1,251

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Apokrif est le posteur le plus drôle depuis la création de ce forum. Je l'ai dit et je le maintiens. Je suis son premier fan.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

1,252

Re: Devenir avocat d'affaire ?

faux semblants a écrit:

forcément tu piges rien ..

Si vous me reprochez d'avoir vu dans votre message le ton ironique que vous invoquez expressément, il y a comme un problème de cohérence dans votre réponse.

Oder so ähnlich.

1,253

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bonjour à tous!

Je viens de quitter en cours de route ma classe préparatoire HEC pour raisons personnelles. Je serais bien intéressé par une carrière d'avocat d'affaires.
- Puis m'en sortir honorablement via licence, master, CRFPA (pourquoi pas DJCE de Panthéon II, ou Master 214 de Dauphine), sans école de commerce en parallèle?
- Master en grande école de commerce après master 2 de droit: Serais-je facilement accepté? Important pour bien démarrer en tant qu'avocat d'affaires?
- Dans le cas où cela serait un +, un Master spécialisé en 1 an est-il un bon plan? Est-ce beaucoup demandé?
Merci de vos réponses!

Last edited by Remichou (04-12-2009 15:54:14)

1,254

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Ranu a écrit:

En fait ce sujet est complètement fou: tout a déjà été dit dans les 25 premières pages, mais comme personne n'a le courage de les relire, tout le monde réinvente la roue tous les dix-quinze messages, et on arrive à une position relativement consensuelle (grosso modo, les gens bons vont dans de bons cabinets, qui l'eut crû) avant qu'un nouvel arrivant nous refasse le coup du "kesstupenses de la quadruple formation" et qu'on reparte pour une semaine de débat.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

1,255

Re: Devenir avocat d'affaire ?

pal a écrit:
la toile a écrit:

Or, comme il a été justement dit dans ce thread le droit s'exporte très mal...

Ah bon ? Pourtant moi j'ai fait des etudes de droit, exclusivement en fac, et me voila maintenant a Londres dans un grand cabinet ! Ce n'est pas non plus un stage dans un petit cabinet, mais bien d'une collaboration dans un grand cabinet international.

C'est vrai que les connaissances en droit francais ne s'exportent pas trop, c'est normal, mais ce que tu apprends a la fac de droit, c'est aussi la methode, la rigueur, penser comme un avocat, et ca, tu peux l'exporter.

Salut PAL,

J'aimerais savoir comment tu as fait pour travailler en associates à Londres???Est-ce que aujourd'hui tu as passé le barreau anglais?parce que d'après ce que j'ai compris tu as un master en droit et pas de CAPA?J'ai un master en droit des affaires et je fais actuellement un LLM à King's College à Londres...Pour travailler dans un grand cabinet du Magic Circle aurais-je plus de chance de postuler pour un "training contract" ou une collaboration?personnellement la 2ème solution me plairait beaucoup plus mais bon...

Merci pour ta réponse...

1,256

Re: Devenir avocat d'affaire ?

J'ai cherche pendant dix-quinze minutes et je n'ai pas trouve... donc je pose rapidement une question un peu basique. Avec les 5 ans de Sciences Po + un master cote aux Etats-Unis (pas en droit) + de l'experience professionnelle dans un environnement juridique, est-ce que l'on peut pretendre a un LLM? Ou faut-il un diplome de droit?

Thanks!

1,257

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bonjour,

Il me semble que ma question n'a pas été posée:

Je viens de terminer un M1 de droit en échange Erasmus dans une fac anglaise. Je risque (enfin, c'est cool comme risque quand même) de me retrouver à choisir entre un programme grande école d'école de commerce (je suis admissible en AST à l'EM Lyon et l'EDHEC notamment) et un mastère spécialisé "juriste manager international" de l'EM Lyon qui a l'air bien intéressant.

A terme je compte passer le barreau mais je me vois plus consultante en stratégie qu'avocate d'affaire pure et dure. Du coup je me demande si une solide formation grande école en 2 ans + 1 an de stage ne vaut pas mieux que le MS (6 mois de cours+ 6 mois de stage).

Je ne sais pas lequel est le mieux: le MS me ferait gagner énormément de temps et il est classé premier au classement SMBG dans sa catégorie, mais je ne sais pas ce que ça vaut après un simple M1?
Est-ce que ça vaut un prog grande école avec éventuellement M2 droit des aff et préparation du CRFPA en parallèle?

Et puis j'aimerais bien faire un autre MS en stratégie, est-il judicieux de faire 2 MS?

Niveau tarif, je m'y retrouve, un an de MS me reviendra tjs moins cher que 3 ans de grande école.

Merci pour vos conseils, vite vite svp!

1,258

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Chère Pop,

J'avoue ne pas comprendre ton projet :

A terme je compte passer le barreau mais je me vois plus consultante en stratégie qu'avocate d'affaire pure et dure.

