Topic: Le vandalisme est de l'art

Bon, bien sûr, le titre du thread est provocateur. Le vandalisme n'est pas de l'art au sens strict. Mais ce qu’on nous présente comme vandalisme est en réalité un acte profondément salvateur lorsqu'il s'attaque à l'art officiel idéologique.
Je m'explique.
Le machin d'Anish kapoor (le vagin de la reine à Versailles) aurait été vandalisé. En fait, il s'agit de jets de peinture relativement inoffensifs. Cela a énervé notre pauvre Kapoor qui répond ceci :

Anish Kapoor a écrit:

Il faut remettre cela dans une certaine perspective. Si cet acte de vandalisme dit quelque chose, cela parle plus d'une certaine intolérance qui apparaît en France que d'art quel qu'il soit. Le problème me semble plus politique qu'autre chose, il renvoie à une fraction que l'on me dit très minoritaire pour laquelle tout acte créatif est une mise en danger d'un passé sacralisé à l'extrême pour des desseins qui n'ont rien d'artistique. J'espère qu'il ne s'agit que d'un groupuscule dont la voix recouvre celle de la plupart des autres. Je trouve ce phénomène de nuisance triste.

Cet acte dit quelque chose, oui. Mais aussi modeste et dérisoire soit-il (des jets de peinture superficiels), ce n'est pas un acte d'intolérance, c'est au contraire un acte de vitalité. Oserais-je dire artistique ? Un acte de dénonciation de l'art subventionné, de l'éloge de la laideur, de cette arnaque imposée à tous, de cette pseudo-oeuvre dont le seul objectif est de provoquer, quoi que ce Kapoor en dise. Ce n'est pas un acte de vandalisme, c'est un acte sain dans le sens où il traduit une réaction et s'oppose à la résignation, à la passivité.

La chose positive de cette agression est qu'elle met en évidence la force créative d'un objet inanimé.

Non, il faut renverser le raisonnement : la chose inanimée a suscité une force, non pas en raison de son essence artistique (car elle en est dénuée) mais en raison de sa nature et de ce qu'elle représente : "l'art" officiel. Elle a donc suscité un acte de révolte créatif en provoquant la peur panique des artistes subventionnés.

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions … -l-art.php

On peut appliquer le même raisonnement au "vandalisme" du plug de McCarthy.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

Kapoor voulait inviter le chaos :

J'ai eu l'idée de bouleverser l'équilibre et d'inviter le chaos.

Il l'a eu. Vive donc le chaos.

http://www.lejdd.fr/Culture/Anish-Kapoo … les-735120

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

Le seul vandalisme que j'ai pu constater ce mois ci serait celui du jardin de Versailles par la présence d'objets entreposé ici ou là par Kapoor.

Re: Le vandalisme est de l'art

https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xaf1/v/t1.0-9/10857788_10153156839018153_222765804696300704_n.jpg?oh=5d5fb06cfdaaf2d62bbc55a8b7303d86&oe=56314925

https://twitter.com/BrunoJulliard/statu … 7836581888

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xat1/v/t1.0-9/11535678_479533268889922_5393962600959619661_n.jpg?oh=349f2a0d6810c1df156ffe2870617eaa&oe=562DD2A7

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

La Reine a joui.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Le vandalisme est de l'art

Broz a écrit:

La Reine a joui.

hihi c'est un peu ce que cette image m'évoquait aussi !
Kapoor et Julliard devraient se réjouir : c'est la consécration de "l'art collaboratif" haha !  lol

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Le vandalisme est de l'art

J'y verrais plutôt une fuite urinaire.

Hum hum.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

On peut aussi y voir "le bonheur du Roy"

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

10

Re: Le vandalisme est de l'art

De l'art subventionné, iconoclaste et dérangeant, réveille la bête immonde et suscite des relents nauséabonds.

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions … cistes.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

Clairement assez dérangeant pour que des golmons d'extrême-droite viennent le polluer.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

12

Re: Le vandalisme est de l'art

Ce qui est subventionné ne peut pas, par définition, être dérangeant, rebelle ou que sais-je.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

Qu'est-ce que c'est que cette définition à la con ?
Pour moi, vu les réactions, ça a clairement dû en déranger certains.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

14

Re: Le vandalisme est de l'art

Tu te rebellerais contre la main qui te donne à manger, toi ?

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

15

Re: Le vandalisme est de l'art

A l'heure où de vraies œuvres d'art, patrimoine de l'humanité, sont détruites par des fanatiques islamistes (http://www.lefigaro.fr/culture/2015/07/ … almyre.php), il reste une lueur d'espoir : la destruction des arnaques contemporaines au sein même de nos sociétés décadentes. Ça ne remplacera pas le lion de Palmyre mais c'est toujours beau à voir.

