Bonjour Damned,

je suis lobbyiste en affaires européennes, tu peux m'écrire aussi en PM si tu veux.

J'imagine que tu parles de Bruxelles dans ta question, d'emblée tu dois savoir que tu ne peux pas "prétendre" à une fourchette donnée dans la mesure ou tous les gens qui veulent commencer à bosser dans le lobbying ici ont tous deux master er parlent tous trois langues, donc ta qualification ne va pas etre très différente des autres.

Au niveau de la rémunération, les junior commencent ici généralement sous contrat de droit belge, donc avec les impots (autour de 20 - 25 % de ton salaire brut) prélevés à la source en plus des cotisations sociales. Autrement dit un salaire net belge (à la différence d'un salaire francais) veut dire après impot, ce qu'il explique qu'il soit bas comparé avec tes camarades de promo qui travailleront en France.

En lobbying globalement, on peut distinguer

- les associations, fédérations professionelles de toutes sortes et ONG qui courent sans arret derrière les budgets et paient mal (si tu commences à 2.000 € brut, soit environ 1.500 € net dans une fédération professionelle tu peux t'estimer heureux, mais le cout de la vie à Bruxelles te permet de vivre avec).
- les boites de conseil qui paient un petit peu mieux.
- les lobbyistes bossant directement pour une entreprise (par ex lobbyiste de BMW, de Total etc) qui généralement ont des salaires plus généreux et surtout des avantages extra type épargne retraite que tu n'auras pas dans une fédération / ONG et pas toujours dans un cabinet de conseil. Comme lobbyiste dans une entreprise tu peux généralement prétendre en junior à 1.800 / 1.900 net ce qui doit faire environ 2.800 brut.

Saches par contre que en droit belge tout employé est payé sur 13,92 mois, c'est à prendre en compte si tu veux calculer en salaire annuel. L'affiliation à une caisse de sécu est payé si je me souviens bien en partie par l'employeur mais tu dois si tu veux avoir des remboursements corrects payer une cotisation supplémentaire de l'ordre de 30 / 40 € par mois, certains employeurs généreux le prennent en charge, pas tous.

Pour les concours européens pour passer la première étape (je parle du concours AD) la meilleure préparation c'est l'entrainement, l'entrainement, l'entrainement. Sinon des préparations sont offertes par certains instituts mais je ne peux pas trop juger je n'ai jamais essayé d'en faire une.

Bouh a écrit:

Bien sûr qu'il peut y avoir des incidents partout. Mais le PSG concentre depuis 30 ans les plus graves et les plus fréquents du football français ou, à tout le moins, une bonne partie d'entre eux.

Ne pas voir la spécificité des "supporters" du PSG dans le foot français est soit un déni, soit un mensonge.

Mauvaise foi va, les incidents les plus graves ont eu lieu autant à Paris qu'à Marseille ou ailleurs. On pourrait faire la liste des chaises lancées, pétards balancés sur les joueurs au autre dans toute la France. Et des scènes de victoire qui dégénèrent.

En ce qui concerne la spécificité des supporters du PSG violents et des pauvres autres supporters victimes. Personne au balcon pour parler des racailles marseillaises et lyonnaises ?

http://www.lemonde.fr/sport/article/201 … _3242.html

Bouh a écrit:

Sans même parler de la soirée d'hier, si tu as vraiment besoin de justification c'est que tu as la mémoire d'un poisson rouge (ou que tu es très jeune). Mon exemple préféré restera toujours le jour où ils ont démonté une buvette (oui-oui, une buvette) pour la balancer sur la tribune du dessous. Cela dit, les évenements d'hier rentrent directement sur le podium de la connerie.

Mais c'est vrai que j'ai un peu exagéré en parlant des plus cons de France : j'aurais dû dire les plus cons du continent, car ils ont de sérieux concurrents en Corse.

Alors qu'au velodrome ou ailleurs ca se passe surement toujours dans la joie et la bonne humeur, jamais d'incidents ni rien...

Il y a des casseurs dans tous les stades un peu gros et importants de France, ca ne date pas d'hier et n'a jamais été un problème spécifique à tel ou tel club. Il y a eu les memes problèmes pendant la coupe de du monde de 2006 dans toutes les villes de France, a Paris plus qu'ailleurs du simple fait de la taille de la ville. Si quelqu'un avait la solution ca se saurait.

