Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Merde j'avais écrit un super truc en réponse à ton post sabaidee et ça ne l'a pas pris, tant pis un peu la flemme de recommencer, je reviens juste là dessus :

sabaidee a écrit:

Que représente l'imam de Drancy dans l'islam de France, est-il majoritaire ou non? N'est-ce pas l'UOIF (apparenté aux frères musulmans) qui est majoritaire au CFCM? La plupart des institutions musulmanes n'ont-elles pas accompagné leur condamnation de l'attentat contre charlie hebdo d'un "mais"?

Effectivement c'est bien l'UOIF qui est majoritaire au CFCM (une institutionnalisation de ce groupuscule favorisée par Sarkozy, alors ministre de l'intérieur, au passage !). C'est d'ailleurs l'UOIF qui organise ce qu'on pourrait nommer le "salon de l'islam" où interviennent toute sorte de prêcheurs plus ou moins respectables. La tribune de Boniface fait écho au sujet de la représentativité de l'imam de Drancy. Est il représentatif de la majorité des musulmans ? Très sincèrement, je pense aujourd'hui que les musulmans de France se répartissent en 3 catégories. Dans les deux premières, à proportion à peu près égales, se trouvent selon moi les musulmans modérés, en accord avec l'imam de Drancy, et ceux peut être un peu moins modérés car associant islam et politique (plus sous la ligne de l'UOIF). Enfin, la troisième catégorie concerne les radicaux. Bien sûr tout ceci n'est qu'une impression d'après les écrits ou documents que j'ai eu à ma connaissance, je n'ai pas de chiffre pour étayer cette impression dont bien évidement il est tout à fait possible que je me trompe.

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

"l'imam de Drancy", anciennement surveillé par la DST et les RG était l'invité des Matins de France Culture ce lundi matin accompagné de Jeannette Bougrab et de son bébé (sic).

253

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Le bébé devait être, des trois, celui qui avait le plus de choses intéressantes à dire.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

On l'a pas mal entendu à la radio en effet.

Il a 18 mois.

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

http://www.bladi.net/familles-espagnole … maroc.html

Le Maroc pourrait très prochainement trouver un terrain d’entente avec l’Espagne au sujet des adoptions d’orphelins marocains par des familles espagnoles. Un système, permettant de contrôler si les conditions de la "Kafala" sont respectées par les parents adoptifs, devrait être mis en place, d’après une déclaration de Saâdedine El Othmani, ministre des Affaires étrangères, à Europa Press.


Le but est de veiller à ce que l’enfant adopté par Kafala, ne soit pas converti au christianisme et garde son nom de naissance jusqu’à sa majorité.

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Qui parle d'aveuglement?
http://www.republicain-lorrain.fr/meurt … s-son-fils
« Au début de notre histoire, on sortait tous les week-ends, en discothèque comme les autres… Il était fier de moi, moi de lui ». Et puis, en quelques mois, il a versé dans la religion, s’est radicalisé. « Il s’est laissé pousser la barbe, s’est mis à porter une djellaba, passait ses journées à la Mosquée pour prier. A la maison, la musique et les photos étaient interdites ». Jennifer refuse de porter le voile, de cesser son activité professionnelle – à l’époque elle est courtier.

Les disputes se multiplient. Le couple se sépare puis se retrouve quelques mois avant juin. « Avec le recul, je pense que c’était une manœuvre pour préparer l’enlèvement de Rhani ». Le père du bambin refuse aujourd’hui de lui adresser la parole. « Au début, il m’envoyait des SMS pour que je le rejoigne. La condition pour revoir mon fils. Il m’a expliqué qu’il était parti pour protéger Rhani de la France et du mal qu’elle représente ». Jennifer ne comprend pas. « Jamel est français… ».

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

La communauté musulmane de Staffordshire, au Royaume-Uni a organisé dans un centre culturel une exposition sur l’islam afin de lutter contre les préjugés qui ternissent l’image de cette religion.

L’exposition a duré deux jours, et a reçu de nombreux visiteurs de divers horizons. A travers cet évènement, qui a débuté lundi 25 février, les visiteurs pouvaient visionner des films projetés, trouver des stands pour échanger et discuter, écouter des personnes qui expliquent l’islam, et débattre avec elles. Enfin, ils pouvaient aussi savourer des plats orientaux, et tenter l’expérience de la henné sur les mains.

Les associations musulmanes locales à l’origine de cette initiative ont été satisfaites du succès obtenu par l’exposition. Ils espèrent que les idées sur l’islam seront plus claires, et correctes.

L’islamophobie et la xénophobie résultent souvent de l’ignorance de la personne. Ainsi, expliquer aux personnes ce qu’est l’islam est une clé pour le bien vivre ensemble et le respect des croyances.

C’est une initiative louable qui montre que les citoyens musulmans, du monde entier doivent poursuivre la sensibilisation. Des efforts nécessaires à l’heure où les médias, et où certains propos de personnalités politiques véhiculent une image totalement biaisée de l’islam.

Source: http://www.ajib.fr/2013/02/royaume-uni- … er-lislam/

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

gustave a écrit:

Qui parle d'aveuglement?
http://www.republicain-lorrain.fr/meurt … s-son-fils
« Au début de notre histoire, on sortait tous les week-ends, en discothèque comme les autres… Il était fier de moi, moi de lui ». Et puis, en quelques mois, il a versé dans la religion, s’est radicalisé. « Il s’est laissé pousser la barbe, s’est mis à porter une djellaba, passait ses journées à la Mosquée pour prier. A la maison, la musique et les photos étaient interdites ». Jennifer refuse de porter le voile, de cesser son activité professionnelle – à l’époque elle est courtier.

Les disputes se multiplient. Le couple se sépare puis se retrouve quelques mois avant juin. « Avec le recul, je pense que c’était une manœuvre pour préparer l’enlèvement de Rhani ». Le père du bambin refuse aujourd’hui de lui adresser la parole. « Au début, il m’envoyait des SMS pour que je le rejoigne. La condition pour revoir mon fils. Il m’a expliqué qu’il était parti pour protéger Rhani de la France et du mal qu’elle représente ». Jennifer ne comprend pas. « Jamel est français… ».

Je ne comprends pas où tu veux en venir. C'est une histoire hélas banale d'enlèvement d'enfant, une pratique dont son victimes les mères dont tu n'avais jamais parlé jusqu'ici, jusqu'à ce que tu puisses en rejeter la faute sur un musulman. Pas de chance pour toi, ce musulman est français donc tu ne peux pas incriminer lezimmigrés!

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

gustave a écrit:

http://www.bladi.net/familles-espagnole … maroc.html

Le Maroc pourrait très prochainement trouver un terrain d’entente avec l’Espagne au sujet des adoptions d’orphelins marocains par des familles espagnoles. Un système, permettant de contrôler si les conditions de la "Kafala" sont respectées par les parents adoptifs, devrait être mis en place, d’après une déclaration de Saâdedine El Othmani, ministre des Affaires étrangères, à Europa Press.


Le but est de veiller à ce que l’enfant adopté par Kafala, ne soit pas converti au christianisme et garde son nom de naissance jusqu’à sa majorité.

C'est clair: un mauvais coup pour ta fièvre missionnaire  hmm

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Un groupe d’adolescents de Pignan (Hérault) ont visité cette semaine la mosquée de La Paillade à Montpellier. L'imam les a reçu et leur a expliqué les principales lignes directrices de la religion musulmane. La discussion s'est déroulée dans un grand esprit d'ouverture.

Une initiative due a un animateur pastoral qui après cette visite dans ce lieu de culte musulman amènera ses jeunes visiter une synagogue et rencontrer un rabbin ainsi qu'une église et son curé.

Un beau geste œcuménique en ces temps de  tension et d'intégrisme.

(source Midi Libre)

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

261

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Sondage sur l'image des différentes communautés religieuses vues par les 18-24 ans. Sans surprise, l'islam est antipathique pour un tiers des sondés.
Les commentaires d'Eric Vinson me laissent perplexe

http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/ac … stes-2010/

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Intéressant de voir qu'au départ, l'étude ne porte pas sur les musulmans.

http://www.opinion-way.com/pdf/image_et … i_2013.pdf

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Comme vous le savez, nous sommes actuellement en plein ramadan. C'est le moment pour certains (qui connaissent déjà l'islam) de faire la fête (uniquement en FIN de journée hein) et pour d'autres (sabaidee & co) une opportunité pour approcher sérieusement cette religion, à une période de l'année où les amalgames vont bon train: je vous dis pas les conneries que je viens de lire sur les échauffourrées de Trappes par exemple.

