1

Topic: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Puisque l'on parlait de marketing il y a peu ici, je mets cet article ici:

Les Echos a écrit:

Publicité : Internet aussi influent que la télévision
[ 27/08/09  - 12H36   - actualisé à 12:36:00  ]

L'influence des campagnes publicitaires sur les ventes des marques de biens de consommation est sensiblement identique que le support soit la télévision ou Internet, ce dernier permettant un ciblage précis. Une bonne nouvelle au plus fort de la crise des annonceurs.   
 
Après avoir passé au crible les attitudes de quelque deux millions d'internautes sur une période de près de trois mois, une étude souligne l'influence des publicités en ligne sur le consommateur. Les marques qui ont fait appel à des campagnes en ligne ont vu leur ventes augmenter en moyenne de 9%, contre 8% lorsque le consommateur était touché par la télévision. Sur douze semaines, les campagnes publicitaires en ligne ont enregistré une portée moyenne de 40% dans le segment cible.

Cette étude menée par comScore et dunnyhumbyUSA portait sur des biens de consommation courante (BCC) tels que des denrées alimentaires ou des produits sanitaires usuels (dentifrice, déodorants). Les campagnes en ligne apparaissaient sous forme de bannières statiques ou de supports plus élaborés. Quelque 80 % de ces campagnes ont enregistré une augmentation significative des ventes des marques dont la promotion était assurée.

Afin d'évaluer les deux supports publicitaires, les résultats obtenus ont été comparés aux données relatives aux publicités télévisuelles, recensées par Information Resources Inc. (IRI) à l'aide d'un système comptabilisant les paniers d'achats en grande surface des clients munis d'une carte de fidélité. "Il semblerait que le ciblage plus précis d'Internet, notamment parce qu'il permet d'atteindre plus facilement le segment démographique visé, est la raison principale de son efficacité, a commenté Gian Fulgoni, le président de comScore. Ce sont des données importantes en soi, mais lorsque l'on considère le fait que la publicité en ligne est généralement moins chère que celles diffusées à la télévision, les résultats sont d'autant plus probants."

Second enseignement de cette étude : plus que la seule augmentation des ventes à court-terme, les campagnes diffusées sur Internet permettent aussi une meilleure imprégnation des marques à long-terme.

Avec l'actuelle crise que vivent des annonceurs et médias, ces résultats ouvrent la voie au marché de la publicité en ligne, jusqu'ici minimisé à cause de la faible confiance (supposée) de son impact sur le consommateur. "Les résultats de l'étude semblent très encourageants, analyse Sunil Garga, directeur de Mphasize, société spécialisée dans le marketing et l'analyse des médias. Internet s'impose en effet comme un moyen d'augmenter les ventes pour les marques BCC." Plus précis et plus personnalisé, Internet permet donc une entrée dans l'imaginaire du consommateur toute aussi efficace que les mass médias classiques

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Pour ceux que les métiers du web intéressent, on peut se faire à 24 ans 80K€ annuels en étant community manager
http://www.lejdd.fr/Medias/Internet/Act … er-150436/

Ca devient un peu nawak le secteur : entre les dev qui se font des couilles en or en codant des appli Facebook et les CM qui survendent de la gestion de réputation, le secteur du freelance c'est le nouvel eldorado... Et ce d'autant plus que le mec en question est un illustre inconnu pour le secteur mainstream de la com Grande Conso (blog totalement inconnu).

Profitez-en pendant qu'il en est temps...

Last edited by Nick Carraway (16-11-2009 11:24:09)

Je lubrifie les relations humaines.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Bon, je viens de faire un calcul : 80K€/an donne du 400€ en jour/homme, soit globalement moins en moyenne que ce qu'une agence facture à un annonceur pour un poste de consultant. Donc les salaires astronomiques viennent uniquement du fait que le mec est en freelance. Il compense sa précarité par un gros salaire. C'est un choix.

Personne veut gérer sa réput en ligne ici ?

Je lubrifie les relations humaines.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Ouais enfin mec, en ce moment, tout ce que je vois passer / entend dans ce secteur, c'est des postes de stagiaires (parfois même pas rémunérés) pour être community manager.

Ya des types qui gagnent au loto aussi. Pis t'as un paquet de smicards qui jouent, aussi.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

D'où on en déduit que les smicards devrait essayer de faire community manager.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

j'avais pas fait gaffe au titre du thread mais je pense pas que t'aies besoin de sortir de Sciences Po pour faire community manager, d'ailleurs.

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

7

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Nick Carraway a écrit:

Bon, je viens de faire un calcul : 80K€/an donne du 400€ en jour/homme, soit globalement moins en moyenne que ce qu'une agence facture à un annonceur pour un poste de consultant. Donc les salaires astronomiques viennent uniquement du fait que le mec est en freelance. Il compense sa précarité par un gros salaire. C'est un choix.

Personne veut gérer sa réput en ligne ici ?

Can you do sthg for me ?

Cheers,
Besson nl

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

faux semblants a écrit:

Ouais enfin mec, en ce moment, tout ce que je vois passer / entend dans ce secteur, c'est des postes de stagiaires (parfois même pas rémunérés) pour être community manager.

Ya des types qui gagnent au loto aussi. Pis t'as un paquet de smicards qui jouent, aussi.

Ben c'est pour ça que le freelance se développe, ça permet de supprimer les agences qui, elles, rémunèrent très peu. Mais bon, être freelance ça demande un sacré goût pour l'entrepreneuriat, et paie ta précarité après...

Puis bon, FS, les métiers du web sont aussi un débouché extrêmement crucial pour ceux qui font l'Ecole de Journalisme et, dans une moindre mesure, l'Ecole de Com. Attention à ne pas tout dénigrer en bloc non plus.

