Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Du nouveau dans la sale guerre. De pauvres jeunes soldats que la propagande otanienne a envoyé se faire tuer sur un terrain où, si nos dirigeants avaient quelque clairvoyance, ils n'auraient jamais du être.

Cinq soldats de la Force internationale de l'Otan tués en Afghanistan

(AFP) – il y a 1 heure

KABOUL — Cinq soldats de l'Otan ont péri jeudi en Afghanistan, dont trois dans l'explosion d'une même bombe artisanale, a annoncé l'Alliance atlantique, ce qui porte à 586 le nombre de militaire étrangers morts dans ce pays en 2010.

Selon la Force internationale de l'Otan (Isaf), trois soldats ont été tués dans l'explosion d'une bombe artisanale dans l'ouest de l'Afghanistan et les deux autres ont ensuite péri dans deux explosions distinctes dans le sud et l'est du pays.

Dans une déclaration, l'Isaf a par ailleur indiqué que treize civils ont été tués au cours d'attaques des rebelles durant la semaine écoulée, dont neuf dans l'explosion d'une seule bombe artisanale, sans fournir plus de détail.

Le commandement de l'Otan n'a pas dévoilé les nationalités des soldats tués. Des contingents américain, espagnol, italien et lithuanien sont notamment déployés dans l'ouest du pays.

Les mines artisanales sont l'arme de prédilection des insurgés. Bon marché, faciles à confectionner, souvent dissimulées sur le bord des routes, elles sont responsables de 60% des pertes dans les rangs des forces internationales.

Ces nouvelles pertes interviennent au lendemain d'une journée noire pour l'Otan, au cours de laquelle six soldats américains ont été tués, dont quatre dans l'explosion d'une mine artisanale.

Avec 586 soldats étrangers morts dans le cadre du conflit afghan depuis le début de l'année, 2010 est de très loin l'année la plus meurtrière pour les forces internationales en neuf ans de guerre, selon un bilan établi par l'AFP à partir du site internet indépendant icasualties.org.

L'année 2009, avec 521 morts, avait déjà été l'année la plus meurtrière pour l'Otan, confrontée depuis trois ans à une intensification considérable de l'insurrection des talibans.

Les pertes au sein des forces des 46 pays de la force de l'Otan (Isaf) n'ont jamais été aussi élevées alors que l'Otan a multiplié ces dernières semaines ses opérations dans la province de Kandahar (sud), fief des talibans.

Ces derniers mois, le rythme vertigineux des pertes en Afghanistan était comparable aux pires mois de la guerre en Irak, entre avril et juin 2007. A l'époque, les Etats-Unis avaient également envoyé des renforts en Irak et mis en oeuvre une nouvelle stratégie de contre-insurrection.

Pour l'Afghanistan, le Pentagone et l'Otan avaient averti qu'avec l'arrivée de troupes supplémentaires dépêchées cet été par les Etats-Unis et l'intensification des opérations, le nombre de soldats tués augmenterait mécaniquement.

Parallèlement, le président afghan Hamid Karzaï a lancé une politique de main tendue à l'égard des insurgés. Il a confirmé dimanche mener "depuis un bon moment" des pourparlers secrets avec les talibans dans le but de mettre fin à la guerre.

Un Haut conseil pour la paix, destiné à ouvrir le dialogue avec les insurgés, et formé de 68 membres choisis par le président Karzaï, a également été créé par une conférence nationale en juin et inauguré le 7 octobre.

Un responsable de l'Otan a révélé mercredi que les forces internationales laissaient parfois des dirigeants talibans se rendre à Kaboul pour leur permettre de parler avec le gouvernement afghan.

Par ailleurs, l'Italie a indiqué mercredi qu'elle souhaite achever la partie militaire de sa mission en Afghanistan d'ici la fin 2011 pour se consacrer ensuite "uniquement" à l'entraînement des forces afghanes. L'Italie compte environ 3.400 militaires déployés pour l'essentiel dans l'ouest du pays.

L'OTAN facilite les pourparlers de paix en Afghanistan
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 14.10.10 | 10h30  •  Mis à jour le 14.10.10 | 10h52


L'ISAF, la force internationale commandée par l'OTAN, laisse parfois des dirigeants talibans se rendre à Kaboul pour leur permettre de discuter avec le gouvernement afghan les conditions de pourparlers sur un retour à la paix, indiquent des responsables de l'Alliance atlantique et de l'administration Obama. "Il y a eu des contacts à Kaboul. Il serait extrêmement difficile pour un dirigeant taliban de se rendre à Kaboul sans être capturé ou tué" si l'ISAF n'était pas impliquée, a expliqué mercredi un responsable de l'OTAN, sans entrer dans le détail. "On en est à un stade très préliminaire des discussions. Aussi ne peut-on appeler ça vraiment des négociations, mais bien des discussions préliminaires", a-t-il poursuivi.


