101

Re: ENA 2009

Suppressiondelimited'age? a écrit:

Bonjour,

J'ai entendu dire à Sciences Po que la limite d'âge pour se présenter au concours externe de l'ENA (28 ans) avait été récemment supprimée.

On pourrait donc passer ce concours après 28 ans. (bien sûr, pas plus de 3 fois)

Y a-t-il des forumeurs pour me confirmer cette rumeur ???

Qu'en savez-vous ? Est-ce véridique ?

Merci !

Effectivement, il n'y a plus de limite d'âge:

L'article 27 de la loi 2009-972 du 3 août 2009, en abrogeant le 5e alinéa de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983, supprime la possibilité d'instituer des limites d'âge pour les candidats à un concours lorsque celui-ci est suivi d'une période de scolarité d'une durée au moins égale à deux ans.

Source: http://ena.fr/index.php?page=formation/ … /questions

102

Re: ENA 2009

Blanco a écrit:
Suppressiondelimited'age? a écrit:

Bonjour,

J'ai entendu dire à Sciences Po que la limite d'âge pour se présenter au concours externe de l'ENA (28 ans) avait été récemment supprimée.

On pourrait donc passer ce concours après 28 ans. (bien sûr, pas plus de 3 fois)

Y a-t-il des forumeurs pour me confirmer cette rumeur ???

Qu'en savez-vous ? Est-ce véridique ?

Merci !

Effectivement, il n'y a plus de limite d'âge:

L'article 27 de la loi 2009-972 du 3 août 2009, en abrogeant le 5e alinéa de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983, supprime la possibilité d'instituer des limites d'âge pour les candidats à un concours lorsque celui-ci est suivi d'une période de scolarité d'une durée au moins égale à deux ans.

Source: http://ena.fr/index.php?page=formation/ … /questions


Donc en gros, les docteurs de 30 ans peuvent se présenter au concours externe? Génial.

103

Re: ENA 2009

Oui, s'ils ont le niveau, genial et pour eux et pour l'Administration. C'est une très bonne nouvelle dont seuls peuvent se plaindre ceux qui ont peur de ne plus être au niveau de la concurrence. C'est très bien parce que ça valorise les parcours les plus riches au lieu de les pénaliser.


égalité a écrit:
Blanco a écrit:
Suppressiondelimited'age? a écrit:

Bonjour,

J'ai entendu dire à Sciences Po que la limite d'âge pour se présenter au concours externe de l'ENA (28 ans) avait été récemment supprimée.

On pourrait donc passer ce concours après 28 ans. (bien sûr, pas plus de 3 fois)

Y a-t-il des forumeurs pour me confirmer cette rumeur ???

Qu'en savez-vous ? Est-ce véridique ?

Merci !

Effectivement, il n'y a plus de limite d'âge:

L'article 27 de la loi 2009-972 du 3 août 2009, en abrogeant le 5e alinéa de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983, supprime la possibilité d'instituer des limites d'âge pour les candidats à un concours lorsque celui-ci est suivi d'une période de scolarité d'une durée au moins égale à deux ans.

Source: http://ena.fr/index.php?page=formation/ … /questions


Donc en gros, les docteurs de 30 ans peuvent se présenter au concours externe? Génial.

104

Re: ENA 2009

Abracadabra a écrit:

Oui, s'ils ont le niveau, genial et pour eux et pour l'Administration. C'est une très bonne nouvelle dont seuls peuvent se plaindre ceux qui ont peur de ne plus être au niveau de la concurrence. C'est très bien parce que ça valorise les parcours les plus riches au lieu de les pénaliser.


égalité a écrit:
Blanco a écrit:

Effectivement, il n'y a plus de limite d'âge:



Source: http://ena.fr/index.php?page=formation/ … /questions


Donc en gros, les docteurs de 30 ans peuvent se présenter au concours externe? Génial.

Oui, tu as tout à fait raison. Reste à espérer qu'à 27 ou 30 ans, ils en aient assez des études. Mon espoir est veule et petit.

105

Re: ENA 2009

égalité a écrit:

Oui, tu as tout à fait raison. Reste à espérer qu'à 27 ou 30 ans, ils en aient assez des études. Mon espoir est veule et petit.