Pour ce que j'en sais, les cabinets de conseil en strat et d'avocats ne font pas tout-à-fait le même boulot. Je connais mal le BCG et autres, mais ça m'étonnerait qu'on y trouve des bataillons d'avocats.

1,259

Re: Devenir avocat d'affaire ?

B. comme Bouh a écrit:

Chère Pop,

J'avoue ne pas comprendre ton projet :

A terme je compte passer le barreau mais je me vois plus consultante en stratégie qu'avocate d'affaire pure et dure.

Pour ce que j'en sais, les cabinets de conseil en strat et d'avocats ne font pas tout-à-fait le même boulot. Je connais mal le BCG et autres, mais ça m'étonnerait qu'on y trouve des bataillons d'avocats.

Certes.
Ya bien E&Y mais bon ...

Bouh, quand est ce qu'on déjeune ? smile

1,260

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Salut,

J'ai la possibilité de partir en llm mais je doute de l utilité de la formation
J ai vu que certains organisme proposait des stage juridique a l étranger
Je pense plutôt faire un stage de 6 mois plus cours d' anglais qu un llm
Qu en pensez vous? Est ce une erreur ?( un llm m en angleterre c cher)

1,261

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Si tu te trouves 6 mois de stage dans un cabinet à Londres, ou dans le service juridique d'une grosse boite, ça vaut largement le llm.

Ce dernier servant principalement à montrer que tu causes l'angliche juridique, ce que ton stage démontrera aussi bien.

1,262

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Ok merci

je pense que je vais faire ca

Des organismes privées proposent de trouver des stages dans des cabinets à londres

En avez vous deja entendu parler ? est ce sérieux ?

Pour moi le seul probleme à premiere vu c'est la rémunération qu'ils garantissent ( elle est très basse ) mais bon en LLM on est pas payé non plus et je suis pas sur que l'on apprenne grand chose également . ( du moins celui ou j'ai l'opportunité d'aller)

1,263

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Je relance le sujet 1 an après.
Je suis actuellement en 3A et j'ai fait une licence de droit a la sorbonne par correspondance et j'envisage de faire l'année prochaine le master droit éco.
1- est il préférable que je fasse un master 1 en droit des affaires en parallèle de la premiere année
2- je suis très interessé par le master contentieux éco et arbitrage mais le fait qu'il soit tres spécialisé n'est il pas un inconvénient ?
3- effectuer un LLM aux US dans une université partenaire favorise t'il le recrutement en cabinet ?
4- peut on espérer faire des stages puis entrer en collab dans des gros cabinet anglo-saxons voire des prestigieux cabinet français avec une formation: college universitaire + licence en droit + M1 droit des affaires + master droit éco + LLM US + CAPA ?
5- est-ce que certains avocats d'affaires ne se consacrent qu'au contentieux des affaires et à l'arbitrage ?
6- peut on avoir accès à un l'IEJ pendant la 2eme année du master voire pendant la premiere?

1,264

Re: Devenir avocat d'affaire ?

1- si possible mais tu vas en baver
3- oui....
4- en stage plutôt. Sauf à avoir le bras long
5- Au début ça me paraît difficile. Mais dans l'absolu, oui
6- Dès le M1

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

1,265

Re: Devenir avocat d'affaire ?

delbach a écrit:

Je relance le sujet 1 an après.
Je suis actuellement en 3A et j'ai fait une licence de droit a la sorbonne par correspondance et j'envisage de faire l'année prochaine le master droit éco.
1- est il préférable que je fasse un master 1 en droit des affaires en parallèle de la premiere année
2- je suis très interessé par le master contentieux éco et arbitrage mais le fait qu'il soit tres spécialisé n'est il pas un inconvénient ?
3- effectuer un LLM aux US dans une université partenaire favorise t'il le recrutement en cabinet ?
4- peut on espérer faire des stages puis entrer en collab dans des gros cabinet anglo-saxons voire des prestigieux cabinet français avec une formation: college universitaire + licence en droit + M1 droit des affaires + master droit éco + LLM US + CAPA ?
5- est-ce que certains avocats d'affaires ne se consacrent qu'au contentieux des affaires et à l'arbitrage ?
6- peut on avoir accès à un l'IEJ pendant la 2eme année du master voire pendant la premiere?

Si je comprends bien tu as déjà fait ta licence en même temps que Pipo, c'est bien. Et tu veux faire du contentieux, c'est bien aussi.

1. Pareil que Rayan. Ca ne peut pas nuire, sauf à ta santé.

2. Je me trompe peut-être, ne connaissant pas bien ce master. Mais je le vois comme un complément intéressant à une solide formation juridique, et pas vraiment une formation de fond. La pratique contentieux/arbitrage est par nature transversale et exige une culture juridique assez large.