Plusieurs pays alliés, dont les Etats-Unis, ont exprimé leur soutien aux efforts de réconciliation en Afghanistan où le conflit va d'entrer dans sa dixième année. Quelque 2 000 soldats étrangers y ont été tués. Des officiers généraux américains ont déjà fait savoir que l'ISAF avait "facilité" ces contacts. A part les chefs talibans résidant au Pakistan, la plupart des personnalités vivent dans la partie méridionale du pays, à majorité d'ethnie pachtoune, où ont lieu les combats les plus durs et où se situe une grande base aérienne de l'ISAF, à Kandahar.

LES TALIBANS DÉMENTENT LES CONTACTS

Dimanche sur CNN, le président afghan Hamid Karzaï avait confirmé mener "depuis un bon moment" des pourparlers secrets avec les talibans. Un Haut Conseil pour la paix, destiné à ouvrir le dialogue avec les insurgés, a été créé par une conférence nationale en juin et inauguré le 7 octobre. Dimanche, l'ancien président afghan Burhanuddin Rabbani a été élu à sa tête. Mercredi 13 octobre, les talibans ont démenti dans un communiqué les informations de presse faisant état de négociations secrètes avec le gouvernement Karzaï, dénonçant "une propagande sans fondement" et  "une guerre psychologique".

"IL N'Y A PAS DE SOLUTION MILITAIRE"

Un accord de paix en Afghanistan semble pour l'heure bien improbable mais c'est l'une des pistes explorées alors que les Etats-Unis envisagent de retirer à partir de juillet 2011 une partie de leurs 100 000 soldats actuellement déployés dans le pays. "Il n'y a pas de solution militaire à cette guerre", a réaffirmé à Paris Richard Holbrooke, l'envoyé spécial de l'administration américaine pour l'Afghanistan et le Pakistan. D'où le soutien américain à la politique de la main tendue de Karzaï. Mais Mark Sedwill, plus haut représentant civil de l'OTAN à Kaboul qui rencontrait mercredi à Bruxelles les diplomates des 47 pays contributeurs de l'ISAF, a souligné que le processus de réconciliation serait lent.

« Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase. » (André Malraux; Les Voix du silence, 1951)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Une révélation très intéressante faite grâce à Wikileaks sur la politique française en Afghanistan :

WikiLeaks : les choix électoralistes de M. Sarkozy pour l'Afghanistan
| 02.12.10 | 22h31  •  Mis à jour le 03.12.10 | 16h40

La France restera engagée en Afghanistan "jusqu'à la fin", déclare en janvier 2010 Bernard Kouchner, alors ministre des affaires étrangères, recevant à Paris le secrétaire américain à la défense, Robert Gates. (le télégramme dans lequel est déclarée cette phrase n'a pas été diffusé à ma connaissance)
Les documents obtenus par WikiLeaks et consultés par Le Monde montrent que ce message a été constamment envoyé aux Américains : la France sera en Afghanistan un allié sur la longue durée.

Mais ils montrent aussi à quel point des considérations d'ordre électoral, et le souci de ménager l'opinion publique française, ont pesé sur l'approche de Nicolas Sarkozy. Préoccupé par l'impopularité de cette guerre, l'Elysée incite Washington à multiplier les déclarations publiques assurant que les alliés européens sont bel et bien consultés sur la stratégie d'ensemble.

C'est notamment le cas en 2008, alors que M. Sarkozy a décidé d'envoyer environ 1 000 soldats supplémentaires (le contingent est aujourd'hui officiellement de 3 750 hommes). "Tous les officiels français ont demandé que les Etats-Unis aident à convaincre l'opinion publique" que "les alliés ont une influence sur la stratégie civile et militaire", écrit l'ambassade américaine le 28 octobre. (à noter que le général Desportes a été sanctionné pour avoir prétendu le contraire)

MÉNAGER CEUX QUI ONT CRITIQUÉ LE RETOUR DANS L'OTAN

La demande devient plus pressante encore après la mort de dix soldats français tombés dans une embuscade dans la vallée d'Ouzbine, en août 2008, qui provoque une onde de choc. Les télégrammes ne dévoilent pas les dessous de ce drame, mais mentionnent une livraison en urgence de "50 postes de radios supplémentaires " américains aux troupes françaises.

A l'automne 2009, l'administration Obama demande aux alliés de nouvelles contributions de troupes. M. Sarkozy répond par la négative. "Pas un seul soldat combattant" de plus, dit-il à la télévision. Les conseillers de l'Elysée expliquent à leurs interlocuteurs américains que M. Sarkozy doit ménager ceux qui, "au sein de son camp politique, ont critiqué le retour de la France dans l'OTAN", en avril 2009. La perspective des élections régionales de mars 2010 pèse beaucoup, ajoutent-ils. Les documents américains évoquent aussi "les ressources financières limitées" de la France.

Les responsables américains espèrent néanmoins que M. Sarkozy changera d'avis. Le chef d'état-major de l'armée française, Jean-Louis Georgelin, discute à Paris d'un scénario d'accroissement du contingent français avec son homologue américain, Mike Mullen.