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions … figaro.php

Last edited by FDL (04-07-2015 12:12:42)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

16

Re: Le vandalisme est de l'art

Toujours avoir ce sketch en tête :

https://www.youtube.com/watch?v=1yKay8H … r_embedded

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

17

Re: Le vandalisme est de l'art

L’État se prostitue et vend son patrimoine aux marchands du Temple. A ce compte-là, je pense qu'il vaudrait mieux dynamiter Versailles.

http://www.20minutes.fr/economie/166732 … tera-hotel

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

18

Re: Le vandalisme est de l'art

Le Parisien a écrit:

Fleur Pellerin s’émerveille : elle vient de découvrir le portrait de Jean-Jacques Rousseau, réalisé grâce à du papier toilette projeté sur une vitre.

http://www.leparisien.fr/vitry-sur-sein … 037555.php

Je sais, André, je sais... Je comprends que tu fasses cette tête-là.

http://www.alliance-francophone.org/v2/local/cache-vignettes/L322xH400/arton143-aa44a.jpg

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

19

Re: Le vandalisme est de l'art

Fleur Pellerin, ministre. je répète : ministre, a écrit:

Le rendu est incroyable. Le but était de coller du papier toilette humide sur une fenêtre du musée pour dresser un portrait de Jean-Jacques Rousseau. La question au centre de ce travail est bien sûr de savoir mêler œuvre d’art et « bêtise » (coller du PQ sur une fenêtre), ou du moins ce qui rappelle nos bêtises de l’enfance, à savoir envoyer des boulettes de PQ sur les fenêtres de nos établissements scolaires pendant la récréation, ce que l’on a tous fait un jour ! J’aime bien l’idée du « bien mal faire ». Cela rentre complètement dans ma volonté d’une culture décomplexée.

http://www.20minutes.fr/culture/1673315 … es-culture

En tout cas, ma pauvre fille, il y a une chose qui est certaine : la bêtise et toi faites vraiment bon ménage au ministère de la "Culture". Ou alors tu n'as pas dépassé la première syllabe du mot culture.

Last edited by FDL (10-09-2015 08:59:53)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

20

Re: Le vandalisme est de l'art

L'air endeuillé de Fleur Pellerin et Catherine Pégard, se recueillant au chevet du vagin de la reine.

http://img11.hostingpics.net/pics/495646pellerin.png

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

21

Re: Le vandalisme est de l'art

FDL a écrit:

En tout cas, [insulte], il y a une chose qui est certaine : la bêtise et toi faites vraiment bon ménage au ministère de la "Culture". Ou alors tu n'as pas dépassé la première syllabe du mot culture.

C'est une blague ? "Ma pauvre fille", c'est une insulte qui heurte ta sensibilité, Greg ? Toi qui n'hésites pas à me dire de "fermer ma gueule", le "petit agace-cul pavlovien" ? Tu vas repasser derrière tous mes messages pour les censurer ? C'est peine perdue car je les remodifierai et ça ne m'empêchera pas de traiter comme il se doit celles et ceux qui, par leur bêtise et leur incompétence, ne sont en rien respectables.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

22

Re: Le vandalisme est de l'art

Dommage qu'il y ait des insultes antisémites. Car le geste est beau.
Sinon, quand se débarrasse-t-on une bonne fois pour toutes de cette horreur ?

Libération a écrit:

  Le «Dirty Corner» d'Anish Kapoor vandalisé une troisième fois

http://md1.libe.com/photo/806789-kapoor.jpg?modified_at=1441902977&width=975

Le Dirty Corner d’Anish Kapoor, déjà l’objet de graves actes de vandalisme dans la nuit du 5 au 6 septembre, a été à nouveau taggé cette nuit, en dépit de la surveillance mise en place.
"Dirty Corner" d'Anish Kapoor de nouveau vandalisé à Versailles, jeudi 10 septembre. Photo Elisabeth Franck-Dumas

Le Dirty Corner d’Anish Kapoor, déjà l’objet de graves actes de vandalisme dans la nuit du 5 au 6 septembre, a été à nouveau taggé cette nuit, en dépit de la surveillance mise en place. Respect art AS u trust God, pouvait-on lire à l’arrière de l’œuvre en lettres roses, message aussi peu compréhensible pour les non-initiés que certaines des inscriptions apparues plus tôt cette semaine, au milieu de propos royalistes et antisémites.

Comment un vandale a-t-il pu à nouveau s’attaquer à l’œuvre alors qu’elle devrait être sous une protection de tous les instants? Le Château de Versailles a confirmé cette nouvelle dégradation, et expliqué que des mesures exceptionnelles ont été prises pour une protection renforcée: «un maître chien va rester près de l'oeuvre et la police va faire des rondes pendant la nuit», nous informe-t-on. Le Ministère de la Culture ne s’est pas encore exprimé.

http://next.liberation.fr/culture-next/ … is_1379783

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

23

Re: Le vandalisme est de l'art

Un plug anal en ballon, un vagin en ferraille et maintenant Palmyre en 3D. Je crois qu'il est temps de supprimer définitivement ce ministère et d'arrêter les dégâts, non ? Et surtout, d'envoyer Fleur Pellerin en exil très loin, dans une autre galaxie, et qu'on l'y oublie. 

Europe 1 a écrit:

Fleur Pellerin veut reconstituer Palmyre… en 3D

La ministre de la Culture veut instaurer une législation "permettant d'accueillir des biens culturels menacés".

L'organisation État islamique poursuit ses destructions dans la cité antique de Palmyre, en Syrie. "Il s'agit là d'une destruction de très grande ampleur", a réagi sur Europe 1 Pascal Buterlin, professeur d'archéologie orientale à la Sorbonne. La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a elle une idée pour "faire revivre" les sites détruits : elle propose une reconstitution en 3D.

Ce projet de reconstitution virtuelle "doit se fonder sur une collaboration internationale" et s'accompagnera d'une collecte de données auprès du grand public sur les sites détruits, explique la ministre dans un entretien publié vendredi par Libération. Pour Fleur Pellerin, cette reconstitution en 3D doit être "menée avec les données que l'on peut récupérer à l'extérieur des territoires de conflits, partout dans le monde, afin de ne pas mettre en danger des vies humaines sur place".

