551

Re: Thread pilori

Mais comment peut-on être aussi crétin ? Comment ? Ce type est pour moi une énigme.

20 Minutes a écrit:

Manifestation des policiers: Cambadélis dénonce la «patte» du Front national

SECURITE Le Premier secrétaire du PS s’est dit « pour le moins surpris » de voir « des policiers chargés de faire respecter l’ordre, être eux-mêmes facteurs de désordre »…

Les manifestations policières font réagir la sphère politique. Le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a dénoncé ce mercredi la « patte » du Front national dans les manifestations de policiers, qu’il a qualifiées d'« hors-la-loi ». «  Le Front national aujourd’hui se camoufle dans la situation politique », a-t-il déclaré lors d’un point-presse au siège du PS à Paris.

Epinglant également le député (LR) des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, qui a « pris partie » pour les policiers, le Premier secrétaire du Parti socialiste a dirigé ses attaques vers Marine Le Pen, qui « manie tout à la fois la banalisation et l’excitation. » Se référant au cortège de voitures de police qui a défilé dans la nuit de lundi à mardi « en haut des Champs-Elysées », Jean-Christophe Cambadélis s’est dit « pour le moins surpris » de voir «  des policiers chargés de faire respecter l’ordre, être eux-mêmes facteurs de désordre. »
« Il ne faut pas y voir la patte de qui que ce soit »

« Pas de « patte » mais un soutien sans faille, face à un pouvoir qui a manifestement de la haine pour la police » a répliqué Florian Philippot, bras droit de Marine Le Pen, sur Twitter.

Michel Thooris, membre du Comité central du Front national et secrétaire général du syndicat « France police » (0,95 % des voix aux dernières élections professionnelles pour les personnels civils du ministère de l’Intérieur en 2014), a vu lui des « manifestations spontanées ou improvisées, marquées par un rejet de l’establishment, des syndicats majoritaires et des politiques ». « Il ne faut pas y voir la patte de qui que ce soit », d’après celui qui conseillait Marine Le Pen en 2012 sur les questions de sécurité, mais « un malaise fort au sein de l’institution ».

Un autre dirigeant FN a « démenti » toute intervention du FN sur le sujet. Les policiers « ont un tel niveau de sympathie à notre égard que ça peut être perçu comme tel », a-t-il ajouté. Un bon connaisseur de ces questions au sein du Front national s’est dit « ravi d’avoir certains de nos militants qui participent au mouvement », mais a décliné toute organisation par le FN : « On veut surtout pas donner l’impression d’une récupération du mouvement. »

http://www.20minutes.fr/politique/19458 … t-national

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

552

Re: Thread pilori

En sens inverse, il y a aussi des hommes responsables au PS, qui ne se laissent pas aller aux vieux réflexes gauchisants.

http://www.rtl.fr/actu/politique/malek- … 7785365739

Malek Boutih comprend le ras-le-bol des policiers. Le député de l'Essonne connaît bien la réalité du terrain dans son département où, à Viry-Châtillon, deux fonctionnaires de police ont été grièvement brûlés dans une attaque aux cocktails Molotov. "La vie est dure pour eux. Les voyous dont il est question, ce ne sont pas simplement des délinquants, ce sont des gens dont je rappelle qu'une partie d'entre eux aident des terroristes qui assassinent des Français et des policiers", estime-t-il au micro de RTL, en trouvant "normal" que les policiers "aient les boules".

À propos des propos de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, estimant que cette révolte des policiers est menée par le Front national, Malek Boutih marque son désaccord avec cette "faute" politique : "Ce n'était pas délicat. C'est une manière de culpabiliser et de montrer du doigt des policiers. En ce moment, on a besoin de les aider (...) Il y a peut-être des gens d'extrême droite qui chauffent, il y en a toujours, mais je ne pense pas que ce soit le cœur du mécontentement". Si le vote frontiste semble avoir atteint 51% lors des régionales de 2015 dans les effectifs de police, l'élu socialiste préfère prendre du recul : "La police a beaucoup changé. Quand vous regardez le visage des policiers, ils n'ont franchement pas tous une tête à voter Front national. Il faut arrêter de les caricaturer".

Ne plus se focaliser sur les voyous

Face à cette flambée de violence qui resurgit dans les banlieues depuis quelque temps, l'élu socialiste veut de nouveaux et vrais moyens pour éteindre l'incendie. Mais il ne veut plus des "gadgets" tels que les "peines de plus en plus répressives" qui, selon lui, ne dissuadent en rien les fauteurs de trouble. "On a affaire à des sortes de kamikazes. Il faut donc réussir à isoler les voyous du reste de la population et de la jeunesse. Il y a une vraie offensive anti-racaille à avoir dans les banlieues".

Connu pour être l'un des premiers à dynamiter le discours classique de la gauche sur les problèmes de la banlieue, Malek Boutih réclame un "changement de méthode profond" dans la politique de la ville qui a tout misé sur les centres-villes et oublié les banlieues : "Ce qui se cache derrière, c'est la prise d'otages de millions de gens qui vivent dans ces banlieues par un nouveau gangstérisme né de la prohibition de la drogue, né de l'abandon des territoires, né d'une décentralisation qui fait qu'on a des élus locaux qui parlementent avec les voyous ou les laissent faire".

Les zones rurales et urbaines abandonnées, c'est là où la France est en train de craquer
 
Il milite aussi pour que les pouvoirs publics mettent plus l'accent sur ce qu'il y a de positif dans les banlieues, plutôt que sur les individus qui renvoient une image négative, afin de donner de l'espoir aux habitants : "L'urgence, elle est qu'on ait une politique qui s'arrête de s'occuper de ceux qui sont à la marge, et qu'on s'occupe de tous les jeunes de banlieue qui ne sont pas des voyous. (...) La République doit s'occuper de ceux qui font des efforts". L'ex-président de SOS Racisme estime qu'il y aurait du bon à mettre plus en lumière l'image du "petit gosse qui se lève à 6h30 du matin pour aller au collège et qui morfle pour réussir". De cette façon, il estime que la société sera plus encline à mettre sur la touche les délinquants. "Le contrôle des voyous viendra d'un travail de police et de justice, mais aussi du fait que la population les rejette. Or, aujourd'hui, ils sont parfois comme des poissons dans l'eau dans certains quartiers".