Une chose est sûre: rien ne vaut le contact direct avec les premiers concernés, les musulmans, car les médias traditionnels ne sont pas fiables et l'islam suscite encore beaucoup d'incompréhension, notamment pendant le mois du ramadan qui voit redoubler les clichés et les rumeurs malveillantes. Je vous conseille de lire cet article qui montre bien la problématique: http://www.lanouvellerepublique.fr/Fran … be-1388879
Cet article est très bien vu, malheureusement l'actualité lui donne raison comme le montre ces deux liens: http://vigilanceliberte.canalblog.com/a … 86560.html http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog … nera-.html (PS - je ne cautionne absolument pas ces sites mais je les cite exceptionnellement parce que les sites d'origine ne sont plus accessibles) Ces rumeurs ressurgissent périodiquement, voilà des exemples plus anciens: http://www.lyonmag.com/article/18142/un … u-ramadan- http://www.lepoint.fr/societe/agresse-p … 824_23.php Et sans parler de l'épisode nauséabond des pains au chocolat...

Point commun de toutes ces rumeurs ? Déjà, jamais une source n'est donnée: le journaliste remise la déonthologie au placard et répète ce qu'il a entendu "from a friend of a friend" et il présente ça comme un scoop alors que, comme je l'ai montré, c'est la même trame qui ressurgit chaque année avec des détails nouveaux ajoutés à chaque fois (cf le modèle d'Allport&Postman). Les thèmes que soulèvent à chaque fois la rumeur sont eux aussi classiques: ils partent d' un substrat (ici la peur de l'étranger qui est un musulman, au Moyen Age ça aurait été un marginal comme un charbonnier ou l'un des premiers tsiganes d'Europe par exemple) et ils y ajoutent un élément contextuel qui est révélateur, pas du tout de l'islam, mais qui en miroir renvoie les préoccupations de la société d'accueil. Or à quoi s'intéresse-t-on en France? à la bouffe bien sûr, donc TOUTES ces tumeurs tournent autour d'un élément alimentaire, généralement le porc (élément traditionnel de la cuisine française) qui est opposé, dans un jeu d'oppositions, à un ennemi fantasmatique: la nourriture halal, qui est sensée représenter la quintessence de l'islam, donc de l'inconnu, donc de l'ennemi! Si vous traversez l'Atlantique pour aller dans les communautés de rednecks aux USA, vous y trouverez les mêmes histoires mais où l'argent remplacera la nourriture dans les rumeurs françaises. Si vous allez en Angleterre, exactement les mêmes rumeurs seront adaptées pour reprocher aux musulmans leur manque de bonnes manières bourgeoises ou aristocratiques.

Je le répète: rien ne vaut le contact direct avec les populations que vous voulez découvrir! Le meilleur endroit reste évidemment les alentours de la mosquée, mais notoirement en nombre insuffisant en France. Par contre si vous habitez dans un quartier populaire, vous verrez dans la journée des tables se dresser devant les commerces, pour préparer l'iftahr le soir. Si vous surmontez vos appréhensions et que vous montrez sincèrement un intérêt pour leur culture, vous arriverez sûrement à engager le contact avec les musulmans qui sont présents, avec un peu de chance vous pouvez même être invités dans un foyer le soir même!

Ramadan mabrouk!

Last edited by antifaf (24-07-2013 02:40:08)

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

264

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

L'islam: une religion incomprise ?

Nada, 11 ans : «Plutôt mourir que d'être mariée de force»
Depuis quelques jours, sa vidéo cartonne sur Youtube. Dans un monologue surprenant de maturité, Nada, une Yéménite de 11 ans, explique avoir fui ses parents pour échapper à une union arrangée.
Dans un vibrant plaidoyer, Nada al-Ahdal dénonce la tradition, courante, du mariage imposé sur les enfants au Yémen. «Qu'en est-il de l'innocence des enfants? Quel mal ont-ils fait pour être mariés de force? Moi, j'ai réussi à trouver une solution à mon problème, mais d'autres enfants innocents n'ont pas pu y échapper. Ceux-là risquent de mourir ou se suicider.» Une option qu'elle déclare envisager sérieusement. «Je préfère mourir plutôt que d'être mariée de force!» s'exclame-t-elle, émue.
Traumatisée par la mort de sa tante, qui s'est immolée à 14 ans après avoir été mariée de force, Nada a quitté le domicile de ses parents après avoir appris qu'ils se préparaient à la fiancer. Venant d'une famille pauvre de 8 enfants, elle avait été confiée à son oncle à l'âge de trois ans. Nada a grandi avec lui et sa grand-mère dans la ville d'Al Hudaydah, à 250 km environ à l'ouest de la capitale Sana'a. Non voilée, elle y prend des cours de chant, passe une enfance qui semble heureuse. Mais récemment, le départ de son oncle pour Sana'a l'a contrainte à rentrer chez ses parents. C'est alors qu'elle les entend discuter de son futur mariage.
«Ils ont tué nos rêves!»

Dans la vidéo, elle dit: «je me suis enfuie chez mon oncle, mais il n'était pas chez lui. Donc j'ai appelé Abd Al-Jabbar pour qu'il vienne me chercher». Cet homme est son ancien professeur de chant, qui aurait tourné la vidéo et l'aurait postée sur Internet début juillet pour contrer les accusations de la mère de Nada, selon laquelle son oncle aurait kidnappé la petite fille.
«Ce n'était pas la première fois que les parents de Nada voulait la fiancer, et son oncle avait réussi à décourager son premier prétendant», explique Hind Al Eryiani, journaliste et activiste yéménite, qui a couvert l'histoire de Nada pour le site d'information libanais NOW.
«Ensuite, mon oncle est venu me chercher», continue Nada. «J'ai déposé plainte contre ma mère à la police. Je leur ai dit que j'ai 11 ans, et qu'elle veut me marier de force. Je n'aurais pas eu de vie, ou d'éducation. N'ont-ils donc aucune compassion?..Ils ont tué nos rêves. Ils ont tué tout ce qui était à l'intérieur de nous!» martèle la petite fille.
Réfugiée dans un centre d'hébergement pour femmes

Depuis qu'elle a été traduite en anglais par l'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI) le 21 juillet, la vidéo a été vue plus de 6 millions de fois. MEMRI est basé aux Etats-Unis, et a été fondé par un ancien colonel des services secrets israélien. L'institut a été critiqué pour ses traductions à caractère politique dans le passé, notamment par le Guardian, mais il semble que la traduction dans ce cas-ci soit exacte.
Aujourd'hui, Nada a trouvé refuge auprès de l'Union des femmes yéménites. «J'ai demandé à ses parents de signer un attestation certifiant qu'ils ne la marieront pas de force», explique Ramzia Al Eriyani, présidente de l'Union des femmes yéménites. «Son père a accepté, mais sa mère refuse toujours. Elle a dit que Nada est sa fille, et qu'elle peut faire ce qu'elle veut d'elle.»
La petite fille continuera à être hébergée par l'Union des femmes yéménites tant que sa mère refuse de signer cette attestation. «Si son oncle déménage à Sana'a avec sa grand-mère, Nada peut aller vivre avec eux, et j'enverrais une assistante sociale pour vérifier que tout va bien» ajoute Ramzia Al Eriyani.
«Il y a beaucoup de Nada au Yémen»

Après avoir parlé à Nada à plusieurs reprises, celle-ci se dit impressionnée par la petite fille. «C'est une fille très intelligente, très bien. Elle m'a dit plusieurs fois, en pleurs, qu'elle se suiciderait si nous la renvoyons chez ses parents. Mais malheureusement, il y a beaucoup de Nada au Yémen. Son cas n'est pas isolé. Rien que cette semaine, j'ai accueillit deux petites filles de 10 ans qui allaient être mariées de force».
Au Yémen, il n'existe pas de minimum légal pour le mariage. En moyenne, 14 % des filles sont mariées avant l'âge de 15 ans, et 52 % avant leur majorité. Dans les régions les plus reculées, elles sont parfois mariées dès l'âge de 11 ans, dénonce ce rapport de Human Rights Watch.
En 2011, un projet de loi était examiné au Parlement qui aurait fixé l'âge minimum du mariage des femmes à 17 ans, et pour les hommes à la majorité. Il a été abandonné, les islamistes et conservateurs s'opposant à ce qu'il soit assorti de sanctions. Hind Al Eriyani se dit confiante que la loi sera bientôt votée. «Aujourd'hui, avec la conférence de dialogue national, le sujet est à nouveau sur la table», explique-t-elle. Porté par le Printemps Arabe, le pays a traversé une grave crise politique en 2011, qui a signée la fin du règne du président Ali Abdallah Saleh.