3. Un LLM dans une bonne fac US favorise ton recrutement en cabinet français, oui.

4. Oui. Heureusement, sinon je ne vois pas qui rentrerait ! En revanche, il faut y commencer en stage. Tu auras du mal à trouver une collaboration dans un gros cabinet si tu n'as pas de stage dans des cabinets équivalents au préalable.

5. Bien sûr. Certains cabinets ont des départements contentieux qui, comme leur nom l'indique, ne font (quasiment) que ça. Idem pour l'arbitrage, souvent ce ne sont pas les mêmes spécialistes. Attention pour l'arbitrage, c'est extrêmement sélectif comme carrière. De solides connaissances en droit international privé et une maîtrise vraiment excellente de l'anglais sont nécessaires.

Tu peux aussi trouver des cabinets dans lesquels ta pratique mélangera conseil et contentieux, les collaborateurs n'étant pas sauf exception spécialisés immédiatement (Bredin et Darrois notamment). Par ailleurs, les départements spécialisés dans certaines pratiques mixent souvent conseil et contentieux également (ex. droit social, concurrence, PI...).

Sers-toi des sites de référencement spécialisés (Legal 500, Chambers & Partners par exemple) pour voir un peu la structure des cabinets, et navigue sur les sites des uns et des autres.

6. A la fac tu peux, à Pipo je ne sais pas.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Devenir avocat d'affaire ?

A noter qu'au regard de ton profil et de tes objectifs, une formation pourrait être très intéressante, celle de Daniel Gutmann.
http://www.m2-affaires-fiscalite.com/formation/

En partenariat avec HEC, tu auras le sceau de cette dernière et une excellent formation en droit des affaires et fiscalité. A noter que cette formation est réputée pour appuyer un peu plus sur la fiscalité. Pour devenir juriste/avocat d'affaire, je privilégierai cette formation. L'entrée se fait à partir de bac +3 si ma mémoire est bonne (donc la formation combine la maîtrise et le DESS/ M1 + M2) mais il faut voir si la procédure d'admission n'est pas déjà clôturée.

Tu as aussi la formation de droit des affaires et fiscalité du professeur Mme Drummond de Paris 2. C'est une formation à bac +5 en revanche, donc n'espère pas y accéder sans avoir fait une année de maîtrise de droit des affaires. Et il sera impossible (physiquement, parce qu'il n'est pas encore possible d'être à deux endroits en même temps) de suivre cette formation et une autre en même temps. Elle est extrêmement prenante. Mais c'est la meilleure du secteur.

Note que si tu as déjà fait un séjour à l'étranger avec Sc Po, je ne vois pas trop l'intérêt d'ajouter au palmarès un LLM (parce qu'il ne s'agit bien que de ça : avoir un autre trophée à afficher). Je ne crois pas que ça te soit préjudiciable mais c'est une question qui doit plutôt être envisagée du point de vue finances. Si tu as les moyens, alors prends cette année, parce qu'une fois en cabinet, il n'y a plus de retour en arrière. Ça te fera de bonnes vacances et te permettra de voir du monde. Si tu n'as pas les moyens ou que tu souhaites commencer à travailler, alors personne ne te reprochera de ne pas avoir rajouté cet LLM.

Quant à savoir si tu peux combiner Sc Po et un M1 droit des affaires, c'est faisable. A condition d'être extrêmement bien organisé, d'avoir une énergie du feu de Dieu et que "vie sociale" ne figure pas dans ton vocabulaire. Avoir la mention audit M1 et faire en Sc Po en même temps, c'est déjà plus difficile. Je connais quelqu'un qui a combiné les deux et a obtenu le cum laude de Sc Po. Mais pas l'inverse.

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

1,267

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Signalons juste que les M2 cités par Tafay sont parmi les formations juridiques les plus sélectives de France. Et en ce qui me concerne, elles sont certes très réputées, mais je ne les considère pas particulièrement adaptées pour faire du contentieux...

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Devenir avocat d'affaire ?

C'est exact. Je tiens toutefois à ajouter que d'une part, connaissant la formation de Mme le professeur Drummond, un étudiant ayant cumulativement obtenu une licence de droit et une licence à l'IEP de Paris ne devrait pas avoir de difficultés à intégrer son cursus (et à tout le moins ne perds rien à le tenter). S'agissant toujours de cette formation, elle s'est, depuis l'accession à sa direction de Mme Drummond, un peu diversifiée et une certaine attention est donnée aujourd'hui en contentieux - mais peut-être trop légère par rapport à d'autres formations.

Quant à la formation de M. Gutmann, là encore, quelqu'un qui a cumulé l'IEP et une licence de droit ne devrait pas avoir de réelles difficultés à y accéder. Encore qu'on a pu me dire que l'accent y était surtout mis sur l'internationalité des profils des postulants.

