Ou avez-vous lu que je postulais a etre reconnu comme un ectoplasme du camp du Progres? Je vous laisse ces pseudos satisfactions de n'etre pas des hommes des cavernes et vos envolees de porteurs de lumieres menaces par le camp reactionnaire...
A priori vous ne prendrez jamais conscience de l'insupportable pretention de vos prises de positions sur certains sujets (precision, car je reconnais que ce n'est pas toujours le cas, loin de la) . 
A commencer par le fait que, hormis considerer que deposer plainte pour enteriner une demande d'avortement apres un viol ne me parait pas un crime delirant et provocateur ou que l'avortement comme beaucoup d'autres actes medicaux doit etre encadre, je ne saisis pas quelles sont ces fameux propos criminels que je suis sense avoir tenu. Mais projeter vos fantasmes doit etre bien plus satisfaisant.
Il suffit de relire ces debats pour constater qui s'epanche en insultes et autres generalisations...

Il ne s'agit pas de vernis ni meme d'un fait circonscrit au forum. Il se trouve qu'il existe un politiquement correct dans notre societe qui se retrouve dans des postures morales qui autorisent des propos qui ne le seraient pas dans la critique de ces opinions (Femen vs Identitaires par exemple). Cela se traduit par des indignations tres selectives et la pretention au Bien en reprenant ces memes positions indiscutables, et sur ce forum par des termes qui n'augurent pas de debat:
Les conservateurs, les droites européennes sont effrayantes. Comment des pays avancés peuvent-ils ainsi basculer dans l'obscurantisme et enlever des droits acquis de haute lutte par les femmes ? L'Espagne bascule franchement dans le développement inversé.
C'est une honte parce que c'est une remise en cause d'un droit fondamental, [...] une menace pour d'autres pays où les anti-choix vont redoubler d'efforts.
[...]eeehehhhhhhhhhhhhhnnnnnnnnnnnnnnnnnggg ta gueule ta gueule ta gueule ta gueule
tu ne sais rien de ce qui est traumatisant pour une femme violée, sombre xxx, ferme donc ta xxx si c'est pour déverser ce genre de merde
et ce n'est pas inhérent à l'avortement d'être traumatisant.[...]oser comparer le traumatisme de l'avortement et celui d'être violée, et de tomber enceinte de son violeur, sérieusement, j'ai des envies de violence. tu es le pire individu.
parce que les conservateurs polonais, irlandais, italiens, maltais, chypriotes, font tout pour empêcher l'évolution de la situation dans leur pays, et y parviennent
les conservateurs suisses, autrichiens, hongrois, britanniques, russes, cherchent régulièrement à grignoter sur les droits acquis dans leur pays
même les conservateurs français ne sont pas au dessus de l'instrumentalisation de l'avortement pour mener leur "culture war" sordide
l'avortement n'a pas à être conditionné par une raison ou une autre.
tous les arguments moraux n'ont pas la même portée.


Et etonnament ces propos ne sont pas le fait des mechants, comme sur la plupart des sujets d'ailleurs...

http://videos.assemblee-nationale.fr/vi … embre-2013

Les journalistes ont vite compris l'interet public:
http://www.lepoint.fr/societe/video-die … 523_23.php
Un modele de reportage a but informatif...

Et alors que nous implorons les subsides de cette grande democratie desinteressee qu'est le Qatar (je pourrai ajouter ses tout aussi irreprochables voisins), un nouvel argument irrefutable contre le nouvel Adolpho Mbala. Avec un parterre qui n'a pu qu'etre touche par de tels propos.
http://www.lepoint.fr/societe/video-val … 938_23.php
En pleine polémique sur l'interdiction des spectacles de l'humoriste, François Hollande présentait mardi à l'Élysée ses voeux aux autorités religieuses, en présence de Manuel Valls. Filmé visiblement à son insu par BFM TV, le ministre de l'Intérieur a alors affirmé qu'il fallait être "intransigeant" avec Dieudonné, avant d'ajouter : "Et puis il est financé par l'Iran... quand même !"

Desole de poster encore un article ne faisant part que des propos d'un non journaliste, mais qui me semble cependant pas ininteressants. Surtout venant d'un corps dont le legalisme est legendaire...
http://www.lefigaro.fr/actualite-france … eneral.php
le général de corps d'armée Bertrand Soubelet, numéro 3 de la gendarmerie nationale, s'est livré à une critique sans fard de la politique pénale actuellement menée[...] le 18 décembre devant la commission parlementaire de «lutte contre l'insécurité» ouverte à la presse et qu'il savait enregistrés [...] un grand technicien. [...] Venant d'un gradé de tout premier plan [...] ils traduisent, s'il en était encore besoin, le malaise des forces de l'ordre face un système judiciaire souvent taxé d'angélisme et dont le nombre de remises en liberté ne cesse de hérisser la base.
[...] Évoquant en préambule de son propos la lourdeur des procédures «sur le plan juridique», qui complique le travail des gendarmes, le général Bertrand Soubelet lâche que «les délinquants le savent et profitent du système».
«Les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes», prévient le militaire, précisant qu'en 2013 il y a eu une hausse de 4% de personnes mises en cause par ses services tandis que le nombre de placements sous écrou «a diminué de 33%». «Évidemment, l'insécurité et le sentiment d'insécurité ne cesseront d'augmenter tant que la réponse collective à la délinquance ne sera pas adaptée», martèle-t-il. Le diagnostic de ce haut stratège est implacable: la réponse pénale est, selon lui, «en décalage». Sans détour, il enfonce le clou en assurant: «Les auteurs d'atteintes aux biens (cambriolages, vols...), les plus importantes numériquement, bénéficient d'un traitement pénal qui leur permet de continuer à exercer leurs activités.» Si le mot «impunité» n'a pas été lâché, l'auditoire a dû y penser très fort.
Invoquant sa «liberté de parole», le général Soubelet considère certes que «la délinquance n'augmente pas en valeur absolue» mais qu'il existe bel et bien «une réelle insécurité dans notre pays».
[...] «La notion de sanctuaire rural et périurbain n'existe plus (…) la délinquance et l'insécurité frappent au cœur de nos territoires, dans la ruralité profonde.» , vers la zone gendarmerie».
[...] citant une synthèse datée du jour même de l'audition et reprenant les conclusions de commandants de groupements de gendarmerie départementale, il révèle que 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature». «Quand vous lâchez 65% de ceux qui se sont rendus coupables d'un certain nombre d'exactions, comment voulez-vous que les chiffres baissent?, s'interroge le général Soubelet, c'est tout à fait impossible. Vous pouvez multiplier par deux les effectifs de gendarmes dans les Bouches-du-Rhône, cela ne changerait rien. La réalité, c'est celle-là, je pense que c'est mon devoir de vous le dire, de manière peut-être un peu crue.»
«Dans un département» qu'il ne cite pas, affirme-t-il encore, le parquet recommande de «mettre dehors» les présumés délinquants mineurs étrangers faute de «moyens» pour trouver un interprète. Par ailleurs, il estime aussi que le «critère de valeur» pour une garde à vue est qu'à «moins de 300 euros» de préjudice «on remet tout le monde dehors».
Plus largement sur les Français de moins de 18 ans, il préconise «une prise en charge très précoce»: «Quand j'entends dire, face à des enfants de 10 ou même de 8 ans, qu'ils ne sont pas capables d'entendre un rappel à la loi, je suis très surpris, note le général. On peut tout entendre à condition que le discours soit adapté à l'âge de celui à qui on s'adresse. (…) Aujourd'hui, toute une frange de notre jeunesse ne sait pas où est le bien et où est le mal. On peut très tôt donner un message clair.»
Si la Direction générale de la gendarmerie se refuse à tout commentaire sur ces propos forts et mesurés de ce technicien à la réputation incontestée, certains officiers jugent la liberté de ton du général Soubelet, 54 ans, «un peu étonnante et assez inhabituelle». «Ce grand chef, qui coordonne et met en œuvre la politique opérationnelle de toute la gendarmerie, est à un poste d'observation majeur pour décrypter toutes les remontées venant du terrain, confie un cadre. Devant la représentation nationale, il a juste fait son devoir en ne mentant pas et en assumant la réalité telle qu'elle est, sans langue de bois…»

Je ne vois relleement pas trop que deduire de cela apres une telle mediatisation.