Pour Malek Boutih, l'échec est né il y a trente ans, avec une erreur d'analyse faite aussi bien par la gauche que par la droite. "On paie le prix d'avoir pensé que la République s'adressait à des individus, or il y a des logiques de territoire. Les zones rurales et urbaines abandonnées, c'est là où la France est en train de craquer. Il faut que l'État se réinvestisse dans les territoires. Qu'on arrête simplement de donner des chèques à des élus et des associations. La politique du chèque, c'est une politique d'échec".

et

http://www.rtl.fr/actu/politique/presid … 7785365267

"Je suis effondré". Malek Boutih ne cache pas sa déception après avoir commencé à lire Un président ne devrait pas dire ça, le livre des confessions de François Hollande qui secoue tant la politique française. Invité de RTL, jeudi 20 octobre, le député de l'Essonne considère que le président n'a pas seulement commis une erreur mais "plus que ça". "Quand vous êtes de gauche, c'est terrible. Il y a des moments où on a le souffle coupé par ce qu'on peut lire et même des moments où j'ai été assez ému", reconnaît l'élu socialiste.

Il revient notamment sur un extrait du livre concernant Delphine Batho, ancienne ministre de l'Écologie, limogée sans ménagement en juillet 2013 après une critique de la politique budgétaire du gouvernement Ayrault. "On explique qu'elle a été virée parce qu'elle ne pèse rien, qu'elle n'a pas d'amie, alors que je suis son ami, et que les petits ne valent rien. C'est époustouflant et c'est quelque chose d'effondrant, sincèrement", dit-il avec émotion.

"Non-assistance à gauche en danger"

Pourtant, il fut une époque où Malek Boutih soutenait encore François Hollande. Ce temps est révolu, et il le reconnaît aisément. "Vous avez des gens qui ont beaucoup de qualités, mais quand ils sont dans l'épreuve et dans le match, tout d'un coup il y a autre chose qui apparaît".

Désormais, l'ancien président de SOS Racisme espère une fin rapide de l'ère Hollande à l'Élysée. Car selon lui, surtout après la publication de ce livre, c'est désormais "quitte ou double" pour le chef de l'État. "Sincèrement, moi je suis pour le quitte, pas pour le double", lance Malek Boutih sans la moindre hésitation. "Il a le droit de se présenter, mais on n'est pas obligé d'acquiescer le fait présidentiel, l'obligation de se soumettre aux desiderata d'une personne", ajoute-t-il.

Pour prendre la relève à gauche, Malek Boutih voit en Manuel Valls, dont il est très proche, la solution idoine. S'il concède que le Premier ministre "ne veut pas" se lancer dans la course "pour l'instant", il a "envie de le pousser" à prendre les devants. "Il y a non-assistance à gauche en danger. Il y a besoin d'avoir une autre personnalité forte qui se relève et offre une espérance".

Pour mémoire, j'écrivais ici même, avant les élections de 2012, qu'il fallait assumer une position consistant à combattre ouvertement "l'idéologie caillera", qui dévaste les quartiers concernés. Mais comme le disait Malek Boutih il y a 2-3 ans, certains élus ont pactisé avec les mafieux (les cailleras du chichon et des agressions violentes) et les islamo-nazis, ceux avec qui, au sein des musulmans bien intégrés, nous avons un très gros problème, qu'il faut assumer, avec la plus grande fermeté (et fermeté, c'est un euphémisme, car en ce qui me concerne, je suis pour réactiver, toutes proportions gardées, une forme d'esprit "sans-culottes" vis-à-vis d'eux, qui passe soit par l'expulsion, soit par la mise hors d'état de nuire, dans des centres de rétention pour radicalisés).

L'esprit d'ouverture, de tolérance, qui sont des forces de nos démocraties, prêtent aussi hélas le flanc à une forme de fragilité, qu'utilisent ces gens, qui eux, sont loin de cet état d'esprit de tolérance dans leurs principes et dans leurs actions (le tout, bien sûr, et bien souvent, dans la plus grande tartuferie en privé) ; il y a d'ailleurs explicitement dans le discours de certains le désir de nous dominer, à terme. Donc il faut cesser toute forme d'angélisme (que j'ai pratiqué, naturellement) et être conscients de nos intérêts, de la société que nous voulons, et des menaces que constituent pour nous ces quelques pourcents d'une population qu'il faut identifier, séparer du bon grain et des musulmans parfaitement intégrés, travailleurs et respectueux de nos lois, pour les neutraliser. Alors ils sauront ce que signifie la colère du Peuple français mais aussi que démocratie ne rime avec faiblesse que jusqu'à une certaine limite.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

553

Re: Thread pilori

Quelle vieille saloperie, ce Sartre.

L'Obs a écrit:

Sartre avait réclamé l'argent du Nobel
Un ancien membre de l'Académie Nobel révèle que Jean-Paul Sartre a demandé en 1975 l'argent du prix qu'il avait refusé onze ans plus tôt.

Jean-Paul Sartre avait réclamé en 1975 l'argent du prix Nobel de Littérature qui lui avait été attribué en 1964 et qu'il avait refusé. C'est ce que révèle un ancien membre de l'Académie Nobel, le Suédois Lars Gyllensten, dans ses mémoires. La demande du philosophe inventeur de "l'existentialisme" avait été refusée, explique-t-il, car l'argent de son prix avait été placé dans le fonds de la Fondation Nobel.
Jean-Paul Sartre n'a jamais justifié son refus de recevoir le Prix Nobel de Littérature en 1964, année de publication des "Mots". Mais son refus avait fait grand bruit, André Breton dénonçant par exemple "un acte politique parfaitement situé, une opération en faveur du bloc de l'Est". Le 16 octobre 1964, Jean-Paul Sartre avait simplement affirmé dans une lettre: "Pour des raisons qui me sont strictement personnelles, je désire ne pas figurer sur la liste des lauréats possibles; sans qu’on puisse mettre en question ma haute estime pour l’Académie suédoise et pour la distinction qu’elle accorde, je ne peux ni ne veux, ni cette année ni dans l’avenir, accepter le prix Nobel (...)".
L’Académie suédoise lui avait cependant décerné le prix Nobel le 22 octobre.

http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/ … nobel.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

554

Re: Thread pilori

Le vice appuyé sur le bras du crime.

