Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Commentaire entendue par un collègue de stage :

"D'un côté, tout le monde sait que c'est dangereux de prendre le noctilien la nuit".

Ce n'est pas redoutablement plus con que l'essentiel des commentaires qu'on peut lire ici, y compris ceux de mes prédecesseurs.

Je crois que l'essentiel de ce que l'on peut dire de cette affaire est synthétisé message 240 par Gustave, qui reprend Elizabeth Levy (que je n'aime pourtant pas tant, mais qui en l'espèce est spot-on) :

Ce qui parait incontestable dans cette affaire est tout de même, comme le dit bien Elisabeth Levy:
- une affaire d'agression raciste demeure passée sous silence dans les médias dès lors que les victimes en sont des français de souche. Certes le caractère idéologique de l'agression est quasi nul très probablement, néanmoins c'est le cas d'une immense majorité de celles qui visent les minorités et font la une de l'actualité tout de même. Il en est de même s'agissant des profanations de lieux catholiques par rapport à des lieux juifs/musulmans.
- l'agression semble de peu d'importance mais l'odieuse mise sur internet de la vidéo justifie la curée sur ce fonctionnaire coupable d'avoir montré une réalité (représentative ou non c'est un autre problème) qui dérange, là où cette pratique est parfois vécue comme un devoir d'information
- toute information pouvant profiter à l'extrême droite ou utilisée par celle-ci doit être étouffée. L'idéologie modèle la vérité...
- au final les dimensions prises par cette affaire ne sont telles que parce que ce fait, en lui-même loin d'être gravissime ou exceptionnel, est le rappel d'une réalité connue de tous (avec diverses interprétations quant à ses causes, ses remèdes...), à savoir la montée continue d'une violence gratuite notamment dans les populations jeunes et d'origine immigrée. Et que cette réalité dérange d'autant plus qu'elle n'a pas de réponse pour l'heure!

Par ailleurs, je suis content de voir un petit retour provisoire de Czar. J'étais SUR de le retrouver, c'est pour cela que je suis passé.

Mais il m'a moins amusé que la semi-larve Gambetta "tout le monde est gentil ou au moins excusable sauf la droite" qui tente pathétiquement de pasticher Czar pour lui répondre. et qui se plante, nécessairement.  Et qui reessaie, encore et encore, sans succès.

Notons également que, le même pétant complètement les plombs, (victoire de Czar), on voit ressortir un vieux fond homophobe et généralement sexophobe bien refoulé derrière les bons sentiments chrétiens :

je suis puceau de la bouche et de l'anus, chose qui te rappelle ta plus tendre enfance, hein, raclure d'hominidé crevé et désseché.

Mon petit bonhomme :
- Les relations homosexuelles passant par la bouche ou l'anus ne sont pas honteuses.
- Au surplus, les relations hétérosexuelles peuvent passer par l'anus.

Last edited by Narval (15-04-2009 15:48:07)

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Narval a écrit:

- Au surplus, les relations hétérosexuelles peuvent passer par l'anus.

et par la bouche.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je faisais de la pédagogie, pas de l'académisme. J'ai supposé que Gambetta le savait.

"Pourquoi m'a-t-on inoculé l'idéal vulgaire et creux d'une ambition sordide et épuisante."
                                                                                                           [Hermann Hesse]

404

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

S'il n'y avait eu le retour de Narval, ce thread n'aurait été qu'un dépotoir à bile extrémiste. Mais là, ça a donné de la gueule.

On se le fait quand ce diplomacy ;-)

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Gambetta a écrit:
fétiche a écrit:

Ta IIIe République, Gambetta d'amour, c'est justement celle qui achève la conquête de l'Algérie.

Je me dois bien d'admettre que tu n'as pas tort.
Mais nous voyons cela avec nos catégories d'aujourd'hui, nourrie de la suite de l'Histoire coloniale.
A ce moment là, il s'agissait d'un geste impérialiste certes, mais de civilisation. Ils navaient ni routes, ni villes salubres, ni éducation, ni accès à une économie "moderne". Alors oui, après, la gestion des colonies et du sstème social colonial a été désastreux. Oui, les chantres de la colonisaion ont traité des millions d'hommes comme des citoyens de seconde zone. Mais nous l'avons compris, et nous en sommes partis.