Ramadan mabrouk!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Troll.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

buko a écrit:

Depuis qu'elle a été traduite en anglais par l'Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI) le 21 juillet, la vidéo a été vue plus de 6 millions de fois. MEMRI est basé aux Etats-Unis, et a été fondé par un ancien colonel des services secrets israélien.

http://rlv.zcache.com/rotfl_post_cards-raec095f3330e4912bf7a0a9f22ef97b4_vgbaq_8byvr_512.jpg?bg=0xffffff

Ramadan mabrouk!

Et ne détourne pas des formules dont tu ignores le sens.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Tu peux peut être te donner la peine d'argumenter un minimum, surtout que le sujet s'y prête plutôt bien. La question qui se pose est celle du lien entre l'Islam et ce genre de pratiques. Dans l'article il n'est pas vraiment évoqué, on nous explique juste que les islamistes conservateurs au pouvoir se sont opposé à un projet de loi sur l'age minimum.

Il me semble, je peux me tromper, que les femmes qui sont membres de l'Union des femmes yéménites sont majoritairement musulmanes. Elles ne perçoivent donc apparemment pas la pratique de leur religion comme légitimant des mariages arrangés de petites filles. Cette pratique se retrouve par ailleurs dans d'autres traditions, dans le Nord de l'Inde par exemple. Elle y touche des populations majoritairement hindoues.

Très franchement je ne pense pas être assez calé sur le sujet pour affirmer ou infirmer le fait que l'Islam, en tant que religion, serait responsable des mariages forcés de petites filles. Je ne suis même pas certain que cette phrase ait un sens. En revanche, je suis certain que la valeur ajoutée d'un article peu documenté auquel on ajoute une phrase copy/paste de Fdesouche est nulle.

Ramdan Mubarak à toi aussi @Buko

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

@barney, je suis plutôt d'accord avec toi mais il faut avoir conscience que ton analyse se prête à des récupérations comme je l'ai déjà signalé.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

@barney, je suis plutôt d'accord avec toi mais il faut avoir conscience que ton analyse se prête à des récupérations comme je l'ai déjà signalé.

Dans l'absolu, n'importe quel propos peut être déformé. Merci de m'avoir redirigé vers le post de Broz, il explique assez bien ce que je voulais dire.

En revanche, je pense qu'il est tout à fait nécessaire de dire que certaines pratiques traditionnelles de différents pays/régions africaines ne respectent pas la loi de la République : c'est un fait. Ces traditions n'ont juste pas leur place en France. D'ailleurs en France la pratique de l'Islam n'a jamais justifié ni la polygamie, ni l'excision, etc.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Pourquoi est-ce que tu écris: "pays/régions africaines"? Stigmatiser des populations, selon leur pays ou leur région d'origine, ne vaut pas mieux que de s'attaquer à une religion. D'ailleurs les islamophobes et les auteurs de propos dépréciatifs sur les africains sont souvent les mêmes personnes.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

Pourquoi est-ce que tu écris: "pays/régions africaines"? Stigmatiser des populations, selon leur pays ou leur région d'origine, ne vaut pas mieux que de s'attaquer à une religion. D'ailleurs les islamophobes et les auteurs de propos dépréciatifs sur les africains sont souvent les mêmes personnes.

Pourquoi est-ce que j'écris "pays/régions africaines" ? Parce que dans certaines régions du continent africain (je sais on ne peut pas faire plus flou, et on pourrait parler d'autres endroits évidemment) des pratiques telles que l'excision sont perpétuées par tradition, je ne pense pas l'inventer. Je ne stigmatise aucune population en disant cela, et encore moins les personnes qui ont cette origine et qui vivent en France en respectant la loi. Je ne vois pas ce qui te choque.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Chiffres pour appuyer tes propos. Je ne m'avance pas plus sur ce sujet, que je ne maitrise pas assez.

BFM International a écrit:

La mutilation génitale féminine est pratiquée dans au moins 28 pays africains et quelques pays d’Asie et du Proche Orient. Avec 98% des femmes entre 15 et 49 ans qui ont été excisées, la Somalie est le pays où cette pratique est la plus répandue dans le monde. Viennent ensuite la Guinée avec 96%, Djibouti avec 93%, puis l'Egypte avec 91%.

En revanche, au Kenya et en Tanzanie, "les femmes âgées de 45 à 49 ans sont trois fois plus susceptibles d'avoir été excisées que les filles entre 15 et 19 ans", souligne l'Unicef. Au Ghana, 60% des femmes de 40 ans et plus ont subi une excision, contre 16% pour les adolescentes

http://www.bfmtv.com/international/lexc … 66092.html

273

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Barney a écrit:

Tu peux peut être te donner la peine d'argumenter un minimum, surtout que le sujet s'y prête plutôt bien. La question qui se pose est celle du lien entre l'Islam et ce genre de pratiques. Dans l'article il n'est pas vraiment évoqué, on nous explique juste que les islamistes conservateurs au pouvoir se sont opposé à un projet de loi sur l'age minimum.

Il me semble, je peux me tromper, que les femmes qui sont membres de l'Union des femmes yéménites sont majoritairement musulmanes. Elles ne perçoivent donc apparemment pas la pratique de leur religion comme légitimant des mariages arrangés de petites filles. Cette pratique se retrouve par ailleurs dans d'autres traditions, dans le Nord de l'Inde par exemple. Elle y touche des populations majoritairement hindoues.
Elles sont moderees, et s'opposent a une vision rigoriste de l'islam qui justifie cette pratique.

Très franchement je ne pense pas être assez calé sur le sujet pour affirmer ou infirmer le fait que l'Islam, en tant que religion, serait responsable des mariages forcés de petites filles. Je ne suis même pas certain que cette phrase ait un sens. En revanche, je suis certain que la valeur ajoutée d'un article peu documenté auquel on ajoute une phrase copy/paste de Fdesouche est nulle.

Ramdan Mubarak à toi aussi @Buko

Ca vient du Figaro. Mais c'est vrai que c'est aussi d'etreme droate et islamophobe donc ca revient au meme.

Barney a écrit:

Ces traditions n'ont juste pas leur place en France. D'ailleurs en France la pratique de l'Islam n'a jamais justifié ni la polygamie, ni l'excision, etc.

On retrouve la pratique de l'excision dans des zones geographiques aussi eloignees et differentes culturellement que le Yemen, l'Egypte ou le Mali, qui n'ont en commun que l'islam, et non de supposees ''traditions villageoises''. C'est bel et bien la religion qui justifie cette pratique barbare qu'on observe dans beaucoup de pays Africains. Les textes auxquels se referent les partisans de l'excision en font un equivalent de la circoncision masculine et un honneur pour les femmes: Muhammad said: "Circumcision is sunnah for men and makrumah for women." (Al- Sukkari 1988: 59)  Son application fait certes debat au sein du monde musulman, mais c'est bien la loi islamique qui la prescrit le cas echeant.
Apres tu pourras toujours associer la diffusion d'une religion avec l'exportation de pratiques culturelles qui lui preexistaient localement, le fait est que ces pratiques sont bel et bien en application au nom de l'islam. Un peu facile de toujours renvoyer l'islam a un culte desincarne sans le considerer dans sa pratique reelle.

Et contrairement a ce que tu l'affirmes la polygamie, les mariage forces et surtout l'excision sont des choses qui s'observent encore et toujours en France au nom de l'islam en 2013, pas seulement chez les salafistes d'ailleurs, et crois-moi je parle en connaissance de cause, connaissant personnellement des personnes qui ont subit les affres de ces mutilations genitales.

274

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

Je le répète: rien ne vaut le contact direct avec les populations que vous voulez découvrir! Le meilleur endroit reste évidemment les alentours de la mosquée, mais notoirement en nombre insuffisant en France. Par contre si vous habitez dans un quartier populaire, vous verrez dans la journée des tables se dresser devant les commerces, pour préparer l'iftahr le soir. Si vous surmontez vos appréhensions et que vous montrez sincèrement un intérêt pour leur culture, vous arriverez sûrement à engager le contact avec les musulmans qui sont présents, avec un peu de chance vous pouvez même être invités dans un foyer le soir même!