J'hesitais entre ce thread et la politique etrangere mais bon...
http://lagrandeguerre.blog.lemonde.fr/2 … me-combat/
L'histoire ne se répète pas, mais elle rime », aurait dit l'écrivain américain Mark Twain. Historiens, journalistes et hommes politiques sont nombreux à s'interroger sur les similitudes et les différences entre le monde d'aujourd'hui et celui d'il y a un siècle. Au début de l'année 1914, l'optimisme était général en dépit de la montée des rivalités entre les puissances européennes et de l'exacerbation des nationalismes. Personne ne se doutait que quelques mois plus tard, le monde serait emporté dans une guerre qui allait coûter la vie à plus de 10 millions de personnes. Que nous dit le contexte géopolitique actuel ? La rivalité entre les Etats-Unis et la Chine, l'impasse politique européenne, les tensions au Moyen-Orient et en Mer de Chine, la persistance de la menace terroriste globale et l'incapacité à réguler la finance internationale sont des sujets de préoccupation majeure. Les risques d'un nouveau conflit désastreux existent bel et bien. Mais si une telle issue est peu probable, l'Histoire nous enseigne qu'elle est loin d'être inévitable. Tour d'horizon des débats et points de vue sur les parallèles entre 1914 et 2014.

[...]

http://www.i24news.tv/fr/actu/internati … s-a-l-abri
Un des activistes anti-quenelles de Lyon menace les auteurs du geste antisémite en exclusivité sur i24news

"Nous n’attendons pas qu’il se passe un attentat anti-juif en France, nous essayons de prévenir, de faire mal avant que les antisémites ne frappent en France". Un des "6 justiciers anti-quenelles" mis en examen dans les expéditions punitives à Lyon contre les personnes qui ont fait le salut nazi inversé, était mardi soir sur le plateau d'i24news, où il a souhaité gardé l'anonymat. Il s'explique sur son combat et sur ses actions à venir.

Que s’est-il passé à Lyon ?

Les faits remontent à plusieurs jours. 4 serveurs d'une discothèque de Lyon ont fait le geste antisémite dans l’enceinte de l’établissement. Ils ont été avertis. Ils ont été prévenus. Nous avons appelé le responsable pour attendre des sanctions mais elles n’ont pas été prises. Nous avons donc décidé de faire justice nous-mêmes, d’agir nous-mêmes et de frapper fort.

Nous pensons que la seule solution est de faire justice nous-mêmes, même si nous avons confiance en les autorités.

Aujourd’hui, les forces de l’ordre agissent mais après les faits. Nous essayons d’agir avant. Nous n’attendons pas qu’il se passe un attentat anti-juif en France, nous essayons de prévenir, de faire mal avant que les antisémites ne frappent en France.

Vous n’avez pas peur d’entacher la réputation de votre communauté ?

Ce qui est important de souligner, c’est qu’aujourd’hui il y a une montée virulente de l’antisémitisme. Nous savons exactement ce que nous faisons. Cela peut choquer le CRIF ou d’autres organisations mais que nous agissons ou non, notre communauté a toujours été salie, à n’importe quelle époque. En 39-45 on disait que la Shoah n’arriverait pas. Nous essayons d’agir comme la résistance à l’époque du ghetto de Varsovie.

Nous voulons montrer aujourd’hui qu’il y a des Juifs qui sont prêts à réagir en 2014, que nous ne sommes est plus en 39-45. Nous sommes là pour montrer qu’il y a une jeunesse très réactive et prête à réagir n’importe quand et partout.

Quelle est la prochaine étape ?

La prochaine étape c’est la surprise. Nous n’avons pas l’habitude d’exposer nos types d’actions avant de les concrétiser.

Personne n’est à l’abri ?

Nous travaillons avec une équipe de hackers qui a réussi à entrer sur le site de Dieudonné qui a été piraté. Tous les gens responsables de ces quenelles ont été identifiés. Nous connaissons leur travail, leur domicile, où ils habitent.

Le message est clair et net : ces personnes ne sont pas à l’abri. Nous avons pu faire augmenter le taux de chômage en France car énormément de personnes ont été licenciées après avoir effectuées des quenelles. C’est vrai que nous allons frapper fort.

Frapper fort ? Dieudonné en ligne de mire ?

Ce qu’on peut dire aujourd’hui c’est que Dieudonné est une cible potentielle à nos yeux. Il a instauré un climat d’antisémitisme, pousse à la violence, essaye de conquérir le maximum de jeunes musulmans ou d’autres personnes, pour les pousser à les convertir.

Alors oui, Dieudonné n’est pas à n’est pas à l’abri, Alain Soral n’est pas à l’abri. D’autres personnes ne sont pas à l’abri. Les jours parleront de toute façon et ce qui est important c’est nous faisons malgré tout confiance aux forces de l’ordre et aux pouvoirs publics. Cela ne nous amuse pas de prendre de notre temps, de notre travail, de notre vie privée pour agir en toute impunité. Mais malheureusement notre peuple a connu d’innombrables souffrances. L’illégalité en a fait partie et a démontré énormément de choses.

http://www.liberation.fr/monde/2014/01/ … tes_970367
Les Marines, corps d’élite de l’armée américaine, ont décidé d’épargner les épreuves de tractions aux femmes qui ont rejoint leurs rangs, après que la moitié des soldates n’ont pas réussi à exécuter trois tractions de suite lors d’un entraînement.
Les tests d’aptitude physique auxquels les soldates sont soumises sont scrutés avec attention, depuis que l’ancien secrétaire à la Défense Leon Panetta a annoncé il y a un an qu’il autorisait les femmes à participer directement au combat, à partir de 2016.
L’épreuve des tractions pour les femmes Marines aurait dû entrer en vigueur avec la nouvelle année, mais elle a été repoussée sine die après qu’un peu plus de la moitié des soldates n’ont pas réussi à faire trois tractions lors d’un entraînement à Parris Island, en Caroline du Sud, a expliqué le capitaine Maureen Krebs, une porte-parole.
Le général James Amos, chef des Marines, «n’a aucune intention de mettre en place une norme qui affecterait de manière négative le statut actuel des femmes Marines ou leur aptitude à servir dans les Marines», a-t-elle ajouté.

Cherchez l'erreur...
Que font les femen face a cette odieuse discrimination?

Les salauds!

Effectivement, meme si je concois que l'on puisse condamner les spectacles de Dieudonne (mais je n'en ai jamais vu alors je ne suis pas vraiment en mesure de discuter ce point), faire de la quenelle un salut nazi inverse me parait ridicule (Dieudonne heritier de Himmler?) et son interdiction dangereuse. Si demain des "mechants" mettent le pouce en l'air devant un camp on va interdire ce geste?

En revanche a priori pas de risque pour nos egeries mariannisees...
http://www.lefigaro.fr/actualite-france … -femen.php
[...] Et la plainte aussitôt déposée par le père Horaist n'a «pas eu de suites». Cofondatrice de la branche française des Femen, Inna Shevchenko en rigole encore: «Rien ne s'est passé, Éloïse n'a pas été appelée par la police. Cela montre combien l'Église est devenue faible en France…» En ce «pays progressiste», se félicite la nouvelle Marianne des timbres-poste, «on n'a jamais été condamnées, car il n'y a pas lieu de condamner notre action, voilà tout». [...]

Pitoyable demarche elctoraliste ou communautariste... ou les deux.
Quant a faire de Dieudonne un nostalgique du III Reich il fallait oser! C'est chose faite! Nul doute qu'il se reve en tenue SS devant la chancellerie...
Assez amusant d'ailleurs de voir certains antiracistes patentes reclamer (avec un certain succes, plusieurs medias ont suivi) la mention du nom complet de Dieudonne Mbala Mbala...
Ces pitres vont finir par me rendre ce bonhomme sympathique...