Pour un autre qui m'a interpellé sur les communistes et De Gaulle.

Quand les uns ou les autres défendent l'Homme et l'Humanité, la raison devant l'hybris, ou la résistance devant la soumission, je suis les uns et les autres. Je suis du parti de l'Homme.

Deux possibilités :

- tu es définitivement un fake (Christian Vanneste ?)
- ta pensée est véritablement menée par un fantasme de IIIe République

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Orcid a écrit:

Il existe seulement deux exclusions : «  lorsque l’enregistrement ou la diffusion résulte de l’exercice normal d’une profession ayant pour objet d’informer le public ou est réalisé afin de servir de preuve en justice  ».

La deuxième exclusion est quand même assez large: le bon réflexe, si on ne tient pas à dissimuler son identité à la justice, est d'envoyer immédiatement, en recommandé, tout enregistrement "sensible".

Oder so ähnlich.

407

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Qu'est-ce qui ne va pas au juste dans ce pays ? Manque de courage ou menace réelle ?


Le monde a écrit:

Les victimes du "train de l'enfer" absentes au procès

   
DRAGUIGNAN, Var (Reuters) - Le procès d'un groupe de jeunes qui avaient dépouillé des passagers du train Nice-Marseille-Lyon le 1er janvier 2006 s'est déroulé en l'absence des victimes, qui, selon le parquet, ont peur de représailles.

Un seul des six prévenus était présent à l'audience devant le tribunal correctionnel de Draguignan : Mohamed Baya, 24 ans.

Il a été condamné à six mois de prison avec sursis, mise à l'épreuve et interdiction de prendre le train avec la SNCF pendant deux ans.

Deux autres prévenus, jugés par défaut, ont été condamnés, l'un à 18 mois ferme avec mandat d'arrêt, l'autre à quatre mois avec sursis. Les trois autres prévenus ont été condamnés à des peines d'amende.

A l'époque, l'affaire avait été décrite comme "le train de l'enfer" ou "la horde sauvage" par les médias.

Le 1er janvier 2006, vers 07h00, entre Saint-Raphaël et la gare des Arcs, dans le Var, des jeunes qui rentraient de Nice où ils avaient passé le réveillon grâce à des billets à 1,20 euro proposés pour les fêtes par la SNCF, avaient vandalisé le train et malmené les passagers.

Des jeunes femmes venues passer les fêtes sur la Côte d'Azur avaient dit aux gendarmes avoir été dévalisées, insultées et menacées de viol.

"Ce dossier parti sur les chapeaux de roue est en train d'accoucher d'une souris", a déploré à l'audience le procureur de la République, Jean-Jacques Gauthier.

"Aucune victime n'a identifié ses agresseurs par peur des représailles et il n'y a plus qu'un seul prévenu, un seul finalement à avoir eu le courage de se présenter devant la justice", a-t-il dit.

Pour les parties civiles, seuls deux avocats représentaient deux jeunes femmes qui ont refusé de déposer.

408

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Désolé, je n'ai pas trouvé le thread de la dépêche misérable

Le monde a écrit:

Selon Le Canard enchaîné du 6 mai, des policiers en civil ont volontairement provoqué les gendarmes mobiles chargés de disperser la fin du cortège du 1er Mai à Paris, place de la Bastille. "Une demi-douzaine d'encapuchonnés, baskets aux pieds, crânes rasés et bardés d'autocollants 'Casse-toi pauv'con' ou 'Rêve général', volent au secours de leurs camarades zonards", "un groupe de jeunes punks" qui se trouvaient sur les marches de l'Opéra-Bastille, raconte le journal. La tension monte, les interpellations aussi, "sauf la demi-douzaine de provocateurs qui réussissent à s'évaporer. Et pour cause", souligne Le Canard.