"LA FLATTERIE MÈNERA TRÈS LOIN"

M. Sarkozy "a été jusqu'à récemment un vrai atlantiste", mais "il cherche actuellement à se distancer des Etats-Unis et à améliorer sa popularité", dit le général Georgelin, selon un document daté du 25 novembre. Un appel téléphonique de Barack Obama au président français pourrait selon lui avoir un impact décisif : "Le président Obama doit faire la demande maintenant (…). Il doit parler au président Sarkozy et, dans ce cas, la flatterie mènera très loin."


L'amiral Mullen demande 2 000 soldats supplémentaires à la France (et non 1 500, comme le disaient des médias à l'époque). En entendant ce nombre, "les Français ont ri nerveusement", écrit un diplomate américain. "Le général Georgelin a répondu que le nombre discuté au sein de l'état-major français avait été d'environ 1 500. C'est un nombre important pour les Français, mais il est envisageable, étant donné la taille des forces françaises et la réduction de leur présence outre-mer", ajoute le document.

M. Sarkozy a, en tout cas, campé sur sa position. En janvier 2010, alors que plusieurs pays européens annoncent des renforts pour l'Afghanistan, l'Elysée s'en tient à la seule décision d'envoyer plus d'instructeurs pour l'armée afghane.

Natalie Nougayrède

Le télégramme utilisé pour cet article :

http://cablegate.wikileaks.org/cable/2009/11/09PARIS1589.html

http://www.lemonde.fr/international/article/2010/12/02/wikileaks-les-choix-de-m-sarkozy-pour-l-afghanistan_1448314_3210.html


P.S.:
Je cherche activement l'original de ce télégramme 09PARIS1589.

Je pense que le télégramme sera diffusé rapidement.
Malheureusement les problèmes d'hébergement depuis 24 heures
rencontrés par Wikileaks ont l'air d'avoir retardé la mise en ligne
des télégrammes.
Un grand merci au premier qui trouvera ce télégramme 09PARIS1589 écrit en novembre 2009 et/ou un lien pour y accéder.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

A lire sur l'Afghanistan :
Longue lettre du "padre", un aumonier de la Légion étrangère ayant servi (6 mois ?) en Afghanistan
Quelques réflexions lucides sur la perception de l'ISAF par les Afghans et sur le fait que les Talibans sont comme des "poissons dans l'eau" pour paraphraser Mao.


Vidéo et article du Figaro Magazine sur cet aumônier

Last edited by Free French (18-01-2011 02:38:55)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Alors que le cap des 100 000 morts est atteint en Afghanistan, et que celui du million de morts est franchi depuis longtemps en Irak, le conseil de sécurité se réunit en ce moment même pour définir la conduite à suivre en Afghanistan, suite à un nouvel attentat contre l'ONU.

L'occupation que mène la communauté internationale par aveuglement a entraîné des massacres de civils et de nombreux contravention au droit de la guerre. Il est naturel que les autochtones Afghans, épuisé par 10 anss d'occupation s'attaque aux symboles de l'occupation (même si celle-ci apparaît légitime aux instigateurs de cette occupation illégale, ultra-coûteuses et inutiles).

Après 10 ans, il est temps de rentrer à la maison.

« Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase. » (André Malraux; Les Voix du silence, 1951)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Dans quelques minutes ce dimanche soir (22h45), Enquête exclusive sur M6 sur l'#Afghanistan "opérations spéciales : les commandos de l'impossible"

L'émission sera dispo sur Internet (tapez M6 replay dans Google).

edit : ça y est l'émission est en ligne
résumé de l'émission et lien direct vers la page de M6 replay donné à la fin de ce billet sur l'Afghanistan à la télévision française

http://afghanistankaboul.wordpress.com/ … -francais/

Last edited by Free French (04-04-2011 00:59:01)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Une info qui va donner de l'eau au moulin de Greg dans son débat avec gustave sur l'efficacité opérationnelle de la coalition en Afghanistan : 500 talibans se sont échappées des geôles afghanes. Ca me fait plutôt marrer. Pas leur évasion hein, mais plutôt l'incapacité de gérer les choses sur le terrain par une coalition complètement à la ramasse face à une population qui ne veut pas d'eux, en plus de leur propre population qui, gustave a raison, se fout complètement de leur sort. On ferait bien de les faire rentrer en métropole... On s'épargnerait des morts innocents et des millions d'euros dépensés chaque jour en fonctionnement de cette coalition.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Personne pour commenter le petit jeu de chaises musicales ?

http://www.lemonde.fr/ameriques/article … _3222.html

En gros :

Défense : Gates part, Panetta arrive
CIA : Panetta part, Petraeus arrive
Afghanistan (troupes) : Petraeus part, Allen arrive
Afghanistan (ambassade) : Eikenberry part, Crocker arrive

Un peu bizarre niveau timing je trouve, à un an des présidentielles, mais pourquoi pas... la sortie d'Afghanistan reste un enjeu de campagne majeur.