Pense donc seulement à tous ces gens qui font des MBA à cet âge et au-delà. Et pense aussi qu'aujourd'hui la "formation tout au long de la vie" devient une banalité. Oui, la concurrence sera plus dure et les faibles en pâtiront.
Que trépasse si je faiblis ! Redresse ta tête, camarade. Ne sens-tu pas ton cou ployé sous ta crasse médiocrité. Si tu as un excellent niveau, que t'importe la concurrence ? Par contre si tu ne réponds à cette condition d'excellence, crains, à juste titre, pour ton avenir et réfugie toi dans des pensées imaginaires.

106

Re: ENA 2009

Inégalité vaincra a écrit:
égalité a écrit:

Oui, tu as tout à fait raison. Reste à espérer qu'à 27 ou 30 ans, ils en aient assez des études. Mon espoir est veule et petit.

Pense donc seulement à tous ces gens qui font des MBA à cet âge et au-delà. Et pense aussi qu'aujourd'hui la "formation tout au long de la vie" devient une banalité. Oui, la concurrence sera plus dure et les faibles en pâtiront.
Que trépasse si je faiblis ! Redresse ta tête, camarade. Ne sens-tu pas ton cou ployé sous ta crasse médiocrité. Si tu as un excellent niveau, que t'importe la concurrence ? Par contre si tu ne réponds à cette condition d'excellence, crains, à juste titre, pour ton avenir et réfugie toi dans des pensées imaginaires.

Je l'ai dit: veule et petit. Tes fautes de syntaxe seront sanctionnées.

Plus prosaïquement, la concurrence sera terrible si cette nouvelle se propage trop vite. La crainte est naturelle: ce concours vient de totalement changer de nature. Cela posé, libre à moi de laisser passer les ans et de me hisser au niveau requis.

Sur ce, de droit public et d'autres joyeusetés je vais me saouler.

107

Re: ENA 2009

Oui, le coucours va totalement changer. On le verra aux profils des futurs admis. Je ne crois pas que la nouvelle se soit pour l'instant propagée au-delà du cercle de ceux qui auraient de toute façon passé le coucours. Par soucis de discrétion, vous devriez éviter de trop en parler sur ce forum qui est suivi par de nombreux curieux.

108

Re: ENA 2009

Pfff... Ce forum est FAIT POUR les curieux et les gens qui veulent glaner des informations. Cette attitude puérile et archaïque de rétention d'informations, informations publiques qui plus est, est contraire à l'esprit du forum.

"Sapere aude, aie le courage de te servir de ton propre entendement."(E. Kant)
"Le secret douloureux des Dieux et des Rois, c'est que les hommes sont libres" (Jupiter à Egisthe in Les Mouches de Sartre)

109

Re: ENA 2009

Greg a raison. De toute façon, il est totalement irréaliste de penser qu'en trois ans (c'est pour ma part le délai qui me sépare de ma première tentative, étant en M1 et pensant raisonnablement n'avoir aucune chance sans faire un an de prep, et pas bcp après) les gens ne le sauront pas.

En revanche, je reconnais l'intérêt pour ceux qui le passent l'année prochaine de faire un peu de rétention d'info. C'est de bonne guerre, vu que ça ficherait en l'air la plupart de leurs efforts.

On aurait pu prévoir des mesures transitoires quand même. C'est brutal comme une modification du code de déontologie des commissaires aux comptes tout ça.

110

Re: ENA 2009

égalité a écrit:

On aurait pu prévoir des mesures transitoires quand même. C'est brutal comme une modification du code de déontologie des commissaires aux comptes tout ça.

Blague Scpo spotted.

111

Re: ENA 2009

C'est certainement une très bonne chose (d'autant plus que si je ne m'abuse le concours est aussi ouvert à tous les ressortissants de l'UE) mais si l'expérience professionnelle passée n'est pas prise en compte, cela risque de ne pas être si intéressant pour des gens qui commenceront leur carrière à 33 ans (s'ils intègrent à 31) tandis que d'autres la commencent à 25.

C'est un peu le même écueil que le troisième concours, qui bien que très intéressant dans l'intention (valoriser des gens du privé dans l'administration) n'est pas très prisé par les candidats du privé.

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

112

Re: ENA 2009

RPC a écrit:

C'est certainement une très bonne chose (d'autant plus que si je ne m'abuse le concours est aussi ouvert à tous les ressortissants de l'UE) mais si l'expérience professionnelle passée n'est pas prise en compte, cela risque de ne pas être si intéressant pour des gens qui commenceront leur carrière à 33 ans (s'ils intègrent à 31) tandis que d'autres la commencent à 25.

C'est un peu le même écueil que le troisième concours, qui bien que très intéressant dans l'intention (valoriser des gens du privé dans l'administration) n'est pas très prisé par les candidats du privé.