Bouh a écrit:

Faut arrêter le couplet de la poignée d'irresponsables. Les supporters du PSG ont toujours été les plus cons de France, c'es juste une résurgence d'un passé qui n'a pas été enfoui suffisamment profondément.

Allez on t'excuse, finir à la place qu'on mérite et ce malgré le soutien de l'intégralité du corps arbitral ca ne rend pas forcément objectif.

Ce qui s'est passé ce soir est le problème d'une ville avec une taille un peu critique, ça part en vrille pour un oui pour un non dès qu'il y a le moindre rassemblement. Il ne s'agit pas de minorité ou quoi, il s'agit de m'importe quel événement se passant dans les rues de Paris, ca finit toujours par partir en vrille, PSG ou non. Sans compter qu'en prime ce soir la sécurité a été gérée par des guignols avec un amateurisme qui fait peur.

Mais au moins contrairement à chez certains ca ne se règle pas à coup de kalachnikov dans les rues.

No one like us but we don't care.

Certes tout le monde s'en branle depuis le temps, mais je ne peux pas m'en empêcher.

Oups pardon FDL, je croyais que ce qui te perturbait c'était l'inflation de noms, pas l'automatisme en cas de déclaration non-conjointe, mes excuses.

FDL a écrit:

Il y a une chose que je ne comprends pas. Si l'on pousse cette logique jusqu'à l'absurde : MM. Dupont et Durand se marient. Ils ont un fils mais ne le déclarent pas conjointement à l'état civil. Le fils s'appelle donc Dupont-Durand. Admettons qu'il soit aussi homosexuel, qu'il se marie avec M. Martin et qu'ils aient un fils. Ils ne le déclarent pas conjointement non plus. Ce fils s'appellera-t-il donc Dupont-Durand-Martin et ainsi de suite ?

Euh c'est pas en France déja le cas avec un Monsieur Dupont et Madame Durand ?? Déclaré conjointement ou pas, le fils/ la fille de ces 2 personnes ne peut pas demander à s'appeller Machin Dupont-Durand ?

Et ainsi de suite ?

FDL a écrit:

Il y a une chose que je ne comprends pas. Si l'on pousse cette logique jusqu'à l'absurde : MM. Dupont et Durand se marient. Ils ont un fils mais ne le déclarent pas conjointement à l'état civil. Le fils s'appelle donc Dupont-Durand. Admettons qu'il soit aussi homosexuel, qu'il se marie avec M. Martin et qu'ils aient un fils. Ils ne le déclarent pas conjointement non plus. Ce fils s'appellera-t-il donc Dupont-Durand-Martin et ainsi de suite ?

Euh c'est pas en France déja le cas avec un Monsieur Dupont et Madame Durand ?? Déclaré conjointement ou pas, le fils/ la fille de ces 2 personnes peut pas demander à s'appeller Machin Dupont-Durand ?

Et ainsi de suite ?

FDL a écrit:

Dans ce cas, quid d'Aubry ? Elle ne se taira pas, elle.

Effectivement il faut encore qu'il trouve une solution pour la faire taire. Parti comme il est j'espère qu'il finira bien par en trouver une sinon il va se retrouver comme Chichi il y a dix ans....

sabaidee a écrit:

Cela étant dit, Hollande aurait du lui rappeler qu'il a été Premier Ministre, il y a 28 ans et qu'il serait peut être temps d'écrire ses Mémoires ou de contribuer au chiffre d'affaires de Fabius frères...

Sauf que Hollande est tout sauf un mou du slip et un débile et qu'il préfère lui donner un hochet pour être sur que Fabius se taise. Idem pour l'agitée du Poitou qui sera tenue à de la neutralité au perchoir et occupera un poste qui n'a pas vraiment conféré d'aura médiatique particulière.

Non mais arrêtez deux secondes avec Fabius, la politique européenne elle est décidée à l'Elysée ou à Matignon ou dans les ministères respectifs à la rigueur mais même si il ne faut pas leur dire trop fort de peur qu'ils se vexent, certainement pas au quai d’Orsay. Ce n'est pas Fabius qui va s'occuper de la politique européenne de la France.

gustave a écrit:

Entièrement d'accord, cela a été une erreur majeure de Sarko. Ne pas oublier aussi les parlementaires, surtout ceux de Bruxelles, se faisant construire une piscine intérieure en pleine crise

Euh...non.


gustave a écrit:

et trichant éhontément sur leur présence en scéance...