Bien sur que je porte un jugement negatif sur l'avortement, comment pourrait-il en etre autrement pour n'importe qui de sense? Il s'agit d'un acte traumatisant et tout sauf anodin medicalement, sans meme parler des aspects religieux eventuels. Evidemment qu'il est parfois la bonne solution, mais je maintiens que sa banalisation est loin d'etre une bonne chose et que je ne vois pas en quoi ce seul acte echapperait a tout controle (que l'on renforce s'agissant de la chirurgie esthetique par exemple).
Quant au cote bien pensance, prends la peine de relire honnetement tes posts et ceux de Barney ou One again et ose parler de debat ou d'absence de mepris...

Peut-etre ais-je manque le debut de cette frenesie, c'est l'impression que j'ai eu sur le net.

L'affaire Dieudonne soigneusement lancee par Valls juste apres les chiffres du chomage et avant les hausses diverses nous evitera de plus ces si derangeants reportages sur les SDF en hiver...
Sarkozy avait ete a juste titre denonce comme utilisant voire manipulant les medias, ses successeurs ont pris bonne note...

Chantal Jouanno: La quenelle est un geste nazi, clairement antisémite et connu comme tel. Ce n'est pas la peine de tergiverser sur l'interprétation.

Et alors que notre Francois national se deplace dans ce beau et doux pays allie, pas comme ces mechants dictateurs qu'etaient Khaddafi ou Assad:
http://www.lemonde.fr/moyen-orient/arti … 67081.html
Gare aux Saoudiens qui voudraient célébrer la nouvelle année. La police religieuse, chargée du respect des bonnes mœurs, a averti qu'elle veillerait au respect d'une fatwa (décret religieux) du haut comité des oulémas saoudiens, qui interdit les célébrations du Nouvel An dans le royaume, rapporte le quotidien Okaz.
Les membres de la police religieuse, qui sont connus pour leurs abus, se sont particulièrement adressés aux fleuristes et aux vendeurs de cadeaux, leur demandant de ne pas vendre de roses rouges, d'ours en peluche ou tout autre cadeau qui pourrait être lié à cette occasion.
L'interdiction des célébrations est liée au fait que le royaume ultraconservateur, qui applique une version rigoriste de l'islam, suit le calendrier musulman de l'hégire, qui diffère du calendrier grégorien.

Cette main mise des communiquants sur les operationnels a place une nouvelle fois, apres la Syrie, la France dans une situation intenable. Nous ne pourrons pas stabiliser la RCA avec 1600 hommes (deja depasses mais les comptes sont dignes de bureaux de votes marseillais) en 6 mois, tous les operationnels et meme les gens senses le savent, sans avoir voulu frapper fort d'entree...
Surtout pas en ayant deja donne ces elements a tous nos non-adevrsaires mais cependant pas amis...

Broz a écrit:

La différence c'est que m'étant intéressé au problème, et considérant que les seules personnes légitimes à tenir un discours sur ce qui est traumatisant sont les premières concernées, j'ai lu les témoignages, les explications, les histoires des unes et des autres, en France comme ailleurs. Il y en a une foule ! Et curieusement, toutes vont plus ou moins dans le même sens. Ton "ne me parait en rien une expérience traumatisante", tu peux donc te le garder, tu n'as absolument aucune base pour l'écrire

Le pire c'est que tu dois etre persuade d'etre le seul a t'etre interesse a cela... Je l'ai aussi fait il y a quelques mois et je n'en garde pas du tout la meme impression monolithique que toi. Tu peux donc aussi te garder tes postures pseudos savantes. Je maintiens que demander une plainte a l'issue d'un viol n'est pas un traumatisme en soi, ou alors une therapie l'est aussi. Que ce ne soit pas facile est evident, vouloir faire de cette demarche une atteinte au droit des femmes est tout simplement malhonnete.

Broz a écrit:

Personne ne se limite à dire "c'est mal", personne ne se limite à dire "c'est contraire au progrès". Pas même OneAgain dans son premier post, qui parle aussi de conséquences sur le droit des femmes, de conséquences sanitaires, et de traumatismes.

Il en parle, il n'empeche que cet argument du traumatisme lie a la declaration d'un viol est d'une totale absurdite, et que le ton de ses propos comme des tiens tient du fanatisme hysterique plus que du debat. Je sais, pour toi il n'y a pas debat, merci.

Broz a écrit:

OK, j'ai envie de dire que l'argument sanitaire se suffit à lui-même, mais de toute façon tous les arguments moraux n'ont pas la même portée. Ouais d'accord, "la remise en cause de l'avortement est une remise en cause d'un droit fondamental" et un argument moral mais ça ne veut pas dire qu'il n'est remis en question que par un simple "well that's just like your opinion man"

Et en quoi ta morale est-elle superieure a celle de ceux qui croient que l'embryon est un etre vivant? Le sujet est plus que complexe et ne se reduit pas a ta posture de superiorite morale.

Broz a écrit:

La politique officielle, oui, mais ce n'est pas la seule chose que l'on prend en compte quand on va déposer plainte. D'abord il y a le comportement sur le terrain des agents qui reçoivent la plainte, et un ensemble d'autres raisons personnelles qui font que dans une large majorité des cas, je le répète, porter plainte en soi est quelque chose de difficile - pas forcément parce qu'il y a des obstacles administratifs.

Oui, mais aussi pour des vols ou agressions, et pourtant cela t'est bien reclame par tes assurances ou pour te donner droit a justice non? Alors l'argument des agents pas accueillants responsables du traumatisme...

Broz a écrit:

L'argument que tu dis moral sur le droit des femmes a beaucoup beaucoup d'importance. Et ce n'est pas que sanitaire, c'est aussi social, avec l'augmentation des naissances non désirées.
Par ailleurs compte tenu de la nature des limitations, il est interdit pour une majorité.

Oui, mais cela peut se discuter sans que les grands pretres dans ton genre ne preempte le Bon avec des accents de tragedie grecque.

Broz a écrit:

TU VOIS IL EST LA LE PROBLÈME
L'avortement est nécessaire, et ce n'est pas un mal

Parfois necessaire, parfois un mal, relis certains temoignages....

Broz a écrit:

Quand on prononce des insanités paternalistes du genre "ben elles ont qu'à aller porter plainte, c'est pas plus traumatisant que d'avorter hein", désolé mais c'est à peu près aussi injurieux que mes propres gros mots.

Tes propos n'ont fait que montrer ta pretention et ta suffisance. Et pretendre exprimer le sentiment partage de toutes les femmes sur ce sujet me parait d'une toute autre qualite qui sied a ta modestie.

Ce qui est extraordinaire est que pour ma part je ne suis pas du tout oppose a l'avortement, meme si j'estime qu'il faut ne pas le banaliser non plus. Mais cela merite mieux que ces vituperations et cette volonte de banalisation sanctifiee...

Broz,
je doute que tu connaisses mieux que moi les problemes d'avortement ou de viol, alors inutile de prendre ta posture preferee de vieux sage.
Ensuite mon post ne defends pas cette loi mais critique une posture purement morale qui denie toute limitation a l'avortement uniquement en vertu de l'affirmation que c'est mal, se placant sur un terrain tout aussi moral que ceux qu'elle attaque pour cette meme raison. Posture qui etait l'unique base du post auquel je repondais.
Hormis l'argument "sanitaire", le reste de ton post est purement moral sur ce sujet par ailleurs: cette loi est mauvaise parce qu'elle va en encourager d'autres et remets en cause un droit fondamental (pour toi).
Quant au viol, que je sache la politique de nos gouvernements fait tout pour faciliter et encourager les plaintes. Je ne dis pas que c'est facile, je dis que c'est la demarche qui doit etre encouragee (a moins que tu aies un avis contraire), et que cela ne me parait pas plus traumatisant que decider d'avorter...

Au final le seul aspect non moral est la mise en oeuvre et ses consequences sanitaires de la limitations du droit a l'avortement. Et cela ne se reduit pas a l'apocalypse predit par les partisans de l'avortement totalement libre, d'autant que l'avortement n'est pas interdit en l'occurence mais limite.