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/14937387_1302588723093946_1541957859141009483_n.jpg?oh=6abfd64b60f1cbf103ea99abf15c262e&oe=589BB75E

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

555

Re: Thread pilori

Pour ceux (il y en a ?) qui douteraient encore qu'Aphatie est un crétin fini.

https://www.youtube.com/watch?v=D-MkHCc … ture=share

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

556

Re: Thread pilori

Après Aphatie, une autre intelligence fulgurante s'exprime.
J'ai la pêche aujourd’hui, la super pêche, comme dirait l'autre.

Askolovitch a écrit:

Moi Président, je raserais bien le Sacré-Coeur pour venger la Commune... mais mes enfants le trouvent joli, alors... #jesuisaphatie #OhWait

https://twitter.com/askolovitchC/status … 17?lang=fr

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

557

Re: Thread pilori

Juste Un Trouduc et l'autre vieille ganache de Palpatine qui font l'éloge de ce dictateur sanguinaire de Castro... Saloperies.

Trouduc a écrit:

Fidel Castro, leader plus grand que nature, a consacré près d’un demi-siècle au service du peuple cubain. Révolutionnaire et orateur légendaire, M. Castro a réalisé d’importants progrès dans les domaines de l’éducation et des soins de santé sur son île natale.

http://www.journaldemontreal.com/2016/1 … ur-twitter

Palpatine Juncker a écrit:

Fidel Castro était l’une des figures historiques du siècle passé et l’incarnation de la Révolution cubaine. Avec la mort de Fidel Castro, le monde a perdu (sic) un homme qui était un héros pour beaucoup (sic). Il a changé (sic) l’histoire de son pays et son influence a porté bien au-delà de celui-ci. Fidel Castro reste l’une des figures (sic) révolutionnaires du 20e siècle. Son héritage sera jugé par l’Histoire.

http://www.lalibre.be/debats/opinions/l … 454c05c546

Le seul à avoir eu la réaction qu'il fallait, c'est Trump. Bravo Donald !

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/15181211_1776188629299352_6471468351307200757_n.jpg?oh=740c093989e99bd17bda63d54c2cee17&oe=58BF1920

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

558

Re: Thread pilori

Un conseiller régional PS quelconque.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/t31.0-8/15156985_1341549592530380_1812362138992585715_o.png

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

559

Re: Thread pilori

La soupe est bonne, hein, la rombière ? On se gave bien ?

Le Figaro a écrit:

Annick Girardin (PRG) ne soutiendra pas Hollande mais veut rester au gouvernement

La ministre de la Fonction publique soutient la candidature de la présidente du PRG, Sylvia Pinel, qui s'est déclarée le week-end dernier.

Alors que François Hollande devrait bientôt lever le voile sur ses intentions, la ministre de la Fonction publique Annick Girardin annonce qu'elle soutiendra la candidature de Sylvia Pinel, la présidente du PRG, parti dont elle est adhérente. «Je soutiendrai Sylvia Pinel, ce qui ne m'empêche pas d'être dans ce gouvernement, d'être fidèle à nos engagements, d'être dans cette gauche gouvernementale», a précisé la ministre, interrogée jeudi sur LCP. «Moi je suis assez fière qu'il y ait, en dehors de Marine Le Pen, une autre femme, de gauche cette fois, à la présidentielle», a expliqué Annick Girardin en faisant l'éloge de «cette jeune présidente (du PRG)».

L'élue de Saint-Pierre-et-Miquelon ne voit pas d'inconvénient à ce que le PRG présente une candidature dès le premier tour de l'élection présidentielle qui pourrait concurrencer celle du Parti socialiste. «Ce n'est pas nouveau, la Belle alliance populaire (qui regroupe les socialistes et leurs alliés, ndlr), nous en sommes sortis très très vite. Aujourd'hui, les militants PRG ont estimé qu'en dehors de cette primaire (qui a été annoncée par le PS) nous devions être présents, porter nos idées», a poursuivi Annick Girardin.

En poste «jusqu'au dernier jour de ce quinquennat»

«Nous participons à ce gouvernement depuis (le début) de ce quinquennat. Nous sommes impliqués», a -t-elle insisté. Et de jurer d'être à son poste «jusqu'au dernier jour de ce quinquennat, au côté du premier ministre qui est à la barre et du président de la République».

Le gouvernement compte deux autres ministres PRG: Thierry Braillard (Sports) et Jean-Michel Baylet (Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales). L'ancien patron du PRG a été reçu lundi à l'Elysée. Il aurait promis à François Hollande que la candidature de Sylvia Pinel ne lui serait pas hostile. La candidature du PRG pourrait aussi être un moyen pour cet allié traditionnel du PS de faire pression sur ce dernier pour obtenir un accord avantageux lors des futures élections législatives.

http://www.lefigaro.fr/elections/presid … rnment.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Thread pilori

Haha je pense que Greg devrait être d'accord avec toi. Vous devriez songer à créer un club d'insultes de Macron aussi, je m'engage à vous rejoindre

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

561

Re: Thread pilori

Hin hin hin.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

562

Re: Thread pilori

Immonde vieille bique, fripouille de première. Il est vrai que Cuba est une grande démocratie et Castro un homme juste et bon. La présence d'un officiel français aux funérailles de ce dictateur est déjà un scandale en soi.

L'Obs a écrit:

A Cuba, Ségolène Royal défend le bilan du "Comandante" et parle de "désinformation" à propos des violations des droits de l'Homme

La numéro 3 du gouvernement français, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, a salué samedi à Santiago de Cuba la mémoire de Fidel Castro, "un monument de l'histoire", rejetant les accusations de violations des droits l'Homme à son encontre.

Ségolène Royal est la seule membre d'un gouvernement européen, avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à avoir fait le déplacement à Cuba à l'occasion de la semaine de deuil national consacrée à l'ex-président cubain, décédé le 25 novembre à 90 ans.  Elle doit assister samedi soir à une cérémonie d'hommage au "Comandante", puis à ses funérailles en cercle plus restreint dimanche.

"Grâce à Fidel Castro, les Cubains ont récupéré leur territoire, leur vie, leur destin. Ils se sont inspirés de la Révolution française sans pour autant connaître la terreur qu'il y a eue pendant la Révolution française", a-t-elle estimé.

Interrogée sur les violations des droits de l'Homme reprochées par l'ONU et l'opposition au régime cubain, Ségolène Royal a souligné au contraire l'existence sur l'île d'"une liberté religieuse" et d'"une liberté de conscience".

"Ecoutez, il y a beaucoup de désinformation, ce que j'observe c'est que jamais les relations diplomatiques n'ont été coupées avec Cuba", a-t-elle dit.