Oui. Comme tous les autres.

sabaidee a écrit:

Non, non, c'est vrai, ce premier tour de l'élection nous a encore démontré l'acuité des sondages...

A part la legere sur estimation de Melenchon, tu vois où que les sondages ont merdouillé ?

Il a tellement fait de trucs que c'est meme pas possible de pouvoir approuver tout ce qu'il faisait. Mais c'était quand meme pas un mauvais directeur du tout.

Et puis a voir les commentaires des lecteurs du figaro qui retiennent de lui le coté euro mondialiste ayant dénaturé le sciences po "élite francaise" d'autrefois, ca me le rend d'autant plus sympathique.

Oui pour résumer à ta place je me concentrerais sur les concours francais et rien ne t'interdit par la suite si tu veux tenter les concours européens de te réorienter en venant travailler à Bruxelles et en te mettant pendant un an ou deux à travailler sérieusement le concours européen. Mais les concours européens sont une catégorie à part, je ne pense pas que ca soit judicieux de se dire "ah ben je vais tenter l'ENA le MAE le concours ceci le concours cela et entre autre le concours européen" a mon avis ce n'est pas la bonne stratégie je pense que c'est trop différent.

Visiteur a écrit:

Je sais qu'il n'est pas bon de raisonner comme cela car ce qui compte avant tout c'est la motivation, mais tout de même, en cas de fortes hésitations  (ce qui est mon cas ) cela peut aider : le concours d'administrateur européen est-il réputé "faisable" ou, tout cas, plus "facile" que celui du MAE ?

Je ne connais pas du tout les concours francais à part parce que des amis de pipo m'en ont raconté mais le concours d'administrateur européen ce sont 40 000 candidats pour allez en administration publique une 40aine de places - en droit il doit y en avoir 20, en RH 30 - par an sur la liste de réserve. Sachant que oui c'est pas parce qu'on a passé le concours qu'on est fonctionnaire.

C'est différent avec la mentalité francaise où on ouvre je crois des concours pour des postes précis : la le concours sert tous les ans a établir une liste de réserve sur laquelle les unités vont se servir. Mais une fois qu'on est sur la liste de réserve il faut faire lettre de motivation entretien d'embauche période d'essai etc auprès de l'unité en question, comme un boulot normal quoi.

Et une fois qu'on est sur la liste de réserve on a un an et demi pour trouver un poste après on en sort, effectivement. J'ai déja vu des gens à qui c'est arrivé.

Pour les trois ans d'expérience non ce n'est pas obligatoire. Simplement comme la Commission s'est rendue compte qu'il y avait des abonnés du concours qui le tentent tous les ans, il y a la possibilité si on a plus de trois ans d'expérience de postuler pour entrer à un grade plus élevé. De mémoire mais il faudrait que je revérifie ca libère des places parce que ca crée une liste de réserve supplémentaire.


Visiteur a écrit:

Tout cela me paraît très bizarre, d'autant que le centre de formation aux concours européens de ScPo suppose un passage, me semble-t-il, du concours après le M2. Pouvez-vous m'éclairez ?

Merci encore !

Un passage directement en sortant du M2 c'est très très optimiste pour rester diplomate. Ce qui est sur c'est qu'il faut un diplome mais généralement on n'atterrit pas sur la liste de réserve à la première tentative

Mhhh, désolé Rayan pour mon erreur d'appréciation.

On peut peut etre deplacer le thread dans le forum masters and co ?

Visiteur a écrit:

Ma question est donc la suivante : y-a-t-il, selon vous, encore un avenir dans la diplomatie française, un étudiant d'aujourd'hui ne serait-il pas plus lucide en choisissant la voie de la diplomatie européenne ?

C'est peut etre un choix idéologique plus que d'opportunité surtout...

Visiteur a écrit:

Par ailleurs, j'en profite pour "glisser" une question sur le Collège de Bruges. Savez-vous à quel étape de leur cursus les étudiants sont, généralement, admis ? est-ce en soi un "ticket d'accès" pour la fonction publique européenne ou une formation complémentaire s'impose ?

Généralement après leur M2. Et ce n'est un ticket d'accès pour rien du tout si ce n'est un carnet d'adresse un poil plus élargi que l'eurocrate junior lambda.