Mais l'hysterie que cela suscite montre bien le magistere moral que certains veulent poser et toute la douceur dont ils font preuve lorsque cela ne leur est pas concede...

OneAgain a écrit:

Ce qu'il se passe en Espagne est effrayant. Les conservateurs, les droites européennes sont effrayantes. Comment des pays avancés peuvent-ils ainsi basculer dans l'obscurantisme et enlever des droits acquis de haute lutte par les femmes ? C'est stupéfiant et inquiétant. Les peuples européens et les forces politiques devraient se mobiliser pour défendre le droit des femmes espagnoles à pouvoir disposer de leur corps et à ne pas prendre de risque pour sa santé et sa vie en cas d'avortement.

Par ailleurs, tout le volet concernant les femmes violées est juste stupéfiant. Ces dernières se voient imposer des obligations administratives supplémentaires pour prouver leur bonne foi, quand on sait la difficulté psychologique lourde qui suit un traumatisme lié à un viol.

L'Espagne bascule franchement dans le développement inversé.

Espagne: l’avortement quasi-interdit, féministes et gauche outrées
AFP 20 décembre 2013 à 08:47 (Mis à jour : 20 décembre 2013 à 23:21)
[..]Promesse de campagne en 2011 du chef conservateur espagnol Mariano Rajoy [...] Il revient à l’esprit des pratiques en vigueur entre 1985 et 2010, mais les durcissent par certains aspects, même s’il supprime tout délit pénal pour la femme. [...] Il ne prévoit une autorisation d’avortement que dans deux cas très précis : que l’interruption de grossesse soit «nécessaire en raison d’un grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, et la deuxième, que la grossesse soit une conséquence d’un délit contre la liberté ou l’intégrité sexuelle de la femme», a expliqué le ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardon, à l’issue du Conseil des ministres. [...] En cas de viol, il faudra que la femme ait précédemment déposé plainte. [...] Les mineures devront avoir l’autorisation de leurs parents.
[...] Le numéro deux du Parti socialiste (PSOE), Elena Valenciano a dénoncé «un retour en arrière intolérable», appelant les députées de droite à s’y opposer.
«Nous n’allons pas revenir 30 ans en arrière», a-t-elle déclaré, accusant Mariano Rajoy d’avoir cédé «à l’aile dure de son parti et à la Conférence épiscopale».
Environ 2.000 personnes ont manifesté [...]

Je ne suis pas un expert de cette loi que je n'ai pas lue, mais je suppose que c'est le cas de tous ici...
Pour ma part je ne vois rien qui justifie tes hurlements si ce n'est une conviction purement subjective de ce que tu consideres comme la voie unique du Progres, antienne classique. C'est ton droit mais n'en fait pas un argument absolu. D'ailleurs il est assez frappant de constater la tournure tres morale (la tienne evidemment, celle des autres etant absolument critiquable et alienante) de ton propos!
L'exigence d'avoir porte plainte pour le motif de viol ne me parait en rien une procedure administrative traumatisante de plus, ou sinon il faut bien se demander pourquoi l'on cherche a encourager cela en France. Il est vrai que l'avortement ne cree lui aucun traumatisme...
Enfin il est amusant que ceux qui justifient les choix de notre gouvernement en invoquant une promesse de campagne s'insurgent aujourd'hui de cela chez nos voisins, sans meme parler de l'ampleur du mouvement d'opposition...

Il y a longtemps que les mots n'ont plus guere de sens dans ce type de declaration.
Car demander aux clients d'attendre qu'un autre caissier non musulman soit disponible (cf article) me parait une conception tres extensive du raisonnable...

Je suis rassure alors, parce que j'ai aussi un peu de mal a me rejouir de ce nouveau pas en avant dans la reconnaissance d'une societe multiculturelle heureuse...
http://www.telegraph.co.uk/finance/news … -pork.html
"M&S promotes an environment free from discrimination and so, where specific requests are made, we will always make reasonable adjustments to accommodate them, whilst ensuring high levels of customer service"

Tiens, il ne me semble pas avoir entendu notre pimpante pimbeche Najat s'horrifier ni vu les Femen se ruer...
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/a … quee.dhtml
Le journaliste néerlandais Frank Renout, notamment correspondant pour De Standaard et la VRT, a été retenu une heure samedi dans une mosquée parisienne, alors qu'il avait fait état d'une bagarre, indique la chaîne de télévision publique néerlandaise NOS, l'un des employeurs du journaliste. Selon la NOS, une manifestation d'un groupe de femmes musulmanes s'est tenue devant la mosquée. Les participantes voulaient entrer dans la salle des prières mais ont été repoussées par la force.

Peut-etre la facon de faire joue-t-elle, plutot que de recourir a la monomanie?
Et tes mouvements de contestation tres forts ne le sont pas tant que cela puisque meme le nouvel obs ne se hasarde pas a le chiffrer...

Serrez-vous la ceinture qu'ils disent...
http://www.lesechos.fr/entreprises-sect … 637896.php

http://www.thecommentator.com/article/4 … nd_muslims
Je suppose qu'en trouvant cela choquant je fais preuve d'une attitude discriminatoire?

A vomir. Meme au-dela de toute consideration politique ou religieuse, ces comportements sont la marque d'une hysterie et d'un fanatisme incroyables...
Heureusement, ne cedant a aucun conformisme, le nouvel obs nous revele ce que nous sommes:
http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20 … teurs.html
le «mâle blanc hétéro riche» est l'objet de demandes variées auxquelles il doit se conformer. Vivre son hétérosexualité, sa «blanchitude», ses privilèges économiques, cela signifie se mouler dans les idéaux dominants, mais aussi refouler les autres aspects de sa personnalité: sa part homosexuelle, sa part féminine, sa part noire... Comme tout le monde, le mâle blanc hétéro négocie en permanence. Il peut prendre certains risques. Mais parfois, lorsqu'il se regarde dans le miroir, il voit... une femme ! Et tout ce à quoi il croyait tombe en morceaux !

Je ne dois pas me regarder assez souvent dans un miroir... ou ne pas etre assez riche...

Oui.
Mais d'une part en quoi la parole de journalistes dont la quasi totalite n'est plus specialisee devrait-elle beneficier de plus de credulite de ta part, d'autre part quels articles repondent a tes souhaits (fort justes au demeurant) a l'heure de wikipedia et du pigisme institutionnel? Les exemples ne manquent pas s'agissant des plus prestigieuses publications elles-memes...
Mon opinion est que les medias te permettent d'acceder a de plus en plus d'informations, de moins en moins traitees, et donc une exigence personnelle de recoupement croissante. En l'occurence je crois que cet article illustre la difficulte croissante des forces de l'ordre confrontees a une criminalite mondialisee qui optimise l'utilisation des failles de notre systeme. A nous de developper des outils, adapter le systeme ou conserver celui-ci parce que malgre tout il demeure necessaire.
Quant a demontrer le laxisme, c'est evidemment impossible... A chacun de se faire son opinion.

Apres avoir affirme que nous ne resterons que 6 mois en RCA, que nous y serions rejoints par l'UE et que celle-ci paierait, Notre president cherche desesperement a faire en sorte que ses affirmations peremptoires dictees par des considerations politiciennes deviennent un tant soit peu realite...
http://www.opex360.com/2013/12/20/centr … n-janvier/
[...] Est-il encore besoin de le rappeler, la résolution 2127 qui a autorisé cette opération en Centrafrique, pays menacé de chaos, n’autorise le déploiement que des seules forces françaises et africaines (en l’occurrence, celles de la Mission internationale de soutien à la République centrafricaine), l’Union européenne n’ayant reçu aucun mandat de cet ordre, contrairement à ce qui avait le cas en 2008 pour l’opération Eufor Tchad.