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

1,269

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Cumuler M1 et Sc po c'est faisable mais galère comme l'ont dit les autres. Cela dit si tu as déjà une licence de droit le M1 droit éco ne demande pas tant de boulot que ça, ce qui permet de se consacrer un peu plus au M1 à la fac (sous réserve des changements qu'a subis le master droit éco depuis que je l'ai fait, je ne suis plus trop à la page! ).

Si tu fais M1 droit des aff + master droit éco je me demande quand mm si on va pas te reprocher d'avoir fait des formations trop proches. Personnellement j'ai fait un M1 droit privé à côté du M1 droit éco, mais je n'avais pas tout à fait le mm objectif que toi puisque je voulais faire l'ENM à terme (je sais c'est bizarre d'avoir fait droit éco du coup!). Bref ça a été une année bien chargée, j'ai pas brillé à sc po mais aucun souci à la fac, comme quoi tout est possible si tu es motivé et que tu arrives à t'arranger pour régler les problèmes de partiels qui se chevauchent et autres joyeusetés (idem je crois que le calendrier de pipo a changé donc ça règle peut être la question).

Tu ne peux pas t'inscrire à l'IEJ en étant en M1 à Sc po, il faut attendre d'être en M2. En revanche si tu es en M1 à la fac tu peux t'y inscrire dès le M1.

Certains cours du M2 contentieux et arbitrage sont un peu une blague mais globalement il n'y a pas de souci pour trouver de (bons) stages en en sortant, et je n'ai pas trouvé qu'il était si spécialisé que ça. Cela dit pour la plupart on a quand mm fait un M2 à la fac ensuite (et pas forcément de droit des aff! ). Pour les collabs réponse dans quelques mois pour ceux de ma promo, mais globalement je crois qu'il n'y a pas de problème.

Dernière chose, essaie de faire un stage en contentieux dans un gros cab entre ton M1 et ton M2, tu verras vite si ça te tente ou non, car c'est quand mm trèèèès particulier, et il y a finalement peu de "vrai" contentieux à mon humble avis.

1,270

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Merci beaucoup pour toutes vos réponses. J'ai encore qelques questions:

1-J'hésite à faire le M1 droit des affaires en meme temps que le master droit éco, car j'aimerais bien pouvoir profiter d'un peu de temps libre maintenant si je deviens a terme avocat d'affaires. Mais je pense également que cela représenterait un avantage pour trouver des stages pendant la césure. Ou bien ma licence en droit présente déjà un avantage suffisant ?

2-je suis également intéressé par le master Global Governance Studies (Accountability, Arbitration, Adjudication), car si je ne me trompe pas arbitation et adjudiction veulent dirent arbitrage et/ou litige et il permet également d'avoir des cours en droit des sociétés et sutout en droit international privé et économique et d'après ce qui est mis, il entretient des liens avec des prestigieuses law school. Pensez vous qu'il constitue une bonne formation pour ce que je souhaite faire, ou il faut poursuivre un autre M2 a la fac apres ? Et si je ne me trompe pas, avant c'était le DD avec la sorbonne: droit de la globalisation économique. Offre t'il tj le M2 de la sorbonne ?

3-J'ai vu qu'il existe un DD entre sc po et la sorbonne http://master.sciences-po.fr/fr/contenu … -sorbonne, qui offre le M2 recherche Droit international et Organisations internationales, ainsi qu'un des master en affaire internationale ou en affaire pubique de sc po. Il débouche normalement pour les meilleurs sur un doctorat. Peut il etre une formation adéquate ou le fait qu'il ne soit pas centré sur le droit des  affaires est il un inconvéniant ?

4-En visitant des sites de grands cabinets anglo-saxons comme allen&overy, clifford chance, etc, j'ai été interéssé par le département Financement de projet (en rapport avec les energies). Est ce que quelqu'un connaitrait ce secteur, en quoi il consiste vraiment et les formations qui y amènent ?

1,271

Re: Devenir avocat d'affaire ?

lulu a écrit:

Dernière chose, essaie de faire un stage en contentieux dans un gros cab entre ton M1 et ton M2, tu verras vite si ça te tente ou non, car c'est quand mm trèèèès particulier, et il y a finalement peu de "vrai" contentieux à mon humble avis.

Je serai curieux d'avoir un peu plus de détail sur ton expérience là-dessus.

delbach a écrit:

Merci beaucoup pour toutes vos réponses. J'ai encore qelques questions:

1-J'hésite à faire le M1 droit des affaires en meme temps que le master droit éco, car j'aimerais bien pouvoir profiter d'un peu de temps libre maintenant si je deviens a terme avocat d'affaires. Mais je pense également que cela représenterait un avantage pour trouver des stages pendant la césure. Ou bien ma licence en droit présente déjà un avantage suffisant ?