358

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Soit, je me lance :

- Panetta était longtemps un spécialiste des questions budgétaires... C'est donc pas anodin de le mettre au DoD à une époque de vache maigre.

- Petraeus à la CIA permet de prendre acte de la militarisation de l'agence ces dernières années, notamment sur le terrain "AfPak" (campagne de frappes de drones, milices des zones tribales sponsorisées par la CIA, forces spéciales, etc.). Le symbole est fort puisque c'est assez rare que le directeur de la CIA ne soit pas un civil. En revanche, Petraeus devra faire face aux analystes civils de la CIA, qui sont beaucoup plus sceptiques que lui (plus sceptiques que l'analyse militaire en général) sur l'issue de la Guerre d'Afghanistan.

Quant à Allen  et Crocker, inconnu au bataillon pour ma part...

Last edited by huron (29-04-2011 22:48:57)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Je confirme les propos d'Huron.

Quelques ajouts :

J'ai eu l'occasion de voir une interview télé de Panetta, il ne m'avais pas ébloui et sur la révolution égyptienne il s'était un peu avancé.


Petraeus hérite d'une CIA en guerre (comme le SDECE pendant la guerre d'Algérie). Ce n'est donc pas choquant qu'un militaire prenne la tête de l'agence (même si ça doit faire grincer des dents et donne raison aux critiques à Washington qui trouvent que le DoD a trop de crédits et d'importance par rapports aux civils (CIA et State Department).

Le dernier directeur de la CIA militaire remonte à l'ère Carter (c'était un amiral) :
http://en.wikipedia.org/wiki/Stansfield_Turner
(1977-1981)

Il ne faut pas oublier cependant que le poste de directeur de la CIA est moins important qu'auparavant depuis qu'à été créé en 2005 le poste de Director of National Intelligence qui chapeaute la communauté américaine du renseignement, poste qui était occupé avant par le directeur de la CIA (qui avait une double casquette)
http://en.wikipedia.org/wiki/Director_o … telligence


Eikenberry était détesté de MacChrystal mais je ne connais ses relations avec Petraeus. Il était peut-être (désab)usé.

Sur Allen et Crocker, si des gens motivés veulent analyser leur biographie sur Wikipedia.

De toutes façons depuis le départ d'Afghanistant de Khalilzad, les Etats-Unis n'ont pas eu d'ambassadeur qui ai su tenir tête à Karzai.
http://en.wikipedia.org/wiki/Zalmay_Khalilzad

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Merci pour ces infos, je connais pas vraiment Panetta à vrai dire. C'est vrai qu'en ce moment un mec qui s'y connait en question budgétaire c'est le choix évident.

Par contre, Crocker je connais mieux. Crocker, c'est un peu le meilleur d'entre eux. Selon G.W. Bush, il n'est rien de moins que le Lawrence d'Arabie américain. Sa relation avec la famille Bush est très forte, d'ailleurs il a été nommé doyen de la Bush School of Government and Public Service à Texas A&M. Medal of Freedom remise par W., l'an dernier. Crockett, c'est aussi le meilleur selon Petraeus (http://www.ausa.org/publications/armyma … s_0411.pdf), et ils sont notamment très copains sur la coopération civilo-militaire, ce qui rejoint ce que vous dites.

Eikenberry était un peu l'homme à Gates je crois, ceci expliquant cela. Gates sur la fin, une page qui se tourne. Nommé Crocker à sa place, c'est sans doute une bonne chose pour l'Afghanistan. Concernant le voisin, on est également dans une période cruciale dans la relation américano-pakistanaise, et curieusement c'est Munter, un mec au profil très marqué européen qui est là-bas. Je traduisais récemment un document pour mon stage là-dessus, c'est vraiment chaud en ce moment. La CIA a réussi à faire libérer son agent capturé pour meurtre par les Pakistanais, mais ça chauffe entre la CIA et l'ISI. L'opinion public pakistanaise n'a jamais été autant anti-américaine. Le prochain à mettre les pieds à Islamabad a intérêt à être un sacré funambule... Crocker était là-bas de 2004 à 2007, mais entre 2007 et la prise de fonction de Munter en 2010, c'était Anne Patterson qui a plutôt fait carrière en Amérique du Sud (mais aussi spécialisée sur les affaires de drogue) qui officiait. Depuis que Crocker est parti, ça va pas fort au Pakistan...

Simple BA en littérature anglaise de Whitman College, une formation en persan, et Crocker intégrait l'US Foreign Service. 40 ans de service derrière et les postes clés. bon, certes, ila vait voyagé avec ses parents à l'US Air Force. La sociologie des services américains, c'est quand même autre chose que chez nous... pour le pire et pour le meilleur.

Last edited by Kunstler (30-04-2011 19:43:08)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Merci beaucoup pour ces éléments intéressants.

