151

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

A proprement parler, la découverte c'est que "certaines conditions d'expérience donnent une mesure de vitesse de neutrinos supérieure à la vitesse de la lumière". Il se peut que la découverte soit celle d'un artefact dans les conditions d'expérience qui rendent la mesure fausse.

Enfin, je ne sais pas qui a publié cet article, c'est presque du lyssenkisme, on croit rêver. On parle de "prudence" à propos des constantes de la physique. Ce n'est pas de la prudence, c'est que tout le système qu'on a bâti pour comprendre le monde s'effondre si on considère la vitesse de la lumière non pas comme l'absolu mais comme quelque chose de dépassable, c'est que dans chaque hypothèse de la physique quantique moderne il y a cette vitesse maximale.

152

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Un hoverboard qui marche, dieu existe

http://www.maxisciences.com/hoverboard/ … 17719.html

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

153

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Après les neutrinos qui vont plus vite que la lumière - ouvrant la voie à de possibles voyages dans le temps, passé comme présent -, voilà maintenant le surf de Marty déjà prêt.
Y'a pas à dire, Zemeckis était visionnaire.

154

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

*passé comme futur

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Le Monde a écrit:

Le vieillissement des cellules est réversible

LEMONDE.FR | 31.10.11 | 22h09   •  Mis à jour le 01.11.11 | 08h20

Des chercheurs français ont réussi à rajeunir des cellules, qu'elles appartiennent à des centenaires ou non.AFP/AFP
Pourra-t-on bientôt ralentir les effets du temps ? Des chercheurs français ont réussi à redonner leur jeunesse à des cellules de donneurs âgés de plus de 100 ans, en les reprogrammant au stade de cellules souches. Loin d'être anodine, leur découverte démontre que le processus du vieillissement est réversible.

Ces travaux sur la possibilité d'effacer les marques de vieillissement des cellules, publiés dans la revue spécialisée Genes & Development du 1er novembre, marquent une nouvelle étape vers la médecine régénérative pour corriger une pathologie, note Jean-Marc Lemaitre de l'Institut de génomique fonctionnelle de l'université de Montpellier et responsable de ces recherches. Autre débouché important : mieux comprendre le vieillissement et corriger ses aspects pathologiques, selon le chercheur de l'Inserm.

Les cellules âgées ont été reprogrammées in vitro en cellules souches pluripotentes [ayant plusieurs potentialités] et ont ainsi retrouvé leur jeunesse et les caractéristiques des cellules souches embryonnaires. Elles peuvent se différencier à nouveau en cellules de tous types (neurones, cellules cardiaques, de peau, de foie...) après la cure de "jouvence" concoctée par les chercheurs.

Depuis 2007, des chercheurs ont montré que l'on pouvait reprogrammer des cellules adultes humaines en cellules souches pluripotentes dont les propriétés sont similaires à celles des cellules souches embryonnaires. Cette reprogrammation à partir de cellules adultes évite les critiques sur l'utilisation de cellules souches d'embryons. Mais jusqu'alors, la reprogrammation de cellules adultes se heurtait à une limite, la sénescence, point ultime du vieillissement cellulaire. L'équipe de Jean-Marc Lemaitre vient de franchir cette limite.

LA RÉPARATION DES ORGANES EN LIGNE DE MIRE

Dasn la pratique, les chercheurs ont d'abord multiplié des cellules de la peau (fibroblastes) d'un donneur de 74 ans pour atteindre la sénescence caractérisée par l'arrêt de la prolifération des cellules. Ils ont ensuite procédé à la reprogrammation in vitro de ces cellules. Comme cela n'était pas possible avec la préparation classique à base de quatre facteurs génétiques (OCT4, SOX2, C MYC et KLF4), ils en ont ajouté deux autres (NANOG et LIN28). Grâce à ce nouveau "cocktail" de six ingrédients, les cellules sénescentes reprogrammées ont réacquis les caractéristiques de cellules souches pluripotentes de type embryonnaire, ne conservant aucune trace de leur vieillissement antérieur. "Les marqueurs de l'âge des cellules ont été effacés, et les cellules souches iPSC que nous avons obtenues peuvent produire des cellules fonctionnelles, de tous types avec une capacité de prolifération et une longévité accrues", explique Jean-Marc Lemaitre.

Les chercheurs ont ensuite testé leur cocktail sur des cellules plus âgées de 92, 94, 96 jusqu'à 101 ans, avec succès y compris sur les centenaires. "L'âge des cellules n'est définitivement pas une barrière à la reprogrammation", conclut-il. Ces travaux ouvrent la voie à terme à l'utilisation des cellules reprogrammées comme source idéale de cellules adultes tolérées par le système immunitaire, pour réparer des organes ou des tissus chez des patients âgés, ajoute le chercheur.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html

C'est une bonne nouvelle.
http://www.dr-rossarie-chirurgieesthetique.com/blog/wp-content/uploads/2010/08/brazil-chirurgie-esthetique2.jpg

« Hit me right in my white guilt »

156

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Découverte assez fantastique :

Le vieillissement est réversible

Par Europe1.fr avec AFP
Publié le 1 novembre 2011 à 09h33
Mis à jour le 1 novembre 2011 à 12h23
   

Des chercheurs ont réussi à donner une deuxième jeunesse à des cellules centenaires.     © MAXPPP
Des chercheurs français ont réussi à faire rajeunir des cellules de plus de cent ans.