Ramadan mabrouk!

http://img.photobucket.com/albums/v156/equationoftime/dhimmi.jpg

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

buko a écrit:

Ca vient du Figaro. Mais c'est vrai que c'est aussi d'etreme droate et islamophobe donc ca revient au meme.

Complètement hors-sujet.

On retrouve la pratique de l'excision dans des zones geographiques aussi eloignees et differentes culturellement que le Yemen, l'Egypte ou le Mali, qui n'ont en commun que l'islam, et non de supposees ''traditions villageoises''.

C'est gentil de ta part de ne citer que les pays qui confirment ta brillante démonstration. Une oeuvre de bonne foi.

Quelques recherches très compliquées (wikipédia) nous indiquent que la pratique de l'excision est observée dans 28 pays en Afrique.

Wikipedia a écrit:

- les pays où la grande majorité des femmes sont excisées soit plus de 85 % : Djibouti, Égypte, Éthiopie, Érythrée, Guinée, Mali, Sierra Leone, Somalie, Soudan.

- les pays où seules certaines fractions de la population étant touchées et où 25 à 85 % des femmes sont excisées, proportion variant selon l’ethnie, la catégorie sociale et la génération : Burkina Faso, Centrafrique, Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya (bien qu'elle soit interdite depuis 2001), Liberia, Mauritanie, Sénégal, Tchad.

- les pays où seules quelques minorités ethniques sont concernées et où la proportion d’excisées est inférieure à 25 % : Bénin, Cameroun, Ghana, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, Tanzanie, Togo.

Je ne vais pas m'attarder à recenser tous les pays dans lesquels l'Islam n'est pas une religion majoritaire (par exemple Cameroun, Tranzanie, Kenya), et pas m'amuser à recenser l'ensemble des ethnies non musulmanes qui la pratiquent. L'ethnie dont je suis originaire, malheureusement, pratique l'excision. Ils ne sont pas musulmans et ne la justifient pas par le Coran. Les coptes égyptiens ne justifient pas l'excision par le Coran.

En clair : tu dis de la merde, avec tout le fumet de mauvaise foi que tu as pu y ajouter.

C'est bel et bien la religion qui justifie cette pratique barbare qu'on observe dans beaucoup de pays Africains. Les textes auxquels se referent les partisans de l'excision en font un equivalent de la circoncision masculine et un honneur pour les femmes: Muhammad said: "Circumcision is sunnah for men and makrumah for women." (Al- Sukkari 1988: 59)  Son application fait certes debat au sein du monde musulman, mais c'est bien la loi islamique qui la prescrit le cas echeant.

Dans les pays dans laquelle la loi islamique est en application. Donc dis moi Einstein, quelle est la justification des excisions commises par des femmes qui ne sont pas musulmanes et se tamponnent allègrement du Coran ? Doit-on rendre l'Eglise responsable des mutilations commises par les coptes en Egypte ?

Apres tu pourras toujours associer la diffusion d'une religion avec l'exportation de pratiques culturelles qui lui preexistaient localement, le fait est que ces pratiques sont bel et bien en application au nom de l'islam. Un peu facile de toujours renvoyer l'islam a un culte desincarne sans le considerer dans sa pratique reelle.

Je te donne en partie raison là dessus, l'Islam a une part de responsabilité et surtout les dignitaires religieux ont été complices, voir à l'instigation d'un certain nombre de pratiques. Je pense que les religions se sont toujours adapté aux contextes locaux car cela facilite leur progression. La pratique du catholicisme a permis l'existence de castes en Inde, par exemple.

Et contrairement a ce que tu l'affirmes la polygamie, les mariage forces et surtout l'excision sont des choses qui s'observent encore et toujours en France au nom de l'islam en 2013, pas seulement chez les salafistes d'ailleurs, et crois-moi je parle en connaissance de cause, connaissant personnellement des personnes qui ont subit les affres de ces mutilations genitales.

Ai-je seulement dit le contraire ? Non. J'ai dit que ces pratiques n'ont pas leur place en France, et ne doivent pas être tolérées. Des mariages forcés concernent également les populations indiennes immigrées, qui ne sont pas musulmanes. Mais bizarrement ça ne semble pas te concerner, tu préfères taper sur l'Islam parce que c'est plus simple dans ton esprit. Ne te donne surtout pas la peine de réfléchir, continue de lire bêtement le Figaro, "c'est vrai que c'est aussi d'etreme droate et islamophobe".

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

276

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Barney a écrit:

On retrouve la pratique de l'excision dans des zones geographiques aussi eloignees et differentes culturellement que le Yemen, l'Egypte ou le Mali, qui n'ont en commun que l'islam, et non de supposees ''traditions villageoises''.

C'est gentil de ta part de ne citer que les pays qui confirment ta brillante démonstration. Une oeuvre de bonne foi.

Quelques recherches très compliquées (wikipédia) nous indiquent que la pratique de l'excision est observée dans 28 pays en Afrique.

Wikipedia a écrit:

- les pays où la grande majorité des femmes sont excisées soit plus de 85 % : Djibouti, Égypte, Éthiopie, Érythrée, Guinée, Mali, Sierra Leone, Somalie, Soudan.

- les pays où seules certaines fractions de la population étant touchées et où 25 à 85 % des femmes sont excisées, proportion variant selon l’ethnie, la catégorie sociale et la génération : Burkina Faso, Centrafrique, Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya (bien qu'elle soit interdite depuis 2001), Liberia, Mauritanie, Sénégal, Tchad.

- les pays où seules quelques minorités ethniques sont concernées et où la proportion d’excisées est inférieure à 25 % : Bénin, Cameroun, Ghana, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, Tanzanie, Togo.

Je ne vais pas m'attarder à recenser tous les pays dans lesquels l'Islam n'est pas une religion majoritaire (par exemple Cameroun, Tranzanie, Kenya), et pas m'amuser à recenser l'ensemble des ethnies non musulmanes qui la pratiquent. L'ethnie dont je suis originaire, malheureusement, pratique l'excision. Ils ne sont pas musulmans et ne la justifient pas par le Coran. Les coptes égyptiens ne justifient pas l'excision par le Coran.

En clair : tu dis de la merde, avec tout le fumet de mauvaise foi que tu as pu y ajouter.

Sauf que ton petit copier-coller de wikipedia ne contredit a aucun moment ce que j'ai ecrit. L'excision a sans doute preexiste la religion, avec une dimension ethnique et culturelle, comme cela transparait geographiquement. Le fait est que les musulmans qui la pratiquent s'en referrent aux textes pour justifier cette tradition, et que bon nombre de hauts responsables religieux et politiques sont responsables de la persistance de cette pratique, donc intrinsequement l'islam en tant que culte.

Barney a écrit:

C'est bel et bien la religion qui justifie cette pratique barbare qu'on observe dans beaucoup de pays Africains. Les textes auxquels se referent les partisans de l'excision en font un equivalent de la circoncision masculine et un honneur pour les femmes: Muhammad said: "Circumcision is sunnah for men and makrumah for women." (Al- Sukkari 1988: 59)  Son application fait certes debat au sein du monde musulman, mais c'est bien la loi islamique qui la prescrit le cas echeant.

Dans les pays dans laquelle la loi islamique est en application. Donc dis moi Einstein, quelle est la justification des excisions commises par des femmes qui ne sont pas musulmanes et se tamponnent allègrement du Coran ? Doit-on rendre l'Eglise responsable des mutilations commises par les coptes en Egypte ?

S'ils s'en referent aux textes et si c'est cautionne par les dignitaires religieux coptes, bien-sur.

Apres tu pourras toujours associer la diffusion d'une religion avec l'exportation de pratiques culturelles qui lui preexistaient localement, le fait est que ces pratiques sont bel et bien en application au nom de l'islam. Un peu facile de toujours renvoyer l'islam a un culte desincarne sans le considerer dans sa pratique reelle.

Je te donne en partie raison là dessus, l'Islam a une part de responsabilité et surtout les dignitaires religieux ont été complices, voir à l'instigation d'un certain nombre de pratiques. Je pense que les religions se sont toujours adapté aux contextes locaux car cela facilite leur progression. La pratique du catholicisme a permis l'existence de castes en Inde, par exemple.