“La réponse française en Centrafrique a permis d’éviter le désastre d’une guerre civile, voire peut-être un génocide”, a affirmé le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy. “C’est la deuxième fois en l’espace d’une année que la France, courageusement, prend l’initiative face à une grave crise”, a-t-il souligné, en faisant référence au Mali. Et de rappeler que l’UE soutient l’effort militaire de Paris et qu’elle a versé 50 millions d’euros à la Misca et 60 autres millions au titre de l’aide humanitaire. En clair, elle a fait ce qui était attendu d’elle. Pas plus, ni moins.

Seulement, l’opération Sangaris est supportée par les finances publiques françaises. Pouvait-on espérer une participation financière de l’UE? “Nein!” pour l’Allemagne, qui, par la voix de sa chancelière, Angela Merkel, a rappelé les règles en la matière. “Seule une mission de l’UE, approuvée par les 28 Etats membres, peut bénéficier de fonds européens”, a souligné un diplomate.

Quant à y envoyer des troupes… “L’UE devrait surtout examiner la meilleure façon d’entraîner et d’équiper les armées nationales des pays en crise, comme elle le fait actuellement au Mali”, a fait valoir Mme Merkel.  “Nous, les Européens, ne pouvons régler tous les problèmes du monde. Nous devons donner à ces pays les moyens de s’aider eux-mêmes”, a-t-elle ajouté.

Plus “cash”, le chancelier autrichien, Werner Faymann, a fait valoir que “quand on lance une telle opération (ndlr, en Centrafrique), il est important qu’on puisse se mettre d’accord avant”. Et d’enfoncer le clou : “On ne peut envoyer l’addition après”.

Quoi qu’il en soit, le président Hollande s’est attaché à vouloir donner un vernis européen à l’opération française, afin qu’elle puisse bénéficier de financements de l’UE, en précisant les attentes de Paris au sujet de l’envoi de troupes en Centrafrique par d’autres Etats membres.

“En ce moment, il y a des contacts qui sont pris, qui sont pour certains avancés, je pense notamment à la Pologne, pour que des pays mettent aussi des éléments humains, c’est à dire des forces, pour des opérations qui peuvent être complémentaires des nôtres. Si cette décision est confirmée, à ce moment-là, l’opération en Centrafrique sera considérée comme une opération européenne. Et si c’est une opération européenne, il y aura des financements européens”, a-t-il affirmé, dans la soirée du 19 décembre.

“Ce que je souhaite est qu’il y ait, politiquement, une présence de l’Europe. Qu’on ne dise pas : ‘la France est seule”. C’est important pour l’Europe”, a encore plaidé M. Hollande.

La Pologne, évoquée par le chef de l’Etat, a d’ores et déjà fait savoir qu’il n’était pas question, à ce se stade, d’envoyer des forces terrestres à Bangui. “Le président (François Hollande) m’a parlé à ce sujet. (…) Un avion de transport et un détachement militaire (chargé de l’appareil), c’est dans nos possibilités”, avait indiqué Donald Tusk, le président polonais, le 17 décembre.

Pour le moment, une mission européenne en Centrafrique est loin d’être acquise. En tout cas, une décision devrait être prise le 20 janvier prochain, à Bruxelles, à l’occasion d’une réunion des ministres européens des Affaires étrangères, a indiqué le président Hollande, lors de la conférence de presse tenue à l’issue du Conseil européen.

D’ici là, le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton, présentera “des options pour contribuer à la stabilité” de la Centrafrique “à travers une mission de l’UE”.

Barney a écrit:

1) Le titre, racoleur au possible, annonce la couleur : Mafia. "Viens en France, tout est gratuit !"

Racoleur certes, mais pas invente...

Barney a écrit:

2) On explique que la France fait partie des pays les plus ciblés par la mafia géorgienne.
Selon qui ? Mystère. Est-ce que les autres pays cités sont plus ou moins ciblées par la mafia géorgienne que la France ? Mystère. Pourtant l'information doit exister, à moins qu'ils aient sorti l'information de nulle part, mais on ne la donne pas.

Je pense qu'il s'agit des propos des enqueteurs, a qui j'accorde le benefice de mieux connaitre le sujet que toi et moi...

Barney a écrit:

3) "Ce n'est pas politiquement correct de le dire, mais la vraie raison qui les pousse à venir, c'est notre très généreux système d'aide médicale et sociale. Et aussi parce que notre système judiciaire est jugé très doux."
Qui prononce cette phrase ? L'article ne le dit pas. Sur quoi la personne se base pour dire que notre système est plus généreux qu'un autre ? On ne sait pas. Sur quoi la personne se base pour dire que le système judiciaire est jugé très doux ? On ne sait pas. Qui le juge très doux ? On ne sait pas.

Ces propos d'un enqueteur refletent sa vision des motivations qui poussent ces reseaux a agir de plus en plus en France. il s'agit d'une citation, et tout le reste de l'article explique globalement ces propos...

Barney a écrit:

4) Au téléphone, les voleurs dans la loi se lâchent : "Viens en France, tu peux avoir 700 €, un logement gratuit et de la nourriture à l'œil".
Est-ce qu'il y a une mise en perspective de ces propos ? Non. Par contre on ne se prive pas de faire une jolie généralisation, basée sur un seul témoignage évidemment.

A priori, encore une fois, tu fais un proces d'intention a ces enqueteurs. Soit ils sont tous facistes et utilisent de rares propos pour faire de la propagande, soit tu peux supposer qu'apres 4 ans d'enquete sur ces reseaux ils estiment vraisemblablement a raison que ces attitudes sont la regle de leurs membres...

Barney a écrit:

5) Changer d'identité c'est légal en Géorgie.
En France aussi, sous certaines conditions. Est-ce qu'on a des informations sur la facilité pour changer d'identité ? Est-ce qu'il y a des éléments factuels qui permettent de le dire ? Une source ? Pas dans l'article, ça serait trop facile, mais bon, croyons les sur parole.

Je te l'accorde, ensuite il s'agit d'un article, pas d'une encyclopedie... La encore la confiance du journaliste envers les gendarmes ne me parait pas une faute. Cependant ces informations, que je n'ai pas trouvees en qq mn, seraient effectivement un plus.

Barney a écrit:

6) Certains s'inoculeraient volontairement des maladies (tuberculose, hépatites, etc.) pour tenter de décrocher un visa.
Ah oui ? Selon qui ? Pour une fois on a pas de citation, pourtant le "journaliste" n'a pas pu l'inventer, ça serait trop gros. Alors cette "info" elle vient de qui ? On ne sait pas. On comprend juste que c'est moins fiable que le reste dans l'article, donc que c'est vraiment bidon.

Toujours ton refus a priori d'accorder la moindre confiance aux gendarmes. Et en l'occurence il n'y a pas generalisation puisqu'il s'agit d'une population particuliere (ce que rappelle d'ailleurs le gendarme).

Barney a écrit:

Voilà, juste quelques raisons qui me font dire que cet article est de piètre qualité. Pas la moindre source, beaucoup d'assertions assez osées et ne reposant que sur quelques citations de témoignages quand ce n'est pas sur rien du tout. Alors oui, en effet, l'article nous apprend que la mafia géorgienne opère en Bretagne, encore qu'il ne nous donne absolument pas la moindre idée de l'ampleur du phénomène, de son aggravation (ou pas), de l'efficacité du travail de la gendarmerie à ce sujet, etc. Autrement dit, la seule info fiable de cet article tient en une phrase. Ca méritait juste d'être souligné.

Toi qui est feru d'approfondissement, en allant sur le lien fourni obligemment dans l'article tu pouvais lire (entre autres, mais globalement il repond a tes interrogations):
"Les enquêteurs découvrent alors une véritable toile d'araignée : 50 à 70 voleurs actifs à Rennes, une trentaine à Saint-Brieuc et une quinzaine à Vannes. D'autres équipes sont présentes à Lorient, Quimperlé, Quimper et Brest mais, contrairement aux trois premières villes, aucun lieutenant n'y est identifié. Toutes ces équipes frappent dans un rayon de 250 km autour de leur base, jusque dans la Manche, le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Loire-Atlantique."