2-je suis également intéressé par le master Global Governance Studies (Accountability, Arbitration, Adjudication), car si je ne me trompe pas arbitation et adjudiction veulent dirent arbitrage et/ou litige et il permet également d'avoir des cours en droit des sociétés et sutout en droit international privé et économique et d'après ce qui est mis, il entretient des liens avec des prestigieuses law school. Pensez vous qu'il constitue une bonne formation pour ce que je souhaite faire, ou il faut poursuivre un autre M2 a la fac apres ? Et si je ne me trompe pas, avant c'était le DD avec la sorbonne: droit de la globalisation économique. Offre t'il tj le M2 de la sorbonne ?

3-J'ai vu qu'il existe un DD entre sc po et la sorbonne http://master.sciences-po.fr/fr/contenu … -sorbonne, qui offre le M2 recherche Droit international et Organisations internationales, ainsi qu'un des master en affaire internationale ou en affaire pubique de sc po. Il débouche normalement pour les meilleurs sur un doctorat. Peut il etre une formation adéquate ou le fait qu'il ne soit pas centré sur le droit des  affaires est il un inconvéniant ?

4-En visitant des sites de grands cabinets anglo-saxons comme allen&overy, clifford chance, etc, j'ai été interéssé par le département Financement de projet (en rapport avec les energies). Est ce que quelqu'un connaitrait ce secteur, en quoi il consiste vraiment et les formations qui y amènent ?

1. Je sèche. Est-ce facile de trouver des stages pour la césure ?

2. Je ne connais pas du tout. Ca a l'air effectivement axé vers l'arbitrage, donc pourquoi pas. Mais il y a aussi un petit côté fourre-tout dans la formation : le EU competition law ou le droit des faillites ne sont pas les matières les plus pratiquées en arbitrage...

3. Au vu de la page en lien, tu y fais uniquement du droit international public. Aucun débouché pratique en cabinet d'avocats, sauf peut-être dans les équpes spécialisédes en trade/OMC qui ne sont pas fréquentes (et souvent basées ailleurs qu'à Paris).

4. C'est assez éloigné du contentieux/arbitrage, en tout cas.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bouh a écrit:

Je serai curieux d'avoir un peu plus de détail sur ton expérience là-dessus.

Si la question est de savoir comment se déroule un stage contentieux, je serai heureux d'apporter quelques éclaircissements qui restent évidemment contingent à mon expérience. J'ai eu l'opportunité de travailler sur un lourd contentieux entre deux grosses structures.

S'il fallait résumer en deux mots ce contentieux, voici ceux que j'emploierai : rédaction d'acte. Actes judiciaires, extra-judiciaires ; acte de saisine, acte de demande d'expertise, de contre-expertise, acte de prorogation, acte de demande au référé, etc. A savoir que j'y inclus les actes d'avocats, comprendre les conclusions.

Il me parait difficile de faire du contentieux si l'on aime pas rédiger des actes. L'acte serait l'équivalent du contrat ou de statuts sociaux en matière d'activité de conseil.

C'est une première partie dont il faut être contient. J'ai le souvenir de nouveaux venus qui avaient l'image d'un contentieux sous la forme de plaidoyers en procédure contradictoire, qu'ils soient écrits ou oraux. Je crois qu'il faut avant tout savoir qui saisir, quand saisir et comment saisir. Sont devenus nos meilleurs amis le greffe du tribunal (de Nanterre - la greffière à tout de même fini par me demander si je dormais parfois) le site internet du même greffe pour les extraits kbis, des bottins et mémentos et tous les actes/pratiques de Navis/Lexisnexis/Lamy/etc.

Probablement que j'intègrerais en deuxième partie l'analyse. Faire du contentieux sociétaire sans savoir décortiquer un document comptable/fiscal ou un relevé de teneur de compte / teneur de compte conservateur me semble également difficile.
Sur ce terrain, l'étudiant sortant d'un IEP sera de prime abord avantagé par rapport à l'étudiant de droit classique qui n'est pas habitué à ce genre d'exercice. Mais passées les premières semaines tous finissent par comprendre comment décortiquer ce genre de documents, l'essentiel étant avant tout de savoir ce que l'on recherche, et donc d'avoir des bases solides soit en comptabilité / fiscal soit en corporate / finance.

Enfin, une troisième partie (oui, trois parties en droit, j'ose) sur l'argumentation. C'est la partie la plus amusant certainement, probablement parce qu'elle concrétise tout le travail fait en amont. C'est le moment d'exploiter les ressources qu'on aura relevées lors de la seconde étape. Là où je travaillais, le travail se faisait en équipe (de toute façon, au regard dudit contentieux, faire autrement n'était pas envisageable) : l'on avait, sur un whiteboard, décryptés les principales problématiques qui avaient été regroupées d'abord en catégories juridiques puis attribuées aux différents groupes constitués au sein de notre équipe. De mon côté, nous nous étions vu attribuer la question de l'action en revendication par des porteurs de parts.