Et contrairement a ce que tu l'affirmes la polygamie, les mariage forces et surtout l'excision sont des choses qui s'observent encore et toujours en France au nom de l'islam en 2013, pas seulement chez les salafistes d'ailleurs, et crois-moi je parle en connaissance de cause, connaissant personnellement des personnes qui ont subit les affres de ces mutilations genitales.

Ai-je seulement dit le contraire ? Non. J'ai dit que ces pratiques n'ont pas leur place en France, et ne doivent pas être tolérées.

Si, tu dis precisement le contraire :

Barney a écrit:

la pratique de l'Islam n'a jamais justifié ni la polygamie, ni l'excision, etc.

Bis repetita placent, beaucoup de musulmans francais envoyant leurs filles au bled pour qu'elles y subissent l'excision le font en invoquant des motifs religieux.

Barney a écrit:

Des mariages forcés concernent également les populations indiennes immigrées, qui ne sont pas musulmanes. Mais bizarrement ça ne semble pas te concerner, tu préfères taper sur l'Islam parce que c'est plus simple dans ton esprit. Ne te donne surtout pas la peine de réfléchir, continue de lire bêtement le Figaro, "c'est vrai que c'est aussi d'etreme droate et islamophobe".

En fait je citais surtout cet article pour taquiner antifaf (qui reste toutefois mon posteur prefere), mais le debat est interessant et comme on est dans un thread sur l'islam, je me focalise la-dessus histoire de pas trop digresser. On peut aussi parler d'hindouisme, je suis open.

Last edited by buko (24-07-2013 22:51:34)

277

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

buko a écrit:

Sauf que ton petit copier-coller de wikipedia ne contredit a aucun moment ce que j'ai ecrit. L'excision a sans doute preexiste la religion, avec une dimension ethnique et culturelle, comme cela transparait geographiquement. Le fait est que les musulmans qui la pratiquent s'en referrent aux textes pour justifier cette tradition, et que bon nombre de hauts responsables religieux et politiques sont responsables de la persistance de cette pratique, donc intrinsequement l'islam en tant que culte.

Nan. Quelques érudits musulmans seraient capables de se référer aux textes pour valider/invalider un ou plusieurs types d'excision. Le musulman lambda, même égyptien, si tu lui demandes "quelle est la justification de l'excision", s'il te dit "c'est l'Islam qui le dit" c'est certainement qu'il le croit, mais il serait incapable de te donner la moindre précision. Le fait est que c'est une pratique culturelle, préislamique, vaguement associée à la religion par association culturelle mais ni pratiquée par des religieux, ni spécialement encouragée par eux. J'en veux pour preuve supplémentaire que c'est en Egypte qu'on en voit le plus, et ce malgré des épisodes récents de l'histoire d'Egypte d'exclusion du religieux du champ politique.

Barney a écrit:

C'est bel et bien la religion qui justifie cette pratique barbare qu'on observe dans beaucoup de pays Africains. Les textes auxquels se referent les partisans de l'excision en font un equivalent de la circoncision masculine et un honneur pour les femmes: Muhammad said: "Circumcision is sunnah for men and makrumah for women." (Al- Sukkari 1988: 59)  Son application fait certes debat au sein du monde musulman, mais c'est bien la loi islamique qui la prescrit le cas echeant.

Dans les pays dans laquelle la loi islamique est en application. Donc dis moi Einstein, quelle est la justification des excisions commises par des femmes qui ne sont pas musulmanes et se tamponnent allègrement du Coran ? Doit-on rendre l'Eglise responsable des mutilations commises par les coptes en Egypte ?

S'ils s'en referent aux textes et si c'est cautionne par les dignitaires religieux coptes, bien-sur.

Sauf que les coptes, ils se gardent bien de dire la moindre chose sur le sujet, bien entendu.
Par ailleurs j'aime bien ton emploi d'une citation incomplète et controversée pour dire "c'est donc un précepte musulman". Tiens, instruis-toi. Le type explique que si l'ensemble des érudits musulmans considèrent l'excision comme étant permissible, et certains la recommandent voire la considèrent comme obligatoire, il faut qu'elle soit conforme à des modalités spécifiques qui ne recouvrent pas l'excision telle qu'elle est pratiquée un peu partout.
Bien sûr que les dignitaires musulmans locaux sont complices, mais l'Islam n'est que l'instrument de la justification de pratiques locales par des potentats locaux, et cela ne permet pas de tirer une conclusion sur l'Islam en général. Car même dans la majorité des pays où la loi islamique a cours, il n'y a pas d'excision. Tu dis "un peu facile de renvoyer l'Islam à un culte désincarné" patati patata, tu sembles oublier un peu vite que le culte musulman est loin d'être organisé comme l'Eglise catholique.

Bis repetita placent, beaucoup de musulmans francais envoyant leurs filles au bled pour qu'elles y subissent l'excision le font en invoquant des motifs religieux.

Eh ben qu'on les chope et qu'on les juge.
(Ah et définis le "beaucoup", le caractère principalement musulman de cette pratique en France, etc.)

En fait je citais surtout cet article pour taquiner antifaf (qui reste toutefois mon posteur prefere), mais le debat est interessant et comme on est dans un thread sur l'islam, je me focalise la-dessus histoire de pas trop digresser. On peut aussi parler d'hindouisme, je suis open.

Mais bien sûr, c'est l'envie de ne pas digresser qui te fait te focaliser sur les musulmans. Mm hmm.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

278

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Broz a écrit:
buko a écrit:

Sauf que ton petit copier-coller de wikipedia ne contredit a aucun moment ce que j'ai ecrit. L'excision a sans doute preexiste la religion, avec une dimension ethnique et culturelle, comme cela transparait geographiquement. Le fait est que les musulmans qui la pratiquent s'en referrent aux textes pour justifier cette tradition, et que bon nombre de hauts responsables religieux et politiques sont responsables de la persistance de cette pratique, donc intrinsequement l'islam en tant que culte.

Nan. Quelques érudits musulmans seraient capables de se référer aux textes pour valider/invalider un ou plusieurs types d'excision. Le musulman lambda, même égyptien, si tu lui demandes "quelle est la justification de l'excision", s'il te dit "c'est l'Islam qui le dit" c'est certainement qu'il le croit, mais il serait incapable de te donner la moindre précision. Le fait est que c'est une pratique culturelle, préislamique, vaguement associée à la religion par association culturelle mais ni pratiquée par des religieux, ni spécialement encouragée par eux. J'en veux pour preuve supplémentaire que c'est en Egypte qu'on en voit le plus, et ce malgré des épisodes récents de l'histoire d'Egypte d'exclusion du religieux du champ politique.

Barney a écrit:

C'est bel et bien la religion qui justifie cette pratique barbare qu'on observe dans beaucoup de pays Africains. Les textes auxquels se referent les partisans de l'excision en font un equivalent de la circoncision masculine et un honneur pour les femmes: Muhammad said: "Circumcision is sunnah for men and makrumah for women." (Al- Sukkari 1988: 59)  Son application fait certes debat au sein du monde musulman, mais c'est bien la loi islamique qui la prescrit le cas echeant.

Dans les pays dans laquelle la loi islamique est en application. Donc dis moi Einstein, quelle est la justification des excisions commises par des femmes qui ne sont pas musulmanes et se tamponnent allègrement du Coran ? Doit-on rendre l'Eglise responsable des mutilations commises par les coptes en Egypte ?

S'ils s'en referent aux textes et si c'est cautionne par les dignitaires religieux coptes, bien-sur.

Sauf que les coptes, ils se gardent bien de dire la moindre chose sur le sujet, bien entendu.
Par ailleurs j'aime bien ton emploi d'une citation incomplète et controversée pour dire "c'est donc un précepte musulman". Tiens, instruis-toi. Le type explique que si l'ensemble des érudits musulmans considèrent l'excision comme étant permissible, et certains la recommandent voire la considèrent comme obligatoire, il faut qu'elle soit conforme à des modalités spécifiques qui ne recouvrent pas l'excision telle qu'elle est pratiquée un peu partout.
Bien sûr que les dignitaires musulmans locaux sont complices, mais l'Islam n'est que l'instrument de la justification de pratiques locales par des potentats locaux, et cela ne permet pas de tirer une conclusion sur l'Islam en général. Car même dans la majorité des pays où la loi islamique a cours, il n'y a pas d'excision. Tu dis "un peu facile de renvoyer l'Islam à un culte désincarné" patati patata, tu sembles oublier un peu vite que le culte musulman est loin d'être organisé comme l'Eglise catholique.

