Re: Helpology

faux semblants a écrit:

Quelqu'un a un abonnement à Mediapart, qu'on se marre ?
http://www.mediapart.fr/journal/france/ … rtisanerie

Si ça peut aider, l'article se trouve aussi dans Factiva.

Oder so ähnlich.

Re: Helpology

poste donc le texte apokrif

Your mother was a HAMSTER, and your father smelt of eldeberries !

153

Re: Helpology

FS a écrit:

Quelqu'un a un abonnement à Mediapart, qu'on se marre ?
http://www.mediapart.fr/journal/france/ … rtisanerie

Mediapart s'est procuré le rapport d'audit sur la qualité de vie au travail à l'Institut d'études politiques de Paris, que le cabinet Technologia vient de remettre. Stress, dégradation des conditions de travail, opacité de fonctionnement, courtisaneries, peur: les experts dressent un portrait inquiétant de l'école d'élite française.

Tiens, c'est marrant, il me semble que Technologica c'est le cabinet de conseil qui avait fait l'audit lors des suicides chez FT.

154

Re: Helpology

faux semblants a écrit:

Quelqu'un a un abonnement à Mediapart, qu'on se marre ?
http://www.mediapart.fr/journal/france/ … rtisanerie

Culture-Idées
Sciences-Po: un audit pointe le stress, l'opacité et la courtisanerie
Jade Lindgaard
1317 mots
12 juillet 2011
Mediapart
MEDAP
Français
Copyright 2011. Mediapart. All Rights Reserved.
C'est un rapport que Richard Descoings, le médiatique directeur de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, aurait sans doute préféré ne pas lire: le «diagnostic sur la qualité de vie au travail» à Sciences-Po que vient de lui remettre le cabinet Technologia révèle le portrait d'une institution en crise. Le modèle de fonctionnement de la célèbre école «risque aujourd'hui de s'épuiser», écrivent les experts, qui préviennent: «Il est nécessaire que l'institution ponctue son développement d'une respiration pour prendre le temps de renforcer et rationaliser sa structure et ses cadres organisationnels.»

Tout juste réélu à la tête de l'IEP, en avril, avec un score soviétique (27 voix en sa faveur, un vote blanc), Richard Descoings entame son quatrième mandat de cinq ans sous des auspices moins favorables que ce qu'il aurait pu escompter. À la lecture de l'audit de Technologia, on voit mal, en effet, comment il pourrait échapper à une remise en cause de ses méthodes.

À la suite de la remise du rapport, les syndicats de Sciences-Po ont déjà manifesté leur mécontentement face à une direction «emmurée dans son autosatisfaction, affichant son mépris pour les situations difficiles vécues par les salariés», dans un tract unitaire virulent (à lire ici): c'est une initiative plutôt rare à Sciences-Po, où les organisations syndicales adoptent habituellement un ton plus mesuré.

Société spécialisée dans la prévention des risques professionnels, Technologia a récemment audité France Télécom et le technocentre de Renault à Guyancourt. Son directeur général, Jean-Claude Delgenes, enseignait encore il y a peu à Sciences-Po, dans le cadre de son executive master Sociologie de l'entreprise et stratégie de changement.

Que révèlent les experts dans ce document que nous publions en exclusivité ci-dessous?

[Un élément multimedia s'affiche ici, dans ce même article en ligne sur Mediapart.fr.]

En premier lieu, que l'instabilité générale de Sciences-Po, soumise à un rythme effréné de réformes depuis 15 ans, «met en difficulté» un tiers de ses collaborateurs, et crée «un sentiment de lassitude et de démotivation». Plus précisément, «des risques de surengagement dans le travail, des difficultés à faire face aux rythmes des réorganisations et des situations de difficultés relationnelles aiguës ont été diagnostiqués».