Pour la fonction publique européenne (l'EEAS a des recrutements à part de toute facon si je me trompe pas) les nouveaux concours nécessitent 1 de la chance 2 des connaissances sur les questions européennes que de toute facon tu as aprés un bon M2 lambda type sciences po ET un stage en institution.




Visiteur a écrit:

Par ailleurs, est-il possible avec un Master affaires publiques de rejoindre la fonction publiques européenne, par exemple avec un second master en droit européen ? Et inversement, avec un Master européen de ScPo, est-il possible de rejoindre le MAE ?

La fonction publique européenne, ce n'est pas comme la fonction publique francaise : on peut la rejoindre avec un master en a peu près tout, droit, socio, histoire de l'art, etc. Faut préparer le concours et la effectivement AP ne t'aidera pas beaucoup, mais tu pourras toujours y arriver. A l'inverse avec le master AE de sciences po tu n'as aucune compétence ou presque pour le MAE.

Bref, si tu n'es pas sur, fais AP.

adriendelaprovoté a écrit:

Elessar ,le fait de ne pas avoir de soutien notables pour toi veut dire qu'il est impossible de gouverner ? si aujourd'hui marine le Pen n'est pas elue qui va pouvoir le faire ? Francois hollande ? si je peux me permettre de te le rappeler Monsieur Chirac a gouverner la france ,meme si cela n'etait pas forcément bien alors qu'il n'avait pas au depart de soutien notable !

Chirac a eu ses signatures que je sache.

Parce que l'élection présidentielle comprend aussi une étape qui est le soutien des notables. Et si le Pen n'est pas capable de l'avoir c'est son problème et ca montre qu'elle n'est pas capable de gouverner ce pays parce que oui on ne gouverne pas seulement comme le premier Bonaparte venu par decret et referendum de temps en temps mais aussi avec des gens qui sont élus.

Et surtout parce qu'on sait que c'est du flan comme toujours et que ca lui sert à gémir pour faire parler d'elle et se poser en victime du méchant système umps bouh tous pourris.

Bernard Pivot a écrit:

Je postule en AE aussi.
Tu serais d'accord pour jeter un coup d'oeil sur ma lettre de motivation et mon CV?

J'entends beaucoup de choses divergentes à ce sujet et j'imagine qu'un(e) ancien(ne) étudiant(e) d'AE a peut-être une idée un peu plus précise sur le sujet.

Merci d'avance

Pas de souci check tes mails.

Non mais je ne pense pas que pour notre génération en tout cas elle soit plus élevée que les autres masters affaires européennes. Les qques personnes que je connais qui ont fait Bruges sont encore trop jeunes pour etre dans la fonction publique donc meme d'intuition je ne pourrais pas te dire. Mais à part le réseau et encore, ca ne te prépare pas mieux qu un autre aux concours.

Rayan a écrit:

Je discutais avec un haut fonctionnaire récemment qui ne s'expliquait pas pourquoi NS n'arrivait pas à obtenir plus de Merkel dans leurs négociations. Que ce soit sur les questions de relance ou de gouvernance, elle rejette tout en bloc.
Peut-on espérer un changement de ce point de vue avant les élections allemandes ?

Non mais tu peux espérer que les élections allemandes auront lieu avant 2013. Et parti comme c'est le FDP ne sera meme plus au parlement.

Bah de rien de rien. Les profs de prépa font ce qu'ils peuvent mais ils ne peuvent pas tout savoir sur tout. Et Pipo en particulier AE c'est très particulier et ca ne se prépare pas comme un des nombreux concours littéraires type ENS ou autre. Donc il faut bien faire attention à ne pas trop avoir de réflexe prépa.

Bonjour bonjour,

Lounou a écrit:

Le fait que je sois en prépa m'handicape bien sur enormément puisque j'ai une certaine carence en stage, ... Toutefois, j'ai effectué un stage de 2 semaines dans une ONG (European Citizen Action Service) à Bruxelles.. certes 2 semaines c'est court, mais j'ai optimisé au maximum ce temps grâce à des travaux de recherche en lien avec les perspectives financieres de 2014-2020 et en particulier le contenu futur de l'Instrument de Pre-Adhesion...