"Certains ne vont pas se rhabiller à bon compte au nom des droits de l'homme alors qu'on sait qu'ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n'en a pas. Et bien fournissez-moi des listes de prisonniers politiques, à ce moment-là on pourra faire quelque chose", a-t-elle ajouté.

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direc … rle-d.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

563

Re: Thread pilori

Ce Hamon est une saloperie.

Marianne a écrit:

Des cafés interdits aux femmes en France ? Benoît Hamon relativise…

Au cours d'un entretien sur France 3 ce dimanche midi, Benoît Hamon a été invité à réagir à un récent reportage de France 2 montrant l'interdiction faite aux femmes de se rendre dans les cafés de certaines banlieues françaises. Le candidat à la primaire de la gauche s'en est sorti par un grand numéro d'enfumage et de relativisme…
Pour Benoît Hamon, le fait que des femmes soient exclues de l'espace public ne paraît pas si révoltant que ça. -

Leur reportage avait levé le rideau sur de révoltants territoires perdus de la République. A la suite des déclarations dans Marianne de l'ex-secrétaire d'État aux Droits des femmes Pascale Boistard, selon laquelle "il y a sur notre territoire des zones où les femmes ne sont pas acceptées", deux journalistes de France Télévisions sont allés vérifier l'assertion sur le terrain.
>> Pascale Boistard : "Il y a sur notre territoire des zones où les femmes ne sont pas acceptées"

À Sevran, en Seine-Saint-Denis, et à Rilleux-la-Pape, dans la banlieue de Lyon, les caméras de France 2 ont filmé des scènes démontrant l'interdiction pure et simple faite aux femmes de fréquenter certains établissements, de facto réservés aux hommes. "Dans ce café, il n'y a pas de mixité", s'entend ainsi dire par exemple une cliente. L'argument de ces hommes qui font la loi ? "T'es dans le 93 ici, t'es pas à Paris ! Ici c'est une mentalité différente, c'est comme au bled !" Le reste du reportage, diffusé le 7 décembre, est à l'avenant, accablant sur la situation des femmes dans les quartiers concernés…
"Dans les cafés ouvriers…"

Invité sur France 3 ce dimanche 18 décembre à y réagir, Benoît Hamon a pourtant montré une indignation toute relative… Premier réflexe de l'ancien ministre de l'Education nationale, invoquer l'Histoire :

    "Historiquement, dans les cafés ouvriers, il n'y avait pas de femmes…", souligne-t-il.

Qu'en conclure ? Qu'il faut relativiser ? Demander aux femmes des quartiers concernés de patienter quelques dizaines d'années avant de pouvoir prendre un café en terrasse ? Leur conseiller de se féliciter d'avoir, depuis ces temps anciens des cafés ouvriers, déjà pu accéder au droit de vote ou à celui d'ouvrir un compte bancaire ? Cela, le candidat à la primaire de la gauche ne le développe pas. Constatant simplement : "Là en l’occurrence on parle de cafés à Sevran, parce qu'on estime que l'espace public est confisqué aux femmes parce qu'il serait à majorité musulmane". "On" n'estime rien, c'est France 2 qui le constate.
"Garantir à chacun la possibilité de s'épanouir"

Mais Benoît Hamon a une autre interprétation du phénomène : "Remettons des questions sociales avant de mettre des questions religieuses sur ces sujets-là". On n'en saura pas plus à ce stade sur la façon dont des "questions sociales" pourraient justifier la mise au ban de l'espace public de la moitié de la société, puisqu'il finit par admettre lui-même :

    "Ensuite, qu'il y ait aujourd'hui une pression faite sur certaines femmes par un certain nombre de fondamentalistes religieux, ils existent".

Et Benoît Hamon de se montrer, enfin, volontaire sur le sujet : "Moi je ne l'ignore pas et la République, là, elle doit être forte". Mais attention, pas question d'aller trop loin au risque de froisser ces hommes qui font leur loi : la République "doit être forte pas simplement dans le fait de punir, mais dans le fait de garantir à chacun la possibilité de s'épanouir". "Ce n'est pas le cas là", lui fait justement remarquer le journaliste Francis Letellier. Mais le candidat socialiste est inébranlable dans son relativisme :

    "Ce n'est pas le cas sans doute là, ce n'est pas le cas dans d'autres endroits mais pour d'autres raisons…"

Le voilà reparti sur une tentative d'explication du phénomène, dont on peine à comprendre, là encore, en quoi cela justifierait les dérives constatées par le reportage de France 2 :

    "Le problème c'est que quand vous faites en France plus souvent l'expérience de l'inégalité que de l'égalité, de la contrainte que de la fraternité, vous vous dites à un moment, même quand vous avez eu un parcours remarquable qui a respecté toutes les lois, vous vous dites : 'vivre ensemble en France, ça ne marche pas, donc je choisis l'entre-soi'".

C'est le moment que choisit le député des Yvelines pour demander des comptes… à la République :

    "- Moi j'interroge aussi ce qu'est la responsabilité de la République dans le fait qu'il existe des ghettos sociaux qui sont devenus des ghettos où aujourd'hui l'espace public peut être ainsi….

    - …Confisqué", souffle le journaliste à un Benoît Hamon manifestement en difficulté quand il s'agit de nommer les choses.

Sans doute effrayé de sa propre audace, le candidat à la primaire de la gauche temporise une dernière fois : "Arrêtons de créer des guerres tout le temps. Oui, il y a des problèmes, mais ce n'est pas en jetant l'opprobre systématiquement qu'on arrivera à les résoudre". Au nom de la paix sociale, voilà les habitantes de Sevran et de Rillieux-la-Pape priées de garder le silence.

http://www.marianne.net/cafes-interdits … 48717.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

564

Re: Thread pilori

La peste félicitant le choléra.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t35.0-12/15657878_10154506716858153_64375311_o.jpg?oh=048c8c11d5064a77f8f34afec7dddcfc&oe=585B4EFF

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

565

Re: Thread pilori

"Nous sommes pauvres mais sexy."

Cela résume tellement bien le socialisme mitterrandien et la capacité de nuisance de cet individu pitoyable.

Capital a écrit:

Institut du monde arabe : les incroyables gaspillages du président Jack Lang

L’arrive?e du flamboyant Jack Lang a? la te?te de cet e?tablissement culturel parisien n’a pas permis de redresser ses comptes. Ni de re?duire les notes de frais...