Stress, dégradation des conditions de travail, opacité de fonctionnement, courtisaneries, peur... tout en prenant garde à ne pas trop généraliser des situations individuelles et des ressentis parfois invérifiables, les auditeurs de Technologia confirment et documentent une grande partie de ce que Mediapart avait écrit sur l'IEP dans sa série d'enquêtes sur «la cour du roi Richard» fin 2009 (nos enquêtes sont à retrouver ici et sous l'onglet “Prolonger” de cet article).

Ci-dessous, un extrait de l'entretien avec Richard Descoings, réalisé fin 2009, et où il évoquait déjà la commande d'un tel audit sur les conditions de travail:

[Un élément multimedia s'affiche ici, dans ce même article en ligne sur Mediapart.fr.]

«Courtisanerie mêlée à la peur de la déréliction»

L'audit rentre dans le détail de ces dysfonctionnements, chiffres et citations des collaborateurs de l'école à l'appui. Près de 70 entretiens individuels ont été réalisés entre décembre 2010 et mars 2011. Ainsi, 31 % des salariés considèrent que leurs conditions de travail se sont dégradées ces dernières années, et 35 % disent subir un stress fréquent.

Plus de 83 % des répondants expliquent qu'on leur demande de travailler «très vite», et plus de 84 % considèrent qu'on attend d'eux qu'ils travaillent «intensément». Quand on leur demande si la quantité de travail qu'ils ont à effectuer est excessive, la moitié d'entre eux pensent que c'est le cas. Un chiffre «imposant», commentent les auteurs.

Plus de 34% des répondants au questionnaire déclarent qu'il leur est souvent arrivé au cours des douze derniers mois de se sentir très fatigués ou stressés par leur travail. Environ 41% des personnes interrogées disent penser à des problèmes au travail dès leur réveil, ne pas arriver facilement à se décontracter quand elles rentrent chez elles.  Près de 15% d'entre elles disent avoir recours à des médicaments psychotropes. Et pour environ 35%, leur vie professionnelle a une incidence négative sur leur santé.

«On a réussi à faire un avion avec des bouts de ficelle... mais là, on a une compagnie aérienne, donc est-ce qu'on fonctionne pareil?» s'interroge un cadre dirigeant.

En plus de ces critères classiques d'évaluation du mal-être au travail, les experts de Technologia consacrent de longues pages à la description d'une insatisfaction plus diffuse, liée au sentiment de certains salariés de ne pas être assez respectés: 40% environ des salariés de l'institution considèrent, d'une manière ou d'une autre, subir un manque de respect au travail, 26% qu'on les ignore systématiquement et 19% que l'on critique injustement leur travail.

Il existe «un véritable clivage au sein de l'institution entre ceux qui se vivent comme les “petites mains” (sic) et les autres», décrivent les auteurs du rapport. «Au moment des évaluations, on m'a dit: “Tu n'auras pas d'augmentation de mérite, tu n'as pas fait quelque chose d'exceptionnel”; c'est quoi quelque chose d'exceptionnel?» leur confie un salarié.

En dehors des conditions de travail stricto sensu, c'est tout un système de pouvoir qui est passé au crible des auditeurs: opacité des critères d'attribution de prime, partage inégalitaire des avantages, promotions ou au contraire plafonnement de certaines carrières inexpliqués... Au point que certaines personnes interrogées évoquent «un sentiment d'effet de “caste”».

Les experts de Technologia rapportent que «beaucoup d'entretiens évoquent à la fois une forme de courtisanerie mêlée à la peur de la déréliction»: «La perception d'un manque de clarté des règles du jeu a tendance à générer un sentiment d'injustice: pour certains, la reconnaissance (évolution, promotion, augmentation, octroi de primes, etc.) est davantage liée au réseau et aux liens privilégiés que des salariés entretiennent avec la ligne hiérarchique.»

Par exemple, «la reconnaissance des compétences professionnelles est tout à fait secondaire par rapport à l'intelligence des situations, le sens politique, les relations amicales ou autres», analyse un salarié. «C'est un management de parade à Sciences-Po, explique un autre, il y a beaucoup de cooptation, le copain du copain, le cousin d'un cousin. C'est très politique, tout est basé là-dessus.»

