36935    Vodafone-EG   
23    36    15475    Nile Online   
14    28    8524    eg-auc   
0    25    6127    IDSC

Last edited by Free French (28-01-2011 17:50:39)

28

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Je ne suis pas un "expert" mais c'était aussi mon interprétation du graph.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Les manifestants auraient mis le feu au QG du parti de Moubarak.

Source: BBC

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

30

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

L'armée prend position, je pense qu'il va y avoir un massacre.


(eh je veux ravoir mon log in, come on c'est pas sympa, on est pas en Égypte et c'est pas comme si j'appelais au départ de Nicolas Ben Sarko et de sa femme l'intrigante Carla Trabelsi)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Bonsoir,
J'appelle à une manifestation pacifique le dimanche 30 janvier 2011 à 14 h, place du trocadéro à Paris pour soutenir cet extraordinaire mouvement de LIBERATION qui, enfin rejette ces pouvoirs monocrates qui ont bâillionné le monde arabe depuis la déconolisation. Ayant  à la boutounière, ou ailleurs, une fleur blanche, à défaut d'un bouquet de JASMIN.
Il s'agit là, d'un mouvement de soutien qui contestera toute tentation de récupération.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Felixxx a écrit:

L'armée prend position, je pense qu'il va y avoir un massacre.

Ou pas. Car en plus d'être pourrie jusqu'à l'os, l'armée égyptienne semble avoir si on en croit certains aussi une grande qualité, celle de savoir dans quel sens tourne le vent :

Libe a écrit:

20h38. Scènes de liesse dans les rues de la capitale. Plus de deux heures après l’imposition d’un couvre-feu, près de la place de l’Opéra, dans le centre-ville du Caire, des militaires faisaient des signes de victoire à la population qui y répondait par des applaudissements. Des manifestants sont même montés sur des chars de l’armée avec des militaires. Des policiers ont aussi serré la main de manifestants, a constaté un journaliste de l’AFP.

33

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Je ne pense pas que le pouvoir va lâcher Moubarak surtout qu'il n'est pas passé à la tv pour débiter des conneries à la Ben Ali. Le pouvoir Égyptien ressemble beaucoup à celui de la Syrie ou de l'Irak ''pré-Amérique'' et puis si l'armée sympathise ça ne veut absolument rien dire. Surtout, que c'est la garde républicaine qui prend position. Et puisque le pouvoir repose sur l'armée, ils vont quand même pas le donner aux frères musulmans sans livrer une bonne bataille.(Y a une guerre civile larvée depuis plus de 30 ans et les frères voudront bien sur se venger) De plus, l'Égypte a une petite bourgeoisie très développé et y a pas plus conservateurs que ces gens-là, ça les fait chier énormément de pas pouvoir commercer comme à l'habitude surtout qu'ils profitent de la hausse des prix. Je pense qu'en haut ils sont entrain de planifier un bon petit massacre, quelques centaines de personnes et tout va rentrer dans l'ordre, c'est ça l'Égypte.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

l'Egypte va tomber ce soir, c'est ça ?

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

si je m'en tiens à la règle dite de la mauvaise direction à la sortie du métro, qui statue que l'inverse de l'analyse de Félix est toujours vraie

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

mubarak ON AIR

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

déclare qu'il a always taken the side of the poor people in Egypt
haha ooohlala.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Enthousiasme et incertitude (révolution ou révolte?) des médias, embarras grandissant des états...
Mais derrière ces doux mots (révolution de jasmin ainsi nommée par on ne sait trop qui), l'absence de but comme d'opposition structurée risque de faire boulevard aux mouvements islamistes à court (Egypte) ou plus long terme (Tunisie, après la déception inévitable à venir).
Les vidéos des prêches islamistes en pleine rue au caire (cf les JT), comme celle effectuée lors d'un reportage qui voit une tunisienne dénonçant la menace islamiste obligée de fuir en plein Paris (reportage: le point rouge sur les libertés numériques, de JP Lepers) illustrent cette menace (pas un déterminisme mais ...) réelle.