A partir de là, l'on rédigeait, que ce soit au tribunal, à l'adversaire, etc. C'est le moment où l'on se tape de franches rigolades à s'imaginer comment l'on pourrait bien adresser à l'adversaire tout le bien que l'on pense de ses arguments / de l'affaire / d'autres choses sans qu'on ne s'écarte de la fameuse courtoisie due entre confrères. Dit autrement, il est de certaines formulations dans le milieu qui en disent long "(…) c'est pourquoi, mon cher confrère, nous supputons qu'un élément puisse ne pas avoir été transmis dans vos précédentes conclusions dont nous avons pourtant accusé réception, probablement en raison de difficultés techniques.
Je vous prie de me croire votre bien dévoué (…)".

Comprendre : "ducon, ton argumentation est à chier, mais si tu veux vraiment aller au tribunal avec ça, pas de problème on est payé à l'heure"

Si en revanche ta question était toute autre, alors ne tenez pas compte de cet aparté.

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

1,273

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Merci pour ce récit, c'était tout-à-fait ma question.

Ce que tu décris là concerne certes un gros contentieux, nécessitant une organisation interne particulière, etc. M'enfin ça ressemble tout-de-même à du contentieux.

Sur un dossier d'envergure moindre, la différence est que le collaborateur fait toute la chaîne : collecte des preuves, recherches, construction de l'argumentation, rédaction des conclusions - et plaidoirie, après un certain temps...

Tu as tout-à-fait raison de souligner qu'il faut aimer écrire, et qu'on ne passe pas sa vie dans les salles d'audience (en tout cas pas dans les gros cabinets). Mais ce sont les écritures les plus libres du droit (pour un contrat, il y a rarement un millier de façons de procéder...).

Certes, le contentieux ne se pratique pas pareil dans une petite structure ou un cabinet du magic circle. Mais je pense que la bosse du contentieux peut se découvrir y compris dans une petite structure. Si tu aimes rédiger des conclusions, si tu t'épanouis dans la bagarre, tu y prends plaisir quel que soit la matière ou l'enjeu.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

1,274

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bonjour,


Au risque de paraître totalement hors sujet - bien que le titre du sujet puisse être interprété très largement - je souhaiterais vous poser une question relative à la carrière de l'avocat en droit public des affaires (c'est-à-dire bosser dans un cabinet international, on un gros cabinet français, dans le département de droit public des affaires). Je pense principalement à Bredin Prat, Bird&Bird, UGGC, Norton Rose.
Je suis étudiant en IEP de Province (3A) et en licence de droit à distance (2A).
Je souhaiterais savoir quel est, d'après vous, le type de profil recherché par ces cabinets. À ce que je lis, le master 2 droit public des affaires, à Assas (M. Braconnier) semble être une voie d'entrée solide. Faut-il parier sur un master en contrats publics, ou en droit public des affaires ? S'agit-il de profils de publiciste avec des connaissances en droit des affaires ?

merci d'avance à ceux qui ont quelques réponses

Am.

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bonjour,

Je souhaiterais poser des questions quant a la faisabilite de mon projet. Je suis actuellement etudiant en Grande Bretagne. J'ai fais mon undergrad au sien de l'universite de Manchester et mon master au sein de l'universite de Durham ( j'ai par ailleurs du refuser Oxford pour raisons financieres). Mes deux degree sont en Finance. J'ai aussi une experience d'un an au sein de Barclays Capital en M&A au cours de laquelle j'ai ete en relation avec des avocats d'affaires de chez Allen&Overy. Ce qui m'a amene a postuler au Master in Economic Law car je trouve leur travail plus epanouissant que faire du pur IB.

Pensez vous que mon parcours puisse avoir de la valeur aux yeux des recruteurs des grands cabinets ? Que pensez vous de mes chances d'integrer le master in Economic Law ( sachant que j'ai eu une first class - 79%- pour mon undergrad et j'espere une postgrad distinction cette annee ) ?

Questions hors sujets :
Avez vous une idee de la proportion d'anglais au sein de ce programme ?
Quel est le cout de la vie a Paris ?

Merci d'avance.

Re: Devenir avocat d'affaire ?

en debarquant comme ca au milieu d'une discussion passionnante, pour etaler de votre cas personnel, ne vous attendez pas a avoir une reponse...

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Rapidement quand même, parce que je suis gentil, et parce qu'aujourd'hui, exceptionnellement, je ne bossais pas.