Fleur Pellerin veut aussi instaurer "une législation permettant à la France d'accueillir en dépôt des biens culturels menacés, à la demande de l'Etat qui en est le propriétaire, afin de les mettre à l'abri et de les restituer ensuite lorsque la menace disparaît". Elle souhaite que "cette idée soit débattue" dans le cadre de son projet de loi sur la liberté de création, "qui doit être discuté à l'Assemblée nationale avant la fin du mois".

http://www.europe1.fr/international/fle … 3d-2513561

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

24

Re: Le vandalisme est de l'art

Hmm, ce livre m'a l'air fort intéressant. A lire en parallèle de l’œuvre de Jean Clair.

L'Obs a écrit:

2. “Crétinisation” dans l'art

Dans « Effondrement », Alain Fleischer n’est pas en reste. Mais c’est le marché de l’art qui constitue, selon lui, le plus probant indice de la fragilité de notre société. Pianiste virtuose, Simon Pinkas hérite un jour des trésors de son père milliardaire qu’il a très peu connu, propriétaire de la plus grande collection d’art contemporain du monde. Sauf que, pour Simon, les plus grands artistes du moment sont des imposteurs, et leur art, une supercherie.
L’artiste-crétin dont on parvient à faire vendre suffisamment cher une oeuvre stupide finit par crétiniser son marchand, puis son premier collectionneur, et la crétinisation s’amplifie encore lorsque le mécanisme s’emballe et que le premier acheteur revend l’oeuvre stupide quelques mois plus tard, dix, vingt ou cent fois le prix auquel il l’a acquise.»

Simon décide de tout vendre d’un coup, au risque de provoquer l’effondrement du marché ainsi qu’une tempête financière sans précédent. Sans doute Fleischer va moins loin que son héros dans sa critique radicale de l’art d’aujourd’hui. Il est vrai qu’il le soutient aussi, au Fresnoy notamment, ce laboratoire d’art contemporain dont il est le directeur, et qu’il a hissé au meilleur niveau.
Je peux, nous dit-il, partager certains des points de vue de mon personnage, de ses analyses sur l’art contemporain, mais surtout sur ce qu’on appelle le marché de l’art. L’art devenu marchandise et son marché devenu l’une des plus importantes bulles spéculatives produisent des valeurs aussi fictives et éphémères du point de vue économique que du point de vue de l’histoire de l’art. Le trompe-l’œil élaboré par le marché de l’art qui fait artificiellement grimper la cote et la renommée de certains artistes produit un phénomène de crétinisation du milieu de l’art et du public, et cela au détriment des artistes.»

Reste que, pour Fleischer comme pour Lüscher, nous dansons sur un volcan. Mais, contrairement à l’écrivain suisse qui a pris le parti d’en rire, cette fragilité de nos sociétés est surtout, pour l’auteur d’«Effondrement», beau roman que le caractère tourmenté de son héros rend plus fiévreux encore, un sujet de consternation.
Il n’est pas nécessaire d’être grand clerc, explique Fleischer, pour comprendre que les agissements de minorités – voire d’individus –, seulement animées par l’appât du gain et du pouvoir, ne profitent qu’à elles seules en cas de succès, alors qu’elles font partager les frais par la société tout entière en cas d’échec et de désastre. Je suis frappé par une sorte d’irresponsabilité générale, politique, économique et financière – sans parler de l’irresponsabilité écologique, culturelle... et de l’impunité dont bénéficient les irresponsables de tout grade.»

http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20 … jeure.html

Résumé ici : http://www.cherche-midi.com/theme/Effon … 44368.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

25

Re: Le vandalisme est de l'art

Une cathédrale a éclos (selon le joli terme de BFM TV) à Créteil.
Alors, si je mets cette info dans ce fil, c'est parce que... en fait, vous allez comprendre pourquoi en regardant les photos.
Ce truc m'a fait penser à trois ou quatre choses :

A l’Étoile noire de l'empereur Palpatine ou à un œuf d'Alien :

http://img.bfmtv.com/c/1000/600/7ee/8c940fc0f4dd9e673f988a2110cc0.jpg

Au siège du PCF :

http://img.bfmtv.com/c/709/360/6ed/95503a968dfc009d6d59a4848693a.jpg

Et à une plante carnivore :

http://img.bfmtv.com/c/709/360/81e/8e273183b8765a0f86a72ded0c174.jpg

Alors, l'épiscopat se réjouit de voir entrer "l’Église dans le XXIème siècle". Je serais plutôt pour réexpédier cette horreur dans le néant.

http://www.bfmtv.com/societe/moderne-et … rect=false

Last edited by FDL (21-09-2015 15:36:32)

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

C'est quand même assez impressionnant comme batiment.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: Le vandalisme est de l'art

Et l'intérieur est très beau. Reste à voir comment l'extérieur vieillira.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

28

Re: Le vandalisme est de l'art

L'Obs a écrit:

Anish Kapoor a blessé les Français. Il faut qu'il cesse la guerre à notre pays

Par Fabien Bouglé
Conseiller municipal

LE PLUS. La sculpture d'Anish Kapoor installée au Château de Versailles a été vandalisée pour la quatrième fois, ce 27 septembre. L'artiste indo-britannique avait demandé à ce que les inscriptions racistes venues abîmer son oeuvre ne soient pas effacées. Un choix artistique que condamne Fabien Bouglé, élu versaillais (VFA), qui demande au plasticien de cesser sa guerre contre la France.

Comme le soutenait Pablo Picasso à propos de son œuvre Guernica, "La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements ; c’est une arme, offensive et défensive, contre l’ennemi".