Un petit miracle vient d’être accompli par des scientifiques français. Une équipe de chercheurs de l’université de Montpellier a réussi à prouver que le processus du vieillissement est réversible. Ils sont en effet parvenus à redonner leur jeunesse à des cellules âgées de plus de cent ans, en les reprogrammant au stade ce cellules souches. Une découverte qui pourrait permettre d’effacer plus facilement les marques de vieillissement, mais aussi de mieux comprendre et traiter ses aspects pathologiques.

Pour rajeunir les cellules, les scientifiques, dirigés par Jean-Marc Lemaitre, de l’Institut de génomique fonctionnelle, les ont reprogrammées in vitro en cellules souches pluripotentes, des cellules qui peuvent ensuite se différencier en plusieurs types de cellules. Elles ont ainsi retrouvé les caractéristiques des cellules souches embryonnaires.

Un cocktail de six facteurs génétiques

Les chercheurs savent transformer ces cellules depuis 2007. Mais l’équipe du Pr Lemaitre a découvert qu’il était possible de dépasser la limite de la sénescence, le point ultime du vieillissement cellulaire, caractérisé par l’arrêt de la prolifération des cellules. "Nous les avons en quelque sorte fait faire une marche arrière en les reprogrammant et en effaçant les marques du vieillissement", a expliqué Jean-Marc Lemaître sur Europe 1.

Pour ce faire, les chercheurs ont reprogrammé les cellules à l’aide d’un cocktail de six facteurs génétiques. Un tour de passe-passe qui permet à ces cellules de retrouver les caractéristiques de cellules souches dites pluripotentes, de type embryonnaire, et donc d’effacer au passage toute trace de vieillissement antérieur.

Pas de controverse sur les cellules souches

Ces cellules reprogrammées peuvent ensuite "produire des cellules fonctionnelles, de tous types avec une capacité de prolifération et une longévité accrue", décrypte Jean-Marc Lemaitre. D’abord testée sur des cellules de la peau d’un donneur de 74 ans, l’expérience a été reproduite sur des cellules de 92, 94, 96 et même 101 ans, avec succès.

L’une des applications possible pourrait être celle de la réparation des organes ou des tissus chez des personnes âgées. "On pourra dans le futur utiliser les cellules d’un patient atteint d’une pathologie du vieillissement, parfois invalidante, et pouvoir effacer ces marques du temps", a expliqué le Pr Jean-Marc Lemaitre. Avec un avantage non négligeable : cette reprogrammation, effectuée à partir de cellules adultes, évite toute controverse autour de l’utilisation de cellules souches d’embryons.

C'est assez fantastique en vérité, car cela laisserait penser que le vieillissement ne serait finalement pas un phénomène simplement lié au temps et à la dégradation qui l'accompagne, mais bien à une "auto-programmation génétique universelle" qu'il est possible de contrarier.


Drole de journée de la Toussaint : semi-krack boursier sur la remise en cause de l'accord par les grecs (le comble), remise en cause du processus de paix avec violences au PO et bisbilles à l'ONU sur la présence de la Palestine à l'UNESCO, et découverte génétique et médicale majeure.

Edit : tu m'as devancé.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Évidemment, il faudra mettre en place des politiques de natalité autoritaires. La terre sera divisée entre les immortels, jouisseurs et décadents, et les autres, éphémères, ne vivant que pour assurer notre satisfaction.

« Hit me right in my white guilt »

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Voilà un nouvel argument irrésistible pour convaincre une partie des dirigeants français et leurs électeurs de bien vouloir travailler jusqu'à 65/67ans pour financer notre système de retraite par répartition

spoiler

@ Fragrance : immortel et jouisseur ? j'aurais plutot dit éphémère et jouisseur vs immortel et blasé ?

Si vous avez construit des châteaux dans les nuages, votre travail n'est pas vain ; c'est là qu'ils doivent être. À présent, donnez-leurs des fondations!..

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Le Monde a écrit:

Bientôt le premier hamburger fabriqué avec des cellules souches

LEMONDE.FR avec AFP | 20.02.12 | 08h56   •  Mis à jour le 20.02.12 | 09h05

Le premier hamburger fait à partir de cellules souches bovines, encore dans les éprouvettes d'un laboratoire néerlandais, pourrait être prêt cet automne, une avancée qui pourrait bouleverser l'élevage, l'alimentation mondiale et bénéficier à l'environnement, affirment ses promoteurs.

Le docteur Mark Post, médecin de formation et patron du département de physiologie de l'université de Maastricht, aux Pays-Bas, prévoit de dévoiler ce hamburger en octobre, a-t-il déclaré en marge de la conférence annuelle de la Société américaine pour l'avancement de la science réunie ce week-end à Vancouver, au Canada.

Le coût de production de ce premier hamburger "expérimental" se monte à 250 000 euros, a précisé ce chercheur, ajoutant aussitôt que le second devrait être plus abordable, à 200 000 euros. Le projet de M. Post a été financé par un riche donateur qui souhaite rester anonyme, a-t-il dit, expliquant que ce dernier voulait "voir diminuer le nombre d'animaux de ferme abattus pour leur viande et réduire ainsi les émissions de gaz à effet de serre résultant de l'élevage".

Le docteur Mark Post, de l'université de Maastricht, aux Pays-Bas, souhaite "voir diminuer le nombre d'animaux de ferme abattus pour leur viande et réduire ainsi les émissions de gaz à effet de serre résultant de l'élevage".