Pour le droit public, sans m'y connaître énormément, mais pour avoir zieuté de loin les départements regulatory & public market chez Clifford (mais de loin, hein, parce que ce ne sont pas des gens normaux, que Diable !), le premier destine bien plus à l'international que le premier. Savoir que tout ce qui touche au regulatory s'apprend en droit public des affaires (DPA) tandis que le public market est tout de même bien plus restreint : d'une part les règles de marchés publics sont propres à la jurisprudence du CE et donc à la France ; d'autre part c'est un secteur dont l'avenir est tout de même incertain, quoi qu'en dise les publicistes. Pour bosser à l'international, je conseillerais donc DPA.

Pour WChurchill, aucune foutue idée, puisque je ne m'occupe pas de la procédure d'admission à SC Po. Toujours la même réponse de toute façon : si tu es un bon étudiant, que ton dossier est intéressant (il semble l'être) je ne vois pas pourquoi on te mettrait à la porte.

Maintenant retournons au passionnant débat de la vie de l'avocat d'affaire. Sujet : la pose clope ? La prenez-vous ? Si votre senior associate voire partner vous convie à prendre une pause, l'acceptez-vous ? (Cette relance est une blague, hein.)

Flop, entre deux vols au coin du monde pour faire signer des contrats que, de toute façon, personne ne veut.

1,278

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Merci pour vos réponses, Bouh et Tafay Flop. Le contentieux comme tu le décris Tafay Flop à l'air intéressant, meme si d'après ce que tu dis on ne plaide pas à chaque affaire. Dans quelles structures pensez vous qu'il soit préférable de faire un stage en contentieux et/ou en arbitrage , dans les grands cabinets internationaux ou plutôt dans des cabinets français ? Pour diversifier mes domaines domaines de compétences, je pourrais effectuer un autre M2 orienté droit des affaires et fiscalité après le master contentieux éco et arbitrage de science po ? Cela pourrait faciliter le recrutement et valider le PPI.

1,279

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bouh a écrit:

Signalons juste que les M2 cités par Tafay sont parmi les formations juridiques les plus sélectives de France. Et en ce qui me concerne, elles sont certes très réputées, mais je ne les considère pas particulièrement adaptées pour faire du contentieux...

Pour le contentieux financier (disciplinaire devant les autorités de régulation comme judiciaire), Drummond est très connue puisqu'elle est membre de la commission des sanctions de l'AMF. C'est un peu la référence en la matière. Peu de professeurs sont spécialisés là dedans (à part peut être Daigre à P1 et Ruet à Nanterre).

Après je suis d'accord pour le reste. Pour le contentieux commercial général, un bon M2 droadézaff suffit. La meilleure formation reste amha le magistère de Germain. Les M2 de Drummond, Synvet (M2 DAF recherche) et Gutmann sont aussi excellentes (à noter que le M2 de Gutmann est plus axé fiscalité des entreprises à l'image de Daniel Gut' qui reste une autorité en la matière).

1,280

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bouh a écrit:

Signalons juste que les M2 cités par Tafay sont parmi les formations juridiques les plus sélectives de France. Et en ce qui me concerne, elles sont certes très réputées, mais je ne les considère pas particulièrement adaptées pour faire du contentieux...

Pour le contentieux financier (disciplinaire devant les autorités de régulation comme judiciaire), Drummond est très connue puisqu'elle est membre de la commission des sanctions de l'AMF. C'est un peu la référence en la matière. Peu de professeurs sont spécialisés là dedans (à part peut être Daigre à P1 et Ruet à Nanterre).

Après je suis d'accord pour le reste. Pour le contentieux commercial général, un bon M2 droadézaff suffit. La meilleure formation reste amha le magistère de Germain. Les M2 de Drummond, Synvet (M2 DAF recherche) et Gutmann sont aussi excellentes (à noter que le M2 de Gutmann est plus axé fiscalité des entreprises à l'image de Daniel Gut' qui reste une autorité en la matière).

Re: Devenir avocat d'affaire ?

lugi a écrit:
Bouh a écrit:

Signalons juste que les M2 cités par Tafay sont parmi les formations juridiques les plus sélectives de France. Et en ce qui me concerne, elles sont certes très réputées, mais je ne les considère pas particulièrement adaptées pour faire du contentieux...

Pour le contentieux financier (disciplinaire devant les autorités de régulation comme judiciaire), Drummond est très connue puisqu'elle est membre de la commission des sanctions de l'AMF. C'est un peu la référence en la matière. Peu de professeurs sont spécialisés là dedans (à part peut être Daigre à P1 et Ruet à Nanterre).

Après je suis d'accord pour le reste. Pour le contentieux commercial général, un bon M2 droadézaff suffit. La meilleure formation reste amha le magistère de Germain. Les M2 de Drummond, Synvet (M2 DAF recherche) et Gutmann sont aussi excellentes (à noter que le M2 de Gutmann est plus axé fiscalité des entreprises à l'image de Daniel Gut' qui reste une autorité en la matière).