A voir le prince en son palais, tout va pour le mieux. Tre?s e?le?gant et d’une belle vitalite? pour ses 77 ans, Jack Lang, pre?sident de l’Institut du monde arabe (IMA), rec?oit en toute de?contraction. Il pre?sente le tableau qu’il a fait accrocher dans son bureau, œuvre du Marocain Ahmed Cherkaoui, cote? plus de 1 million d’euros.

Entre un voyage aux Emirats et une tourne?e en Asie, la deuxie?me personnalite? politique pre?fe?re?e des Franc?ais (barome?tre Ipsos "Le Point" du 1er octobre 2016) jette un œil distrait sur la vue imprenable en contrebas, l’i?le Saint-Louis. Quid des soucis financiers de l’institution qu’il dirige depuis biento?t quatre ans ? Il e?lude d’un bon mot : "Nous sommes pauvres mais sexy."

Nomme? a? ce "poste re?serve?" par Franc?ois Hollande, de?but 2013, pour succe?der au sarkozyste Renaud Muselier, Jack Lang, paye? 9.000 euros par mois, devait remettre de l’ordre dans ce dro?le d’e?tablissement, mi-culturel, mi-diplomatique, inaugure? en 1987. L’IMA est une fondation de droit prive? contro?le?e a? parite? par la France et vingt et un Etats membres de la Ligue arabe. Or ce statut particulier fonctionne mal car le lieu n’a jamais e?te? pris au se?rieux par les principaux inte?resse?s.C’est une fac?on de voir les choses. La fre?quentation est tombe?e de 1 million de visiteurs en 2014 a? 757.000 en 2015, et ce ne sera pas mieux en 2016. Tout aussi ge?nant pour celui qui soutient "ne pas supporter les de?ficits", les comptes de l’IMA sont reste?s dans le rouge apre?s son arrive?e, avec une perte record de 2,5 millions d’euros en 2015. La? encore, 2016 s’annonce du me?me acabit. Pas rien pour une entite? dont les ressources sont de 18 millions d’euros.

Depuis les origines, la majorite? des pays arabes ne re?gle son e?cot que de fac?on sporadique. La plupart ont certes fini par abonder un fonds qui verse environ 1 million d’euros par an. Mais on est loin du compte. Charge a? la France (et donc aux contribuables !) d’e?ponger les de?ficits. Jack Lang, fort de son phe?nome?nal entregent, allait peut-e?tre pouvoir re?soudre ce de?licat proble?me. Las ! Il n’y a pas eu d’effet Jack.

>> A lire aussi : Les bonnes planques des politiques nous reviennent très cher.

Le budget de fonctionnement de l’institution est toujours boucle? gra?ce a? une subvention annuelle de 12 millions d’euros verse?e depuis 2008 par le ministe?re des Affaires e?trange?res. Le Quai d’Orsay, lui aussi a? la die?te, tente d’ailleurs de re?duire sa participation. "Voila? deux ans qu’on veut nous rogner 750.000 euros. J’ai convaincu le Premier ministre de n’en rien faire", se fe?licite le pre?sident. Et de rappeler qu’il "mouille la chemise" pour persuader des me?ce?nes dans le Golfe, au Maroc et en France de cofinancer les expositions. 2 millions d’euros ont ainsi e?te? collecte?s en 2015 aupre?s des Total, RATP, Engie, Lafarge et autres.

Autre souci majeur, la fre?quentation ne de?colle pas. Des expositions ont certes connu le succe?s, comme "Il e?tait une fois l’Orient Express" (en 2013) ou "Osiris, myste?res engloutis d’Egypte" (en 2015), mais d’autres sont reste?es confidentielles, comme "Hajj, le pe?lerinage a? la Mecque", "Le Maroc contemporain" et la tre?s cool "Hip-hop, du Bronx aux rues arabes" (en 2015). Tout comme la collection permanente, qui occupe trois e?tages, ou? moins de 100.000 personnes sont passe?es en 2015. "Nous ne figurons pas dans le top 20 des lieux culturels de la capitale, regrette le secre?taire ge?ne?ral, David Bruckert. Comme si l’IMA n’existait pas sur la carte."

Tente-t-on au moins de faire des e?conomies ? Cela ne saute pas aux yeux. L’IMA a des cou?ts de fonctionnement relativement e?leve?s et cela ne date pas d’hier. Ainsi, me?me s’ils ont subi un plan social a? la fin des anne?es 2000, les effectifs restent importants avec 120 permanents, soit la moitie? du budget. Quant au ba?timent (merci Jean Nouvel !), il vieillit mal, et ses frais de maintenance s’alourdissent au point de s’e?lever a? 3 millions d’euros par an. Le renforcement de la se?curite? a aussi fait grossir ce poste d’un tiers, a? 1,3 million d’euros.

Qu’a? cela ne tienne, le pre?sident Lang a pre?vu d’investir 3 millions d'euros pour la remise en marche des fameux moucharabiehs de la fac?ade arrie?re, cense?s s’ouvrir en fonction de la lumie?re. Promis jure?, tout sera finance? par des me?ce?nes !

On peut e?galement s’interroger sur le fonctionnement du cabinet pre?sidentiel. Fide?le a? ses habitudes, Jack Lang fait travailler des fide?les comme sa communicante Catherine Lawless ou son conseiller culturel Claude Mollard, compagnons des anne?es Mitterrand. Dans son e?quipe, on trouve aussi son e?pouse Monique. Elle a signe? un contrat de be?ne?volat, qui n’interdit pas les notes de frais. Difficile de savoir ce que tout cela cou?te, les comptes ne livrent pas ce genre de de?tail.

Un litige avec le libanais Noura, le restaurateur du dernier e?tage dont Jack Lang se dit de?c?u, a toutefois leve? le voile sur le train de vie de la pre?sidence. Fin 2014, Noura a en effet re?clame? 41.000 euros d’impaye?s pour des repas pris par le couple Lang et leurs invite?s. Sachant que l’IMA avait obtenu un tarif pre?fe?rentiel a? 25 euros le couvert, cela fait quand me?me dans les 1.600 convives en dix-huit mois. Ce n’est pas tout : comme Capital a pu le ve?rifier en consultant de nombreuses notes de restaurant, l’e?tat-major de l’IMA a ses habitudes a? quelques belles tables de la Rive gauche, ou? on laisse aise?ment 80 euros par te?te. Pre?cision pour clore le chapitre frais de bouche : le proce?s avec Noura n’est toujours pas fini, ce dernier re?clamant 1 million d’euros de dommages et inte?re?ts. Dans l’appel d’offres qu’il a lancé pour changer de restaurateur, au dernier étage de l’Institut du monde arabe, Jack Lang demande aux candidats de garantir 1.000 repas gratuits par an pour la présidence. Cela fait beaucoup d’invités.