Le 3e concours est très attractif puisqu'il présente un taux de sélectivité élevé de 10% environ, proche de celui des concours externes et internes. De plus, d'après les rapports de jury, le niveau est très élevé au vu des diplômes des candidats qui ont tous fait une grande école, ce qui n'est pas le cas des autres concours (si on considère que sc po n'est pas une grande école). Enfin, j'ai entendu dire que la barre des écrits étaient supérieure, de l'ordre de 12/20.

Quand à l'âge de départ, ils récupèrent 4 ans d'ancienneté et si on doit travailler jusqu'à 65 voire 70 ans, un écart de quelques années ne se voit rapidement plus.

De toute façon, ce genre de profil MBA + expérience auront désormais se présenter au concours externe et ainsi échapper au préjugé de dévalorisation de tout ce qui n'est pas le concours externe.

113

Re: ENA 2009

sait-on si le concours était plus dur cette année avec la crise économique ?

114

Re: ENA 2009

derdre a écrit:

sait-on si le concours était plus dur cette année avec la crise économique ?

Oui, plein de candidats se présentaient en état de malnutrition sévère compte tenu de la crise et des privations... donc oui, forcément, le concours était plus dur pour eux...

115

Re: ENA 2009

Pour répondre plus sérieusement à une question un peu bête :
il y avait peut-être plus de candidats (comme pour les écoles de commerce en ad et les MBA) mais pas forcément mieux préparés. Et puis passer ce concours "en attendant que la crise passe" n'est pas un gage d'excellence.

Donc je pense que ça n'a rien changé...

Lolita, light of my life, fire of my loins. My sin, my soul. Lo-lee-ta: the tip of the tongue taking a trip of three steps down the palate to tap, at three, on the teeth. Lo. Lee. Ta

Re: ENA 2009

D'ailleurs, il n'y avait pas plus de candidats présents cette année que l'année dernière, il y en avait même plutôt moins (en tout cas en externe, quelque chose comme 530 présents à la première épreuve contre 553 l'année dernière), à l'ENA comme pour les autres concours administratifs A+ classiques. Pour se présenter et avoir le moindre espoir de réussite, il faut quand même répondre aux conditions de diplôme et se préparer un minimum, ce qui ne se décide pas 6 mois avant le concours à cause de la crise...

117

Re: ENA 2009

Oui la préparation de l'ENA n'a rien à voir avec celle d'un MBA par exemple. Pour ce dernier, il suffit de préparer des essays et le GMAT. De plus le nombre de postulants aux MBA a considérablement augmenté avec la crise car ce sont essentiellement des ingénieurs avec un peu d'XP qui postulent et ces derniers font parti de ceux qui ont été le plus touchés par la crise (notamment ceux qui bossent en finance).

Le concours de l'ENA ne s'adresse pas vraiment à ce public d'ingénieur, sauf préparation conséquente en droit, éco, etc. , car les compétences exigées ne sont pas vraiment celles que l'on a (logique, synthèse, esprit scientifique). Et puis, je ne pense que beaucoup soit près à :
1) rentrer dans une administration vieillissante
2) accepter la baisse de salaire conséquente

118

Re: ENA 2009

Ingénieur de passage a écrit:

Oui la préparation de l'ENA n'a rien à voir avec celle d'un MBA par exemple. Pour ce dernier, il suffit de préparer des essays et le GMAT. De plus le nombre de postulants aux MBA a considérablement augmenté avec la crise car ce sont essentiellement des ingénieurs avec un peu d'XP qui postulent et ces derniers font parti de ceux qui ont été le plus touchés par la crise (notamment ceux qui bossent en finance).

Le concours de l'ENA ne s'adresse pas vraiment à ce public d'ingénieur, sauf préparation conséquente en droit, éco, etc. , car les compétences exigées ne sont pas vraiment celles que l'on a (logique, synthèse, esprit scientifique). Et puis, je ne pense que beaucoup soit près à :
1) rentrer dans une administration vieillissante
2) accepter la baisse de salaire conséquente

3) Faire des blagues à partir des arrêts du CE.

119

Re: ENA 2009

Duffman a écrit:
Ingénieur de passage a écrit:

Oui la préparation de l'ENA n'a rien à voir avec celle d'un MBA par exemple. Pour ce dernier, il suffit de préparer des essays et le GMAT. De plus le nombre de postulants aux MBA a considérablement augmenté avec la crise car ce sont essentiellement des ingénieurs avec un peu d'XP qui postulent et ces derniers font parti de ceux qui ont été le plus touchés par la crise (notamment ceux qui bossent en finance).