Cette atmosphère bien particulière de travail finit par créer de la peur. «La peur de parler, de dire non, a été évoquée de façon suffisamment fréquente pour que nous soyons dans l'obligation d'en faire part», expliquent encore les auteurs de l'étude. Un collaborateur de Sciences-Po leur exprime ce sentiment en termes particulièrement crus: «En ce moment, on est dans le monde du Bisounours, car il y a Technologia. On nous dit merci à tous, merci pour votre engagement... mais on sait qu'ils veulent nous tuer après.»

Rendu en juin, ce rapport a fait l'objet d'une présentation à Sciences-Po. Compte tenu de la trêve estivale, ce n'est sans doute pas avant la rentrée de septembre que ses suites et effets éventuels seront discutés entre personnels et direction.

Boîte noire

L'audit du cabinet Technologia, non publié jusqu'alors en dehors de l'intranet de Sciences-Po, nous a été transmis par plusieurs sources qui souhaitaient ainsi faire attester des dysfonctionnements de l'IEP de Paris.

Last edited by Coke (12-07-2011 15:06:05)

M'enfin bon.

155

Re: Helpology

Amis juristes bonjour !

Je viens solliciter votre aide au sujet d'une question un peu précise : dans le cadre des articles que je publie régulièrement, je fais souvent des schémas pour expliquer tel ou tel phénomène. Ils sont plutôt bien faits et me prennent du temps.

J'ai eu la désagréable expérience de découvrir que d'aucuns les repompent sans vergogne. Soit, je n'avais rien précisé dessus donc bon.
A présent, pour une publi qui va tomber dans une semaine, j'aimerais au moins mettre quelque chose sur mon nouveau schéma afin que les gens soient au courant.

Du style :
(Auteur, Untel, Tous droits réservés)

ça marche comme formulation ou bien ça fait définitivement jacky au pays des juristes ? Copyright c'est pas très frenchie non ?

(Précision : cette publication est en français.)

Merci bien

156

Re: Helpology

Juste pour préciser : cela ne me dérange pas que les schémas soient repris, je veux simplement être cité (nom, revue, date). Peut-être y-a-t-il une formule consacrée ??

Merci encore !!

157

Re: Helpology

Je ne suis pas un spécialiste de la matière, mais la mention "Untel - Tous droits réservés" sous le schéma ne me paraît pas totalement stupide.

Il doit y avoir une formulation générale de ce type dans la revue elle-même, j'imagine. Il faut voir ce que la revue en dit.

Sauf erreur, ce n'est pas le fait d'ajouter cette mention qui te donne le droit sut tes écris. Si ton schéma est une oeuvre originale, alors tu as le droit à ne pas être copié sans autorisation (même sans aucune mention). Et tu peux donc en demander compte aux contrefacteurs.

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Helpology

Benoît Thieulin fondateur et dirigeant de l'Agence Web "La Netscouade" (qui a notamment fait des sites de la campagne 2007 de Ségolène Royale) a été interviewé par la revue "Rue Saint-Guillaume" des anciens diplômés pour parler du Web.

Est-ce que quelqu'un la reçoit en pdf et aurait le texte de l'interview qui est sûrement intéressant connaissant l'expérience de Benoît Thieulin ? (je n'ai malheureusement pas les moyens de cotiser/m'abonner).

Merci. à charge de revanche.

159

Re: Helpology

Dans cette phrase :
A la fois piédestal et tabouret (stool en anglais), le meuble S'TAAL séduit par sa structure trépied, originale et dynamique. L'arrivée d'Arno LELEU avec ce tabouret sonne une nouvelle tendance chez L'EDITO avec une pâte évidente, des lignes tranchées avec élégance et un style plus affirmé.

On écrit "pâte" ou "patte" ? je ne trouve pas de réponse satisfaisante ça m'épuise.