La bio de Crocker sur Wikipedia si certains veulent la lire :
http://en.wikipedia.org/wiki/Ryan_Crocker

362

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Kunstler a écrit:

Je traduisais récemment un document pour mon stage là-dessus, c'est vraiment chaud en ce moment. La CIA a réussi à faire libérer son agent capturé pour meurtre par les Pakistanais, mais ça chauffe entre la CIA et l'ISI. L'opinion public pakistanaise n'a jamais été autant anti-américaine. Le prochain à mettre les pieds à Islamabad a intérêt à être un sacré funambule... Crocker était là-bas de 2004 à 2007, mais entre 2007 et la prise de fonction de Munter en 2010, c'était Anne Patterson qui a plutôt fait carrière en Amérique du Sud (mais aussi spécialisée sur les affaires de drogue) qui officiait. Depuis que Crocker est parti, ça va pas fort au Pakistan...

Il était peut être temps que "ça chauffe" entre les deux agences, après presque 10 ans pendant lesquels tous les analystes ont pointé le double jeu de l'ISI sans que les Etats-Unis fassent grand chose...

Il parait que la CIA a de plus en plus de sources locales dans les zones tribales, et a donc moins besoin des informations que lui fournit l'ISI sur les cibles potentielles des frappes de drone. D'autant que l'ISI en profitait pour régler ses propres comptes tout en épargnant ses amis (puisque la CIA ne pouvait pas vraiment vérifier les informations). Libéré de cette dépendance, l'agence se sent peut être en meilleure position pour hausser le ton avec ses homologues pakistanais.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

huron a écrit:
Kunstler a écrit:

Je traduisais récemment un document pour mon stage là-dessus, c'est vraiment chaud en ce moment. La CIA a réussi à faire libérer son agent capturé pour meurtre par les Pakistanais, mais ça chauffe entre la CIA et l'ISI. L'opinion public pakistanaise n'a jamais été autant anti-américaine. Le prochain à mettre les pieds à Islamabad a intérêt à être un sacré funambule... Crocker était là-bas de 2004 à 2007, mais entre 2007 et la prise de fonction de Munter en 2010, c'était Anne Patterson qui a plutôt fait carrière en Amérique du Sud (mais aussi spécialisée sur les affaires de drogue) qui officiait. Depuis que Crocker est parti, ça va pas fort au Pakistan...

Il était peut être temps que "ça chauffe" entre les deux agences, après presque 10 ans pendant lesquels tous les analystes ont pointé le double jeu de l'ISI sans que les Etats-Unis fassent grand chose...

Il parait que la CIA a de plus en plus de sources locales dans les zones tribales, et a donc moins besoin des informations que lui fournit l'ISI sur les cibles potentielles des frappes de drone. D'autant que l'ISI en profitait pour régler ses propres comptes tout en épargnant ses amis (puisque la CIA ne pouvait pas vraiment vérifier les informations). Libéré de cette dépendance, l'agence se sent peut être en meilleure position pour hausser le ton avec ses homologues pakistanais.

Ah mais je suis d'accord, faire des affaires avec l'ISI c'est faire un pacte avec le diable (c'est peut-être pour ça qu'ils s'entendaient bien remarque). Quand dans le même temps les Américains se rapprochent de l'Inde, l'alliance bancale entre Washington et Islamabad risque de ne pas faire long feu à ce rythme. Tant que ça tient à peu près jusqu'à la sortie d'Afghanistan... c'est sans doute le plan. Enfin un effondrement du Pakistan serait une catastrophe, donc si l'Occident veut garder la main, va falloir jouer serrer.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Kunstler a écrit:

Quand dans le même temps les Américains se rapprochent de l'Inde, l'alliance bancale entre Washington et Islamabad risque de ne pas faire long feu à ce rythme.

Les Etats-Unis se sont beaucoup rapprochés de l'Inde sous Bush Jr (alliance entre démocraties, accord sur le nucléaire civil...).
Obama a l'air plus réticent à prendre partie dans le conflit bipolaire Inde - Pakistan.
Et il est moins populaire que Bush Jr en Inde.

Tant que les Etats-Unis sont en Afghanistan, ils ont besoin d'Islamabad : la route Karachi - Peshawar - Jalalabad - Kaboul est une artère vitale pour la coalition.
Et malgré le double jeu de l'ISI les Etats-Unis ont besoin que le pouvoir civil au Pakistan ordonne à l'armée de contrôler les zones tribales.

Je ne crois pas à un renversement d'alliance, les USA maintiendront de bonnes relations avec l'Inde ET le Pakistan et ne choisiront pas entre les 2.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Free French a écrit:
Kunstler a écrit:

Quand dans le même temps les Américains se rapprochent de l'Inde, l'alliance bancale entre Washington et Islamabad risque de ne pas faire long feu à ce rythme.

Les Etats-Unis se sont beaucoup rapprochés de l'Inde sous Bush Jr (alliance entre démocraties, accord sur le nucléaire civil...).
Obama a l'air plus réticent à prendre partie dans le conflit bipolaire Inde - Pakistan.
Et il est moins populaire que Bush Jr en Inde.