Le concours de l'ENA ne s'adresse pas vraiment à ce public d'ingénieur, sauf préparation conséquente en droit, éco, etc. , car les compétences exigées ne sont pas vraiment celles que l'on a (logique, synthèse, esprit scientifique). Et puis, je ne pense que beaucoup soit près à :
1) rentrer dans une administration vieillissante
2) accepter la baisse de salaire conséquente

3) Faire des blagues à partir des arrêts du CE.

Ma blague CE, 2006 KPMG était bonne

et la France dans tout ça? Hein, la France?

Re: ENA 2009

Ma blague CE, 2006 KPMG était bonne

Je trouve aussi. Ce doit être un bon moyen mnémotechnique d'ailleurs.

121

Re: ENA 2009

Je m'interroge sur le pourquoi de cette élimination de l'âge max pour passer le concours. Serait-ce dû à un lobby des seniors particulièrement revendicatif ? Une mesure prise très à l'avance à l'attention de J.ean Sarkoz.y (relever la limite d'âge du concours lorsqu'il dépassera l'âge limite ferait très certainement désordre) ? Ou bien est-ce le conseil consitutionnel qui a trouvé que la discriminitation sur l'âge était anticonstitutionnelle ?

122

Re: ENA 2009

Hussard dubitatif a écrit:

Je m'interroge sur le pourquoi de cette élimination de l'âge max pour passer le concours. Serait-ce dû à un lobby des seniors particulièrement revendicatif ? Une mesure prise très à l'avance à l'attention de J.ean Sarkoz.y (relever la limite d'âge du concours lorsqu'il dépassera l'âge limite ferait très certainement désordre) ? Ou bien est-ce le conseil consitutionnel qui a trouvé que la discriminitation sur l'âge était anticonstitutionnelle ?

Un lobby: je ne pense pas. Ce qui est intéressant, c'est de constater que cette volonté de diversifier les candidatures n'est pas nouvelle: par exemple, un arrêté cadre du 28/11/2005 a supprimé la limitation d'âge pour les concours ENS.

123

Re: ENA 2009

22 décembre 1978 : Ministre de l'intérieur c/ Cohn-Bendit : Limites de la portée juridique des directives communautaires. Le Conseil d'État est revenu sur cette jurisprudence par l'arrêt Mme Perreux du 30 octobre 2009


On sait quel sera le prochain sujet de DP pour 2010 grâce à forum-scpo.com

124

Re: ENA 2009

Moussa Koné a écrit:
Hussard dubitatif a écrit:

Je m'interroge sur le pourquoi de cette élimination de l'âge max pour passer le concours. Serait-ce dû à un lobby des seniors particulièrement revendicatif ? Une mesure prise très à l'avance à l'attention de J.ean Sarkoz.y (relever la limite d'âge du concours lorsqu'il dépassera l'âge limite ferait très certainement désordre) ? Ou bien est-ce le conseil consitutionnel qui a trouvé que la discriminitation sur l'âge était anticonstitutionnelle ?

Un lobby: je ne pense pas. Ce qui est intéressant, c'est de constater que cette volonté de diversifier les candidatures n'est pas nouvelle: par exemple, un arrêté cadre du 28/11/2005 a supprimé la limitation d'âge pour les concours ENS.

Les discrimination sur l'âge sont interdites par différents textes, notamment des directives européennes. L'administration s'adapte.

125

Re: ENA 2009

Bonjour,

Des rumeurs circulent concernant le nombre d'admissibles venant de scpo qui aurait chuté de manière importante au profit d'autres préparations comme celle de l'ENS, en savez-vous un peu plus à ce sujet?

126

Re: ENA 2009

Inconnu a écrit:

Bonjour,

Des rumeurs circulent concernant le nombre d'admissibles venant de scpo qui aurait chuté de manière importante au profit d'autres préparations comme celle de l'ENS, en savez-vous un peu plus à ce sujet?

26 admissibles issus de la préparation de paris I-ens, dont à la louche
- 90% d'ulmiens
- 1 ens lsh
- 2 hec
-  2 iep de province
- 2 facqueux pur jus.

La prépa de Paris 1 commence à avoir de bons résultats grâce aux normaliens qui introduisent un biais statistique.