Merci pour le lien vers cet article, c'est pratique vu que je l'avais justement deja parcouru. Je reitere vu que toi et ta copine semblez visiblement avoir des problemes de lecture, j'ai deja dit plus haut que la pratique de l'excision etait anterieure a l'islamisation et faisait debat au sein du monde musulman.
L'argument qui consiste a dire que l'islam est proteiforme et peu structure autour d'une unique eglise (ce qui est vrai) ne permet pas de contester une tendance de fond.
Il est de la responsabilite des dignitaires religieux d'interdire et de condamner ces pratiques barbares dans les pays ou l'islam est sinon majoritaire, au moins influente, surtout dans la mesure ou son poids politique et social s'avere autrement plus important que ne l'est celui de l'eglise en France par exemple.
Malheureusement, l'islam s'illustre bel et bien par la persistance d'archaisme (excision, mariages forces, inferiorisation des femmes) au sein des societes dont elle a pris le controle (ce qui ne veut pas dire que les arachaismes en question soient purement l'apanage de l'islam).

Bis repetita placent, beaucoup de musulmans francais envoyant leurs filles au bled pour qu'elles y subissent l'excision le font en invoquant des motifs religieux.

Eh ben qu'on les chope et qu'on les juge.

Bien plus facile a dire qu'a faire. Omerta familiale, pression sociale de la communaute directe... etc.

Last edited by buko (25-07-2013 20:12:10)

279

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Broz a écrit:

En fait je citais surtout cet article pour taquiner antifaf (qui reste toutefois mon posteur prefere), mais le debat est interessant et comme on est dans un thread sur l'islam, je me focalise la-dessus histoire de pas trop digresser. On peut aussi parler d'hindouisme, je suis open.

Mais bien sûr, c'est l'envie de ne pas digresser qui te fait te focaliser sur les musulmans. Mm hmm.

Moi, islamophobe ? Je m'insurge.

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

buko a écrit:

Je reitere vu que toi et ta copine semblez visiblement avoir des problemes de lecture, j'ai deja dit plus haut que la pratique de l'excision etait anterieure a l'islamisation et faisait debat au sein du monde musulman.

T'es bien gentil bichon mais on t'a répété plusieurs fois qu'effectivement, les dignitaires religieux des pays concernés étaient complices de ces pratiques et donc ont une part de responsabilité.

Dire que l'Islam (sans qu'on sache très bien de quoi tu parles) est responsable de l'excision dans ces pays est débile pour des raisons qu'on t'a exposé.

1) la plupart des pays musulmans ne pratiquent pas l'excision.

2) la plupart des musulmans dans le monde ne pratiquent pas l'excision.

3) les pratiques dont tu parles existaient avant que l'islam soit implanté dans les régions concernées. Si l'Islam en est aujourd'hui une justification contestée, il y a fort à parier que l'excision y aurait perduré sans l'Islam, tout simplement parce que les populations non musulmanes de ces régions reproduisent également cette pratique.

Maintenant libre à toi de parler de la responsabilité de l'Islam, de la prise de contrôle par l'Islam, bla bla bla. Ces phrases sont super pour un article du point mais ne veulent pas dire grand chose dans la réalité. Le vrai problème de ton discours c'est que le fait de rendre l'Islam responsable de ce qui se passe dans ces pays ne permettra absolument pas d'endiguer le phénomène, qui est perpétué par des femmes pas particulièrement religieuses ou même lettrées. Ce n'est pas en te plaçant sur le terrain anti-islam, anti-religieux ou doctrinal que tu apporteras le moindre début de réponse.

It ain’t what you don’t know that gets you into trouble. It’s what you know for sure that just ain’t so.

"Un terroriste ne mérite pas de mourir. Il mérite de vivre l'enfer. A perpétuité. Et seule la déchéance de la nationalité le permet." Greg

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

buko a écrit:

http://img.photobucket.com/albums/v156/equationoftime/dhimmi.jpg

Connais-tu au moins le sens du mot dhimmi? Bien sûr que non, tu t'es fait bourrer le mou et tu aboutis à un contresens.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

Connais-tu au moins le sens du mot dhimmi? Bien sûr que non, tu t'es fait bourrer le mou et tu aboutis à un contresens.

Explique nous.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

sabaidee a écrit:
antifaf a écrit:

Connais-tu au moins le sens du mot dhimmi? Bien sûr que non, tu t'es fait bourrer le mou et tu aboutis à un contresens.

Explique nous.

La dhimmitude n'est rien d'autre qu'un pacte de cohabitation entre des communautés de religion différente, et d'acceptation de leurs différences respectives ainsi que des droits et obligations réciproques.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

La dhimmitude n'est rien d'autre qu'un pacte de cohabitation entre des communautés de religion différente, et d'acceptation de leurs différences respectives ainsi que des droits et obligations réciproques.

Non. C'est le cadre juridique dans lequel les religions du libre sont tolérés, en échange du paiement d'une capitation spécifique et de droits moindres que les Musulmans.

C'est la traduction juridique d'un statut inférieur pour les chrétiens et les juifs.

Wikipedia a écrit:

Le terme dhimmi s'applique essentiellement aux « gens du Livre » (Ahl al-kitâb), qui, dans le champ de la gouvernance islamique, moyennant l'acquittement d'un impôt de capitation (jizya)3, d'un impôt foncier (kharâj)3, d'une certaine incapacité juridique et du respect de certaines règles édictées dans un « pacte » conclu avec les autorités, se voient accorder une liberté de culte restreinte, une dispense de certaines obligations que les musulmans sont tenus de faire (comme l'aumône obligatoire zakât ou servir dans l'armée) ainsi que la garantie de sécurité pour leur personne et pour leurs biens. En échange, certaines contraintes sont imposées, comme l'interdiction de construire de nouveaux lieux de culte ou l'interdiction du prosélytisme

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

sabaidee a écrit:

C'est la traduction juridique d'un statut inférieur pour les chrétiens et les juifs.

Attention aux raccourcis, différent ne veut pas dire inférieur.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:
sabaidee a écrit:

C'est la traduction juridique d'un statut inférieur pour les chrétiens et les juifs.

Attention aux raccourcis, différent ne veut pas dire inférieur.

Le statut de dhimmi est bien le paiement d'impôts spécifiques pour s'assurer d'être toléré. Il y a bien notion du sujétion. J'aurai même tendance à appeler ça un racket : on paye pour avoir le droit à la sécurité.

Quant aux interdictions de la construction de lieux de culte ou du prosélytisme, c'est un signe flagrant de l'infériorité du statut de dhimmi en terre d'islam.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

sabaidee a écrit:
antifaf a écrit:
sabaidee a écrit:

C'est la traduction juridique d'un statut inférieur pour les chrétiens et les juifs.

Attention aux raccourcis, différent ne veut pas dire inférieur.

Le statut de dhimmi est bien le paiement d'impôts spécifiques pour s'assurer d'être toléré. Il y a bien notion du sujétion. J'aurai même tendance à appeler ça un racket : on paye pour avoir le droit à la sécurité.

Oui enfin ça ce n'est rien d'autre que le vieil argument libertarien qui assimile l'état à une mafia qui rackette en échange de sa protection  roll

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

Oui enfin ça ce n'est rien d'autre que le vieil argument libertarien qui assimile l'état à une mafia qui rackette en échange de sa protection  roll

Quand tu imposes à un groupe spécifique qu'il paye pour que tu le tolère, effectivement c'est du racket.

Quant à la référence aux libertariens, pourquoi pas, sauf que l'Etat impose les individus ou les personnes morales sur des critères autres que leur appartenance communautaire. Si tu ne vois pas la différence, c'est dommage pour toi.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Arrête avec tes grands mots brasseurs de vide: on ne parle pas de liberté d'expression là, mais d'islamophobie, qui est un délit et pas une opinion (donc pas couverte par la liberté d'expression). je ne parle pas de censure, simplement il y a des choses qu'on peut dire et d'autres pas, c'est aussi simple que ça. Tu es peut-être un bon juriste pinailleur mais par contre ta méconnaissance de des mécanismes de l'emprise totalitaire, ta culture historique et ta connaissance des codes de l'extrême-droite contemporaine confinent au néant.