L'hebdomadaire satirique déclare disposer de photographies de ces "chauffeurs", sortant peu auparavant "deux par deux, de fourgons de police stationnés boulevard Richard-Lenoir". Du côté de la préfecture de police, on ne nie pas les faits. Ces policiers en civil qui traquent le flagrant délit, quitte à le susciter, font partie d'une "compagnie de sécurisation", créée officiellement en 2005 par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'intérieur, afin de "protéger les manifestants" contre les casseurs à l'issue des manifestations lycéennes. Depuis, cette compagnie a écumé d'autres manifestations et, selon le journal, "il est question d'en créer d'autres ailleurs en France".

409

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Eh ouais, la technique des agents provocateurs est méga utilisée par le système sarkozyste. Façon de chercher à discréditer toute les oppositions de l'intérieur...

C'est l'apanage de la tyrannie.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Orcid a écrit:

Eh ouais, la technique des agents provocateurs est méga utilisée par le système sarkozyste. Façon de chercher à discréditer toute les oppositions de l'intérieur...

C'est l'apanage de la tyrannie.


Face à cette argumentation magistrale, je crois que nous devons tous reconnaître qu'en effet la France de 2009 est une tyrannie sarkozyste.

"Ce à propos de quoi on ne sait rien, il faut le taire." Wittgenstein

411

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Eifersucht* a écrit:
Orcid a écrit:

Eh ouais, la technique des agents provocateurs est méga utilisée par le système sarkozyste. Façon de chercher à discréditer toute les oppositions de l'intérieur...

C'est l'apanage de la tyrannie.


Face à cette argumentation magistrale, je crois que nous devons tous reconnaître qu'en effet la France de 2009 est une tyrannie sarkozyste.


Certes non mais ces pratiques ne sont guère louables et en plus je n'en vois guère l'utilité

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je n'approuve pas ces méthodes si effectivement elles ont eu lieu ; je critiquais les conclusions qu'en tirait Orcid.

"Ce à propos de quoi on ne sait rien, il faut le taire." Wittgenstein

413

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Je veux bien que tu sois aveuglé par la necessité d'apparaître comme pas trop mal pensant mais y a un moment, faut appeller un chat un chat.

414

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Orcid a écrit:

Je veux bien que tu sois aveuglé par la necessité d'apparaître comme pas trop mal pensant mais y a un moment, faut appeller un chat un chat.

Bof, à l'époque où Pasqua était à l'Intérieur, il y avait des trucs pas très nets non plus...

415

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ouais ben Pasqua, c'est le mentor (trahi d'ailleurs) de Sarkozy...
Tout se tient...

416

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Orcid a écrit:

Tout se tient...

ça c'est ben vrai

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

J'ai du mal à voir le rapport avec Sarkozy en fait. Quelqu'un croit vraiment que c'est quelque chose de nouveau que le gouvernement a inventé il y a deux ans ? J'ai l'impression de lire la réaction de quelqu'un qui découvre qu'on vit dans un pays où il se passe des choses pas admissibles.

Last edited by Elessar (06-05-2009 16:20:59)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

J'ai l'impression de lire la réaction de quelqu'un qui découvre qu'on vit dans un pays où il se passe des choses pas admissibles.

J'ai l'impression de lire la réaction de quelqu'un qui découvre que c'est stylé de faire le mec blasé sur l'Internet multimédia.

Cette révélation du Canard est quand même choquante, j'espère que tout le monde n'aura pas la même réaction que toi et que quelqu'un mettra enfin ce gouvernement en face de ses responsabilités.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Le soir même, j'ai vu des provocations à l'hôtel de ville (occupée par des totos) de la part de personnes qui arboraient une demi-heure avant un brassard "POLICE". Sauf qu'ils étaient les seuls à faire ça, et donc que c'était bien ridicule.

Dire que c'est la faute de Sarkozy, c'est également ridicule, d'ailleurs. C'est une pratique vieille comme... très vieille, qui préexiste même aux black blocks, si je ne me trompe pas.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

edit

Last edited by Gombrowicz (12-05-2009 20:06:52)

"Nobody fucks with the Jesus."