127

Re: ENA 2009

Pour moi la répartition que tu donnes n'est pas la bonne, il y a environ 10 ulmiens admissibles et certains sont passés par ScPo.

tomoe a écrit:
Inconnu a écrit:

Bonjour,

Des rumeurs circulent concernant le nombre d'admissibles venant de scpo qui aurait chuté de manière importante au profit d'autres préparations comme celle de l'ENS, en savez-vous un peu plus à ce sujet?

26 admissibles issus de la préparation de paris I-ens, dont à la louche
- 90% d'ulmiens
- 1 ens lsh
- 2 hec
-  2 iep de province
- 2 facqueux pur jus.

La prépa de Paris 1 commence à avoir de bons résultats grâce aux normaliens qui introduisent un biais statistique.

128

Re: ENA 2009

Bernardo09 a écrit:

Pour moi la répartition que tu donnes n'est pas la bonne, il y a environ 10 ulmiens admissibles et certains sont passés par ScPo.

tomoe a écrit:
Inconnu a écrit:

Bonjour,

Des rumeurs circulent concernant le nombre d'admissibles venant de scpo qui aurait chuté de manière importante au profit d'autres préparations comme celle de l'ENS, en savez-vous un peu plus à ce sujet?

26 admissibles issus de la préparation de paris I-ens, dont à la louche
- 90% d'ulmiens
- 1 ens lsh
- 2 hec
-  2 iep de province
- 2 facqueux pur jus.

La prépa de Paris 1 commence à avoir de bons résultats grâce aux normaliens qui introduisent un biais statistique.


je ne parle pas d'ulmiens admissibles en général, mais de gens que je connais et ai cotoyé car j'ai fait la prépa. 90% est peut etre exagéré mais 26-1-2-2-2= 19.
19 ulmiens que je peux te nommer en mp of course

129

Re: ENA 2009

tomoe a écrit:
Bernardo09 a écrit:

Pour moi la répartition que tu donnes n'est pas la bonne, il y a environ 10 ulmiens admissibles et certains sont passés par ScPo.

tomoe a écrit:

26 admissibles issus de la préparation de paris I-ens, dont à la louche
- 90% d'ulmiens
- 1 ens lsh
- 2 hec
-  2 iep de province
- 2 facqueux pur jus.

La prépa de Paris 1 commence à avoir de bons résultats grâce aux normaliens qui introduisent un biais statistique.


je ne parle pas d'ulmiens admissibles en général, mais de gens que je connais et ai cotoyé car j'ai fait la prépa. 90% est peut etre exagéré mais 26-1-2-2-2= 19.
19 ulmiens que je peux te nommer en mp of course


soit 73% d'ulmiens parmi les admissibles de paris 1

130

Re: ENA 2009

Qu'en est-il du nombre de Sciences po: 5ème année et prep'ena?

131

Re: ENA 2009

Il y a aussi 6 personnes de l Iep de Bordeaux.

132

Re: ENA 2009

Il y a des ingénieurs à l'ENA (polytechniciens, centraliens, ensta, etc.) et de scientifiques (ens sciences). Les formations scientifiques doivent représenter une bonne dizaine de personnes sur 80 soit 15% ce qui n'est pas négligeable ; c'est à peu près autant que les écoles de commerce. 

En revanche, ces ingénieurs ont souvent fait sciences po pour les externes ou l'igpde pour les internes et troisièmes concours, un investissement de deux ou trois ans (voire plus parfois).

133

Re: ENA 2009

Ingé a écrit:

Il y a des ingénieurs à l'ENA (polytechniciens, centraliens, ensta, etc.) et de scientifiques (ens sciences). Les formations scientifiques doivent représenter une bonne dizaine de personnes sur 80 soit 15% ce qui n'est pas négligeable ; c'est à peu près autant que les écoles de commerce. 

En revanche, ces ingénieurs ont souvent fait sciences po pour les externes ou l'igpde pour les internes et troisièmes concours, un investissement de deux ou trois ans (voire plus parfois).


Personnellement, je vois pas trop l'intérêt pour un polytechnicien à faire l'ENA alors que l'on peut accéder aux corps de l'Etat grâce à sa propre école (ainsi qu'à deux grands corps : PC et Mines)... tout ça pour faire des boulots similaires administrativistes. 

Une idée de cette affection des Polytechniciens pour l'ENA, "Ingé"

134

Re: ENA 2009

yepa a écrit:
Ingé a écrit:

Il y a des ingénieurs à l'ENA (polytechniciens, centraliens, ensta, etc.) et de scientifiques (ens sciences). Les formations scientifiques doivent représenter une bonne dizaine de personnes sur 80 soit 15% ce qui n'est pas négligeable ; c'est à peu près autant que les écoles de commerce. 