Une chose est su?re, Jack Lang, dont le mandat se termine ce mois-ci, est d’ores et de?ja? candidat a? sa propre succession. Pre?cisant au passage qu’il connai?t bien Alain Juppe?. Manque de chance, c'est François Fillon qui sera le candidat de la droite.

http://www.capital.fr/enquetes/derapage … ng-1197297

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

566

Re: Thread pilori

Je suis triste pour lui. sad

Le Lab a écrit:

Gérard Collomb furieux d'avoir vu ses revenus tomber "à 4.000 euros par mois" à cause de son absentéisme au Sénat

http://lelab.europe1.fr/gerard-collomb- … at-2945798

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

567

Re: Thread pilori

Cette Clark et cet Askolovitch sont décidément à vomir.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france … -tolle.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

568

Re: Thread pilori

Article de Laurent Bouvet sur le raciste Mehdi Meklat, protégé par une grande partie des médias (France Cul, France Inter, les Inrocks, Libé... + toute la clique des cloportes Pascale Clark, Askolovitch, Bruno Petit-Petit etc.).

Le Figaro a écrit:

Laurent Bouvet : réflexions sur la sidérante affaire Mehdi Meklat

FIGAROVOX/TRIBUNE-Le professeur de Science politique revient sur les tweets orduriers de Mehdi Meklat et sur l'étonnante bienveillance médiatique dont le chroniqueur a bénéficiée.

Laurent Bouvet est professeur de Science politique à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Il a publié L'Insécurité culturelle chez Fayard en 2015. Il est l'une des principales figures du Printemps Républicain.

Dans ce qui est devenu «l'affaire Mehdi Meklat», du nom de ce chroniqueur du Bondy Blog qui a tenu pendant des années sous pseudonyme sur Twitter des propos antisémites, homophobes, sexistes ou tout simplement insultants à l'égard de différentes personnalités (plus de 50000 tweets depuis 2012!), le plus important se situe bien au-delà de la personnalité de son protagoniste principal.

Les faits, ses propos, sont inexcusables, nombre d'entre eux tombant d'ailleurs sous le coup de la loi, même s'il y a aujourd'hui prescription - on se demande d'ailleurs comment se fait-il que personne n'ait porté plainte alors qu'ils étaient publics et répétés pendant toutes ces années. Ni sa jeunesse ni son «double maléfique» (sic) ni son «humour décalé» (re-sic) ne permettant de justifier une telle constance et un tel acharnement dans l'immondice. Mehdi Meklat n'étant pas plus un de ces humoristes payés par le service public pour faire des chroniques plus ou moins drolatiques qu'un comique se produisant sur scène. Il est journaliste, titulaire d'une carte de presse. Il se présente et est présenté comme tel. Sa responsabilité est donc pleine et entière.

Complaisance et impunité

Non, ce qui est d'abord frappant, c'est l'impunité dont il a pu bénéficier pendant toutes ces années. Impunité de la part de ses collègues et amis du Bondy Blog, du milieu journalistique ou du show-business qui l'ont accueilli et encouragé alors qu'ils savaient ce qu'il en était - des propos de mise en garde qui lui ont été adressés ont été rapportés très largement ces dernières années dans les articles consacrés au duo qu'il forme avec son compère Badrou. Comment ceux qui savaient ont pu continuer, au-delà des mises en garde, à ne rien dire publiquement, à le laisser ainsi «dériver» selon le mot de l'un d'entre eux? On est là dans une forme de complicité passive assez étonnante.

    C'est la deuxième chose qui est sidérante dans cette histoire, que pendant tout ce temps non seulement il n'a jamais été inquiété mais il a bénéficié d'une complaisance médiatique rare

D'autant, et c'est la deuxième chose qui est sidérante dans cette histoire, que pendant tout ce temps non seulement il n'a jamais été inquiété mais il a bénéficié d'une complaisance médiatique rare pour un journaliste débutant de son âge. Il a été embauché, promu et encensé par toute une partie de la presse. Les prestations, articles, couvertures, chroniques, portraits… de «Mehdi et Badrou du Bondy Blog» se sont en effet multiplié ses dernières années dans Libération, Les Inrocks, Médiapart, L'Obs, Télérama, Le Monde, sur France Inter mais aussi sur France 5 ou Arte… Dès que le duo publie le moindre opuscule (aux Editions du Seuil), la tournée des médias tient de celle des grands ducs. Récemment encore, on les a vus, par exemple, entourant Christiane Taubira, en «une» des Inrocks. Quel journaliste, auteur d'essais d'actualité a eu un tel privilège? Mais ces divers employeurs et promoteurs ne savaient pas. Ils ignoraient que l'un des deux compères de ce duo médiatique twittait à ciel ouvert depuis 2012 des insanités. C'est du moins ce qu'ils nous disent depuis que l'affaire a éclaté.

Pourtant, entre ceux qui savaient et se taisaient, et ceux qui ne savaient pas, les réactions restent bien timides quand elles n'excusent pas purement et simplement ce comportement au nom de la jeunesse ou d'une forme de licence littéraire ou comique. Prenant ainsi au sérieux et comptant le chapelet de tweets d'excuse dont s'est fendu Mehdi Meklat, expliquant qu'il «questionnait l'excès de provocation» (sic) à travers un personnage fictif (son pseudonyme «Marcelin Deschamps») «ne représentant pas sa pensée» et estimant que les tweets sont depuis «obsolètes» (re-sic).

De quoi Mehdi Meklat est-il le nom?

Et c'est sans doute ces réactions qui en disent le plus long. Elles permettent de comprendre ce qui apparaît comme un système qui s'est appliqué depuis des années, et que met particulièrement bien en lumière, pour la première fois, cette affaire a priori dérisoire. Un système médiatique notamment (celui des médias cités plus haut tout spécialement) qui assure de toute sa force de frappe la promotion de certaines idées, de certaines personnes et de certains comportements plutôt que d'autres, sur des bases aussi étroites que partiales, sans trop d'égard pour les faits. Un système médiatique qui garantit une impunité totale à ses membres alors qu'il condamne immédiatement, et sans autre forme de procès, sans instruction à charge et à décharge, toute pensée, toute personnalité et toute attitude qui ne lui convient pas, souvent sur des bases morales auto-définies et proclamées. On le voit particulièrement bien à l'oeuvre ici, dans cette «affaire», avant et après son éclatement public. Avant, dans l'empressement à mettre en avant le duo du Bondy Blog ; après, dans la recherche d'excuses possibles aux propos de Mehdi Meklat. A chaque fois dans un deux-poids-deux-mesures

éhonté.