Le docteur Mark Post, de l'université de Maastricht, aux Pays-Bas, souhaite "voir diminuer le nombre d'animaux de ferme abattus pour leur viande et réduire ainsi les émissions de gaz à effet de serre résultant de l'élevage".AFP/JUSTIN SULLIVAN

SÉRUM FŒTAL DE VEAU

"La production de viande devrait doubler d'ici 2050 pour répondre à la demande et mobilise déjà 70 % de nos terres agricoles", a estimé le Dr Post. L'élevage contribue au réchauffement climatique avec les émissions de méthane, un gaz vingt fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2), qui représente 18 % du total des émissions de gaz à effet de serre mondial.

Pour ce premier hamburger, M. Post a utilisé des cellules des muscles du squelette de bovins cultivés dans du sérum fœtal de veau. "Les tissus produits ont exactement la même structure que les originaux", a assuré ce scientifique, qui assure que la viande produite en laboratoire pourra être contrôlée pour présenter certaines qualités : contenir par exemple des niveaux élevés d'acides gras polyinsaturés (omega 3) bons pour la santé.

Cette technique peut aussi permettre de produire de la viande de tout animal, a précisé le chercheur, qui a lancé ce projet il y a six ans et espère voir le début d'une production à grande échelle dans les dix à vingt prochaines années.

[video (flash player not installed)]

http://www.lemonde.fr/planete/article/2 … _3244.html

« Hit me right in my white guilt »

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

*Fragrance* a écrit:
Le Monde a écrit:

Bientôt le premier hamburger fabriqué avec des cellules souches

Sera-t-il hallal?

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

161

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Un très bon documentaire sur les nanotechnologies :

http://www.agoravox.tv/actualites/techn … tion-33932

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Quelques liens et infos sur le rover martien curiosity

Curiosity pèse 899 kg à comparer aux 174 kg pour les rovers Spirit et Opportunity


ancien robot Opportunity
http://fr.wikipedia.org/wiki/Opportunity
en fait il y en avait 2. L'autre a marché quelques années mais ne marche plus et Opportunity marche encore après plus de 2000 jours martiens (sols) alors qu'il était fait pour marcher 90 jours martiens


[video (flash player not installed)]


vidéo animation géniale qui reproduit un peu ce qui s'est/va se passé/er

La même vidéo (un peu plus courte) avec des commentaires audio en anglais :

[video (flash player not installed)]


Curiosity marche avec un petit générateur nucléaire au plutonium (sans danger sauf au décollage de la fusée de la terre, qui s'est bien passé en novembre 2011) !
http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C … dioisotope


L'article de Wikipedia sur le Rover curiosity
http://en.wikipedia.org/wiki/Curiosity_rover
(en anglais)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mars_Science_Laboratory
(en français)

extraits de Wikipedia :
pendant la mission, il y a "10 jours de prévus pour permettre des mises à jour des logiciels." !

"Durant les 90 premiers jours les équipes humaines de la NASA travaillent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 !"


Si vous avez vu des émissions de télé (télées US, UK ou françaises) sur Curiosity ou entendu des émissions de radio, n'hésitez pas à les poster, merci.

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

émission de télé (C dans l'air) sur Mars Curiosity :
http://www.france5.fr/c-dans-l-air/scie … y-va-36762

164

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

La domination de l'Homme par le robot aura lieu avec l'aval de cinglés comme cette femme :

Le Monde a écrit:

"Donnons des droits aux robots"

Kate Darling n'aime pas torturer Pleo, un petit dinosaure robotique, mignon, du genre à n'avoir jamais fait de mal à une mouche. Pourtant, au cours de l'atelier que la chercheuse en propriété intellectuelle et en politique de l'innovation au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston organisait début février à Genève, lors de la conférence sur les nouvelles technologies Lift 13, elle a demandé aux participants de maltraiter la créature jusqu'à ce que mort s'ensuive. Le but était de sonder ensuite le ressenti de chacun. C'est du malaise provoqué chez elle par les mauvais traitements infligés au petit engin qu'est née sa réflexion sur le droit des robots.

Pour beaucoup, la question d'accorder des droits aux robots reste de la science-fiction. Pensez-vous que nous soyons déjà arrivés à un niveau technologique qui soulève ce genre de question ?
La loi est toujours très en retard sur la technologie, les deux domaines ne se parlent pas. Les gens qui développent ces technologies ne pensent pas aux implications légales et éthiques de leur travail. Je ne parle pas de robots futuristes qui seraient aussi intelligents que nous, mais de robots qui existent déjà.

Nous sommes toujours davantage entourés par une technologie qui interagit avec nous au niveau social, qui essaie de se "brancher" sur nos émotions. Cela va des jouets pour enfants aux robots de compagnie, comme ceux qui sont utilisés à des fins médicales ou dans des foyers pour personnes âgées. Ils vont devenir beaucoup plus sophistiqués, et il y a des questions qu'il faut que nous nous posions dès maintenant.

Lesquelles ?
Des études montrent que, bien que sachant que ces robots sont des objets, nous avons tendance à les traiter comme s'ils étaient vivants, en projetant des émotions sur eux et en créant des liens affectifs avec eux. On observe que les gens ont beaucoup plus de peine à éteindre ce type de robot que les autres. Cette technologie pourrait être utilisée de manière abusive. Si les compagnies exploitent cet attachement à des fins de marketing, par exemple.

La protection de la vie privée pourrait aussi être menacée. On peut imaginer que ces robots amènent leurs utilisateurs à divulguer des choses. Certaines personnes estiment que l'on devrait restreindre la recherche dans le domaine des technologies qui jouent avec nos émotions.