En revanche, ces ingénieurs ont souvent fait sciences po pour les externes ou l'igpde pour les internes et troisièmes concours, un investissement de deux ou trois ans (voire plus parfois).


Personnellement, je vois pas trop l'intérêt pour un polytechnicien à faire l'ENA alors que l'on peut accéder aux corps de l'Etat grâce à sa propre école (ainsi qu'à deux grands corps : PC et Mines)... tout ça pour faire des boulots similaires administrativistes. 

Une idée de cette affection des Polytechniciens pour l'ENA, "Ingé"


De fait, il faut croire que ces ingénieurs qui font l'ENA y voient un intérêt.

On peut supposer d'une part que ces ingénieurs n'ont pas tous accès aux corps que vous citez, et d'autre part que les corps de sortie de l'ENA présentent plus d'attractivité.

Sinon, c'est vrai,  c'est incompréhensible.

135

Re: ENA 2009

Les derniers au classement de sortie de l'X n'ont accès à aucun corps. La préparation de l'ENA peut donc présenter un intérêt pour eux.

136

Re: ENA 2009

Bonjour

des échos du jury du grand oral et des prestations des premiers candidats ?

137

Re: ENA 2009

si vous voulez faire une carrière dans l'administration, un ingénieur des mines ou des ponts à des débouchés infiniment moins importants qu'un administrateur civil. Un jeune ingénieur des mines ou des ponts sera chargé de mission dans un SGAR alors qu'un jeune énarque sera directeur de cabinet.

En revanche, si le but est d'aller dans le privé et gagner de l'argent, le corps des ponts et surtout le corps des mines sont infiniment plus rentables que l'ENA à l'exception des trois grands corps et des postes d'administrateurs civils aux finances.

Sur l'intérêt en général de l'ENA, il n'est qu'à voir les rapports sur la haute fonction publique technique qui réclament une intégration dans une haute fonction publique généraliste. En fait, les ingénieurs n'ayant pas les connaissances droit public, droit social, droit européen et international, droit territorial, gestion publique et politiques publiques des enarques ... il est plus difficile pour eux d'apporter une réelle VA dans des postes de direction de l'administration. De plus, ils fuient souvent les postes vraiment techniques et perdent leurs compétences propres d'experts techniques. Dès lors, au bout de quelques années, il est normal qu'ils se retrouvent en difficulté car, théoriquement ils sont "hauts fonctionnaires techniques", en réalité, ils ne sont plus vraiment techniques et n'ont pas l'acquis administrateur. C'est la raison pour laquelle le rapport préconise une diminution drastique du nombre de postes (en plus de la diminution du nombre de corps avec les fusions Mines télécoms / Ponts avec tout le reste).

A l'X, 90 des 100 premiers sur 400 choisissent de devenir haut fonctionnaire ce qui prouve que la haute fonction publique technique reste attractive ... comme tremplin vers des postes bien rémunérés dans le secteur privé.

138

Re: ENA 2009

l'ENA pour un X ? a écrit:

si vous voulez faire une carrière dans l'administration, un ingénieur des mines ou des ponts à des débouchés infiniment moins importants qu'un administrateur civil. Un jeune ingénieur des mines ou des ponts sera chargé de mission dans un SGAR alors qu'un jeune énarque sera directeur de cabinet.

En revanche, si le but est d'aller dans le privé et gagner de l'argent, le corps des ponts et surtout le corps des mines sont infiniment plus rentables que l'ENA à l'exception des trois grands corps et des postes d'administrateurs civils aux finances.

Sur l'intérêt en général de l'ENA, il n'est qu'à voir les rapports sur la haute fonction publique technique qui réclament une intégration dans une haute fonction publique généraliste. En fait, les ingénieurs n'ayant pas les connaissances droit public, droit social, droit européen et international, droit territorial, gestion publique et politiques publiques des enarques ... il est plus difficile pour eux d'apporter une réelle VA dans des postes de direction de l'administration. De plus, ils fuient souvent les postes vraiment techniques et perdent leurs compétences propres d'experts techniques. Dès lors, au bout de quelques années, il est normal qu'ils se retrouvent en difficulté car, théoriquement ils sont "hauts fonctionnaires techniques", en réalité, ils ne sont plus vraiment techniques et n'ont pas l'acquis administrateur. C'est la raison pour laquelle le rapport préconise une diminution drastique du nombre de postes (en plus de la diminution du nombre de corps avec les fusions Mines télécoms / Ponts avec tout le reste).