Je lubrifie les relations humaines.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

je dénigre pas, je dis juste que dans toutes les professions il y a des gens qui gagnent TRES bien leur vie, et d'autres, plus majoritaires, qui gagnent un salaire largement moins grandiose. C'est tout. Mais hey, si tu gagnes 80kE, good for you smile

SOUS TOUTES RÉSERVES ET CE SERA JUSTICE.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

80 000 euros facturés en freelance, ça ne fait pas 80 000 euros de sousous dans la popoche à la fin, hein. Ca fait une petite moitié, en enlevant tous les frais et les charges.

«Yond Cassius has a lean and hungry look, he thinks too much; such men are dangerous»

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

faux semblants a écrit:

Mais hey, si tu gagnes 80kE, good for you smile

Lol, faut pas déconner, personne ne gagne ça en agence, même la moitié de ça, c'est impossible (ça plafonne à 35K€ max, et encore, faut avoir le statut de cadre, ce qui n'est pas accordé à tout le monde).

Jandelery a écrit:

80 000 euros facturés en freelance, ça ne fait pas 80 000 euros de sousous dans la popoche à la fin, hein. Ca fait une petite moitié, en enlevant tous les frais et les charges.

La moitié, je ne sais pas. En freelance, on doit sans doute être autoentrepreneur aujourd'hui. Il me semble qu'on ne paie de charges que sur les bénéfices, et ça m'étonnerait qu'on prenne 50% sur les bénéfices. La précarité de l'autoentrepreneur doit quand même être compensée par un semblant de clémence, sinon c'est qu'une belle fumisterie ce dispositif.

[Réflexion faite] Anyway, ça a l'air d'une fumisterie

Je lubrifie les relations humaines.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Tututu, tu ne paies rien la première année, mais après c'est à l'aise la moitié qui part en charges.
Il vaut mieux s'y connaitre un poil en compta pour se lancer comme freelance ! (j'en ai une à la maison, ça fait pas rêver....)

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

13

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

On dit des petits entrepreneurs indépendants qu'ils paient la moitié en charges (HT évidemment).

En fait, cette moitié correspond à charges + IR.

Pour info, on est au niveau de ce que peut gagner un jeune avocat d'affaires (en BNC également) dans un gros cabinet, en première ou en cinquième année (selon le cabinet). C'est quand même pas mal.

Je ne pense pas que l'autoentrepreneur fonctionne à un niveau si élevé de revenus pour les prestations de service.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

B. comme Bouh a écrit:

Je ne pense pas que l'autoentrepreneur fonctionne à un niveau si élevé de revenus pour les prestations de service.

Le principe, c'est quand même que tu fixes tes prix. Et comme souvent, faire sauter les intermédiaires arrangent tout le monde : le prestataire hausse son salaire, et le client paie un prix moins élevé que s'il bosse en agence. Il y a évidemment des inconvénients des deux côtés, mais pour certaines tâches qui ne demandent qu'un homme pour les effectuer, c'est souvent une bonne solution.

Je lubrifie les relations humaines.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Nick, renseigne toi un minimum sur le statut d'autoentrepreneur, tu comprendras que ce que tu dis est une aberration.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Tout à fait, BK.
Pour en avoir plusieurs de très proches (ma mère qui s'est lancée ya 3 ans et un très bon pote de ma promo, entre autres), en brut, les montants sont en effet impressionnants (pouf 500€ pour une newsletter), mais alors bonjour les charges qui sont monstrueuses.

Donc certes, tu peux avoir l'impression de bien gagner mais quand tu dois débourser plus de la moitié de ce que tu gagnes en charge + tous les frais annexes que tu paies car tu n'appartiens pas à une "entreprise/agence" (c'est bête, hein,  mais les frais de fonctionnement tous bêtes ils sont pour ta pomme : matériel, électricité, forfait téléphonique, loyer, etc.), ben à l'arrivée, tu gagnes effectivement en "liberté" mais pas en "argent"...

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

17

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Nick Carraway a écrit:
B. comme Bouh a écrit:

Je ne pense pas que l'autoentrepreneur fonctionne à un niveau si élevé de revenus pour les prestations de service.

Le principe, c'est quand même que tu fixes tes prix. Et comme souvent, faire sauter les intermédiaires arrangent tout le monde : le prestataire hausse son salaire, et le client paie un prix moins élevé que s'il bosse en agence. Il y a évidemment des inconvénients des deux côtés, mais pour certaines tâches qui ne demandent qu'un homme pour les effectuer, c'est souvent une bonne solution.

En effet, les prix sont libres. (Si tu veux briller, c'est l'article L.410-2 du Code de commerce.)

Ce que je voulais dire, c'est que tu ne peux profiter du statut d'auto-entrepreneur que dans la limite d'un CA de 32000€ HT/an pour les services (80000€ pour les activités de vente).

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Buster Keaton a écrit:

Nick, renseigne toi un minimum sur le statut d'autoentrepreneur, tu comprendras que ce que tu dis est une aberration.

Je parlais du statut de freelance en général.

Je lubrifie les relations humaines.

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

Même, moi aussi je te parle du statut de freelance !

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

20

Re: zInternet, le prochain secteur de forte croissance de l'emploi et des salaires - du Webmarketing au community management en passant par les réseaux sociaux

C’est un métier qui s’apprend sur le tas, même pour un étudiant qui viendrait d’HEC ou d’une grande école d’ingénieur. Cela demande une bonne capacité d’analyse, savoir s’adapter à des problématiques différentes et être réactif

Tout est dit non? tongue