Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Epidémie de grippe A (H1N1), l'OMS met en garde : danger de pandémie ? - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

Grippe A/H1N1 : l'influence des laboratoires sur l'OMS en question
Des experts interrogés par un comité chargé d'évaluer la gestion internationale de la première pandémie du XXIe siècle démentent tout conflit d'intérêt.



Les laboratoires n'ont eu aucune influence sur les experts qui ont géré la crise de grippe pandémique H1N1, selon ces derniers.  David Salisbury, président du Groupe de conseil stratégique sur la vaccination (Sage), a avancé, mercredi 14 avril à Genève, que les scientifiques conseillant l'OMS avaient pris "méticuleusement soin" d'éviter tout conflit d'intérêt et de maintenir leurs distances avec le secteur pharmaceutique. Chaque expert du groupe a dû montrer patte blanche en déclarant ne pas avoir travaillé pour les entreprises ou institutions pouvant influencer son travail, a-t-il précisé devant un comité d'experts chargé d'évaluer depuis lundi la gestion internationale de la première pandémie du XXIe siècle.
Conseils scientifiques

Le comité SAGE avait remis au printemps 2009 à la directrice générale de l'OMS, Margaret Chan, ses instructions techniques sur l'opportunité de produire un vaccin contre le virus, la date à laquelle la fabrication devait commencer et en quelles quantités.
L'OMS se voit reprocher d'avoir exagéré la menace sous l'influence des laboratoires, et poussé les gouvernements à acheter davantage de vaccins. "Le secteur n'a rien fait d'autre que nous fournir des informations scientifiques", a assuré David Salisbury. "Il n'y a jamais eu de tentative d'influencer les conseils que nous donnions, que ce soit sur le timing ou le contenu".
"En tant que président, je n'ai pas été approché par l'industrie pharmaceutique", a aussi affirmé John Mackenzie, du comité d'urgence de l'OMS, convoqué pour conseiller l'organisation sur de grandes crises sanitaires.
Rapport d'étape en mai

La pandémie, qui a longtemps fait la une de l'actualité, a fait 17.700 morts confirmés en laboratoire dans plus de 200 pays et territoires, un chiffre bien inférieur aux nombre de décès causés par une grippe saisonnière classique.
Ces premiers débats, qui réunissent 29 experts de 28 pays, doivent durer trois jours. Un premier rapport d'étape est prévu en mai et le rapport définitif en janvier 2011. L'OMS est accusée d'avoir surestimé la gravité de la maladie et, ce faisant, d'avoir favorisé les laboratoires pharmaceutiques, qui ont bénéficié des achats massifs de vaccins des 193 pays membres (ainsi, en France, 94 millions de doses avaient été achetées dans l'optique d'une vaccination à double dose, pour au final seulement 6 millions de personnes vaccinées).
Son conseiller spécial Keiji Fukuda a reconnu que, même si "le monde était plus préparé que jamais" quand la grippe H1N1 est apparue, la réponse internationale n'avait pas été tout à fait satisfaisante, avec "de la confusion" dans la communication sur le phénomène, à la fois "global" et "complexe".
En juin 2009, deux mois après sa découverte au Mexique et aux Etats-Unis, l'OMS avait déclaré que la grippe était une "pandémie" en se fondant principalement sur sa progression rapide. Or, cette décision avait automatiquement déclenché, en vertu des règlements de santé internationaux élaborés après la pandémie de grippe aviaire (H5N1), une batterie de mesures, dont la recommandation d'une vaccination à grande échelle de la population.

Cette hypothèse a été soulevée sur le forum plusieurs fois. En temps normal on parlerait de corruption ou de théorie du complot non ?

2

A noter qu'une mission d'information parlementaire vient de se mettre en place au Parlement pour étudier la façon dont cette campagne a été menée, et trouver des solutions pour savoir que faire des vaccins surnuméraires.
Roselyne a chaud aux fesses. (façon de parler)

3

L'OMS prône désormais le vaccin mixte H1N1 et grippe saisonnière




L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime probable une réapparition de la grippe A dans l'hémisphère Nord l'hiver prochain. Elle prône la diffusion d'un vaccin capable de protéger contre toutes les formes de grippe.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que la grippe A devrait refaire son apparition dans l'hémisphère Nord l'hiver prochain. Et pour écarter le risque d'une nouvelle pandémie, elle recommande la diffusion l'an prochain d'un vaccin protégeant contre tous les virus entraînant des syndromes grippaux.