421

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

fétiche a écrit:

Le soir même, j'ai vu des provocations à l'hôtel de ville (occupée par des totos) de la part de personnes qui arboraient une demi-heure avant un brassard "POLICE". Sauf qu'ils étaient les seuls à faire ça, et donc que c'était bien ridicule.

Dire que c'est la faute de Sarkozy, c'est également ridicule, d'ailleurs. C'est une pratique vieille comme... très vieille, qui préexiste même aux black blocks, si je ne me trompe pas.

Et donc c'est une pratique que l'on peut considérer comme normale ?
On appelle ça une "chancetique" me semble-t-il, et c'est une eds pires pratiques de corruption policière. Le moment où la police se transforme elle même en criminelle, afin d'inciter d'autres personnes à commettre des crimes ou des délits, et pouvoir user de leur pouvoir pour interpeller ou emprisonner des personnes innocentes.

C'est inadmissible, et ce n'est pas parce que c'est une "vieille pratique" qu'on peut accepter des tels agissements.

Au fait, c'est quoi les "black blocks" ?

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Orcid a écrit:

Au fait, c'est quoi les "black blocks" ?

http://lmgtfy.com/?q=black+blocks

Quand on post on raconte pas sa vie.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Si tu ne prends pas en compte la dimension black block, effectivement le problème est très simple : les gentils manifestants qui respectent la propriété privée, ô combien sacrée, et les méchants flics qui veulent les décrédibiliser. Combien de fois j'ai vu des heurts au sein de manifs entre totos-casseurs et manifestants -- pas bisounours pour deux sous -- les insultants pour l'absence de cause finale dans leur action précise, ce qui implique de comprendre les "subtiles" différences suivant les cibles en jeu... Quand une personne profite de la manif pour tagguer des messages politiques ça me gêne pas, quand une vitrine de banque se fait casser je ne me sens pas triste pour autant, quand un petit commerçant se fait emmerder là ça va moins bien, etc.

En l'occurrence ce 1er mai ça a été le cas, un type est intervenu pour dire aux totos qui rentraient juste pour le pseudo symbole (proclamation de la Commune du balcon, toussa -- je crois qu'une revendication a été trouvée ensuite), pour ensuite se faire arrêter et jouer les martyrs (dans ce cas ci c'était un "simple" contrôle d'identité, après négociations pour sortir) que lui n'irait pas au commissariat défendre la liberté de petits cons de leur espèce.

Et quand je parle de subtilité, exemple :

Dupuis-Déri a écrit:

Comme un manifestant l'explique, les membres des Black Blocs adaptent leurs actions au contexte tactique et politique. Ils savaient qu'à cette occasion, un affrontement avec les policiers était trop dangereux pour les sans-papiers : « Tu peux te permettre de passer une nuit au commissariat, pas eux [21]. » La manifestation du 21 novembre 2002 contre le sommet de l'OTAN à Prague offre un autre exemple de la flexibilité tactique et politique des participantes aux Black Blocs. Alors qu'environ trois mille anarcho-communistes défilaient dans une ville très militarisée, une voiture de police s'est infiltrée dans la manifestation, faisant monter la tension d'un cran. Flairant la provocation et jugeant que le rapport de force rendait très risqué tout recours à la force, les participantes au Black Bloc ont manoeuvre pour protéger le véhicule, évitant ainsi qu'il ne soit attaqué, ce qui aurait pu justifier une répression brutale.

http://classiques.uqac.ca/contemporains … texte.html

Je ne me sens pas obligé d'avoir à afficher de sentiments à fleur de peau. C'est affaire de tactiques, pour moi, donc avant tout de raison.

"Je sens en deux parti[e]s mon esprit divisé." (Pierre Corneille, Le Cid)
"Et en deux sous-parties" (Richard Descoings)

424

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Merci, très intéressant.

425

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Ah bé je vois qu'on est toujours aussi neuneu ici, on crache toujours sur l'état, et on oublie ce que l'état fait pour nous....

L'état a raison point barre!!

www.bandecon.com

426

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

@ Orcid, es-tu au moins conscient de ce que tu racontes??