Donc oui, les journaux ne sont pas des ouvrages universitaires (quoi!Stupeur dans la salle), oui ils font du sensationalisme (re effroi general), mais les temoignages d'enqueteurs travaillant sur des reseaux depuis 4 ans valent bien les decryptages de journalistes sautant d'un sujet a l'autre chaque jour...

Effectivement c'est moi en l'occurence qui avais mal lu le texte de Barney, dont acte et mes excuses.
Pour le reste je ne vois pas en quoi cet article serait de si mauvaise qualite.

Que tu trouves pourri un article qui voit les forces de police et gendarmerie de Bretagne s'inquieter de l'action de plus en plus massive et structuree de la criminalitee organisee du Caucase montre ton profond sens de l'approfondissement...
Quant aux si nombreux articles qui effectivement confortent ma vision je ne vois pas ce qui te surprend a ce que je les poste. Il ne s'agit la pas de faits divers mais d'une tendance lourde constatee (internationalisation de la criminalite organisee qui optimise l'exploitation des failles de notre systeme) par beaucoup si ce n'est la plupart des gens qui travaillent dessus. Que cela ne cadre pas avec tes souhaits n'a guere d'interet. Et pour finir, sans avoir de brevet d'orthofaciste, une orthographe correcte me semble une politesse elementaire.

Barney a écrit:
gustave a écrit:
Barney a écrit:

l'exagération du cliché du stéréotype

Oui, les mechants gendarmes facistes qui ne connaissent rien a la delinquance fantasment...
Heureusement que les fins connaisseurs de Sc-Po sont la pour retablir la verite...

Trop dézo de te faire remarquer que ton fait divers/témoignage/micro-trottoir, au combien lolesque, ne prouve rien de plus que ceux qu'on a posté concernant la montée de l'expression raciste. Quand on veut être crédible il faut commencer par être cohérent. Mais bon vu que tu préfères jouer la carte des "fins connaisseurs de scpo" n'oublie pas de t'inclure dedans

Si tu avais lu l'article tu aurais pu constater qu'il s'agit de bien autre chose qu'un fait divers ou un micro trottoir. A contrario ta reaction montre bien la systematisation de l'accusation de racisme des lors qu'un phenomene vient perturber la vision du bien vivre ensemble que certains veulent imposer. Quant aux fins conaisseurs, l'othographe parle d'elle meme...

Encore une odieuse entorse au vivre ensemble (a noter que le mieux, qui devait laisser suppose que ce n'etait pas terrible, n'est plus usite) demasquee. Il est cependant a craindre que ces nervis persistent...
http://www.centrepresseaveyron.fr/2013/ … 926013.php
Dans une semaine, c’est Noël ! Sapins décorés, crèches la Nativité installées...   Or c’est justement l’une d’elles qui suscite un certain émoi dans le Villefranchois, celle confectionnée par les cheminots de la gare SNCF de Villefranche qui a dû être "masquée" suite à la plainte d'un usager.
"Signe religieux ostensible"
"Ce mardi, nous avons reçu une note de la part de la direction régionale de Toulouse nous demandant de retirer la crèche au plus vite", explique un agent de la SNCF. "La direction nous a expliqué qu’elle avait reçu la plainte d'un usager choqué de voir un signe religieux ostensible dans un lieu public", poursuit un autre agent. "Le pire, c’est que nous savons de qui provient cette plainte", croit savoir un autre salarié.

Barney a écrit:

l'exagération du cliché du stéréotype

Oui, les mechants gendarmes facistes qui ne connaissent rien a la delinquance fantasment...
Heureusement que les fins connaisseurs de Sc-Po sont la pour retablir la verite...

http://www.letelegramme.fr/ig/generales … 338524.php
En France, encore, "il y a moins d'or qu'en Italie, mais les portes sont plus faciles à ouvrir", confiait récemment une Géorgienne à un enquêteur breton. "Ce n'est pas politiquement correct de le dire, mais la vraie raison qui les pousse à venir, c'est notre très généreux système d'aide médicale et sociale. Et aussi parce que notre système judiciaire est jugé très doux." Régulièrement, dans la bouche de Géorgiens, la France est effectivement présentée comme "le pays du lait et du miel". Au téléphone, les voleurs dans la loi se lâchent : "Viens en France, tu peux avoir 700 €, un logement gratuit et de la nourriture à l'œil", explique l'un d'eux. Un autre se vante de n'avoir "rien acheté" depuis son arrivée en France.

Tuberculose et hépatites
"Ils connaissent tous les dispositifs d'aide et les procédures pour les demandes d'asile, détaille un enquêteur. En suivant les instructions qu'on leur a laissées, en ayant aussi recours à de nombreux alias (ils peuvent changer d'identité en Géorgie, c'est légal), ils savent qu'ils pourront circuler en France sans problème pendant au moins un an." Certains s'inoculeraient volontairement des maladies (tuberculose, hépatites, etc.) pour tenter de décrocher un visa.

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defe … loire-7257
« La Centrafrique ? Au mieux un bourbier, au pire un retrait sans gloire »
Un entretien avec Jean-Christophe Notin
[...] Si l’on veut vraiment obtenir l’effet politique affiché – retour à la sécurité puis élections – des renforts sont inévitables, surtout dans l’infanterie. Et il faudra commencer à se creuser les méninges vu le maintien très vraisemblable au Mali, fin janvier, d’une force supérieure aux 1000 hommes annoncée par le président de la République et vu la déflation des effectifs qui va s’accentuer l’année prochaine au sein de l’armée de terre.

Pourquoi avons-nous mis le pied dans dans ce guêpier ?
Toute comparaison gardée, il y a du Guy Mollet (le président du conseil socialiste de la IVème République qui a décidé de l’expédition de Suez puis engagé l’armée dans la guerre d’Algérie en 1956 – ndlr) chez les dirigeants politiques. C’est une équipe qui n’avait pas forcément une grande pratique de la chose militaire et qui, arrivant au pouvoir, se rend compte que c’est un outil qui marche, et qui marche très bien. Alors, elle l’emploie !Mais notre connaissance du terrain centrafricain est moins fine qu’au Mali. Les miliciens d’aujourd’hui étaient à peine nés lorsque la France a mené sa dernière opération dans le pays en 1997. Les écoutes électroniques ou les photos satellites ne servent à rien pour comprendre ce qu’il s’y passe, quartier par quartier, ou dans la brousse dont sont sortis les miliciens. La DRM (Direction du renseignement militaire) n’a que des moyens limités et la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure) est surtout tournée vers le Mali et le reste du Sahel. Les premiers reportages montrent bien les énormes risques pris par de petits groupes de soldats français au milieu d’une foule déchaînée dont le pire peut jaillir.Ils ne sont pas faits pour ça ! D’autant que la Centrafrique, si les choses dégénèrent, va attirer tous les djihadistes du Sahel ou de la Somalie qui ont envie de « se payer » des militaires français…Pour résumer : ce n’est pas tant le principe de l’intervention qui est critiquable que le calibrage de la force et le flou entourant ses objectifs.
[...] Il semblerait qu’il n’y ait plus que les militaires pour savoir que l’on meurt à la guerres...

zaza's birthday a écrit:

Ok t'as raison . Il n'y a pas de hausse. Je poste des chiffres en hausse et tu/ vous continuez à nier.

Sois tu es de mauvaise foi, sois tu ne te donnes pas la peine de lire, sois...
Recommence doucement, a lire tes sources, puis a me lire, tu verras...