Tant que les Etats-Unis sont en Afghanistan, ils ont besoin d'Islamabad : la route Karachi - Peshawar - Jalalabad - Kaboul est une artère vitale pour la coalition.
Et malgré le double jeu de l'ISI les Etats-Unis ont besoin que le pouvoir civil au Pakistan ordonne à l'armée de contrôler les zones tribales.

Je ne crois pas à un renversement d'alliance, les USA maintiendront de bonnes relations avec l'Inde ET le Pakistan et ne choisiront pas entre les 2.

Je partage cet avis, les deux sont assis sur la même branche et aucun ne peut se permettre de rompre les ponts...
C'est un peu le coeur du problème afghan: les iraniens soutiennent les insurgés pour "enfoncer" les américains mais pas trop car ils ne souhaitent pas du tout un Afghanistan taleb, les pakistanais jouent double jeu mais ne peuvent pas se passer totalement de l'aide US...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Plus d'infos, des scoops et des phrases de diplomates révélées :
http://blog.lefigaro.fr/inde/2011/05/le … tor=RSS-24

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

L'OTAN accusée d'avoir laissé mourir des migrants au large de la Libye
LEMONDE.FR | 09.05.11 | 12h25  •  Mis à jour le 09.05.11 | 13h30


Des immigrants africains en Libye, le 4 mai 2011.AFP/SAEED KHAN

"Tous les matins, on se réveillait pour trouver encore plus de cadavres, on les gardait vingt-quatre heures avant de les jeter par dessus bord (...) les derniers jours on ne savait plus qui on était. Soit on priait, soit on mourait". Ce témoignage recueilli par le Guardian fait état du naufrage d'un bateau de migrants africains en Méditerrannée. Un naufrage que l'OTAN aurait délibérément ignoré selon les informations du quotidien britannique.



Le bateau de migrants aurait en effet cherché à entrer en contact avec un navire de l'OTAN, selon le Guardian, "il s'agit probablement du navire français le Charles-de-Gaulle, qui était en opération en mer Méditérranée pendant cette période".

Une information démentie par l'état-major des armées. Contacté par Rue 89, une porte-parole affirme : "Nous n'avons pas croisé ce type d'embarcation. Nous nous serions évidemment portés à son secours. Nous ne sommes pas concernés. Il ne s'agit pas d'un bâtiment français."

Le Guardian relaie également le démenti d'un porte-parole des autorités maritimes françaises avant de souligner : "Après lui avoir soumis des reportages indiquant [la présence du navire], un porte-parole s'est refusé à tout commentaire." Le droit maritime international oblige les navires, y compris les bateaux militaires à répondre aux alertes d'autres embarcations et à offir leur aide quand cela est possible.

AUCUN PAYS N'ADMET AVOIR ÉTABLI UN CONTACT AVEC LE BATEAU

Selon le Guardian, le bateau transportait soixante-douze passagers, parmi eux des femmes, des enfants en bas âge et des réfugiés politiques. Il aurait quitté Tripoli pour l'île italienne de Lampedusa le 25 mars avant d'échouer sur les côtes libyennes, près de Misrata le 10 avril. En difficulté, les migrants auraient d'abord contacté une association de défense des droits des réfugiés à Rome, qui aurait à son tour alerté les gardes-côtes italiens. Un hélicoptère militaire aurait ensuite survolé l'embarcation.

"Les pilotes, qui portaient des uniformes militaires, ont lâché des bouteilles d'eau et des paquets de biscuits, ils ont fait signe aux passagers de maintenir leur position avant qu'un bateau de sauvetage ne les rejoigne. L'hélicoptère est parti et aucune aide n'est arrivée," détaille le Guardian, qui a reconstitué le récit du naufrage à l'aide de témoignages de survivants et de personnes contactées par les passagers. Aucun pays n'a admis avoir établi un contact avec le bateau d'immigrants indique le journal.

Après plusieurs jours à la dérive, "le 29 ou le 30 mars, le bateau a approché un porte-avion de l'OTAN de si près qu'il aurait été impossible que ce dernier ne remarque pas l'embarcation. Selon les survivants, deux avions ont décolé du navire et ont survolé leur bateau à basse altitude tandis que les immigrants se tenaient debout, soulevant deux bébés affamés. Incapable de se rapprocher du porte-avion, le bateau a dérivé. A court de vivres, d'essence et de moyens de contacter le continent, ils ont commencé à mourir de faim les uns après les autres", décrit le Guardian. Sur les soixante-douze passagers, neuf ont survécu, précise le quotidien.

Trois corps découverts sous un bateau de réfugiés échoué à Lampedusa
Trois cadavres ont été retrouvés sous un bateau près du port de l'île italienne de Lampedusa, a annoncé la capitainerie du port.
L'embarcation s'était échouée dans la nuit de samedi à dimanche avec quelque cinq cents réfugiés venus de Libye à son bord. Dans un premier temps, les gardes-côtes avaient pourtant annoncé avoir "réussi à sauver tous les passagers".
Des milliers de réfugiés sont arrivés ces dernières semaines à Lampedusa. Il s'agit soit de Tunisiens quittant leur pays pour chercher un travail en Europe, le plus souvent en France, soit de réfugiés fuyant la Libye, pour la plupart des migrants venus d'Afrique sub-saharienne et d'Asie du Sud-Est.

http://www.topito.com/wp-content/uploads/public/haddock.gif

« Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase. » (André Malraux; Les Voix du silence, 1951)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Tu vieillis Grambetta. L'insulte des années 30 ne semble plus être un fond de commerce très rentable.