Et vous ?
Je ne crois pas que ce soit responsable. Cette technologie est utile pour beaucoup de choses, dans le domaine éducatif ou de la santé, notamment. Et puis : nous aimons nous attacher à ces robots, penser que leurs émotions sont réelles, que ce sont nos amis. De toute façon, je ne pense pas que ce serait possible, l'industrie du jouet a trop de pouvoir.

Quels droits devrions-nous donner à ces robots ?
Je pense que les projections que nous faisons sur les robots sociaux et les liens que nous créons avec eux pourraient nous amener à vouloir leur donner une forme de protection juridique. Je ne parle pas d'une sorte de droit à la vie, qu'on n'ait pas le droit de les éteindre, etc. Je parle plutôt de quelque chose comme les lois qui protègent les animaux. A eux non plus, on n'accorde pas le droit à la vie, mais on a édicté des lois pour les protéger contre la maltraitance. A mon avis, pas tant à cause de la douleur qu'ils peuvent ressentir qu'en raison de la réaction que leur douleur suscite chez nous.

Ce n'est pas pour rien que nous protégeons beaucoup plus les animaux que nous trouvons attachants ou auxquels nous pouvons nous identifier. Lorsque Pleo est sorti, des gens ont mis en ligne des vidéos où ils le torturaient : ils testaient ses limites. Les réactions ont été extrêmes, les internautes étaient bouleversés, bien que - comme moi-même d'ailleurs - ils sachent très bien qu'il s'agit d'un robot. Regarder cette chose se tordre de douleur provoque en nous des réactions qui vont bien au-delà de ce qu'il y a dans l'engin. D'où l'idée de donner aux robots des droits de "second ordre", dans le sens où ils ne leur sont pas vraiment inhérents. Ils existent plus pour notre bien et celui de la société.

Comment cela ?
La loi a tendance à réguler aussi notre comportement d'un point de vue éthique et à décourager des agissements qui peuvent se révéler nocifs dans un autre contexte. En décourageant la maltraitance des robots sociaux, on promeut des valeurs que l'on juge bonnes pour notre société, comme bien traiter toutes les choses et les tous êtres.

Si un enfant donne des coups de pied dans son jouet robotique, il le fera peut-être aussi à un chat ou à un autre enfant. Dans certains pays, lorsqu'un cas de maltraitance d'animaux est découvert, cela déclenche automatiquement une enquête sur d'éventuelles maltraitances envers les enfants. Parce que ce genre de comportement a tendance à se transférer.

Mais les animaux sont des êtres vivants, pas les robots.
Comment définit-on la vie ? Et pourquoi est-ce important ?

Est-ce que la réponse ne varie pas selon les cultures ?
En effet. Dans la tradition shintoïste japonaise, chaque objet a une âme. Et cela explique dans une certaine mesure pourquoi la culture japonaise accepte mieux les compagnons robotiques. Elle ne divise pas les choses entre "vivant" et "non-vivant", comme dans la culture occidentale.

Comment définit-on le périmètre ? Est-ce que mon toaster serait aussi protégé ?
La ligne de séparation sera de toute façon floue et arbitraire. Mais les systèmes légaux sont habitués à ça. Des études ont montré que ce qui suscite le plus de réaction émotionnelle chez nous sont les robots qui combinent plusieurs facteurs : ils doivent être incarnés, autonomes, et interagir socialement avec nous. On pourrait se baser là-dessus.

Il y a des gens qui sont attachés à leur voiture.
C'est vrai. Les militaires américains ont testé un robot qui désamorçait les mines. Il avait l'air d'une araignée géante, à six pattes. Chaque fois qu'il passait sur une mine, il en perdait une. Le colonel qui était en charge du projet l'a interrompu en arguant que c'était inhumain, qu'il ne pouvait pas supporter la vue de ce robot qui se traînait sur ses pattes restantes.

Cela montre que la ligne est floue, que l'on s'identifie même à des choses qui ne sont pas anthropomorphes. Le fait que ce robot ressemblait vaguement à un animal, même s'il n'avait pas été conçu pour, suffit. Et donc, lorsque c'est fait à dessein, cela va beaucoup plus loin.

Dans les films de science-fiction, les robots prennent le contrôle de la planète. Pensez-vous que si nous leur accordons des droits, ils nous en accorderont en retour ?

C'est mon plan (rires). Sérieusement, je pense que nous sommes très loin d'atteindre ce niveau technologique.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Ca me fait penser à un article du figaro sur 10 innovations arrivant dans les années à venir et porteuses de profonds bouleversements, notamment cette question de la robotique. Sans aller à faire de la fiction, je trouve quand même inquiétant certaines de ces évolutions ou du moins l'usage pouvant en être fait.

Concernant ton article FDL, certains vont beaucoup plus loin que cette femme et font preuve ouvertement d'eugénisme, rêvant de technologies permettant de modeler l'humain selon l'image qu'on en souhaite.

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Je ne vois pas pourquoi on refuserait des droits à une entité consciente. Surtout si elle est d'intelligence supérieure ou égale à la notre.

C'est typiquement occidental de voir l'intelligence artificielle comme une source de menace. Au Japon c'est presque toujours l'inverse (dans la vie comme dans la fiction).