La realite du politiquement correct d'aujourd'hui...http://www.theglobeandmail.com/globe-de … e15792740/
Let’s face it: Britain has an ethnic problem[...]Who are these people? The English. Once a tolerant, welcoming people who thrived in scholarship and commerce, they have become a drag on British society.
Il suffisait d'y penser...

http://www.dailymail.co.uk/news/article … rants.html
The plan to require migrants to demonstrate a ‘reasonable standard of English’ was outlined by Work and Pensions Secretary Iain Duncan Smith this week.
But Laszlo Andor, European Commissioner for Employment, Social Affairs and Inclusion, told David Cameron to drop proposals to tighten the so-called ‘habitual residency tests’ or face legal action.
C'est vrai quoi, exiger de parler la langue...

zaza's birthday a écrit:

Toi, FDL et sabaidee vous soutenez que le racisme n'augmente pas, je vous trouve des sources sérieuses qui disent l'inverse. Les chiffres sur la criminalité raciste ( qui est l'une des expressions les plus extrême du racisme) sur la période 2000/ 2009 sont en hausse en France et en Europe et je trouve que les documents que je poste suffisent à le démontrer.
Ps : j'ai souligné l'idée principale de ce document, ce n'est pas une analyse ce sont des faits/ chiffres

Ce n'est pas une analyse, c'est une interpretation: tes sources (dont le serieux n'est pas la question) indiquent que selon leurs chiffres les actes racistes sont plus nombreux a etre enregistres, principalement du fait de la hausse vertigineuse des actes antisemites, mais que du fait de l'evolution des conditions de recueil de ces donnees cette hausse est tres probablement exageree.
J'en deduis qu'il n'y a pas d'explosion, voire (mais la c'est plus une possibilite, qui ne peut cependant pas etre ecartee) pas de hausse reelle des actes racistes, et que si il y a hausse c'est essentiellement voire totalement le fait des actes antisemites.
La conclusion suivante est que quoi qu'il en soit la denonciation d'une montee du racisme en lien avec les anti mariages gay ou le FN est totalement artificielle, denuee de toute base statistique et donc une manipulation politicienne.

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-histoi … stile.html
[...] un juge aux affaires familiales de Montpellier [...] a qualifié début août l'île de Sein de trop "hostile" pour accueillir les enfants d'une mère divorcée, relate vendredi 6 septembre "Le Télégramme".
Jessica, la maman s'est installée avec son nouveau compagnon sur cette île du Finistère, distante de cinq kilomètres du continent, mais y restera sans ses trois enfants, a tranché le juge.
Dans son jugement, ce dernier met en cause un environnement "relativement hostile pour les enfants". Il semble avoir été sensible aux arguments de l'avocat du père qui a fait valoir lors de l'audience le 30 juillet que le lieu était dépourvu d'eau courante et d'électricité. D'après le site internet d'information, il aurait décrit "une île dangereuse qui subit de nombreuses tempêtes où les habitants se déplacent à pied, avec de petites charrettes". Pourtant, 226 personnes y vivent officiellement.
De quoi éveiller la colère du maire de l'île, Jean-Pierre Kerloc'h qui s'est dit "choqué", et a décidé d'écrire au juge afin de lui rappeler que 13 enfants étaient scolarisés sur l'île, desservie par 3 liaisons maritimes quotidiennes l'été et une l'hiver. "Je rappelle que nous disposons ici d'une école primaire et d'un collège, d'un cabinet médical et de plusieurs commerces. Très rares sont les jours où le bateau ne peut pas passer. Comme sur le continent où les transports peuvent être perturbés par des pannes, des grèves ou une météo défavorable. Et en cas d'urgence, je pense qu'il est préférable d'être pris en charge à l'île de Sein. Car l'hélicoptère ne met que 20 minutes pour se poser au CHU de Brest", a argumenté l'élu.
Pierre Maille, président du conseil général, a proposé d'offrir "un week-end découverte" de l'île aux juges et aux avocats de Montpellier.

On croit rever...ou plutot cauchemarder!

Effectivement, comment cet embleme du racisme a-t-il pu etre tolere aussi longtemps? Apres la legitime mise en cause de ce sapin, arbre exclusivement europeen et auquel ne sauraient s'identifier tous ceux qui font France, il est temps de remettre en cause ce symbole sapant le vivre ensemble.http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/a … ales.dhtml
[...]la blogueuse Aisha Harris du site Slate, [...] explique que durant son enfance, elle croisait la route de deux Pères Noël bien différents. "Le premier avait un gros ventre, une longue barbe blanche et la peau blanche. Il était omniprésent, se rendait dans les écoles, dans les centres commerciaux et même à la télévision. Le deuxième était celui de notre famille. Il était dessiné sur les cartes de Noël et se déclinait aussi sous forme de figurines. C'était une copie parfaite du premier sauf qu'il avait la peau noire, comme moi".
[...]"Deux décennies plus tard, si les Etats-Unis se sont diversifiés ethniquement, le Père Noël a quant à lui à peine évolué. Que ce soit dans les campagnes de pub, les centres commerciaux et les films, il est toujours blanc". Elle pose alors la question: "Ne serait-il pas mieux que l'image du Père Noël corresponde mieux à TOUS les enfants?".
Pour elle, pas de doute, les États- Unis ont besoin d'un nouveau symbole de Noël et propose l'image du pingouin, comme il existe un lapin de Pâques. Pour elle, ce changement ne poserait aucun souci majeur: "Les enfants aiment le Père Noël uniquement parce qu'il leur apporte des cadeaux. Un pingouin sera alors tout aussi apprécié. D'autant que les pingouins vivent dans un environnement froid et enneigé. On ne perdrait donc pas la magie de l'hiver. Et vu que les pingouins ne volent pas, le Pingouin de Noël aurait toujours besoin des rennes pour se déplacer".
Il semblerait tout de même que Aisha oublie certains détails dans son raisonnement... Le point de départ de la légende de Noël serait né en Scandinavie où le dieu viking Odin descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants. Les rennes sont d'ailleurs présents dans ces régions. Quand à la magie de la Noël en hiver, il faudrait aussi ne pas oublier tous les enfants de l'hémisphère Sud qui n'ont jamais connu de Noël autrement que sous le soleil...

Effectivement cet attachement a la neige et l'hiver sonne comme une insupportable discrimination contre les peuples du Sud...

http://www.lepoint.fr/politique/municip … 588_20.php
Gérard Dalongeville, ancien maire PS de la ville, condamné en première instance à trois ans de prison ferme pour détournement de fonds publics. "Il est très présent sur le terrain et dans les réceptions. Au dernier repas des sous-officiers de réserve, il a fait la bise à toutes les mémés. La situation est dramatique."
[Parlant du candidat FN]

Desole Zaza, effectivement ce n'etait pas clair. J'espere que cela l'est plus maintenant.
J'ajoute que ma reponse est surtout celle que je tire de tes references.
Pour ma part je pense qu'il y a plus de racisme en reaction aux problemes culturels, communautaires, economiques, lies en partie ou totalement a une immigration massive, et surtout a la negation de ces problemes par toute la classe dirigeante (politique, mediatique...), voire a la penalisation des critiques s'y referant. Je crois aussi toutefois que ce racisme ne se traduit guere en actes...

Comment voir ce que l'on veut surtout...
Voyons ce que disent tes sources:

Ton fameux tableau est commente ainsi:

"En résumé, les tendances globales à long terme qui se
dégagent des chiffres recueillis à long terme sur la criminalité
raciste enregistrée pour la période 2000-2009 font état
d’une hausse générale dans la majorité des États membres
disposant de suffisamment de données pour permettre une
analyse. En comparaison, les tendances pour les deux dernières
années pour lesquelles des données sont disponibles
indiquent une hausse dans seulement un tiers des États
membres. En France, la hausse de 113 % des chiffres relatifs
aux délits racistes enregistrés au cours de la période 2008-
2009 reflète dans une large mesure une hausse significative
de l’antisémitisme enregistré en 2009
"

Or cet anti semitisme est fort peu le fait des si mediatiques militants de Civitas ou des Identitaires...
Ce qui nous amene par ailleurs a ton autre source qui va eclairer tout ceci...