Tiens voilà quelques ouvrages (des vrais, pas des brochures d'éléments de langage prémâchés pour bas-du-front) qui te permettront d'élever un peu le débat:

http://www.prevensectes.com/mecaniqu.jpg

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41rhDC2W2dL._.jpg

En revanche, ce que je peux te dire, mon Antifafounet, c'est que l'intitulé de ton adresse mail pose problème. Il est donc assez contradictoire que ce soit toi qui t'élèves contre un titre que tu juges choquant alors que dans le même temps, tu appelles au meurtre d'une certaine catégorie de la population, n'est-ce pas ?

Décidément tu prends tout au premier degré.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

islamophobie, qui est un délit et pas une opinion (donc pas couverte par la liberté d'expression)

Jolie créativité juridique. A quel texte de loi fais-tu référence? Où as-tu lu que la critique de l'islam était un délit?

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Article 33

    Modifié par Loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004 - art. 21 JORF 31 décembre 2004
    Modifié par Loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004 - art. 22 JORF 31 décembre 2004

L'injure commise par les mêmes moyens envers les corps ou les personnes désignés par les articles 30 et 31 de la présente loi sera punie d'une amende de 12 000 euros.

L'injure commise de la même manière envers les particuliers, lorsqu'elle n'aura pas été précédée de provocations, sera punie d'une amende de 12 000 euros.

Sera punie de six mois d'emprisonnement et de 22 500 euros d'amende l'injure commise, dans les conditions prévues à l'alinéa précédent, envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

Sera punie des peines prévues à l'alinéa précédent l'injure commise dans les mêmes conditions envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap.

En cas de condamnation pour l'un des faits prévus par les deux alinéas précédents, le tribunal pourra en outre ordonner :

1° L'affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l'article 131-35 du code pénal.

Article 24

    Modifié par Loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004 - art. 20 JORF 31 décembre 2004
    Modifié par Loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004 - art. 22 JORF 31 décembre 2004

Seront punis de cinq ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende ceux qui, par l'un des moyens énoncés à l'article précédent, auront directement provoqué, dans le cas où cette provocation n'aurait pas été suivie d'effet, à commettre l'une des infractions suivantes :

1° Les atteintes volontaires à la vie, les atteintes volontaires à l'intégrité de la personne et les agressions sexuelles, définies par le livre II du code pénal ;

2° Les vols, les extorsions et les destructions, dégradations et détériorations volontaires dangereuses pour les personnes, définis par le livre III du code pénal.

Ceux qui, par les mêmes moyens, auront directement provoqué à l'un des crimes et délits portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation prévus par le titre Ier du livre IV du code pénal, seront punis des mêmes peines.

Seront punis de la même peine ceux qui, par l'un des moyens énoncés en l'article 23, auront fait l'apologie des crimes visés au premier alinéa, des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité ou des crimes et délits de collaboration avec l'ennemi.

Seront punis des peines prévues par l'alinéa 1er ceux qui, par les mêmes moyens, auront provoqué directement aux actes de terrorisme prévus par le titre II du livre IV du code pénal, ou qui en auront fait l'apologie.

Tous cris ou chants séditieux proférés dans les lieux ou réunions publics seront punis de l'amende prévue pour les contraventions de la 5° classe.

Ceux qui, par l'un des moyens énoncés à l'article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d'un an d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende ou de l'une de ces deux peines seulement.

Seront punis des peines prévues à l'alinéa précédent ceux qui, par ces mêmes moyens, auront provoqué à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap ou auront provoqué, à l'égard des mêmes personnes, aux discriminations prévues par les articles 225-2 et 432-7 du code pénal.

En cas de condamnation pour l'un des faits prévus par les deux alinéas précédents, le tribunal pourra en outre ordonner :

1° Sauf lorsque la responsabilité de l'auteur de l'infraction est retenue sur le fondement de l'article 42 et du premier alinéa de l'article 43 de la présente loi ou des trois premiers alinéas de l'article 93-3 de la loi n° 82-652 du 29 juillet 1982 sur la communication audiovisuelle, la privation des droits énumérés aux 2° et 3° de l'article 131-26 du code pénal pour une durée de cinq ans au plus ;

2° L'affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l'article 131-35 du code pénal.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Précision, la simple critique de l'islam n'est évidemment pas interdite du moment que cette critique n'est pas injurieuse ou haineuse.

EDIT: comme avec toi je m'attends toujours à des réactions paranoïaques teintées d'ignorance, je te précise que pour un musulman une critique FONDEE (j'insiste sur cette précision) n'est jamais vue comme une attaque. Cela s'explique notamment par le fait que l'islam n'a jamais été centralisé comme le christianisme: avec pour résultat un foisonnement des tendances et des écoles, et la liberté (même la nécessité) de débattre entre pairs, avec une grande liberté, sans obtenir l'aval d'une hiérarchie lourdingue. Cette liberté a permis l'absence, dans l'islam, d'instruments de contrôle voire de répression (Index librorum prohibitorum, inquisition) qu'on trouve dans le catholicisme et elle a une influence sur l'islam d'aujourd'hui: contrairement au pape, aucun musulman n'est supposé "infaillible" et la discussion sur tous les sujets religieux ou plus largement sociétaux y a toujours été très libre. Par exemple, les imams n'ont pas mobilisé leurs fidèles pour se rendre en meutes à des manifestations contre le mariage homo.

Last edited by antifaf (13-08-2013 08:46:14)

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:

Précision, la simple critique de l'islam n'est évidemment pas interdite du moment que cette critique n'est pas injurieuse ou haineuse.

Notion subjective s'il en est. Dois-je rappeler que Houellebecq a heureusement été relaxé après avoir déclaré qu'il considérait l'islam comme la "religion la plus con"?

antifaf a écrit:

pour un musulman une critique FONDEE (j'insiste sur cette précision) n'est jamais vue comme une attaque.

Tu diras ça aux Alévis, aux Soufis, Ibadites et autres Shiites considérés comme apostats et donc condamnables à mort.

antifaf a écrit:

Cela s'explique notamment par le fait que l'islam n'a jamais été centralisé comme le christianisme

C'est mignon tes approximations: tu m'expliques en quoi le Calvinisme, le Méthodisme, le Baptisme ou le Luthérianisme sont centralisés?

antifaf a écrit:

avec pour résultat un foisonnement des tendances et des écoles, et la liberté (même la nécessité) de débattre entre pairs, avec une grande liberté, sans obtenir l'aval d'une hiérarchie lourdingue.

Bof, elle est longue l'histoire des brimades de certaines écoles de pensées par les majorités. La destruction des lieux saints malékites au Mali il y a deux ans en est un exemple flagrant.

Quant à la très grande liberté, elle s'arrête très vite à la nature incrée du Coran qui est la parole divine et dont la nature divine ne saurait être remise en cause.

antifaf a écrit:

Cette liberté a permis l'absence, dans l'islam, d'instruments de contrôle voire de répression (Index librorum prohibitorum, inquisition) qu'on trouve dans le catholicisme et elle a une influence sur l'islam d'aujourd'hui: contrairement au pape, aucun musulman n'est supposé "infaillible" et la discussion sur tous les sujets religieux ou plus largement sociétaux y a toujours été très libre.

Ahahahaha!

Le Coran est infaillible, il est la Vérité. C'est une limite assez conséquente à tout travail critique.

Quant à la notion d'infaillibilité pontificale, elle est fort récente (1870) et ne signifie en rien que le pape ne puisse pas pêcher et/ou commettre des erreurs. D'ailleurs, cette notion fait l'objet de contestation au sein même de l'Eglise.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

294

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Vous êtes graves quand même..
Avec une belle once de mauvaise foi.
On ne peut pas juste admettre que chacun est libre de critiquer une religion, mais que chacun est également libre d'y croire/de ne pas y croire sans être insulté/menacé pour cela ?
Je veux bien admettre que l'équilibre soit difficile à trouver. Mais c'est tout le sens de la laïcité. Vous savez, ce beau mot dont on se gargarise bien souvent en France sans en connaître le sens.
Mais je vous laisse à vos chamailleries et retourne à mes études..

Cours d'économie Prep ENA
https://analysecoblog.wordpress.com/

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Rayan a écrit:

On ne peut pas juste admettre que chacun est libre de critiquer une religion, mais que chacun est également libre d'y croire/de ne pas y croire sans être insulté/menacé pour cela ?