A l'X, 90 des 100 premiers sur 400 choisissent de devenir haut fonctionnaire ce qui prouve que la haute fonction publique technique reste attractive ... comme tremplin vers des postes bien rémunérés dans le secteur privé.


Il est tout à fait vrai qu'un ingénieur des corps qui a des responsabilités administratives et de gestion va perdre pas mal de ses compétences techniques dans le temps. Mais c'est la même chose pour l'énarque qui aura oublié tout son droit européen si jamais il ne le pratique plus depuis 10 ans, etc.

Je pense que la vraie différence sur les questions de carrière portent sur les réseaux : les réseaux des énarques dans l'administration sont bien plus étoffés que ceux des corpsards (éclatés, en petit nombre, beaucoup dans le privé) ce qui pour des postes à haute responsabilité a une grande importance.

Sur le fond, pour faire de l'administratif et de la gestion de personnel, il est assez évident que la formation ne joue pas tant que ça, un type d'une école de commerce serait "naturellement" mieux formé pour ce type de job qu'un énarque ou un X, mais cela ne rentre guère en ligne de compte dans les nominations

139

Re: ENA 2009

à propos d'ingénieur, je viens d'assister au grand oral d'un ingénieur de Centrale, son ton et ses motivations tranchaient vraiment sur celles des autres candidats mais je ne suis pas certaine qu'il ait séduit le jury : il a discouru pendant cinq minutes sur la gestion du minutage des trains en des termes assez techniques, ce manque d'aisance verbale est peut être justement discrimante au grand oral, quoique le jury doive avoir conscience qu'un "taupin" ne s'exprimera pas comme un pipoteur

sinon concernant le grand oral : il est très dur de se faire une idée des attentes du jury de cette année : les cinq membres sont assez peu cassants et relativement impassibles...

Re: ENA 2009

gaby a écrit:

à propos d'ingénieur, je viens d'assister au grand oral d'un ingénieur de Centrale, son ton et ses motivations tranchaient vraiment sur celles des autres candidats mais je ne suis pas certaine qu'il ait séduit le jury : il a discouru pendant cinq minutes sur la gestion du minutage des trains en des termes assez techniques, ce manque d'aisance verbale est peut être justement discrimante au grand oral, quoique le jury doive avoir conscience qu'un "taupin" ne s'exprimera pas comme un pipoteur

sinon concernant le grand oral : il est très dur de se faire une idée des attentes du jury de cette année : les cinq membres sont assez peu cassants et relativement impassibles...

Pour info je le connais et il vient d'être admis wink

141

Re: ENA 2009

.

Last edited by RPC (09-12-2009 13:41:24)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

142

Re: ENA 2009

.

Last edited by RPC (09-12-2009 13:41:35)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

143

Re: ENA 2009

Au moins cinq personnes de ma promo. Félicitations à eux.

"François Hollande, qui est et reste à mes yeux un très bon Président, un décideur juste et bon, d'une intelligence fine et curieuse de tout, posé, humble et droit, un grand homme politique, bien élu, qui a engagé de très nombreuses réformes qui s'imposaient depuis des années voire des décennies" (Greg)
"Dès que je vois inscrit "FDL", je ne lis pas. C'est perte de temps. Il est totalement timbré, violent, et ses écrits me révulsent.  Son idéologie qui a évolué vers l'extrême droite est symptomatique d'une véritable dégénérescence intellectuelle." (Greg)
"Le CCIF défend les libertés fondamentales." (Broz)

Re: ENA 2009

Oh, (contre toute attente puisque je me foutais allègrement de sa gueule) mon ancien colocataire !

"It's better to burn out than to fade away".
Joseph Goebbels ou Neil Young ?

145

Re: ENA 2009

. (syndrome bob4)

Last edited by RPC (09-12-2009 13:41:58)

Mettre la Chine au pas, ne serait-ce pas mettre le feu à l'Annam ?

146

Re: ENA 2009

ENA: le classement maintenu en 2010
AFP   
09/12/2009     | Mise à jour : 19:35     | Commentaires  2 | Ajouter à ma sélection
La suppression du classement de sortie de l'ENA, présentée par le gouvernement comme une mesure phare destinée à mieux faire coïncider les besoins des administrations et les profils des élèves, est reportée en raison d'un problème de décret, a annoncé la CFDT.