N'importe quoi!!

Sais-tu que tu peux blesser des gens avec tes conneries??

Et le pire c'est que les modos laissent faire et snipent tout et surtout n'importe quoi, la liberté d'expression se meurt....

La science-po deviendra-t-elle bientôt la science-dict ??

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Des nouvelles sur cette affaire ? Les racailles ont-elles été sanctionnées ? Et que devient le policier (je ne parle pas de la victime qui apparemment n'aime pas parler de cette affaire) ?

Tiens, d'autres merdes racistes empestent à Nancy: http://www.estrepublicain.fr/fr/l-est-e … es-dangers

Last edited by apokrif (16-02-2010 02:11:23)

Oder so ähnlich.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

CRS casseurs a écrit:

Désolé, je n'ai pas trouvé le thread de la dépêche misérable

Le monde a écrit:

L'hebdomadaire satirique déclare disposer de photographies de ces "chauffeurs", sortant peu auparavant "deux par deux, de fourgons de police stationnés boulevard Richard-Lenoir".

L'hebdomadaire satirique les a-t-il publiées ?

Oder so ähnlich.

429

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Il est 4h du matin, j'ai passé mon samedi soir à le lire, je n'en ai rien tiré d'intelligent, mais j'ai, quand même, bien ri. Merci à tous les participants ! Thread my-thique.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Greg a écrit:

Il y avait de toutes origines parmi les agresseurs...
Voilà exactement une instrumentalisation politique d'un fait divers érigé en fait de société du fait du buzz médiatico-informatique...

J'étais en train de lire ce thread et je tombe sur ton message qui m'a profondément choqué...

J'ai habité 15 ans dans le 93 et ce genre de choses arrivaient plusieurs fois par jour...

Ca n'a rien d'un fait divers... Tu sais, ce n'est pas parce qu'on critique les racailles qu'on est forcement raciste....

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

rickastley a écrit:

J'ai habité 15 ans dans le 93 et ce genre de choses arrivaient plusieurs fois par jour...

Vous parlez là de simples vols avec violences, ou bien d'agressions motivées, en moins en partie (comme dans le cas du Noctilien), par la haine ?

Last edited by apokrif (09-08-2010 22:48:43)

Oder so ähnlich.

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Un policier parisien de trente ans a été condamné ce mardi par le tribunal correctionnel de Paris à deux mois de prison avec sursis. Il avait diffusé sur Facebook une vidéo-surveillance de la RATP montrant un passage à tabac dans un autobus.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet … 7_actu.Htm

Oder so ähnlich.

433

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Pour Apokrif : http://www.youtube.com/watch?v=1e8t908XhVI

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

"J’ai été chauffeur de bus pendant 37 ans, dont 10 ans sur le N22, le Noctilien qui va de Juvisy, dans le 91, à Châtelet. Après avoir vu et subi trop d’agressions, j’ai pris ma retraite en août 2016. Les violences faisaient partie du quotidien, et allaient d’une simple insulte jusqu’à la tentative de viol. Lorsque je demandais aux usagers de valider leurs titres de transport, certains me répondaient que je n’avais qu’à 'fermer ma gueule'. Si j’insistais, ça se finissait mal.

http://rmc.bfmtv.com/emission/chauffeur … 90454.html

« "Jean-Marie Le Pen's racism {{citation needed}}" est quand même énorme. » (Free French)
« Tu as beau prendre de haut tout le monde ici » (FDL)

Re: Vidéo d'une agression violente dans un bus rendue publique (étudiant de Sciences Po tabassé), le policier suspendu.

Drac a écrit:

Je pense (j'espère wink ) que FS parlait au second degré, Indosilver wink .


Nick a écrit:

Excellent. Je suis bien d'accord.

Franchement il l'a bien cherché

https://en.wikipedia.org/wiki/Poe's_law

« "Jean-Marie Le Pen's racism {{citation needed}}" est quand même énorme. » (Free French)
« Tu as beau prendre de haut tout le monde ici » (FDL)