Mouai c'est pas un entretien d'embauche non plus, je pense que l'essentiel est de montrer ton interet pour certains domaines en particulier plutot que le fait que tu connaisses tout sur le bout des doigts. Que l'IPA te passionne est plus à mettre en avant que le fait que t'en connaisses tout, faut bien qu'il te reste des choses à apprendre à pipo...

Et ne le prends pas mal mais 2 semaines en stage c'est très peu : t'es pas obligé de préciser la durée, au pire si on te le demande dans l'entretien tu dis 2 mois ca va aussi bien et ca fait mieux...


Lounou a écrit:

( dire dans ma lettre que j'aspire au poste de commissaire euro chargé de la politique régionale de l'UE, est-ce trop ambitieux ??)

Ambitieux n'est pas le mot, mais ca ne fait ni sérieux ni modeste. Vire ca ! Dans la politique régionale il y a 1) des thèmes divers et variés 2) des possibilités de boulot a Bruxelles et dans les Etats Membres eux memes. Insiste plutot la dessus.


Lounou a écrit:

Pour justifier mon attrait des affaires européennes, j'ai également mis en avant ma double nationalité franco-croate, qui a facilité mon apprentissage des langues puisque je parle aussi couramment anglais,espagnol et russe. De même que grâce à des séjours réguliers dans les pays de l'Europe Orientale, je suis plus particuliérement intéressée par l'aire slave de l'Europe.

Essaie de formuler ca autrement : ton profil personnel (double nationalité, multilinguisme) est un avantage parce qu'il te permet de t'adapter facilement à un environnement plurinational, et c'est ce qu'on attend de qqun en AE.

Lounou a écrit:

Pour être claire, pensez-vous que j'ai mes chances bien que je vienne d'une khâgne lettres modernes ?

Oui.

Lounou a écrit:

Et deuxième question , etant donné que je postule à un cursus bilingue, y a t'il quelqu'un qui a intégré le master AE et qui pourrait me dire s'il faut écrire la lettre de motivation an anglais ou en français ??

J'étais en AE juste avant que ca devienne bilingue mais la réponse est à mon avis les deux. Une en anglais et une en francais. Et pas de traduction littérale, on ne s'adresse pas à des francais comme on s'adresse à des internationaux en anglais.

ydde a écrit:

- Opter pour le master "affaires européennes", parce qu'il me semble qu'en cas d'échec aux concours européens, la seule option restante est le lobbying, or je suis plutôt du genre "la fonction publique avant tout" que "les métiers de l'Europe avant tout".

Dans ce cas effectivement surtout pas de master affaires européennes.


ydde a écrit:

D'autre part, j'entends partout dire que "les instances européennes ne recrutent quasiment plus aucun Français".

Bullshit.
Enfin ça a été vrai à une époque, mais ça ne l'est plus. Quand des français se font recaler, c'est parce qu'ils parlent anglais comme des quiches, tout simplement.

Sinon pour Bruges j'ai du mal à comprendre ta logique en fait : Bruges n'est pas l'ENA européenne, c'est comme les masters affaires européennes classiques, si t'es fonction publique avant tout ça ne sert pas à grand chose d'y aller.

FDL a écrit:

Ah, Elessar, tu es terrible, tu me forces à revenir contre-attaquer. wink
Sur la dernière partie de ton article : "non-concluant" ne signifie pas "mensonge".

Non concluant veut dire que ca n'établit pas comme vérité les histoires de violence. Après on peut repartir sur non vérité = mensonge mais bon, le fait est que les déclarations sur une violence des rapports sexuels n'ont pas résisté à l'enquete du proc.

FDL a écrit:

Attention au choix des mots. Ses déclarations n'ont pas fourni assez d'arguments, et pas assez précis, permettant de valider de façon définitive sa version. C’est différent de : "ses déclarations contradictoires et mensongères vont à l'encontre de la vérité". On joue sur les mots mais c'est important.

Ses déclarations sont bidons et contradictoires, il est impossible de croire un traitre mot de ce qu'elle raconte et de ce qu'elle décrit. Ce n'est pas "J'étais pas sur à 100% donc le doute doit profiter à l'accusé parce que je sais pas vraiment", c'est écrit noir sur blanc que ses déclarations sont bidons. Cf

"nous n'avons aucune confiance en la plaignante et sur l'honnêteté de ses propos si elle était appelée comme témoin au procès."