Le gouvernement avait annoncé en mars que le classement de sortie de l'Ecole nationale d'administration (ENA), qui jusque là conditionnait l'affectation des élèves en fonction de leur rang, devait être remplacé par un recrutement par les administrations sur dossiers d'aptitude anonyme, puis par des entretiens d'embauche. Mais le Conseil d'Etat n'a pas validé certains articles du projet de décret prévoyant la fin de ce classement, et "la promotion 2010 de l'école sera donc encore soumise à ce classement", ont expliqué les fédérations CFDT de la Fonction publique et des Finances dans un communiqué.

Le ministère de la Fonction publique n'avait pas communiqué sur le sujet ce soir. Selon la CFDT, "le conseil d'administration de l'ENA qui se tenait le 8 décembre a été informé que le décret qui devait prévoir la suppression du classement de sortie décidée par le Président de la République ne contiendrait pas les dispositions attendues". Le Conseil d'Etat a précisé "qu'un autre dispositif d'ordre législatif exigeait le maintien de ce classement. Or un décret ne peut changer une loi", a expliqué Damien Leroux (CFDT Finances).

Re: ENA 2009

En l'occurrence la disposition législative est  l'article L133-6 du Code de justice administrative

Article L133-6

Les auditeurs de 2e classe sont nommés parmi les anciens élèves de l'Ecole nationale d'administration selon les règles propres au classement des élèves de cette école


De toute façon l'Ecole n'a jamais été très favorable à la suppression du classement... reste à voir comment ils feront dans un an pour repousser encore la date de suppression !

148

Re: ENA 2009

l'ENA pour un X ? a écrit:

si vous voulez faire une carrière dans l'administration, un ingénieur des mines ou des ponts à des débouchés infiniment moins importants qu'un administrateur civil. Un jeune ingénieur des mines ou des ponts sera chargé de mission dans un SGAR alors qu'un jeune énarque sera directeur de cabinet.

En revanche, si le but est d'aller dans le privé et gagner de l'argent, le corps des ponts et surtout le corps des mines sont infiniment plus rentables que l'ENA à l'exception des trois grands corps et des postes d'administrateurs civils aux finances.

Sur l'intérêt en général de l'ENA, il n'est qu'à voir les rapports sur la haute fonction publique technique qui réclament une intégration dans une haute fonction publique généraliste. En fait, les ingénieurs n'ayant pas les connaissances droit public, droit social, droit européen et international, droit territorial, gestion publique et politiques publiques des enarques ... il est plus difficile pour eux d'apporter une réelle VA dans des postes de direction de l'administration. De plus, ils fuient souvent les postes vraiment techniques et perdent leurs compétences propres d'experts techniques. Dès lors, au bout de quelques années, il est normal qu'ils se retrouvent en difficulté car, théoriquement ils sont "hauts fonctionnaires techniques", en réalité, ils ne sont plus vraiment techniques et n'ont pas l'acquis administrateur. C'est la raison pour laquelle le rapport préconise une diminution drastique du nombre de postes (en plus de la diminution du nombre de corps avec les fusions Mines télécoms / Ponts avec tout le reste).

A l'X, 90 des 100 premiers sur 400 choisissent de devenir haut fonctionnaire ce qui prouve que la haute fonction publique technique reste attractive ... comme tremplin vers des postes bien rémunérés dans le secteur privé.

Pour connaître un peu le "milieu", les Corpsards des Mines ont un premier emploi  qui est le plus souvent 3 ans en DRIRE (ou equivalent), 2-3 qui vont à Bruxelles...

Après ils vont tous dans des cabinets ministériels (finance mais pas seulement...) et eux aussi peuvent avoir accès à l'IGF and co via les détachements

149

Re: ENA 2009

gaby a écrit:

à propos d'ingénieur, je viens d'assister au grand oral d'un ingénieur de Centrale, son ton et ses motivations tranchaient vraiment sur celles des autres candidats mais je ne suis pas certaine qu'il ait séduit le jury : il a discouru pendant cinq minutes sur la gestion du minutage des trains en des termes assez techniques, ce manque d'aisance verbale est peut être justement discrimante au grand oral, quoique le jury doive avoir conscience qu'un "taupin" ne s'exprimera pas comme un pipoteur

sinon concernant le grand oral : il est très dur de se faire une idée des attentes du jury de cette année : les cinq membres sont assez peu cassants et relativement impassibles...


Il a fait une préparation complémentaire j'espère?

150

Re: ENA 2009

Des stats sur les admis issus de Sciences Po ?

Apparemment les résultats semblent assez médiocres. Cf. les réactions au post de RD sur son blog : http://www.richard-descoings.net/2010/0 … -le-figaro