« Hit me right in my white guilt »

167

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

C'est pour ça que la fin du monde viendra du Japon.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Godzilla a marché sur New-York. Ils n'en sont pas à leur coup d'essai, mais je leur fais confiance.
Une société qui se dirige vers une faible densité démographique et un recours massif à la technologie ne peut être foncièrement mauvaise.

« Hit me right in my white guilt »

169

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Balladur von Chirac a écrit:

C'est typiquement occidental de voir l'intelligence artificielle comme une source de menace. Au Japon c'est presque toujours l'inverse (dans la vie comme dans la fiction).

Eh bien, dans Tengen Toppa Gurren Lagann,

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Belle perspective pour les voyages spatiaux.


Dailymail a écrit:

Thriving since 1960, my garden in a bottle: Seedling sealed in its own ecosystem and watered just once in 53 years

    - David Latimer first planted his bottle garden in 1960 and last watered it in 1972 before tightly sealing it shut 'as an experiment'
    - The hardy spiderworts plant inside has grown to fill the 10-gallon container by surviving entirely on recycled air, nutrients and water
    - Gardeners' Question Time expert says it is 'a great example just how pioneering plants can be'


To look at this flourishing mass of plant life you’d think David Latimer was a green-fingered genius.

Truth be told, however, his bottle garden – now almost in its 53rd year – hasn’t taken up much of his time.

In fact, on the last occasion he watered it Ted Heath was Prime Minister and Richard Nixon was in the White House.


http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2013/01/24/article-2267504-17212EB3000005DC-781_634x663.jpg
Still going strong: Pensioner David Latimer from Cranleigh, Surrey, with his bottle garden that was first planted 53 years ago and has not been watered since 1972 - yet continues to thrive in its sealed environment

For the last 40 years it has been completely sealed from the outside world. But the indoor variety of spiderworts (or Tradescantia, to give the plant species its scientific Latin name) within has thrived, filling its globular bottle home with healthy foliage.

Yesterday Mr Latimer, 80, said: ‘It’s 6ft from a window so gets a bit of sunlight. It grows towards the light so it gets turned round every so often so it grows evenly.

‘Otherwise, it’s the definition of low-maintenance. I’ve never pruned it, it just seems to have grown to the limits of the bottle.’

The bottle garden has created its own miniature ecosystem. Despite being cut off from the outside world, because it is still absorbing light it can photosynthesise, the process by which plants convert sunlight into the energy they need to grow.
Lush: Just like any other plant, Mr Latimers's bottled specimen has survived and thrived using the cycle of photosynthesis despite being cut off from the outside world


HOW THE BOTTLE GARDEN GROWS

Bottle gardens work because their sealed space creates an entirely self-sufficient ecosystem in which plants can survive by using photosynthesis to recycle nutrients.

The only external input needed to keep the plant going is light, since this provides it with the energy it needs to create its own food and continue to grow.

Light shining on the leaves of the plant is absorbed by proteins containing chlorophylls (a green pigment).

Some of that light energy is stored in the form of adenosine triphosphate (ATP), a molecule that stores energy. The rest is used to remove electrons from the water being absorbed from the soil through the plant's roots.

These electrons then become 'free' - and are used in chemical reactions that convert carbon dioxide into carbohydrates, releasing oxygen.

This photosynthesis process is the opposite of the cellular respiration that occurs in other organisms, including humans, where carbohydrates containing energy react with oxygen to produce carbon dioxide, water, and release chemical energy.

But the eco-system also uses cellular respiration to break down decaying material shed by the plant. In this part of the process, bacteria inside the soil of the bottle garden absorbs the plant's waste oxygen and releasing carbon dioxide which the growing plant can reuse.

And, of course, at night, when there is no sunlight to drive photosynthesis, the plant will also use cellular respiration to keep itself alive by breaking down the stored nutrients.

Because the bottle garden is a closed environment, that means its water cycle is also a self-contained process.

The water in the bottle gets taken up by plants’ roots, is released into the air during transpiration, condenses down into the potting mixture, where the cycle begins again.

Photosynthesis creates oxygen and also puts more moisture in the air. The moisture builds up inside the bottle and ‘rains’ back down on the plant.

The leaves it drops rot at the bottom of the bottle, creating the carbon dioxide also needed for photosynthesis and nutrients which it absorbs through its roots.

It was Easter Sunday 1960 when Mr Latimer thought it would be fun to start a bottle garden ‘out of idle curiosity’.

He said: ‘At the time the chemical industry had changed to transporting things in plastic bottles so there were a lot of glass ones on the market.

‘Bottle gardens were a bit of a craze and I wanted to see what happened if you bunged the thing up.’

Into a cleaned out ten gallon carboy, or globular bottle, which once contained sulphuric acid, he poured some compost then carefully lowered in a seedling using a piece of wire.

He put in about a quarter of a pint of water. It was not until 1972 that he gave it another ‘drink’.

After that, he greased the bung so it wedged in tightly... and has not watered it since.

The bottle stands on display under the stairs in the hallway of his home in Cranleigh, Surrey, the same spot it has occupied for 27 years after he and his wife Gretchen moved from Lancashire when he retired as an electrical engineer.

It was revealed to the world when he took a photograph of it in to BBC Radio 4’s Gardeners’ Question Time and asked the panel of experts if it is ‘of scientific or horticultural interest’.

Garden designer and television presenter Chris Beardshaw said: ‘It’s a great example of the way in which a plant is able to recycle... It’s the perfect cycle of life.’

He added that this process is one reason why NASA was interested in taking plants into space.