Sous cet angle, il est possible de considérer qu’Anish Kapoor a suivi les enseignements du maître en multipliant – avant même l’ouverture de l’exposition du "Dirty Corner" à Versailles –  les actes de provocation et de guerre contre la France et les Français.

Anish Kapoor voulait "inviter le chaos à Versailles"

Dès le 31 mai dans le JDD, Anish Kapoor affirme vouloir "inviter le chaos à Versailles" observant que son œuvre "Dirty Corner" veut "bouleverser l'équilibre" dans le jardin symbolique de le Notre.

Dans les colonnes du Monde, le 4 juin, face aux réticences exprimées sur ses installations monumentales, il se répand en propos insultants et méprisants contre la France et les Français :

"En France, on a l’habitude de faire de jolies invitations, mais sans dépenser un penny. C’était déjà le cas quand j’ai fait “Monumenta” au Grand Palais et ça se répète à Versailles, lâche-t-il. J’en ai assez de faire des cadeaux à la France. La prochaine fois qu’on voudra m’inviter, il faudra avoir l’argent et ne pas demander que je le trouve moi-même".

Enfin, relayé par le "Art News Paper", il lance un "Fuck’em" aux Français à l’occasion de la Foire de Bale le 16 juin dernier.

Il dément avoir employé l'expression "Vagin de la Reine"

S’il dément aujourd’hui porter la paternité de l’expression du "Vagin de la Reine" accolé à son "Coin Sale", il fait peu de doutes qu’il a bien suggéré à la journaliste du JDD que l’objet, "à connotation sexuelle évidente" pouvait représenter "le Vagin de la Reine qui prend le pouvoir".

Au-delà du grotesque de l’interprétation, la formule suggère la désinvolture absolue de l’artiste, et à l’égard du pays d’accueil de l’exposition, ainsi qu’à l’égard du Château de Versailles, dont il retire pourtant une part de la notoriété.

Au demeurant, à l’occasion de l’émission "World Tonight" du 11 septembre, un journaliste anglais de la BBC, interrogé sur l’éventualité d’une telle exposition devant Buckingham palace,  reconnaissait lui-même : "Non, … je ne peux imaginer cela ! ….. Je dois bien l’admettre, je ne peux imaginer cela !"

Son "Dirty Corner" une fois maculé d’inscriptions antisémites, l’artiste imagine pouvoir maintenir en l’état les dégradations afin de montrer au monde entier que la France est un pays raciste et antisémite, propos qu’il conforte par un double doigt d’honneur à la France avec l’artiste et dissident chinois Weiwei sur son compte Instagram le 17 septembre. Ainsi, la France, Versailles et son Château se trouvent-ils désignés à la réprobation publique à l’échelle mondiale.

Je salue la décision du Tribunal Administratif

Au-delà des seules questions tenant à la création artistique et à l’opportunité d’installer les œuvres de Kapoor au Château, l’événement devient symbolique, politique et mondial. A minima, l’affaire suggère plusieurs interrogations en forme de rétrospective d’une exposition censée se tenir encore jusqu’à début novembre, mais qui ne cesse de susciter les rebondissements : celle du droit de l’artiste qui n’est pas au-dessus du droit (en plein débat à l’Assemblée Nationale sur la loi relatif à la liberté de création), ainsi qu’in fine celle de la responsabilité du Château de Versailles dans cette série.

La prétention de Kapoor d’abord, de maintenir en place les inscriptions antisémites, quelle que soient ses motivations personnelles, défie une fois de plus le droit Français.

Que le ministère de la Culture, puis la direction du Château de Versailles et jusqu’à la présidence ait pu imaginer possible que de telles inscriptions infamantes restent à la vue des dizaines de milliers de visiteurs quotidiens du Château dépasse l’imagination.

Par un jugement symboliquement rendu pendant les journées du Patrimoine le Tribunal administratif ordonne sans surprise, le nettoyage sans délai des tags :

"Eu égard au caractère particulièrement choquant de ces inscriptions et à l’importante diffusion, notamment par les médias audiovisuels, dont elles font l’objet, leur exposition porte atteinte à l’ordre public, dont la dignité de la personne humaine est une composante consacrée par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen"

Cette décision salutaire que conteste aujourd’hui Kapoor lui laisse encore la possibilité de récupérer l’installation pour son usage privé, idée qu’il semble ne pas avoir retenue, un premier nettoyage ayant eu lieu la semaine dernière.

Anish Kapoor a blessé les Français

En tout état de cause, évocateurs de l’édit de tolérance de 1787 signé par Louis XVI et octroyant notamment un statut et un état civil aux juifs, Versailles et son château ne pouvait être associée en aucune façon à ces propos racistes antisémites.

L’émotion provoquée par ces dégradations ne doit pas masquer également l’autre versant de cette affaire, qui reste marquée par une opacité regrettable.

On peut en effet légitimement s’interroger aujourd’hui sur les circuits qui ont conduit au choix de l’artiste exposé dans l’enceinte du parc, sur les financements qui ont permis l’exposition et son vernissage à l’Orangerie, et enfin à la stratégie, si toutefois, il y en a une sur laquelle repose la mise en valeur d’un artiste dans un écrin tel que celui-ci, sur ses impacts possibles et sur la partition entre artistes étrangers et artistes français. Et attendre que lumière soit désormais faite sur la décision prise, sans autorisation de la Drac, d’entamer pour l’exposition des travaux importants sans recherches archéologiques sur le Tapis vert et au pied du grand canal pour y installer une immense cuve de béton … Une enquête préliminaire a d’ailleurs été ouverte par le Procureur de Versailles a ce sujet.