Car, au fond, si l'on se demande pourquoi ce système a conduit à tant de complaisance et d'impunité pour Mehdi Meklat au regard de ce qu'il exprimait, c'est dans l'image particulière de la société française que veulent à tout prix projeter ces médias qu'il faut chercher la réponse. Cette image, c'est celle choisie, voulue, construite et finalement instrumentalisée par une presse parisienne, bourgeoise, installée, essentiellement de gauche, et prompte à donner des leçons, de morale notamment, à tout ce qui n'est pas elle ou qui ne vient pas d'elle. Une presse qui a cru trouver dans une «banlieue» idéalisée, sa «diversité», ses jeunes, ses manières de parler, de se vêtir, sa musique, etc., une forme de dédouanement et de relais à ses engagements politiques et sociaux oubliés, à tous ses renoncements depuis des décennies. Par un mécanisme finalement à la fois néocolonialiste et paternaliste, cette presse a trouvé dans la sur-exposition d'un duo tel que celui des chroniqueurs du Bondy Blog - on pourrait citer de la même manière des acteurs, des musiciens, des artistes, des sportifs, des entrepreneurs, des responsables associatifs, des auteurs… systématiquement mis en avant dans cette presse qu'il s'agisse de la rubrique société ou culturelle -, le moyen de s'acheter une bonne conduite sinon une bonne conscience d'époque, au regard notamment des choix économiques et sociaux qu'elle faisait par ailleurs.

Plus grave, et plus profondément encore, cette presse, ce système médiatique bien particulier, souvent à bout de souffle tant en termes d'audience, que de crédibilité et d'influence, a ainsi participé à la rigidification identitaire que l'on vit depuis des décennies, où chacun n'est plus considéré qu'en raison de tel ou tel critère de son identité - qu'il s'agisse de son origine, de sa religion, de son genre, de son orientation sexuelle, etc. - plutôt que de ce qu'il dit et fait. C'est aussi cela que nous dit «l'affaire Meklat», précisément parce que ce jeune journaliste représente ce que cette presse a voulu mettre en exergue, pour se donner une autre image d'elle-même, sans aucune considération ni pour les dégâts latéraux sur ceux qu'elles projetaient ainsi dans la lumière ni pour la réa-lité des problèmes et des difficultés des quartiers dont ils sont issus.

Mehdi Meklat n'est pas donc ni à plaindre ni à accabler comme bouc émissaire de ce que révèle l'affaire qui porte son nom. Il est autant une cause de celle-ci qu'un symptôme de quelque chose qui depuis longtemps, dans certains médias mais aussi, bien au-delà, dans la société française, ne tourne plus rond. On peut espérer que ce triste épisode serve d'alerte. L'élection présidentielle qui vient risquant de conduire à des conséquences infiniment pires que ce dont il témoigne, malgré lui.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017 … meklat.php

Last edited by FDL (27-02-2017 11:53:04)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

569

Re: Thread pilori

C'est génétique, apparemment.

Le Parisien a écrit:

Levallois-Perret : le fils Balkany, Alexandre, est en prison

Le fils du député-maire (Les Républicains) de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) est mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

Il dort désormais en prison. Alexandre Balkany, fils du député-maire (Les Républicains) de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, a été placé, lundi soir, en détention provisoire par la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris. Une décision révélée par le Canard Enchaîné à paraître ce mercredi, et motivée par le non-paiement partiel d’une caution de 100 000 euros exigée par le juge d’instruction.

Alexandre Balkany est mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale dans le cadre de l’enquête sur les villas que ses parents sont soupçonnés d’avoir caché au fisc. Il est notamment reproché à l’entrepreneur de 36 ans d’avoir aidé ses parents à dissimuler la possession du riad Dar Gyucy, une luxueuse propriété de Marrakech (Maroc).

«Nous n’avons pas d’autre commentaire à faire que d’exprimer notre incompréhension et notre indignation devant l’acharnement d’une violence hors du commun dont notre famille est victime», réagit sa mère, Isabelle Balkany, elle-même mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

http://m.leparisien.fr/levallois-perret … 700029.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

570

Re: Thread pilori

Bravo Eddy.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16831026_10154354914791167_6554438637708213055_n.jpg?oh=889d79f905cfa512a9db6a7c09588036&oe=5943AC1C

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

571

Re: Thread pilori

FDL a écrit:

C'est génétique, apparemment.

Le Parisien a écrit:

Levallois-Perret : le fils Balkany, Alexandre, est en prison

Le fils du député-maire (Les Républicains) de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) est mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

Il dort désormais en prison. Alexandre Balkany, fils du député-maire (Les Républicains) de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Patrick Balkany, a été placé, lundi soir, en détention provisoire par la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris. Une décision révélée par le Canard Enchaîné à paraître ce mercredi, et motivée par le non-paiement partiel d’une caution de 100 000 euros exigée par le juge d’instruction.

Alexandre Balkany est mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale dans le cadre de l’enquête sur les villas que ses parents sont soupçonnés d’avoir caché au fisc. Il est notamment reproché à l’entrepreneur de 36 ans d’avoir aidé ses parents à dissimuler la possession du riad Dar Gyucy, une luxueuse propriété de Marrakech (Maroc).

«Nous n’avons pas d’autre commentaire à faire que d’exprimer notre incompréhension et notre indignation devant l’acharnement d’une violence hors du commun dont notre famille est victime», réagit sa mère, Isabelle Balkany, elle-même mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

http://m.leparisien.fr/levallois-perret … 700029.php

Pour mémoire, la mère avait réussi à trouver 1 million d'euros pour éviter la préventive.

Quelle genre de personne vivant officiellement avec des traitements d'élus de la République (et de modestes droits d'auteur) peut trouver 1 million d'euros en quelques semaines ?

Il faut croire en tout cas qu'ils ne sont plus capable de trouver 100 k€ pour fiston. Les temps sont durs.