‘Plants operate as very good scrubbers, taking out pollutants in the air, so that a space station can effectively become self-sustaining,’ he said. ‘This is a great example of just how pioneering plants are and how they will persist given the opportunity.

‘The only input to this whole process has been solar energy, that’s the thing it has needed to keep it going. Everything else, every other thing in there has been recycled. That’s fantastic.’

Organic gardener Bob Flowerdew was less enthusiastic.

‘It’s wonderful but not for me, thanks. I can’t see the point. I can’t smell it, I can’t eat it,’ he said. Mr Latimer agrees the bottle garden is ‘incredibly dull in that it doesn’t do anything’, but remains fascinated to see how long it will last.

He hopes to pass on the ‘experiment’ to his grown-up children after he is gone.

If they do not want it, he will leave it to the Royal Horticultural Society.

Read more: http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/ … z2LuzV3Ygg

« Hit me right in my white guilt »

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

La Tribune a écrit:

Le Japon a-t-il trouvé la ressource miracle pour son approvisionnement énergétique?

Romain Renier | 12/03/2013, 17:54

http://www.latribune.fr/getCrop.php?ID=6554401&ext=jpg&W=770&H=380&ptr=0
Le gaz extrait des fonds marins pourrait être l'une des clés de l'indépendance énergétique souhaitée par Tokyo dans les prochaines années - Copyright Reuters

Le Japon a annoncé mardi avoir extrait pour la première fois du gaz d'hydrate de méthane de ses fonds marins. L'archipel disposerait pour cent ans de réserves de ce gaz qui pourrait être l'une des clés pour faire face à sa facture énergétique galopante. Mais il faudra encore se montrer patient, car l'exploitation commerciale en quantité suffisante ne sera pas possible avant plusieurs dizaines d'années.


En plein débat sur le redémarrage de ses centrales nucléaires, deux ans quasi jour pour jour après le séisme qui a frappé le nord-est de l'archipel et causé la catastrophe de Fukushima, le Japon serait-il en passe de trouver une solution à son problème de facture énergétique galopante ? La question mérite d'être posée si l'on en croit l'annonce faite mardi par Tokyo.

Selon le ministre nippon de l'Industrie Toshimitsu Motegi, des chercheurs japonais ont réussi mardi à extraire des fonds sous-marins du gaz d'hydrate de méthane aussi appelé « glace qui brûle ». Il s'agit d'un pas important pour ce programme de recherche conduit par la Japan Oil, Gas & Metals National Corp (Jogmec) depuis une douzaine d'années. Cette ressource présentée par les experts comme révolutionnaire est encore plus compliquée à extraire que le gaz de schiste, plus connu en Europe. Pour l'heure, les chercheurs ont réussi à tirer le gaz pendant quatre heures d'affilée sans encombre.

Cent ans de consommation énergétique en réserve

Selon le ministère de l'Industrie japonais, le dépôt objet sur lesquelles on eu lieu les recherches et situé dans la fosse de Nankaï pourrait assurer jusqu'à dix ans de consommation énergétique de l'archipel. Toujours selon Tokyo, l'espace maritime japonais pris dans son ensemble recèlerait de quoi assurer l'approvisonnement pendant une centaine d'années. Une manne, et la clé de l'indépendance énergétique,  enjeu majeur pour un pays qui ne dispose de quasiment aucune ressources naturelles.

« Ce sont des estimations raisonnables, » commente Chris Besson, spécialiste Pétrole & Gaz à l'Agence internationale de l'énergie. « On sait qu'il y en a énormément dans le monde, notamment au Japon, qui dispose de fonds marins très profonds, là où on trouve l'hydrate de méthane,» explique-t-il. A terme, Chris Besson considère cette alternative aux énergies conventionnelles comme « très réaliste ».

La transition énergétique n'est pas pour demain

Mais avant de crier victoire, le Japon va devoir se montrer patient. « On est encore loin de savoir produire, on n'en est qu'au stade de la recherche et il n'existe pas de technologie industrielle », prévient le spécialiste de l'IEA. Selon Jogmec, la production commerciale devrait commencer à l'horizon 2016-2018. Pas de quoi remplacer les importations énergétiques toutefois. « Cela ne se fera pas du jour au lendemain », tempère Chris Besson. Le spécialiste considère en effet que la production commerciale d'hydrate de méthane sera significative à l'horizon 2030.

Reste de plus à accomplir les progrès technologiques nécessaires à la production massive et à trouver un modèle économique viable. Selon une étude réalisée par Jocmeg en 2007, la production d'hydrate de méthane pourrait revenir à 92 yens par mètre cube. Soit un peu plus de deux fois ce que coûte l'équivalent en gaz de pétrole liquéfié, ou GPL, au Japon.

http://www.latribune.fr/entreprises-fin … tique.html

« Hit me right in my white guilt »

172

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Mais il est effrayant, ce robot !

Destiné à être placé dans les vitrines des magasins, ce robot aux traits humains a l'étrange capacité de capter le regard des passants.

Quelle horreur...

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tec … ateurs.php

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Je suis pas vraiment d'accord mais j'ai trouvé ça assez rafraîchissant.

Sagalovitch a écrit:

Rosetta de malheur
                                                                                                                                                                                                      J’avoue avoir boycotté délibérément tout l’espèce de charivari organisé autour du bitonio répondant au doux nom de Rosetta, les péripéties de son harponnage plus ou moins réussi sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko ou la découverte ébaubie des premiers clichés envoyés par le cameraman de service perché là-haut dans l’immensité du cosmos.