L'organisation onusienne prévoit en effet que les virus H1N1, H3N2 et B qui ont sévi cet hiver continuent "de cohabiter en 2010-2011 dans l'hémisphère nord avec une probabilité que le virus pandémique de 2009 domine".

Cette recommandation n'est pas une surprise. Il y a cinq mois, l'OMS avait fait une recommandation identique pour les pays du sud.

Ils n'ont pas bien réussi à nous baiser en one to one, ils vont maintenant nous violer en doublette.

4

Elessar a écrit:
Greg a écrit:

En bref, cette grippe A était statistiquement 40 fois moins dangereuse que la grippe saisonnière, mais on en a parlé 40 fois plus. Et elle a couté encore beaucoup plus.

Certes, mais à moins d'embaucher un devin (et encore je te connais, t'aurais gueulé à la remise en cause de la laïcité) comment tu voulais faire autrement ?

En l'occurence, il existait déjà pas mal d'études menées sur l'épidémie de grippe, en France et ailleurs qui dédramatisaient l'affaire. Notamment, ce qui est assez scandaleux, c'est l'achat de 90 millions de doses pour une population de 66 millions de personnes, sachant que déjà à l'époque l'utilité d'une deuxième dose était fortement remise en cause.

5

Greg, t'as pris quoi sérieux cette semaine ?
Tes posts sont de plus en plus flippants !!!

6

Avec des si, tu te retrouve avec une stratégie ridicule comme celle qui a été menée... La responsabilité c'est un peu plus subtil...

7

Et si l'épidémie se met à péter d'un coup, tu les tiens comment les besoins ? Si ça pète d'un coup tu te retrouves avec un bordel ingérable et du coup ils ont tous préférés en faire trop que pas assez. Surtout en France après l'affaire de la canicule de 2003 où le gouvernement a été accusé de pas en avoir fait assez.

8

Euh, peut-être acheter les vaccins au fur et à mesure des besoins avec de petites réserves plutôt que d'acheter 90 MILLIONS de doses et de masques en claquant 3 MILLIARDS d'euros ?

9

Greg a écrit:

En bref, cette grippe A était statistiquement 40 fois moins dangereuse que la grippe saisonnière, mais on en a parlé 40 fois plus. Et elle a couté encore beaucoup plus.

Certes, mais à moins d'embaucher un devin (et encore je te connais, t'aurais gueulé à la remise en cause de la laïcité) comment tu voulais faire autrement ?

10

Non. Mais ça doit déterminer une stratégie adaptée.

11

Greg a écrit:

En bref, cette grippe A était statistiquement 40 fois moins dangereuse que la grippe saisonnière, mais on en a parlé 40 fois plus. Et elle a couté encore beaucoup plus.

Je vais répéter ce qu'a dit Jean Alph :
c'est pas qu'avec le nombre de morts comme critère qu'on évalue la dangerosité d'une maladie.

12

En bref, cette grippe A était statistiquement 40 fois moins dangereuse que la grippe saisonnière, mais on en a parlé 40 fois plus. Et elle a couté encore beaucoup plus.

13

Greg a écrit:

Ouais, et toi, raconte nous l'histoire de tes deux potes en réa mister mytho ! Ils en sont où là ? Encore sur le billard ou dans un coroner ? Oh je compte sur toi, tu vas nous en onventer de belles.

Fait nous peur, on s'ennuie un peu.

Au fait, moi aussi j'en connait des gens qui ont eu la "gripa". C'est passé en 4 jours et c'était moins violent que la bronchite que je me paye chaque année à la même période.

C'est pas mes potes mais des patients de ma soeur qui s'occupe d'eux dans son service à l'hopital de Purpan de Toulouse.
Je suis ravis pour tes potes qui s'en sont tirés en 4 jours, ça me fait une belle jambe, vraiment. C'est dingue j'en ai aussi à qui c'est arrivé, ma petite soeur l'a eu elle aussi et elle n'est pas décédée non plus. Pareil pour ma grand mère, après 20 ans d'hépatite  C elle vit encore. La preuve que c'est pas dangereux, hein champion.
Tu dois avoir un PhD en logique également.

14

Tiens, bouh, tu m'auras pour la première fois de ma vie arraché un sourire. C'est bien, tu évolues toi aussi !

15

Si vous le connaissez dans la vraie vie, aidez-le.



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.080 secondes, 7 interrogations faites ]