Depuis plusieurs jours, Anish Kapoor a beau se démener dans les médias pour se victimiser, il a créé un choc systémique et une blessure que les Français ne sont pas prêts d’oublier. Il est temps qu’il cesse la guerre à notre pays.

http://leplus.nouvelobs.com/contributio … -pays.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

29

Re: Le vandalisme est de l'art

Hahaha ! Comme disent les anglophones : high five !

20 Minutes a écrit:

Italie: Les femmes de ménage d'un musée jettent par erreur une installation d'art à la poubelle

BOULETTE Elles pensaient que c’était du bazar qu’il fallait nettoyer…

Après le passage des femmes de ménage du musée, il ne reste plus rien de l'installation d'art contemporain, qui mettait en scène les restes d'une fête.

A leur décharge, il faut bien admettre que l’art contemporain est parfois un peu trop conceptuel. Au Museion de Bolzano en Italie, une installation a fini à la poubelle après le passage des femmes de ménage, rapporte La Reppublica.

Les cadavres de bouteilles, les verres vidés et les cotillons éparpillés sur le sol avaient tout des restes d’une fête bien arrosée. C’est d’ailleurs ce qu’ont pensé les femmes de ménage de l’établissement, qui d’un coup de balai magique, ont rendu à l’endroit la propreté qui lui faisait apparemment défaut.
L'œuvre bientôt réinstallée

Mais dans un musée dédié à l’art contemporain, il ne faut jamais se fier aux apparences, qui sont souvent trompeuses. « Les précédents sont nombreux, du bassin de Joseph Beuys à la porte de Duchamp. Ce matin, le personnel de nettoyage a enlevé l’installation intitulée "Où allons-nous à danser ce soir ?", des artistes Goldschmied & Chiari, récemment inaugurée. L’œuvre, qui mettait en scène les restes d’une fête terminée, sera réinstallée dès que possible ! », a précisé le musée sur sa page Facebook.

Pour les photos : http://www.20minutes.fr/insolite/171656 … t-poubelle

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

30

Re: Le vandalisme est de l'art

Marianne a écrit:

Fleur Pellerin, plus forte que Malraux et Lang réunis

Le projet de loi Liberté de création, architecture et patrimoine voté en première lecture à l’Assemblée, risque de promouvoir une liberté. Celle de détruire. Les vieilles pierres. Les vieux jardins. Les vieux quartiers. C'est un siècle et demi d’une législation protectrice, lentement tissée de Prosper Mérimée à André Malraux et Jack Lang, que Fleur Pellerin saccage. Il faut se méfier de la futilité. On se gaussait de Fleur Pellerin, il serait peut-être temps de la redouter.

Il faut se méfier de la futilité. On se gaussait de Fleur Pellerin. Même Canal + moquait son inculture revendiquée devant les caméras. Un ministre de la Culture qui ne lit pas. Et qui en pouffe de rire. Insignifiance inoffensive, pensait-on. A tort. La frivolité ne fait pas que des bulles. Elle peut détruire. Sans aucune mauvaise conscience. C’est en bonne voie avec le projet de loi Liberté de création, architecture et patrimoine voté en première lecture à l’Assemblée.

Seul son bref article 1er – « La création artistique est libre » – a fait l’objet de commentaires. Pour s’en amuser encore. Mais la sociologue de la culture Nathalie Heinich y a vu plus que de la démagogie : « Cette loi créerait une catégorie de citoyens à part, les artistes ayant un privilège, une impunité juridique, ce qui poserait un problème constitutionnel. » A l’appui de cet article 1er, Fleur Pellerin a invoqué la polémique du Vagin de la reine d’Anish Kapoor, cette installation qui a légalement vandalisé une partie du parc de Versailles. Un indice. Ou un lapsus. Car le reste de sa loi promeut une autre liberté. Celle de détruire. Les vieilles pierres. Les vieux jardins. Les vieux quartiers. La mobilisation des professionnels du patrimoine contre ce projet de loi désormais devant le Sénat a eu peu d’écho. C’est pourtant un siècle et demi d’une législation protectrice, lentement tissée de Prosper Mérimée à André Malraux et Jack Lang, que Fleur Pellerin saccage.

Une législation contraignante qui explique que les centres historiques soient préservés quand tant de maires ont défiguré les entrées de ville. Un modèle copié par de nombreux pays. La loi de 1913 sur les « Monuments historiques ». Les « Secteurs sauvegardés » créés par Malraux en 1962. Les « Zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager » mises en place par Lang en 1983. Ce maillage subtil mais efficace d’outils juridiques pilotés par l’Etat est ratatiné dans l’appellation unique de « Cité historique ». Laquelle est intégrée au plan local d’urbanisme modifiable par les maires ! Les collectivités locales deviennent maîtres d’ouvrage à la place de l’Etat.

Le regard lointain – l’Etat jacobin – a souvent mieux perçu la qualité des joyaux historiques ou naturels que leurs voisins proches. Leur survie doit beaucoup à ce classement national en surplomb contre les tentations locales de destruction ou de marchandisation. Jusqu’ici, rien ne pouvait être touché sans l’accord des 200 architectes des Bâtiments de France. Bien que débordés par le travail et les pressions des élus, ces emmerdeurs
l’emportaient grâce à l’autorité et aux moyens de l’Etat. La loi Pellerin leur coupe les pattes. Leur accord n’est plus nécessaire pour modifier les protections.