FDL a écrit:

Les mensonges avérés (enfin, qu'on nous présente comme avérés) portent sur le passé de Diallo et sur ce qu'il s'est passé après, comme tu le surlignes si bien. Pas pendant.

Les mensonges qui d'après le proc ont été reconnus par la plaignante elle-même (je ne sais pas si elle a nié ca après coup, peut-être remarque) portent en effet sur ce qui s'est passé après les 9 minutes au temps pour moi.

FDL a écrit:

La précision est d'importance puisque Vance lui-même n'a jamais dit que la jeune femme guinéenne avait menti sur ce qui s'était passé dans la chambre, mais que ses autres mensonges portaient atteinte à sa crédibilité. Et que par conséquent, la plaignante ne serait plus fiable devant un jury.  Ce qui a justifié sa décision d'interrompre la procédure.

Pardon j'en rajoute une couche mais le proc a bien dit qu'elle avait menti dans ses déclarations sur les faits. La procédure n'a pas été arrétée parce qu'elle a menti sur son passé, mais parce qu'elle a menti sur ce qui s'est passé le 14 mai.

le rapport du proc traduit par rue 89 a écrit:

En résumé, la plaignante a donné des versions changeantes et contradictoires des événements concernant la supposée agression sexuelle, et par conséquent, nous ne pouvons pas être certains de ce qui s'est passé le 14 mai 2011, et nous sommes incapables de savoir quelle version la plaignante donnerait durant le procès.

Au cours de chaque entretien avec des procureurs, alors qu'il lui était simplement demandé d'être sincère, elle ne l'a pas été, que cela soit sur des détails ou sur des faits importants, certains mensonges portant sur son passé et d'autres sur les circonstances même des faits incriminés.

Dans deux entretiens, par exemple, la plaignante a évoqué de façon saisissante, et avec de nombreux détails, un viol dont elle aurait été victime dans son pays d'origine, viol dont elle admet aujourd'hui qu'il a été entièrement inventé. Elle a également admis avoir menti lorsqu'elle a raconté aux procureurs et au grand jury ce qu'elle avait fait immédiatement après l'agression.

Cette tendance à dire des contre-vérités ne date pas des contacts de la plaignante avec le bureau du procureur. Notre investigation a montré que la plaignante avait déjà fait dans le passé de nombreuses fausses déclarations, dont certaines inscrites dans les fichiers du gouvernement et faites sous serment ou sous peine de parjure. Tous ces mensonges devraient, évidemment, être révélés au jury durant un procès, et leur accumulation aurait un effet dévastateur.

Enfin, nous avons conduit une minutieuse investigation dans le but de découvrir des éléments permettant d'en savoir plus sur la nature de l'acte sexuel engagé entre l'accusé et la plaignante. Tous les éléments recueillis, qui auraient pu être pertinents pour statuer sur les questions de l'usage de la force et de l'absence de consentement, se sont révélés non concluants.

Si on a ni disparition ni cadavre pour constater le décès en effet ca me parait difficile...

http://www.liberation.fr/politiques/060 … s-pas-fier

A la 6e minute il répond à ces histoires de "mais quand même on ne saura jamais". Les poursuites ont été abandonnées parce qu'il ny avait pas lieu de poursuites et rien dont on pouvait l'accuser.

FDL a écrit:

Et ce doute persistera, tant que la justice ne se prononcera pas dessus (et je ne pense pas qu'elle le fasse un jour d'ailleurs).

C'est ce qui me chiffone, qu'il suffise que quelqu'un dise "machin a commis un crime et je suis victime" pour que la personne accusée se retrouve marquée à vie et ne puisse selon toi jamais s'en débarasser. Ca me fait assez peur


FDL a écrit:

Pour terminer, les charges ont été abandonnées car on ne pouvait pas accorder de crédibilité à la plaignante au delà du doute raisonnable. Le doute raisonnable (spécifique à la législation américaine) est le doute qui subsiste lorsque tout a été entrepris pour connaître la vérité. C'est ce que j'essaye de t’expliquer depuis le début. Il reste un doute raisonnable. Mais encore une fois, je ne me place pas sur le plan juridique.


On ne pouvait pas accorder de crédibilité a la plaignante en soi ni a son témoignage sur cette affaire bien précise, il me parait important de le souligner.

FDL a écrit:

Bon, le reste du message est du même acabit, on n'arrivera pas à se mettre d'accord et on tourne en rond.