369

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Coke en Stock est paru en 1958.

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

370

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Suite à la mort de Ben Laden, Barack Obama devrait bientôt modifier le calendrier de retrait des troupes étasuniennes d'Afghanistan.

Le Congrès est en effet en train d'évoluer vers une orientation de réduction des dépenses en Afghanistan, suivi par la Maison-Blanche.

Depuis longtemps, le débat fait rage entre les partisans d'opérations chirurgicales visant à l’élimination ciblée de chefs insurgés, et ceux qui sont favorable à la stratégie plus militaire de lutte contre-insurrectionnelle (impliquant naturellement beaucoup plus d'effectifs et de moyens), que le président des Etats-Unis avait fini par approuver. La mort d'OBL renforce assurément les partisans de la fin de la stratégie militaire mise en oeuvre dans cette guerre depuis l'origine.

La guerre en Afghanistan coûte environ 10 milliards de dollars par mois, et au regard de la situation de l'endettement américain, dont la notation même est menacée. Le calendrier de retrait des troupes  du retrait des troupes américaines, est prévu pour le second semestre 2014. Nous verrons si la nouvelle situation permettra un retrait plus rapide.

Le plan actuel prévoit le recrutement et la formation de 400 000 Afghans dans les forces régaliennes, afin de remplacer les unités étrangères. Sachant que l’entretien des forces afghanes coûte 10Md$/an, et que les recettes du gouvernement Afghan sont de 2 milliards/an, on voit pas bien comment peut se réaliser cette équation absurde. Naturellement, ce sont des questions qui n'intéressent pas l'armée américaine, vissée à sa stratégie.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Ahram a écrit:

Le plan actuel prévoit le recrutement et la formation de 400 000 Afghans dans les forces régaliennes, afin de remplacer les unités étrangères. Sachant que l’entretien des forces afghanes coûte 10Md$/an, et que les recettes du gouvernement Afghan sont de 2 milliards/an, on voit pas bien comment peut se réaliser cette équation absurde. Naturellement, ce sont des questions qui n'intéressent pas l'armée américaine, vissée à sa stratégie.

Et ta solution éclairée est???

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

372

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Le retrait pur et simple et l'abandon de cette stratégie complètement folle qui veut que l'on élimine une insurrection qui ne disparaîtra pas, et que l'on mette en place des structures régaliennes que l'Etat Afghan n'aura jamais les moyens de rendre pérennes.

373

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

gustave a écrit:

Et ta solution éclairée est???

Légaliser l'héro et tout importer d'Afghanistan, woooooooo

Last edited by Broz (12-05-2011 16:14:29)

"Et sans races, comment peut-on parler de racisme?" - sabaidee, 16/05/2014
"Allez, rince ton visage et enlève la merde dans tes yeux, va lire les commentaires des lecteurs du monde (le monde, hein, pas présent ou national hebdo) et tu percevras le degré d'agacement que suscitent ces associations subventionnées..." - sabaidee, 06/09/2016

"(influence léniniste de la "praxis historique réalisante et légitimée par sa propre réalisation historique effective", au sens hégélien du terme, dans l'action islamiste, au travers de l'état islamique - je n'utilise volontairement pas de majuscule pour cet "état" en ce que je lui dénie toute effectivité historique)" - Greg, 18/07/2016

"Oui oui, je maintiens. Il n'y a rien de plus consensuel que le Point. " - FDL, 28/07/2016

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Ahram a écrit:

Le retrait pur et simple et l'abandon de cette stratégie complètement folle qui veut que l'on élimine une insurrection qui ne disparaîtra pas, et que l'on mette en place des structures régaliennes que l'Etat Afghan n'aura jamais les moyens de rendre pérennes.

C'est une possibilité, mais il faut accepter en ce cas le retour possible (probable) des talibans (entre autres). Leur apparition et leur polarisation (à l'insu ou non de leur volonté) dans des enjeux internationaux a changé la donne intérieure...

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."

375

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Sarkozy suit à juste titre Obama dans la décision de lancer effectivement le processus de retrait des troupes.

On ne peut que s'en réjouir. On apprend cela par un tout petit communiqué. On est loin de l'enthousiasme un peu ridicule du Président, annonçant fièrement devant les autorités anglaises un peu amusées qu'il allait envoyer 700 militaires en plus à un moment où cette guerre était déjà dépassée...