Il y a des maires conscients de l’intérêt de cette protection nationale. Eux savent ce qu’investissait l’Etat en interventions de professionnels enviés dans le monde entier pour identifier et délimiter les protections, opérer les restaurations. Ils sont affolés par cette liquidation. Une conséquence de ce grand transfert de charges de l’Etat endetté aux collectivités locales. « On nous abandonne ! » s’indigne Gérard Duclos, maire PS de Lectoure et responsable de l’Association nationale des villes et pays d’art et d’histoire. Débrouillez-vous, leur répond Fleur Pellerin, qui achève ce que Nicolas Sarkozy avait commencé avec les « Aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine », qui réduisaient déjà le rôle des architectes des bâtiments de France. Mettez en valeur. Faites de l’argent avec vos vieilles pierres. Louez. Vendez.

Tout se combine dans ce moment Pellerin. La crise des finances publiques. La haine de l’Etat national. La haine du passé.

La ministre a consacré les dernières Journées du patrimoine au « patrimoine du XXIe siècle ». « Le patrimoine en train de se faire : les créations architecturales et paysagères de ces quinze dernières années. » Pour « être aux côtés des créateurs du présent ». Elle se conforme aux conseils que lui donne François Hollande dans une pathétique scène du documentaire d’Yves Jeuland tourné à l’Elysée. Le président lui intime l’ordre d’aller « au spectacle » : « Tous les soirs, il faut que tu te tapes ça. Et dis que c’est bien, que c’est beau. Ils veulent être aimés. » Les cultureux votent encore à gauche. Les vieilles pierres ne servent à rien. Les professionnels du patrimoine sont largués. Fleur Pellerin ne les écoute pas. Mais leur fait la leçon. « Aujourd’hui, il faut repenser l’accès aux arts et à la culture à l’aune des nouvelles générations, en partant de leurs codes, de leur désir d’expression. S’appuyer sur leurs pratiques culturelles spontanées », explique la ministre, citant « ceux qui graffent sur les murs ».

Elle n’écoute même pas Jack Lang, qui, trahi, s’énerve : « J’ai créé les Journées du patrimoine pour que les Français s’approprient ce bien collectif. L’Etat doit être pleinement préservé dans le maintien de ses responsabilités, scientifiques, techniques, juridiques, culturelles. Il faut un Etat volontaire. » L’ancien ministre s’applique à donner des exemples de ce qui ne sera plus possible avec la loi Pellerin. Comme son classement autoritaire, contre le maire, des halles du Boulingrin de Reims, premier voile de béton au monde (1929), aujourd’hui centre d’attraction de la ville. Mais Lang, ce moderne qui respectait le passé, est un ancien combattant pour Fleur Pellerin. Trop forte : elle zappe Malraux et fait passer Jack pour un réac.

http://www.marianne.net/fleur-pellerin- … 37568.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

31

Re: Le vandalisme est de l'art

Noooooooooooooooooooooooooooooon !!!!!!!!!!!!!!
Arrière, sorcière !

Le Figaro a écrit:

Fleur Pellerin veut installer de l’art contemporain dans votre immeuble

Plus d’un millier d’œuvres d’art par an vont être intégrées à la construction d’un bâtiment, sur l’ensemble du territoire français. Treize promoteurs s’associent à cette démarche pour encourager la création contemporaine.

Rapprocher artistes et construction, afin qu’un immeuble deviennent une œuvre d’art. Que ce soit un bâtiment professionnel ou résidentiel. C’est l’ambition du nouveau programme «1 immeuble, 1 œuvre» inauguré en grande pompe au ministère de la Culture ce mardi. En tout, c’est treize grands acteurs du secteur de l’immobilier (dont BNP Paribas Real Estate, Eiffage Immobilier, ou encore Vinci Immobilier) ont signé une charte spécifique. Ces entreprises s’engagent à commander ou acquérir une œuvre d’art auprès d’un artiste pour tout programme d’immeuble à construire ou à rénover.

«Dans nos métiers, nous ne sommes pas a priori directement concerné par l’art. Pourtant, quand la ministre a parlé de ce projet, nous avons été conquis», explique avec enthousiasme Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers), avant que les différents promoteurs signent, chacun leur tour, la fameuse charte. «Ce rapprochement entre art et construction est symbolique. Il ne faut plus raisonner de façon manichéenne: opposer l’ancien au neuf, le propriétaire au locataire... Ce projet est à la fois visionnaire et passionnant», a-t-elle ajouté.
Un dispositif déployé sur l’ensemble du territoire

«En mobilisant ses directions régionales et centrales, mon ministère accompagnera ce dispositif voué à se déployer sur l’ensemble du territoire», a expliqué la ministre Fleur Pellerin, en citant l’architecte Walter Gropius, qui invitait déjà, dès 1919, ses contemporains à considérer à juste titre l’art comme partie intégrante de l’architecture... C’était il y a quasiment cent ans. Qu’y a-t-il exactement derrière le projet «1 immeuble, 1 œuvre», mis à part la volonté de donner au plus grand nombre la possibilité de vivre et/ou de travailler au contact d’une œuvre d’art?

Dans la droite ligne de la politique de soutien menée par la ministre Fleur Pellerin depuis plus d’un an en faveur de l’art contemporain, ce sont plus d’un millier d’œuvres qui seront créées ou acquises chaque année et exposées sur tout le territoire français. Des projets qui doivent provoquer un dialogue, susciter une sensibilité, en plus de favoriser la création contemporaine. Une création qui constitue «notre patrimoine de demain», selon les termes employés par le communiqué du ministère.