Merci beaucoup !!

(en gros je trouve souvent "patte" mais sans raison alors que "pâte" peut venir d'un terme d'imprimerie : http://littre.reverso.net/dictionnaire- … 2te/54649)

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

160

Re: Helpology

Ben répondu, du coup. :)
Pour les curieux, la réponse est "patte".

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: Helpology

Beltramose a écrit:

Comment s'appelle la chanson bulgare (ou d'un pays d'Europe de l'est, la langue est tout en cas incompréhensible) interprétée  par deux ahuris, dont un qui souffle dans une sorte de coquillage, et qui accompagnent leur chant d'une danse très rigolote ? Ca avait été posté sur le forum il y a deux-trois-quatre ans et abondamment commenté.

Je réponds à Beltramose après un an et demi, les anciens n'étant pas présents pour me répondre à l'époque et les membres actuels trop nazes pour connaître cette chanson.
https://www.youtube.com/watch?v=dl4PDE6E_TE

Re: Helpology

Oui, et entre-temps un des deux est mort (le danseur) :-(

Re: Helpology

Je suis étudiant à l'ENS, un de mes professeurs (qui officie à Sciences Po) nous demande des dissertations "à la sciences po". Mis à part l'absence de plan apparent, je n'ai aucune idée de ce que ça veut dire... Ma dissertation est finie, il ne me manque plus qu'à la mettre en forme. Si quelqu'un pouvait m'aider, ce serait sympa.

Ps: contactez moi par mp svp, car je ne viens pas souvent sur ce topic.

164

Re: Helpology

Bonjour,

je souhaite réserver des billets de trains en Inde.
Problème : le numéro de mobile indien réclamé par ClearTrip et consorts.
Par tout hasard, y a t-il un forumeur en échange dans ce cher pays qui pourrait me "prêter" son numéro de téléphone et me communiquer plus tard par mail le mdp envoyé par sms par ClearTrip ?

Merci d'avance..

M'enfin bon.

165

Re: Helpology

Chers forumeurs, l'un de vous aurait-il la gentillesse de m'indiquer, s'il existe, le thread de référence concernant les prépas pour le concours Paris Bac+0 ?

Ou alors une source externe ?

Parce que la recherche, ça devient touffu...

Txs

"Moult a appris qui bien connut ahan"

Re: Helpology

Bouh a écrit:

l'un de vous aurait-il la gentillesse de m'indiquer, s'il existe, le thread de référence concernant les prépas pour le concours Paris Bac+0 ?

Pas trouvé de fil récent et généraliste (ou fourni) dans le sous-forum général ni dans le sous-forum consacré au premier cycle, donc il n'existe probablement rien de plus pertinent que cet index pas forcément à jour: http://forum-scpo.com/meilleurs-compara … ncours.htm

Txs

A vos souhaits.

Last edited by Apokrif le retour (07-12-2013 13:30:20)

« la propagande frontiste que distille apokrif sur Wikipedia. Sans oublier son petit blog de faf. » (Pierre-L)
« Il y a assez de mots dans la langue française pour dire ce qu'on a besoin de dire. » (mon grand-père)

Re: Helpology

Bonjour à tous,

Une question:

comment transférer les photos de iPod au PC?   Transférer les musiques de iPod vers Pc est le même moyen?


Merci d'avance.

Re: Helpology

itunes

Re: Helpology

L'avis de réception postal de la notification d'une décision administrative ne porte pas la signature du destinataire (qui est la personne concernée par la décision), mais seulement le cachet d'un organisme qui héberge (matériellement ou seulement postalement ?) l'intéressé:  cette notification est-elle régulière et le délai de recours contentieux devant le juge administratif court-il à partir de la date figurant sur cet AR ?

S'il existe un texte ou de la jurisprudence clairs, ou des retours d'expérience sur la pratique juridictionnelle, je suis preneur :-)

This sentence no adverb.