Il faut dire qu'Obama et Sarkozy sont dans la même galère du point de vue de la dette publique et des menaces sur la stabilité économique, et que ces dépenses militaires inutiles commençaient à coûter très cher. et la situation grecque est une bonne proue : ce pays est entre autres dans cette situation à cause de ses dépenses militaires excessives et totalement inutiles au vu du contexte géopolitique. Il fallait bien qu'ils finissent par se rendre compte que cette guerre est bien au-delà de nos moyens...

Enfin, ça va prendre du temps cette affaire de retrait... Ils disent qu'on doit être parti pour 2014. Putain, 3 ans !

376

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Je viens de terminer le dernier Chaliand, Afghanistan, l’occident dans l'impasse et vous le recommande chaudement (tout comme, du même auteur, Les guerres irrégulières, mélange de texte d'auteurs insurrectionnels ou contre-insurrectionnels avec l'analyse de Chaliand sur le sujet).

Comme d'habitude, Chaliand déplace l'analyse sur le terrain de la bataille des "esprits et des coeurs", plutôt que sur le simple aspect militaire. Et il montre que dans cette perspective, notre intervention est un échec total. 

On apprend beaucoup de choses, et l'analyse stratégique de Gérard Chaliand est toujours aussi limpide et stimulante.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

4 soldats français tués lâchement alors qu'il faisaient du sport dans une FOB (celle de Gwan).

Plus de 15 blessés.

3 soldats étaient de mon village : 93e RAM.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Oui et sarko, comme il en a l'habitude, récupère l'évènement et veut, dans la dernière ligne droite de son quinquennat, faire quelque chose qu'il aurait du faire dès le départ (comme tant de choses...) à savoir suspendre (pour le moment) voire quitter l'Afghanistan.

Après avoir envoyé des soldats supplémentaires, le voilà que finalement, histoire de gagner quelques voix à l'approche de la présidentielle, il veut sortir d'Afghanistan.

Ah ! il essaye de la jouer tactique cette présidentielle, et il se gardait sous la main tout ce que le peuple attend d'un bon Président pour la dernière ligne droite. Il joue sur le fait que les Français sont si oublieux, et ne se basent (pour une grande partie d'entre eux) que sur les derniers mois de mandat. C'est un fieffé roublard...

« Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, et nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase. » (André Malraux; Les Voix du silence, 1951)

379

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Sans vouloir minimiser, 82 morts en 10 ans de guerre, je crois que beaucoup d'anciens combattants auraient aimé que "leurs guerres" puissent avoir les mêmes statistiques. (Combien de morts dans l'effectif des forces armées sur 10 ans lors d'entrainements et manœuvres en métropoles...)

Ce que je veux dire, c'est que l'argument entendu selon lequel il faudrait partir d’Afghanistan parce que des soldats Français y meurt est stupide.
Il faut partir d'Afghanistan parce que c'est une mauvaise guerre.

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

Comme ils sont forts les afghans !...!
C'est un pays ?.. pour de vrai (c'est quoi ou qui, qui définit ?)
L'urss c'est mort, l'otan se casse les dents (une énorme pensée à ceux qui ont perdu un bras, une jambe... ou la vie pour la paix)...

Juste.., imaginez être né afghan, entre 2 puissances qui "écrabouillent" (les pères, mères, cousins, copains...) sans distinction...

Pas facile d'être né afghan !!...

Last edited by Mayrik (31-08-2012 00:57:37)

sic

Re: [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice

http://www.marianne.net/blogsecretdefen … _a790.html
Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan
Lors de la séance du Conseil de Paris, les 24 et 25 septembre dernier, la majorité municipale a repoussé une proposition des élus UMP de "dédier un espace public de la capitale" aux 88 militaires français morts en Afghanistan. Catherine Vieu-Charrier (PS), adjointe au maire en charge du monde combattant, a expliqué que la mairie de Paris était déjà "associée" au projet d'installer un monument en hommage aux soldats tombés en opérations extérieures, place de Fontenoy, derrière l'Ecole militaire - un projet "sous l'autorité du ministère de la Défense". L'argument peut s'entendre, même si l'on a connu l'Hotel de Ville plus réceptif à d'autres demandes, par exemple l'inauguration d'une place Mohamed Bouazizi, dans le XIVème arrondissement, du nom du jeune tunisien dont le suicide a déclenché la révolution en décembre 2010 .

En revanche, l'explication de vote fournie par l'écologiste Sylvain Garel risque de faire grincer quelques dents : "Je rappelle qu'il y a effectivement eu 88 soldats français qui sont morts en Afghanistan. C'est bien triste pour eux et leur familles, mais qu'il y a eu aussi 120.000 civils afghans morts depuis que nous avons déclenché une guerre en Afghanistan. Je pense que si on devait construire des monuments, il faudrait aussi penser à ces 120.000 personnes, qui pour la plupart n'avaient rien demandé et qui ont été tuées à cause d'une guerre que nous avons déclarée à leur pays".

Voilà que nous aurions déclaré la guerre à l'Afghanistan... et que la mort des soldats n'est "bien triste" que pour "eux et leurs familles"... mais pas pour les élus écologistes manifestement.

"Si le peuple pense mal, changeons le peuple..."