C'est effectivement mon point de vue. Se pose ensuite la question du caractère intime des croyances de tout un chacun et la décence qu'il y a à ne pas jeter ses croyances à la face de ceux qui n'y croient pas.

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

sabaidee a écrit:
antifaf a écrit:

Précision, la simple critique de l'islam n'est évidemment pas interdite du moment que cette critique n'est pas injurieuse ou haineuse.

Notion subjective s'il en est. Dois-je rappeler que Houellebecq a heureusement été relaxé après avoir déclaré qu'il considérait l'islam comme la "religion la plus con"?

Je me doute que tu approuves fortement ce jugement.

antifaf a écrit:

pour un musulman une critique FONDEE (j'insiste sur cette précision) n'est jamais vue comme une attaque.

Tu diras ça aux Alévis, aux Soufis, Ibadites et autres Shiites considérés comme apostats et donc condamnables à mort.

Mais tu me gonfles à attaquer toujours l'islam sans balayer devant ta porte. La Saint-Barthelemy c'était un massacre entre chrétiens.



antifaf a écrit:

Cette liberté a permis l'absence, dans l'islam, d'instruments de contrôle voire de répression (Index librorum prohibitorum, inquisition) qu'on trouve dans le catholicisme et elle a une influence sur l'islam d'aujourd'hui: contrairement au pape, aucun musulman n'est supposé "infaillible" et la discussion sur tous les sujets religieux ou plus largement sociétaux y a toujours été très libre.

Ahahahaha!

Le Coran est infaillible, il est la Vérité. C'est une limite assez conséquente à tout travail critique.

Idem pour la bible qui prise à la lettre justifie les délires des créationnistes.

Première, deuxième, dixième génération!
on est tous des enfants d'immigrés!
toutes et tous descendants de réfugiés!

j'emmerde, j'emmerde j'emmerde le fhaine!

297

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Une chose que je ne comprends pas : si l'agression n'a pas été prouvée, si l'on en est encore au stade de la vérification des dires de la fille, pourquoi Valls l'ouvre-t-il ? Ne peut-il pas laisser la police faire son travail et enquêter avant de sauter, comme il en a l'habitude, sur cette histoire comme un chien affamé sur un os ?
Ça me fait penser à la mythomane d'il y a quelques années qui avait inventé une agression antisémite dans le métro. Je ne dis pas que cette fille ment mais la logique voudrait que son agression fût vérifiée avant de se précipiter comme des charognards là-dessus afin de prouver que les Français sont d'affreux islamophobes...

Le Figaro a écrit:

Une jeune fille voilée dit avoir été agressée à Trappes

L'adolescente, âgée de 16 ans, a porté plainte au commissariat de la ville. Cet agression présumée intervient dans un contexte délicat après les violences urbaines de la mi-juillet.

L'incident risque de raviver les tensions à Trappes. Une adolescente voilée de 16 ans a déposé plainte mardi au commissariat. Elle dit avoir été victime la veille d'une agression à caractère islamophobe, selon Le Parisien . Le parquet a chargé la sûreté départementale des Yvelines de l'enquête. L'agression présumée se produit dans un contexte on ne peut plus délicat. La ville, située à 35 km à l'ouest de Paris, a été le théâtre de violences urbaines, mi-juillet, après le contrôle policier d'une femme entièrement voilée.

Les faits seraient survenus lundi, en fin d'après-midi, près du square Berlioz. Mais aucun témoin visuel direct n'a pu corroborer les propos de la jeune fille, rapportent des sources policière et judiciaire. Deux hommes auraient abordé l'adolescente lui montrant un objet tranchant. Ils lui auraient par la suite arraché son voile et porté un coup à l'épaule. Les agresseurs de «type européen», dont un avait le crâne rasé, auraient proféré des insultes à caractère islamophobe. Une source policière a fait état de «griffures très superficielles» sur le visage et la gorge de la jeune fille. Les résultats de l'examen médical ne sont pas encore connus.

Des actes islamophobes en hausse

Étant donné le contexte, le ministre de l'Intérieur n'a pas tardé à réagir et «condamne avec sévérité cette nouvelle manifestation de haine et d'intolérance antimusulmane». Manuel Valls assure également que «les services de police sont pleinement mobilisés pour que les auteurs de cette agression inadmissible soient identifiés, retrouvés, interpellés et mis à disposition de la justice». En juillet, le contrôle d'une femme entièrement voilée, ce qu'interdit la loi, avait entraîné deux nuits de violences urbaines.

Le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF) avait dénoncé à l'époque une «bavure» des policiers et présentait l'affaire comme le dernier acte en date d'une «vague islamophobe en France». L'association militante s'est elle aussi emparé de l'agression présumée et relaie le témoignage de la jeune fille sur son site Internet. «Ce genre d'attaque, quand elle est isolée, est déjà honteuse en soi, fustige le CCIF. Mais quand il s'agit d'une énième agression, et qu'on s'attaque à chaque fois à des personnes fragiles, on ne peut plus se contenter d'une simple déclaration publique faite à la va-vite.»

Les actes islamophobes se sont répétés cet été et plus largement depuis le début de l'année. Selon l'Observatoire contre l'islamophobie, une hausse globale de 35 % a été enregistrée au premier semestre 2013, par rapport à la même période en 2012. Dernier exemple en date: un homme a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi à Avignon dans le Vaucluse. Il était en train de tracer des inscriptions islamophobes sur plusieurs façades de bâtiments. En mai et juin, à Argenteuil, deux femmes voilées avaient, elles aussi, été agressées, provoquant une vive émotion dans la communauté musulmane de la ville. Sans compter le projet d'attaque avorté d'un militaire contre une mosquée près de Lyon.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Incrédulité choquante et bien peu républicaine !

Qui peut douter de nos jours que deux boneheads s'introduisent dans une enclave musulmane en ébullition (Trappes), s'arrêtent devant une gamine de 16 ans pour lui arracher son voile, la poussent violemment (ne lui laissant que des "griffures très superficielles") et repartent aussitôt à bord de leur "véhicule", tout cela sans témoins en fin d'après-midi ?

« Hit me right in my white guilt »

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

Balladur von Chirac a écrit:

Qui peut douter de nos jours que deux boneheads s'introduisent dans une enclave musulmane en ébullition (Trappes), s'arrêtent devant une gamine de 16 ans pour lui arracher son voile, la poussent violemment (ne lui laissant que des "griffures très superficielles") et repartent aussitôt à bord de leur "véhicule", tout cela sans témoins en fin d'après-midi ?

C'est probablement les mêmes agresseurs que les militants contre le mariage pour tous qui avaient sauvagement agressé Wilfried de Bruijn un samedi soir à 3 heures du matin au canal de l'Ourcq...

"L'islam n'est pas une idéologie" Broz

300

Re: L'Islam : Religion de paix, d'amour et de tolérance.

antifaf a écrit:
sabaidee a écrit:
antifaf a écrit:

Précision, la simple critique de l'islam n'est évidemment pas interdite du moment que cette critique n'est pas injurieuse ou haineuse.

Notion subjective s'il en est. Dois-je rappeler que Houellebecq a heureusement été relaxé après avoir déclaré qu'il considérait l'islam comme la "religion la plus con"?

Je me doute que tu approuves fortement ce jugement.

antifaf a écrit:

pour un musulman une critique FONDEE (j'insiste sur cette précision) n'est jamais vue comme une attaque.

Tu diras ça aux Alévis, aux Soufis, Ibadites et autres Shiites considérés comme apostats et donc condamnables à mort.

Mais tu me gonfles à attaquer toujours l'islam sans balayer devant ta porte. La Saint-Barthelemy c'était un massacre entre chrétiens.



antifaf a écrit:

Cette liberté a permis l'absence, dans l'islam, d'instruments de contrôle voire de répression (Index librorum prohibitorum, inquisition) qu'on trouve dans le catholicisme et elle a une influence sur l'islam d'aujourd'hui: contrairement au pape, aucun musulman n'est supposé "infaillible" et la discussion sur tous les sujets religieux ou plus largement sociétaux y a toujours été très libre.

Ahahahaha!

Le Coran est infaillible, il est la Vérité. C'est une limite assez conséquente à tout travail critique.

Idem pour la bible qui prise à la lettre justifie les délires des créationnistes.

tu es quand même au courant que le Coran et la Bible n'ont pas tout à fait le même statut pour leurs croyants respectifs ?