Last edited by Bouh (22-02-2017 16:33:43)

"Moult a appris qui bien connut ahan"

572

Re: Thread pilori

Tiens, encore un double maléfique.

Le Soir a écrit:

César 2017: les internautes dévoilent les tweets racistes et homophobes d’Oulaya Amamra

Lors de la cérémonie des César qui se déroulait ce vendredi 24 février à Paris, 21 prix ont été décernés aux talents nominés. Dans la catégorie du meilleur espoir féminin, c’est la jeune Oulaya Amamra qui a reçu le César face, entre autres, à Lilly-Rose Depp, fille de Vanessa Paradis et de Johnny Depp. Oulaya, 20 ans, doit son prix au rôle qu’elle a joué dans «  Divines  » d’Houda Benyamina qui n’est autre que sa grande sœur. Cette dernière était réticente à l’engager car «  elle a fait quinze ans de danse classique, elle est allée dans un lycée catholique privé… Bref, très éloignée du personnage de Dounia  ». La lauréate, les larmes aux yeux, a dédié son César à son père : «  Papa, si tu me regardes de là-haut, je veux te dire que je t’aime et j’espère que tu es fier de moi  ». En effet, le cinéma, elle l’aime depuis ses 9 ans.
Elle postait des tweets virulents

Face à cette élection du meilleur espoir féminin, les internautes se sont soulevés et n’ont pas hésité à faire part de leur indignation. En effet, des tweets racistes et homophobes datant de 2012 ont été retrouvés sur son compte Twitter. Compte qui a, d’ailleurs, été rapidement supprimé. Néanmoins, sur internet rien ne disparaît jamais vraiment et certains ont réussi à garder une trace de ces fameux posts.

http://www.lesoir.be/1448338/article/so … aya-amamra

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

573

Re: Thread pilori

Un troisième double maléfique : le comédien Olivier Sauton.

http://www.sceneweb.fr/bref-olivier-sau … e-twitter/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

574

Re: Thread pilori

La hyène ricanante Ruquier souhaite la mort de Trump, sous les applaudissements des zombies décérébrés.

https://www.youtube.com/watch?v=SzndZLdnTK8

(message que je viens d'écrire et qui n’attendait pas une vidéo pour être posté, comme cela est toujours le cas. Je précise au cas où, car il semble y avoir des doutes de-ci de-là).

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

575

Re: Thread pilori

Oui, on leur a trouvé du talent, EUX.

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/16864772_10155011127089898_5890253469675630535_n.jpg?oh=519f4767540a8e9589f06e8e204f2dad&oe=59334FEE

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

576

Re: Thread pilori

Sénilité du gauchisme.

Cohn-Bendit a écrit:

George W.Bush, je t'aime !

http://www.europe1.fr/emissions/l-humeu … me-2991926

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

577

Re: Thread pilori

Je voulais écrire quelque chose sur cet abruti d'ambassadeur qui a annoncé ne pas vouloir servir "la diplomatie du FN" puis j'ai lu le profil FB de Régis de Castelnau qui dit tout ce que je pense, donc je le recopie.

Castelnau a écrit:

« J'avertis que je refuserai de servir la diplomatie du FN ». Non mais lui !

Dis-moi, Son Excellence, je croyais qu’il existait un devoir de réserve. Tu ne sers pas la diplomatie du parti socialiste actuellement, enfin tu ne devrais pas, mais celle de la France dictée par son gouvernement légitime. Et c’est nous qu’on paye ! Qu’on te paye. Par conséquent tu devrais fermer ta gueule, au lieu de t’ingérer dans une campagne électorale en annonçant que tu violerais tes devoirs si Marine Le Pen était légitimement élue par le peuple français. Tu me diras, tu expliques soigneusement que tu te mettras « en réserve », c’est-à-dire que tu continueras à toucher ton pognon, notre pognon. Eh bien s’il y avait un ministre des affaires étrangères en France (c’est une statue de cire de Jean-Marc Ayrault que l’on a assis dans le bureau du ministre) tu devrais passer au tourniquet et te faire foutre à la porte de la fonction publique. Comme d’ailleurs ton collègue ambassadeur à Washington qui a trouvé très intelligent d’insulter Donald Trump qui venait d’être élu.

Et puis ça commence à bien faire, tous ces grands rebelles résistants qui vous annoncent à l’avance que si MLP est élue ils vont aller se cacher, le « grand » diplomate dans un placard, Guy Bedos au Canada, et Ruquier je ne sais où… tous ceux que la France a gavés, vont déserter le combat. Cracher sur le FN à distance en étant grassement rémunéré, c’est sympa. Mais quand à les affronter de face, là il n’y a plus grand monde. Cela me fait penser à la remarque d’Élisabeth de Miribel la secrétaire de de Gaulle qui disait qu’en juillet 40, Londres n’était pas une ville où on arrivait mais une ville d’où l’on partait.
Ce qui est terrible, c’est qu’on aurait presque envie de voter Marine Le Pen pour se débarrasser de tous ces clowns dégoûtants, pour ne plus avoir à supporter leurs sales tronches. Bon, on ne va pas le faire, mais il va quand même falloir qu’on s’occupe d’eux, et qu’ils rendent des comptes ces agents électoraux du FN.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ … t-elue.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

578

Re: Thread pilori

J'ai déjà manifesté à plusieurs reprises (et à juste titre) mon mépris pour cet abruti infâme de Christophe Girard. Il s'avère qu'il ne s'agit pas seulement d'un type méprisable. C'est aussi la pire des pourritures.
Il paraît que le complotisme est une spécialité d’extrême-droite. Il paraît...

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/18010745_10155380618069668_1897192025617810638_n.jpg?oh=73399835fba9253a83e514e5e38c61ee&oe=598B2D9D

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

579

Re: Thread pilori

Dans la même catégorie de pourriture, cette normalienne, philosophe et romancière, comme elle se définit sur son Twitter.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/18057210_10155234251409812_7393505813318519248_n.jpg?oh=f66266a9b025c2fc56a63823d815ddc3&oe=59949963

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/18056818_10155234251414812_7194245450692777571_n.jpg?oh=548bdce9cebfe5e3bd21d32493f2cb18&oe=59782140

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

580

Re: Thread pilori

La dernière bouse du gros Filoche. Dans d'autres circonstances, l'attentat serait bien tombé. 

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/18581888_10155108983175991_5258758296763535659_n.jpg?oh=84a4061d19ea1c3c225b8a1323093bba&oe=59B27D5B

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)