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

La situation évolue de minutes en minutes en Egypte, alors qu'en Tunisie la situation se calme et on apprend que le gouvernement devrait être remanié et qu'un mandat d'arrêt a été lancée contre BEn Ali et sa famille.

En Egypte, la guerre de l'information a commencé avec cet évènement historique de fermeture totale et complète de l'Internet. Il reste le  réseau analogique de liaison radio amateur (très facilement localisables par la police). Telecomix, un groupe de hacktivistes suédois crée des passerelles réseau pour permettre aux radionautes égyptiens de se connecter.
Ils peuvent aussi utiliser un modem 56k, même si la bande passante est très limitée. C'est tout un peuple que l'on veut réduire au silence.

Mohamed ElBaradei, l'ancien directeur de l'AIEA, qui est revenu pour soutenir les manifestants, est privé de sa liberté de mouvements. Mais il s'est exprimé sur France 24 :

Mais la rue ne lâche pas prise, et le pouvoir non plus. Les manifestations récentes ont fait au moins 53 morts, affirme Al Jazeera. 15 personnes ont été tuées à Suez et 23 à Alexandrie, deuxième ville du pays. Le pouvoir égyptien fait bien tirer sur la foule.

Barack Obama s'est exprimé.

[video (flash player not installed)]


Et beaucoup de Dirigeants occidentaux.

[video (flash player not installed)]


Mais s'ils appellent à la retenue du pouvoir, ils sont bien embetté car Moubarak est un allié solide et sur dans la région, tout comme Ben Ali l'était pour la France.

C'est vraiment beau ce qu'il se passe là-bas. Et les gouvernement autoritaires de la planète feraient bien de trembler car il se pourrait que cet hiver des peuples dans le monde arabe se propage ailleurs.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

La nomination d'Omar Souleiman à la vice-présidence, poste qu'occupait Hosni Moubarak sous Sadate, semble bel et bien enterrer l'hypothèse d'une succession dynastique. Un des télégrammes de Wikileaks avait déjà montré que Souleiman ne voulait pas de Gamal, et se voyait bien en successeur du raïs.

L'article de Gilles Paris sur Omar Souleiman : http://www.lemonde.fr/proche-orient/art … _3218.html.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Est-ce que la foule va l'accepter ou va-t-elle lui préférer El Baradei (prix Nobel de la paix) ?

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Free French a écrit:

Est-ce que la foule va l'accepter ou va-t-elle lui préférer El Baradei (prix Nobel de la paix) ?

Le problème avec Mohamed El Baradei, c'est qu'il est difficile de savoir ce qu'il (ou qui il) représente. Depuis qu'il a quitté l'AIEA, il se présente comme un opposant sérieux à Moubarak, mais il n'a pas l'équivalent du réseau des Frères musulmans ou du Wafd (d'ailleurs, il était à Vienne avant les manifestations, ce qui ne fait pas vraiment homme de terrain). Pour l'occident, il ressemble assez au candidat idéal, mais on ne sait pas trop quelle est son audience en Egypte, au-delà de quelques intellectuels. Par ailleurs, s'il semble avoir le soutien de certains militants du Mouvement du six avril (deux d'entre eux avaient été arrêtés l'année dernière alors qu'ils appelaient à manifester pour son retour), il ne peut pas se présenter comme le meneur du mouvement de contestation, qui s'est très bien débrouillé sans lui.
Vendredi, sur France Inter, Boutros Boutros-Ghali estimait qu'il n'avait aucune chance. Cela dit, il disait aussi que le régime n'était pas le moins du monde en danger... Et il a été ministre des affaires étrangères de Moubarak.

Last edited by Teiresias (30-01-2011 10:00:58)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Une statistique impressionnante : 60 % des postes de police d'Egypte ont été incendiés.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Oui, mais difficile de savoir quelle est la situation, le rapport de force, véritablement: pourrissement volontaire de la situation par le pouvoir (retrait des policiers pour encourager l'anarchie puis intervenir en force pour ramener l'ordre avec la bénédiction des gens fatigués et apeurés), réelle perte de contrôle du pouvoir, poids des frères musulmans (qui semblent jouer avec intelligence pour l'heure), attitude de l'armée (contrairement aux exaltations des journalistes, il me semble voir plus une armée qui a pour consigne de faire profil bas en assurant la sureté des places stratégiques qu'une fraternisation...), crédibilité de El Baradei...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Une chose est sûre, la nomination d'Omar Souleiman à la vice-présidence enterre sérieusement le scénario d'une succession dynastique qui semblait se dessiner ces derniers mois.