M’eût-on donné la possibilité d’assister en direct à la séance de brushing de Mireille Mathieu que j’aurais montré le même égal désintérêt.

Évidemment étant aussi doué pour les sciences que Fleur Pellerin pour la littérature, affichant la même mine ahurie devant une équation du second degré que face au théorème de Pythagore, il m’est quelque peu difficile de me rendre bien compte des extraordinaires défis relevés par les savants afin de mener à bien leur périlleuse entreprise.

Certes, n’étant malgré les apparences que semi-débile, je devine qu’envoyer un bidule de cette espèce traverser en père peinard la Voie Lactée pour s’assurer de ne pas poser un lapin à une comète choisie d’avance et occupée à tracer son chemin parmi une forêt d’étoiles doit représenter un défi d’une difficulté inouïe à réussir.

Déjà que j’ai du mal à trouver ma porte d’embarquement lors d’une escale opérée dans une contrée étrangère, je n’ose imaginer les embûches rencontrées pour s’affranchir ainsi de telles contingences physiques et permettre ce mariage contre nature entre une sonde conçue par des hommes et une comète à l’origine indéterminée.

Pour autant, je suis l’un de ceux (le seul ?) qui pensent que les péripéties de l’univers doivent rester à tout jamais nimbées d’un halo d’incertitude et de mystère, qu’il n’appartient pas finalement au genre humain d’aller farfouiller dans les entrailles du cosmos afin de tenter par ricochet d’expliciter l’origine de la vie terrestre.

Ce qui revient à affirmer prosaïquement qu’il vaudrait mieux commencer par apprendre à soigner les hémorroïdes avant de songer à entamer des périples stratophériques.

D’avoir été capable de marcher sur la Lune ne m’a personnellement rien apporté si ce n’est que je trouve qu’elle a depuis perdu quelque peu de son charme, que sa capacité d’envoûtement a disparu, qu’elle n’interagit plus avec nous avec la même fascination qu’au temps où elle était encore cet astre inviolé, source de perpétuel émerveillement.

Je ne sais si je crois en Dieu mais je n’ai nulle envie qu’on vienne m’expliquer par le menu le mécanisme à l’œuvre dans le positionnement des planètes, l’ordonnancement de la vie extraterrestre ou l’infinie et merveilleuse complexité du système solaire.

Ou qu’on m’explicite que tout Sagalovitsch que je suis, je ne demeure que la résultante d’une lente évolution qui, à partir d’un hypothétique Big-Bang, a permis à un atome de se transformer en un bidule puis en un zboub avant d’émerger un beau matin sous la forme de mon très lointain ancêtre que je me permets de saluer ici bien bas.

Et je ne suis pas convaincu qu’à force de reculer ainsi un peu plus loin les limites du possible, on ne finisse pas par découvrir des vérités si implacables qu’elles mettraient en péril  l’extraordinaire fragilité de l’esprit humain, que confronté ainsi à des certitudes froides et indiscutables explicitant le pourquoi du comment, le cortex cérébral ne vacille alors dans le chaos et la folie.

Ce n’est pas parce que l’homme a la capacité de repousser encore et toujours les frontières de la connaissance qu’il doit nécessairement entreprendre à tout prix ce voyage sans s’inquiéter auparavant de ses conséquences toujours incertaines.

Je préfère rester pour toujours comme le personnage d’Yvonne dans Au-dessous du volcan de Malcolm Lowry qui regardant le ciel s’interroge de la sorte dans ce qui doit être l’un des passages les plus sublimes de la littérature universelle :

”Et la terre tournant inlassablement sur son axe tout en accomplissant ses révolutions autour du soleil, et le soleil tournant autour de la roue lumineuse de notre galaxie, et les indéfiniment innombrables galaxies tournant à l’infini en leurs révolutions, leurs majestueuses révolutions, tournant jusqu’à l’éternité et le voyage ininterrompu de la vie à travers toutes ces planètes, longtemps après qu’elle même serait morte, des hommes ne continueraient-ils pas à déchiffrer tous ces mondes du fond de leur ciel nocturne et aussi longtemps que la terre tournerait dans la suite de ces lointaines galaxies…indéfiniment ne se poseraient-ils pas la même sempiternelle et désespérante question : dans quel but ? Quelle force peut donc mouvoir ce sublime mécanisme céleste ?”

http://blog.slate.fr/sagalovitsch/2014/ … e-malheur/

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

A partir de là, pourquoi a t'on bêtement construit des bateaux pour explorer la Terre alors que nous avions déjà tant à faire sur notre petite parcelle de continent ?

Et je ne suis pas convaincu qu’à force de reculer ainsi un peu plus loin les limites du possible, on ne finisse pas par découvrir des vérités si implacables qu’elles mettraient en péril  l’extraordinaire fragilité de l’esprit humain, que confronté ainsi à des certitudes froides et indiscutables explicitant le pourquoi du comment, le cortex cérébral ne vacille alors dans le chaos et la folie.

Quelle phrase incroyable...

Rester ignorant y a que ça de vrai.