«Aujourd’hui l’art contemporain a un poids indiscutable. C’est un combat pour la création qui me tient très à cœur, à l’heure ou des artistes contemporains voient leurs œuvres saccagées en public», conclut Fleur Pellerin. Il convient de voir, désormais, comment ce projet novateur va être perçu par l’ensemble des Français.

http://immobilier.lefigaro.fr/article/f … 38a2bdc3c/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

Et moi je trouve ça très bien ! Ca égayera certaines copropriétés et brisera le "pur" bétonnage. Je pense aussi que ça valorisera les immeubles concernés. Et ça donnera du boulot à des artistes.

Il n'y a vraiment que des rabougris haineux pour s'opposer à ce genre de mesures qui ne font du mal à personne mais que du bien à ceux qui en bénéficieront.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

33

Re: Le vandalisme est de l'art

Oh oui, on demandera à Anish Kapoor de nous faire un petit vagin. Et à Damien Hirst des boyaux de bœuf.
Et pourquoi pas un homard vert à Jeff Koons et un pénis avec un prince albert à Paul McCarthy. Et puis on demandera aussi à quelques amis artistes inconnus subventionnés en mal de commandes de nous peindre les façades pour que ce soit festif. Et comme on est djeun et branché, on demandera l'aide de graffeurs et ça donnera ce genre de choses colorées et gaies :

http://www.unidivers.fr/wp-content/uploads/2015/09/mist-rennes-300x200.jpg

Chantons, dansons, peignons la vie !

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

34

Re: Le vandalisme est de l'art

« Le prétendu art contemporain participe pleinement de l’infantilisation du monde. Il est “méchant” au sens où un enfant peut, à l’occasion, être méchant : dans la mesure où il réclame en même temps le droit au biberon (aux subventions, à l’assistance de l’État, à la bénédiction veule de l’institution) et le droit de donner des coups de pied (le droit à la laideur, le droit à la hideur, le droit à l’anéantissement de la beauté et de l’idée même d’œuvre). Il n’y a plus aucune “transgression”, plus aucune “révolte” là-dedans : rien qu’une expansion obscène du fantasme de toute-puissance également infantile […] ». (Muray)

Le Figaro a écrit:

Peu de Shakespeare, beaucoup de Kebab pour Rodrigo Garcia

Rodrigo Garcia a présenté sa pièce Hamlet Kebab au multiplexe MK2. La performance théâtrale était retransmise en direct du Kebab Hayal à Aubervilliers.

NOUS Y ÉTIONS - Le très controversé dramaturge argentin a mis en scène Hamlet Kebab, une adaptation modernisée du drame shakespearien hier en direct d'un Kebab d'Aubervilliers. Une première dans sa carrière, qu'on lui souhaite d'être la dernière…

Une voiture bleue customisée surgit dans la nuit. C'est la Mort déguisée en costume d'Halloween qui vient se venger. Hamlet grimé en escrimeur maniaco-dépressif, et revisité par Rodrigo Garcia, promet quelque chose de pourri au royaume d'Aubervilliers.

D'emblée, le décor est halluciné. Filmé haché, saccadé, les séquences culinaires répondent aux scènes pornographiques et aux montages surréalistes. Loin des répliques poétiques et métaphysiques du drame shakespearien, Rodrigo Garcia a proposé hier en direct du Kebab Hayal d'Aubervilliers, un délire conceptuel qui repousse les limites de l'amateurisme.

Hamlet Kebab a fait salle comble lundi 7 mars. Dans le hall du cinéma de la bibliothèque François Mitterrand, qui retransmet en direct la pièce tournée à Aubervilliers, ils sont nombreux à se presser aux portes du multiplexe pour espérer assister à l'expérience unique de Rodrigo Garcia.

Connu du grand public pour ses performances provocantes et ses scènes explicites (il a notamment représenté des scènes de vomissement dans Golgota Picnic), le metteur en scène révulse autant qu'il fascine. «Je me demande ce qu'il va faire, cette fois-ci», trépigne une femme dans la file d'attente, un sourire au coin des lèvres.

Alors qu'une dizaine de spectateurs afflue encore quinze minutes après le début annoncé de la projection dans la salle bondée, les premières images de la pièce apparaissent soudain. Les spots s'éteignent, l'écran s'illumine. Et s'arrête. Le son est saturé, la vidéo de piètre qualité, bloquée sur le visage du cameraman. «Il y a apparemment un problème technique. Mais ça va redémarrer», intervient un homme, sûrement de la régie, sous les ricanements du public. Effet de style, prévu (?) par le metteur en scène, ce premier échec signera le début d'une longue pénitence de 1h30...

Assiette de salsifis

Une pièce de théâtre peut supporter toutes les trahisons, mais ne peut en aucun cas se permettre l'amateurisme. Si l'idée de vulgariser et de désacraliser Shakespeare semble à première vue intéressante, encore faut-il pouvoir se donner les moyens de la réaliser. Car, sous couvert d'avoir présenté une «performance» artistique, Rodrigo Garcia a surtout exposé à son public, une ébauche caricaturale et grotesque de la pièce shakespearienne. Un pastiche si parodique qu'il s'est lui-même caricaturé.

Dès l'ouverture de la pièce, les spectateurs hésitent. Faut-il rire du masque d'escrime que porte Hamlet comme Don Quichotte portait un carton en guise d'armure, ou réfléchir à la portée philosophique de cet accessoire? L'enchaînement pittoresque des scènes obscènes et absconses aura raison de la Raison. La séquence pomme de terre, le spliff (un joint géant) fumé dans les toilettes, l'épisode des Feux de l'amour en espagnol, ou le combat de catch... tout est sujet à rire. Y compris le dramatique «Être ou ne pas être», représenté à l'écran par un Hamlet, semble-t-il drogué, tournant la tête de gauche à droite au-dessus d'un plat de coquilles Saint-Jacques et d'une assiette de salsifis.