On savait déjà que l'armée était peu enthousiaste à l'idée de voir Gamal Moubarak succéder à son père. Avec les manifestations, l'armée en profite peut-être pour faire une reprise en main en coulisses : écarter Gamal et promouvoir un homme du sérail militaire, Souleiman (qui plus est apprécié des chancelleries occidentales du fait de son action anti-terroriste à la tête des services spéciaux égyptiens).

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Observateur a écrit:

Actuellement, totale suspension des communications en Egypte

Un FAI français ouvre un accès pour les Egyptiens (ou fait auprès des Egyptiens la pub d'un compte préexistant): http://www.lepoint.fr/high-tech-interne … 231_47.php

Oder so ähnlich.

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Dans la foulée de Gamby je poste ici un excellent article de Canoe sur les actifs de la famille trabelsi

OTTAWA - Ottawa et Tunis travaillent main dans la main pour geler les avoirs de Belhassen Trabelsi, le beau-frère de l’ex-président déchu de la Tunisie Ben Ali, a réitéré le ministre des Affaires étrangères Lawrence Cannon, mardi.

«Le gouvernement travaille en étroite collaboration avec le gouvernement tunisien de façon à ce que nous puissions examiner toutes les options pour geler les avoirs de l’ancien régime tunisien», a précisé M. Cannon aux Communes. Selon le député bloquiste de Longueuil, Jean Dorion, le danger, c’est que M. Trabelsi profite de ce temps d’attente pour placer ses actifs «en lieux sûrs dans un paradis fiscal.» Il a exhorté Ottawa à imiter l’Union européenne qui accélère ses démarches pour geler les actifs de M. Trabelsi.

«Plus on attend plus le temps joue en faveur de la famille de Ben Ali et de ses proches qui pourraient faire transiter cet argent verse les paradis fiscaux», a renchéri le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe lors d’un point de presse. Il comprend mal comment M. Trabelsi a pu obtenir le statut de résident permanent au Canada puisque ce statut fort convoité est assorti de certaines obligations.

Pour sa part, le critique libéral en matière d’affaires étrangères Bob Rae estime qu’Ottawa a mal joué ses cartes dans ce dossier. Selon lui, la fermeture envisagée de l’ambassade canadienne à Tunis était non justifiée. Une décision qui s’est faite dans le vide, a-t-il ajouté, «sans vraiment songer aux conséquences politiques.» Jouissant du statut de résident permanent canadien, le beau-frère Trabelsi et sa famille sont arrivés à Montréal il y a près de deux semaines en jet privé. Le gouvernement fédéral a depuis révoqué ce statut puisque M. Trabelsi n’avait pas respecté les obligations de résidence, soit de rester au pays pendant deux ans sur cinq. Depuis, M. Trabelsi a demandé l’asile politique.

Le gouvernement tunisien a lancé un mandat d’arrestation international visant l’ex-président et ses proches pour «acquisition illégale de biens mobiliers et immobiliers» et «transferts illicites de devises à l’étranger.»

Il fut un temps on aurait dit "à mort".
Heureusement ces temps sont révolus, n'est ce pas ?
A quand une Justice internationale pour les actes de crime contre la démocratie ?

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Si, comme le disent les anglais, l'Afrique commence à Calais, il se pourrait bien que l'on ait une révolution du même genre dans les semaines qui viennent...

Last edited by Cassandre (04-02-2011 16:22:21)

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

Un article qui compare 2011 dans le monde arabe et 1848 en Europe.

Mêmes causes (politiques, technologiques, agricoles), mêmes conséquences ?

Last edited by Free French (04-02-2011 21:15:35)

50

Re: Révolutions dans le monde arabe et musulman (Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Yemen, Libye, Bahreïn, Maroc, Iran, Syrie...) ?

--

Last edited by RPC (04-03-2011 05:43:42)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?