Tout est dit je pense... Sauf si vraiment on sait dans quoi se spécialiser, l'ordre général de priorité c'est germain, drummond, synvet, gutmann, le dibout...

A noter qu'il y a des profs qui ouvrent plus facilement leur carnet d'adresse que d'autres, ce qui peut faciliter la recherche de stage.

Last edited by kobayashi (10-03-2012 23:53:27)

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

1,282

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Comme je vois que tu es co kobayashi, j'en profite pour te poser une question: est il possible de faire un master 1 droit des affaires a la sorbonne ou a assas directement apres ma 3a (je rappelle que j'ai une licence en droit), puis un des M2 cités et après faire le master contentieux et arbitrage de science po ?

Re: Devenir avocat d'affaire ?

delbach a écrit:

Comme je vois que tu es co kobayashi, j'en profite pour te poser une question: est il possible de faire un master 1 droit des affaires a la sorbonne ou a assas directement apres ma 3a (je rappelle que j'ai une licence en droit), puis un des M2 cités et après faire le master contentieux et arbitrage de science po ?

J'ai du mal a comprendre, tu es en 3A mais a déjà une L3 ? T'as redoublé à pipo ? Ou alors tu veux simplement dire qu'à la fin de ta 3A tu auras ta licence ?

- Auquel cas, si c'est par le cavej tu peux normalement continuer en M1 à Assas si tu étais administrativement inscrit cette année à Assas ou P1 si tu étais administrativement inscrit à P1.

- Par contre si tu envisages un transfert de P1 à Assas, ils demandent 14 de moyenne pour la L3 (mais tu peux descendre un peu en dessous, 13,5 environ en argumentant que tu avais pipo à côté, double de charge de travail etc etc)

Personnellement, je me calquerais sur le parcours d'Antoine Vey :

- AP à Pipo
- cursus droit des aff à la fac, M1 en parallèle de la 4A
- puis césure avec deux stages de 6 mois (un en droit pénal des aff ou dept de droit public des aff type A&O et un dans le contentieux/arbitrage...)
- puis M2 Drummond en parallèle de la 5A ou après la 5A.

A priori avec un parcours comme celui là, le contentieux/arbitrage ne devrait pas être trop difficile d'accès.

Après, si Barney ou Eifersucht* passent par la, ils te conseilleront mieux que moi, étant donné qu'ils sont pour l'un en 4A droit éco, l'autre actuellement en césure droit éco.

Last edited by kobayashi (11-03-2012 02:55:00)

"Un gamin de 18 ans tutoie une mama en boubou, oubliant qu'on ne donne plus du camarade dans le coin depuis une paie."

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Au risque d'en irriter certains, j'aimerais savoir si quelqu'un aurait une idee du temps que Sciences po prend pour repondre aux applications ( plus particulierement Master in Economic Law ) ?

1,285

Re: Devenir avocat d'affaire ?

C'est bien parce que je m'ennuie.

"Comme je vois que tu es co kobayashi, j'en profite pour te poser une question: est il possible de faire un master 1 droit des affaires a la sorbonne ou a assas directement apres ma 3a (je rappelle que j'ai une licence en droit), puis un des M2 cités et après faire le master contentieux et arbitrage de science po ?"

C'est possible, enfin je pense. Je ne sais pas si ScPo acceptera que tu prennes 2 ans de "césure" pour aller ailleurs.
Mais ça me semble surtout être une perte de temps.

Si ton but c'est d'avoir le M2 ScPo + M2 fac, je ferais:

M1 Droit Eco avec en parallèle le M1 de la fac (via le cavej ou en présentiel)
-M2 Droit Eco
-M2 fac pendant ton PPI à l'EFB

Ca me semble plus logique, et plus rapide. Et si tu veux, tu peux faire les deux M2 la même année (mais bon, ca me semble pas idéal), pour faire un LLM en PPI.

1,286

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Bonjour,

n'hésitez pas à nous contacter et nous vous donnerons la réponse à votre question :
https://gregorydamy.niceavocats.fr/nous-contacter

Cordialement

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Great Post! Thanks for sharing! We are a Siding Repair Cincinnati, When the siding on your house starts wearing down or has permanent stains, you’ll need an experienced professional in siding repair Cincinnati, to take care of the project. For more information contact us at (513) 731-7663 or visit us at C.H.I. Roofing

Re: Devenir avocat d'affaire ?

Great Post! Thanks for sharing! We are a Siding Repair Cincinnati, When the siding on your house starts wearing down or has permanent stains, you’ll need an experienced professional in siding repair Cincinnati, to take care of the project. For more information contact us at (513) 731-7663 or visit us at C.H.I. Roofing