Certes :-)

FDL a écrit:

Non Elessar. Nafissatou Diallo n'est pas Bourgi. Elle n'a pas "balancé" un truc sans preuves. Le fait est qu'il y a bel et bien eu rapport sexuel. Après, on ne sait pas, ni toi ni moi, si c'était consenti ou non et on ne le saura probablement jamais.

Un rapport sexuel non consenti c'est un crime. L'existence d'un crime est établie par une décision de justice, et pas par toi ou moi ou un autre. Pas de condamnation, pas de crime, c'est peut être ca aussi la fameuse présomption d'innocence non ?

FDL a écrit:

Et je trouve que l'argument juridique consistant à dire "il n'a pas été condamné DONC il ne s'est rien passé, circulez il n'y a rien à voir" est fallacieux. De toute façon, il n' a pas été innocenté, les poursuites ont juste été abandonnées. C'est différent.

Evidemment qu'il n'a pas été innocenté puisqu'il n'avait pas à l'etre, n'ayant jamais été coupable de quoi que ce soit. C'est différent d'un acquitement, puisqu'il n'y avait aucun soupcon sérieux qui pesait sur lui. Il n'y avait meme pas de quoi commencer un procès !


FDL a écrit:

De plus, ce n'est pas parce que quelqu'un n'a pas (ou pas encore) été condamné qu'on peut affirmer d'un ton catégorique qu'il ne s'est rien passé et qu'il est forcément innocent.

Je me limite a L'affaire du 14 mai bien entendu. Et relis ta phrase, t'es en train de me dire que quelqu'un qui n'a pas été condamné par la justice n'est pas innocent pour autant ? C'est pas un peu du présumé coupable tout ca ?

FDL a écrit:

Donc non, définitivement non, tu ne peux pas affirmer que le rapport était consenti. Tout comme tu ne peux pas affirmer de manière sûre et certaine qu'il ne l'était pas. On sait simplement qu'il y a eu rapport avec traces de violences.

Et qu'il n'a pas été établi que ces traces de violences sont liées a un viol.
Donc il a été établi qu'elles ne sont pas liées à un viol. A ce que je sache, la catégorie "peut etre" n'existe pas pour les crimes.

Il ne suffit pas que quelqu'un balance quelque chose pour que ca devienne vérité ou que ca devienne quelque chose de marquant à vie. DSK n'a jamais été condamné pour viol ou crime sexuel à ce que je sache. Donc n'étant pas coupable de quoi que ce soit, personne n'a rien à lui reprocher, c'est tout. A la limite je pourrais pousser le sophisme jusqu'à dire "de quoi on parle la ? "

FDL a écrit:

Comment tu le sais ?

Parce que l'inverse n'est pas vrai, tout simplement. Question de bon sens.

zaza's birthday a écrit:

Tu veux comparer un homme, qui a été placé en garde à vue, puis en taule, susceptible de prendre 75 ans( c'était du lourd !) car il y a une plainte sur lui, qu'il y a tout de même la preuve qu'il a eu une relation sexuelle avec la plaignante, une relation plutôt violente, ce qu'on ne sait pas c'est si elle était consentie ou pas,

Désolé d'insister mais la relation était consentie.

http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/a … ur-m6.html

Thierry et Jean Mimi de retour !!!

Surtout quand les stages sont pas comptés dans l'expérience pro...

Et Wauqiez résume tout ici : on va taper du poing sur la table mais ne surtout rien foutre :

Wauquiez a écrit:

Est-ce que la solution ne serait pas d’appliquer le droit du travail aux stagiaires de la même manière que pour les apprentis ? Ils auraient ainsi une vraie rémunération, et l’accès aux droits de base (la possibilité de cotiser pour leur retraite, congé, l’ouverture de droit au chômage…).

Non. Il faut faire attention de ne pas tout rigidifier. Si prendre un stagiaire devient aussi compliqué que d’embaucher quelqu’un, les entreprises ne prendront plus de stagiaires. Or on a besoin que nos étudiants fassent des stages, c’est un vrai plus. Il faut donc trouver un équilibre entre traquer les abus et laisser les portes des entreprises ouvertes.

@FDL : ben alors si c'est sur l'aspect humain, ça n'a rien à voir avec les adjectifs "criminel" and co qui relèvent d'un autre domaine. C'était le sens de mon commentaire. Sur le plan humain c'est autre chose.