175

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Sagalovitsch... Cet individu me donne des envies de meurtre. J'ai beaucoup d'envies de meurtre mais alors celui-là, je le torturerais avec délectation avant de l'achever.
Ses billets, sur les questions de société notamment, sont d'une bêtise crasse. Pouah.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Ahah ce n'est pas très étonnant qu'il t'insupporte FDL. Mais en l'occurrence son billet a le mérite d'exprimer une opinion qui ne doit pas être si marginale que ça.

edit : ljubeta la question est moins de vouloir rester ignorant que de savoir quoi faire d'une telle connaissance. De manière très conformiste, je me range plutôt du côté du progrès et ça m'émoustille quand des grands mystères sont percés mais je peux comprendre que certains s'interrogent sur l'utilité de connaître l'origine de l'humanité, si tant est qu'on le découvre.

Last edited by Trèfle (14-11-2014 17:15:18)

"Je suis aussi perplexe qu'avant mais à un niveau beaucoup plus élevé."

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Trèfle a écrit:

Ahah ce n'est pas très étonnant qu'il t'insupporte FDL. Mais en l'occurrence son billet a le mérite d'exprimer une opinion qui ne doit pas être si marginale que ça.

Probablement une partie de ceux-là smile

http://www.museecreationniste.org/

178

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Trèfle a écrit:

Ou qu’on m’explicite que tout Sagalovitsch que je suis, je ne demeure que la résultante d’une lente évolution qui, à partir d’un hypothétique Big-Bang, a permis à un atome de se transformer en un bidule puis en un zboub avant d’émerger un beau matin sous la forme de mon très lointain ancêtre que je me permets de saluer ici bien bas.

Hélas bonhomme, tu es resté zboub.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

179

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

"Je suis bête, j'y comprends rien et je veux pas me fatiguer à essayer de comprendre, mais j'aime bien juger (avec mépris) du haut de ma haute crétinerie ceux qui ont donné leur vie à faire avancer la connaissance de l'humanité sur l'univers qui l'entoure. Parce que chez moi, on se méfie du progrès, et on considère que la connaissance est dangereuse, pourrait ennuyer nos bonnes vieilles certitudes et notre douce et agréable ignorance."

Quelle horreur.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

180

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Ceci dit il a le mérite d'avoir réussi à tous nous unir. Dans le mépris certes, mais quand même.
Finalement, on aurait tous des points communs ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

181

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Ceci dit il a le mérite d'avoir réussi à tous nous unir. Dans le mépris certes, mais quand même.
Finalement, on aurait tous des points communs ?

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

182

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Oh ben tu sais, devant un spectacle aussi assumé de bêtise crasse et d'ignorance auto-satisfaite, ce n'est pas très étonnant qu'il suscite des réactions unanimes de dégoût.
J'aurais aimé que d'autres crétins notoires comme Bruno Petit-Petit par exemple suscitassent une telle unanimité, car leur sottise ne passe pas inaperçue, mais apparemment, ce n'est pas le cas. Allez savoir pourquoi.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

183

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Ravi de voir que Hawking est d'accord avec moi.

Le Figaro - AFP a écrit:

Pour Hawking, l'intelligence artificielle "pourrait mettre fin à la race humaine"

L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, qui s'exprime par l'intermédiaire d'un ordinateur en raison d'une maladie, a averti que le développement de l'intelligence artificielle pourrait signifier la fin de l'humanité.

Dans un entretien avec la BBC, le scientifique a déclaré que ce type de technologie pouvait évoluer rapidement et dépasser l'humanité, un scénario comparable à celui des films "Terminator". "Les formes primitives d'intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine", a affirmé le professeur dans cet entretien.

"Une fois que les hommes auraient développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite", a-t-il déclaré. "Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés", a poursuivi Stephan Hawking, considéré comme un des plus brillants scientifiques vivants.

Atteint de la maladie de Charcot, autrement appelée sclérose latérale amyotrophique ou SLA, Stephen Hawking se déplace en fauteuil roulant et parle à l'aide d'un ordinateur.  Il reste en faveur des nouvelles technologies de communication et a déclaré avoir été un des premiers à être "connecté" aux débuts d'internet.

Stephan Hawking a déclaré qu'internet avait apporté à la fois des dangers et des bénéfices, citant un avertissement du nouveau chef de l'agence d'espionnage électronique britannique GCHQ, selon lequel internet était devenu un centre de commandement pour criminels et terroristes.

"Les entreprises d'internet doivent faire plus pour contrer la menace, mais la difficulté est de le faire sans sacrifier la liberté et la vie privée", a soutenu l'astrophysicien âgé de 72 ans. Stephen Hawking a annoncé mardi que son système de communication, amélioré par le groupe américain Intel, serait accessible gratuitement à la communauté scientifique en janvier 2015.

Tout en saluant les progrès, le scientifique a affirmé ne pas vouloir changer sa voix robotique, qui provient d'un synthétiseur conçu initialement pour un service d'annuaire téléphonique.  "Cette voix était très claire bien qu'un peu robotique. Elle est devenue mon signe distinctif et je ne la changerais pas pour une voix plus naturelle avec un accent britannique", a-t-il dit à la BBC.

"Apparemment les enfants qui ont besoin d'une voix synthétique en veulent une comme la mienne".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

184

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Vous avez trop joué à Mass Effect.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

185

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

philae s'est réveillée !

Re: Actualités scientifiques, spatiales et robotiques

Arrêtez les blagues sur les blondes: elles ont 103,2 de QI

Les blonds ont des résultats aux tests de QI légèrement supérieurs aux autres, selon une étude de l’université d’Ohio parue dans la revue [_]Economics Bulletin[_] et repérée par le site Newser.

http://www.slate.fr/story/115811/blonde … elligentes

« gnagnagnagna » (FDL)
« gnagnagna google gnagnagna » (Pierre-L)