Une mauvaise pièce ennuyeuse

Véritable débauche théâtrale, Hamlet Kebab aligne tous les poncifs du mauvais scénario. Les envolées dix-septièmistes sont trempées de discours argotiques «Mon oncle, quel fils de p***», s'exclame l'un des personnages, tandis que les scènes de dialogues entre les acteurs sont récitées sans émotion entre deux plans de kebab. Vidées de leur sens et de leur poésie comme on vide un poisson. Incompréhensible au demeurant, l'intrigue est noyée dans un marasme de dilettantisme.

Car, au-delà de l'aspect technique, qui attente aux sens des spectateurs, Hamlet Kebab déroule une farce ubuesque où la diction incompréhensible des personnages rejoint à la perfection le jeu inexistant des acteurs.

Finalement, loin de proposer une performance théâtrale qui réunirait le «théâtre élitiste» d'un Shakespeare à celui d'un théâtre de Boulevard, Rodrigo Garcia a accouché d'une mauvaise pièce, ennuyeuse, qui sous-couvert d'être provocante, amusante, n'est en réalité qu'un kebab nauséabond. Sans frites ni salade.

http://www.lefigaro.fr/theatre/2016/03/ … garcia.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

35

Re: Le vandalisme est de l'art

On devrait ériger des statues à ces enfants turbulents.

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions … -euros.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

Tss. Les sculptures en Lego sont un art à part entière.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Le vandalisme est de l'art

172 commentaires pour cette info ! Quand même !
 
Commenter est devenu un art à part entière  tongue

Je demande à être nominée tongue

"Rédupliquer, c'est être ce qu'on dit." (S.Kierkegaard)

Re: Le vandalisme est de l'art

Broz a écrit:

Tss. Les sculptures en Lego sont un art à part entière.

Tout à fait:

http://www.sortiraparis.com/images/400/25769/133569-exposition-l-art-du-lego-a-la-porte-de-versailles-16.jpg
http://www.sortiraparis.com/images/400/25769/133567-exposition-l-art-du-lego-a-la-porte-de-versailles-14.jpg
http://www.sortiraparis.com/images/400/25769/133572-exposition-l-art-du-lego-a-la-porte-de-versailles-20.jpg

« "Jean-Marie Le Pen's racism {{citation needed}}" est quand même énorme. » (Free French)
« Tu as beau prendre de haut tout le monde ici » (FDL)

39

Re: Le vandalisme est de l'art

Le vandalisme peut être de l'art. Ou pas.
Mais je suis inquiet. Après avoir partagé un article de Libé, voilà que je suis d'accord avec Jack. Que se passe-t-il ?

Le Point a écrit:

Galerie Vivienne à Paris : Jack Lang y voit une "rénovation destructrice"
L'ancien ministre de François Mitterrand estime que le projet porte "atteinte à l'authenticité de son architecture patrimoniale précieuse".

Après les kiosques qui vont être modernisés, c'est un autre chantier qui fait polémique à Paris. Jack Lang dénonce la « rénovation destructrice » engagée dans la galerie Vivienne, un passage couvert emblématique de la capitale . Il estime qu'elle porte « atteinte à l'authenticité de son architecture patrimoniale précieuse ».

« Ce projet transfigure totalement et dénature profondément l'un des plus beaux sites culturels parisiens », écrit le président de l'Institut du monde arabe dans un courrier adressé à la ministre de la Culture, Audrey Azoulay. « Ce passage fameux de Paris est un lieu des plus rares et des plus uniques, véritable héritage vivant du XIXe siècle », souligne l'ancien ministre de la Culture de François Mitterrand, appelant la ministre à intervenir pour « mettre un terme » au chantier.
« Une faute grave »

Jack Lang déplore « le remplacement récent de la verrière » en verre cathédrale par « un verre de serre blanc et transparent, « une faute grave pour l'intégrité du lieu ». Il pointe « le non-respect du caractère pictural, de la cohérence des couleurs et de l'authenticité des matériaux ». Il « conjure » la ministre « d'intervenir auprès de l'architecte des bâtiments de France, ainsi que de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles), pour mettre fin « à une rénovation qui entérinera la disparition définitive d'un patrimoine protégé indispensable au charme et à l'identité de Paris ».

Interrogé, le ministère de la Culture n'avait pas réagi en fin de journée. Une pétition appelant à « préserver l'identité de la galerie Vivienne » a été lancée sur le site change.org. Paris possède un célèbre réseau de passages couverts, percés à travers les îlots d'immeubles et éclairés par des verrières. Ils ont été créés pour la plupart au XIXe siècle, le plus ancien datant de 1798 (passage du Caire). La galerie Vivienne, à proximité du Palais-Royal, datant de 1823, est l'une des plus remarquables avec la galerie Véro-Dodat et le passage du Grand-Cerf.

http://www.lepoint.fr/culture/galerie-v … 1732_3.php

Un bon récapitulatif, par l'excellente Tribune de l'art :

http://www.latribunedelart.com/la-galer … o-allemand

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Le vandalisme est de l'art

Tain, le foncier qu'on pourrait libérer en dynamitant tout ce luxe.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

41

Re: Le vandalisme est de l'art

Les ravages de l'art contemporain. Payés par vos impôts.

http://www.marneetgondoire.fr/parc-cult … n-859.html

http://www.marneetgondoire.fr/le-chatea … -1252.html

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)