Edit une bonne analyse sur "ah mais on ne saura jamais"

http://www.rue89.com/2011/08/25/strauss … rre-219227

Est ce qu'un tribunal a dit qu'il y avait eu viol ? Non. Donc il n'y a pas eu viol de ND, point barre. On verra pour Tristane Banon.

Si si, on le sait, c'est très clair. Aucun tribunal ne l'a déclaré auteur d'un crime, donc il n'est pas criminel, c'est aussi simple que cela.

lehussard a écrit:

La sympathie, exprimée par les gens, envers DSK après que certains aspects de sa vie (putes de luxe à gogo, violence et mépris envers les femmes, difficulté à se contrôler) nous aient été exposés me fait penser (toutes proportions gardées) à ces violeurs médiatiques qui reçoivent en prison des centaines de lettres de fanatiques...

A la différence près qu'on l'a fait passer pour un criminel, ce qu'il n'est pas. Ce qui perso me le rend très sympathique, par pure provoc.

Ca n'enlève rien au fait que c'est surement un gros macho et un gros beauf obsédé. Mais ca, c'est autre chose.

le proc a écrit:

Nous avons résumé ci-dessous les circonstances qui nous ont amenés à cette conclusion. Il ne s'agit pas d'une affaire où nous imposons à la plaignante des investigations excessives ou des critères élevés. Au contraire, nous sommes confrontés à une situation dans laquelle il est apparu de plus en plus clairement que la crédibilité de la plaignante ne résistait même pas à l'évaluation la plus basique.

En résumé, la plaignante a donné des versions changeantes et contradictoires des événements concernant la supposée agression sexuelle, et par conséquent, nous ne pouvons pas être certains de ce qui s'est passé le 14 mai 2011, et nous sommes incapables de savoir quelle version la plaignante donnerait durant le procès.

Au cours de chaque entretien avec des procureurs, alors qu'il lui était simplement demandé d'être sincère, elle ne l'a pas été, que cela soit sur des détails ou sur des faits importants, certains mensonges portant sur son passé et d'autres sur les circonstances même des faits incriminés.

Dans deux entretiens, par exemple, la plaignante a évoqué de façon saisissante, et avec de nombreux détails, un viol dont elle aurait été victime dans son pays d'origine, viol dont elle admet aujourd'hui qu'il a été entièrement inventé. Elle a également admis avoir menti lorsqu'elle a raconté aux procureurs et au grand jury ce qu'elle avait fait immédiatement après l'agression.


J'arrive pas a trouver le doc en anglais autrement qu en pdf. Qq un sait comment le copier de l'anglais ?

Evidemment qu'il a menti, la prostitution est interdite dans l'Etat de New York et donc de toute façon il s'exposait à des emmerdes.

Par le canal CNT. Ca nous donne une idée de la fiabilité de nos nouveau "amis".

Molesté ?

yahoo a écrit:

Selon le magazine l'Express, le rapport médical, qui fait état d'un traumatisme de la zone vaginale et d'une douleur à l'épaule gauche de Nafissatou Diallo, conclut au viol.

Kenneth Thompson, l'avocat de la femme de chambre, estime que ce document prouve qu'il y a bien eu viol. Les avocats de Dominique Strauss-Kahn, Benjamin Brafman et William Taylor, indiquent pour leur part que "les descriptions physiques de la plaignante dans le rapport peuvent avoir été provoquées par de nombreuses autres causes qu'une agression sexuelle, y compris un rapport sexuel consenti plusieurs jours avant l'incident".

Ils ont déja la réponse...

J'ai manqué de précision : le rapport médical écrit "cause : viol" parce qu'elle l'a dit. Pour le reste du rapport sur les violences etc, ce n'est pas de ca dont je parlais.

Orcid a écrit:

Un accord serait intervenu ? Cela me paraît bizarre, du fait du rapport médical qui concluait effectivement à des violences sexuelles.

Le rapport médical a écrit viol parce qu'elle a dit viol. Il ne prouve absolument rien en soi.

Et le prix de l'humour revient à notre ami Mouamar :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/ … ameron.php

Ah je ne voulais pas stigmatiser. Certains touristes francais sont parfois insupportables, mais des espagnols et des catalans peuvent etre tout aussi bruyants.