"L'analyse de ces évolutions met en exergue les points suivants.
Une très forte sensibilité aux événements internationaux, notamment ceux du Proche et Moyen-Orient, et les menées terroristes. Cette sensibilité est souvent exacerbée par l'exploitation faite de ces événements par des extrémistes pratiquant l'amalgame.
En effet, les pics des courbes correspondent à ces types d'événements :
Février 1991: engagement de la guerre du Golfe,
Juillet 1995: attentats terroristes à Paris fomentés par le GIA algérien,
28 septembre 2000: 2ème Intifada dans les territoires palestiniens,
11 septembre 2001,
2002: aggravation du conflit-palestinien,
2004: attentats de Madrid et en Israël,
Janvier 2009: conflit israélo-palestinien dans la Bande de Gaza.
Plus finement, on constate que c'est immédiatement après les événements que se concentrent les actes : 70% de ceux de l'année 2000 sont en octobre juste après la 2ème Intifada déclenchée le 28 septembre ; 40% de ceux de l'année 2001 en septembre-octobre, juste après le 11 septembre ; 60% de ceux de l'année 2002 sont en avril, juste après l'offensive israélienne du 27 mars en Cisjordanie ; la quasi totalité de l'accroissement des violences antisémites de l'année 2009 est concentrée au mois de janvier pendant l'offensive israélienne dans la Bande de Gaza.

Une tendance de longue période à l'aggravation.
Si les augmentations constatées après chaque évènement international pertinent retombent, on observe une forme d’accumulation (« hystérésis ») après chaque pic : l'accroissement se fait en un an mais la décroissance demande plusieurs années. La tendance globale est ainsi à l'aggravation.
On peut séparer 4 périodes entre 1992 et 2010 :
Pendant la période 1992-1999, la situation s'améliore progressivement; malgré le pic de 1995, pour atteindre son plus faible niveau en 1999 avec 189 actes au total. La moyenne annuelle se monte à 327 actes par an.
La période 2000-2004 est marquée par la brusque aggravation du conflit israélo-palestinien et par des attentats terroristes islamistes: la tendance générale est à la hausse avec une moyenne de 1.000 actes par an, soit trois fois plus que lors de la période précédente.
La période 2006-2008 montre une amélioration progressive avec une moyenne de 867 actes par an.
La période qui commence en 2009, avec la forte augmentation constatée cette année là et une décrue, toutefois assez peu prononcée en ce qui concerne les actes racistes, en 2010.

Cette aggravation porte sur l'ensemble des actes. Il faut toutefois remarquer que, dans la décennie 2000 par rapport à la décennie 1990, les actes antisémites ont crû beaucoup plus fortement que les actes racistes pour devenir nettement supérieurs à ceux-ci pendant les années 2000-2007.
Néanmoins, il faut noter que l'augmentation réelle du nombre de faits est certainement inférieure à leur augmentation statistique et cela pour trois raisons : la collecte des statistiques s'est beaucoup améliorée comme cela a été expliqué précédemment ; le dépôt de plaintes a été encouragé tant par les pouvoirs publics que par les associations, et l'accès au droit des victimes a été nettement amélioré ; enfin, les délais de prescription de certains délits ont été allongés.
Compte tenu de ces évolutions, il n’est pas possible, au-delà de ce constat général, de tirer des conclusions précises et définitives en la matière."

Donc globalement ce racisme semble prinipalement lie aux evenements du Moyen-Orient et son evolution a la hausse potentielle est surtout due a celle de l'antisemitisme. Autant dire que les explications les plus plausibles ne ciblent pas vraiment les Identitaires!!!

Que fait cet article ici?

Interessants articles hier...
Sur la prise de pouvoir, dans ce domaine hautement regalien, par les communiquants, et ses consequences:
http://www.lopinion.fr/blog/secret-defe … lande-7115
[...]On se croirait ainsi revenu aux grandes heures de Nicolas Sarkozy, lorsque l'ancien président de la République se précipitait à Kaboul, après la perte de dix soldats dans l'embuscade d'Uzbine, en 2008.
Tout ceci ne serait que péché véniel et anecdote de peu de conséquence, si cela n'exprimait l'essence de la conduite de ces affaires. Les "spin doctors", ces spécialistes du marketing politique, ont pris le pas sur les diplomates, les généraux et les hommes du renseignement. On sait où cela a mené Tony Blair à l'époque de la guerre d'Irak, ou l'hôte précédent de l'Elysée, avec l'intervention en Libye. L'Elysée le ressert aujourd'hui avec la Centrafrique.[...]

Sur le declassement materiel et surtout psychologique de l'Europe dans un monde qui lui ne compte pas sur l'assurance de la paix:
http://www.opex360.com/2013/12/12/pour- … ur-demain/
Notre pays doit continuer d’insuffler l’esprit d’initiative, à commencer par la réalisation d’un livre blanc européen qui serait le document de référence pour fonder une politique ambitieuse de défense à l’échelle européenne”, estimait encore récemment, au nom du groupe UMP à l’Assemblée nationale, le député Pierre Lellouche, [...]Seulement, cette idée ne va pas forcément de soi. “Sauf exception, les Européens ne souhaitent plus s’impliquer dans la résolution des crises internationales, pour des raisons politiques et budgétaires, mais aussi – et peut-être surtout – culturelles”, a ainsi souligné l’amiral Edouard Guillaud, le chef d’état-major des armées (CEMA), [...] “On l’a vu récemment avec la crise syrienne : les parlements et les opinions publiques hésitent à engager la force. Le problème est grave : après le doute vient la peur, puis la cécité; certains ont déjà atteint ce stade en Europe. Ne pas vouloir intervenir tôt, c’est nier les signaux faibles : faut-il attendre une catastrophe majeure pour se résoudre à l’action?”, a-t-il poursuivi.
Quant à l’Union européenne, a-t-il ajouté, elle “peine toujours sur le chemin d’une conscience stratégique partagée et assumée”. Aussi, pour ce qui est d’un Livre blanc, le CEMA a dit “craindre que nous devions attendre”… Un tel document se compose en 3 parties, a-t-il rappelé. “La première décrit l’état du monde ; la seconde définit l’ambition ; et la troisième, les capacités nécessaires. Même sur la première partie, nous n’y arrivons pas!”, a-t-il lancé.
En outre, l’amiral Guillaud a insisté sur la baisse continue des dépenses militaires européennes (-2% chaque année entre 2001 et 2009) et surtout sur le fait que cette “dynamique de réduction se poursuit, pour atteindre un effort moyen des États européens de près de 1% de leurs PIB nationaux”. Dans le même temps, l’augmentation des budgets militaires du Brésil (+62% entre 2006 et 2008), de la Russie (+71%), de l’Inde (+40%) et de la Chine (+71%) est la marque d’une “tendance explicite”.
“Aujourd’hui, ces pays affichent encore une conception de l’emploi de la force limitée à la défense des frontières nationales et de leurs marches régionales, mais pour combien de temps?”, a-t-il demandé. [..]
Quant aux nouvelles réductions d’effectifs exigées par la LPM, l’amiral Guillaud a fait valoir que “les armées réaliseront 60% des déflations programmées au niveau national, alors que les militaires ne représentent déjà plus que 10% des agents publics de l’Etat” et qu’au total, “entre 2009 et 2019, se sont ainsi environ 80 000 postes qui auront été supprimés, soit 25% de l’effectif”. “Finalement, a-t-il estimé, la France restera capable de faire Harmattan ou Serval, mais pas dans les mêmes conditions. Avec des moyens resserrés, l’intervention extérieure sera moins longue demain, et la régénération des forces plus longue et plus difficile”.

http://www.express.be/business/fr/econo … 199719.htm
Trois millions de Grecs, soit plus de 27,7% de la population, n'ont plus accès aux soins de santé suite à la grave crise économique que traverse le pays. [...] En conséquence, de nombreux enfants ne sont plus vaccinés. Médecins du Monde indique qu’elle a dû procéder à la vaccination de plus de 6000 enfants vivant sous le seuil de pauvreté qui lui ont été présentés au cours des neuf derniers mois. Sans couverture de santé, la vaccination d’un enfant se monte de 1.400 à 1.800 euros, une somme exorbitante pour beaucoup de foyers grecs.
En outre, les femmes enceintes sans sécurité sociale sont contraintes de payer elles-mêmes les frais occasionnés par les examens et l’accouchement. L’organisation a constaté que le nombre d'enfants morts-nés entre 2008 et 2011 a augmenté de plus de 21%.