Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - 44th US President's Policy : Obama's changes we can believe in? - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

A la fin du 2ème siècle, l'empereur Commode se donnait en spectacle en jouant au gladiateur. La fin de l’Empire était proche. Mais il faut quand même reconnaître que cela avait plus de classe que ce clown d'Obama, qui est pire que Bush à bien des titres. 

http://www.leparisien.fr/laparisienne/a … cebook.com

2

Haha ! Obama et Flanby devraient fonder un club. Voilà à quoi ça mène d'élire un président avant tout pour sa communication.
J'aurais quand même vu W ou Carter en tête.

Le Figaro - AFP a écrit:

Obama pire président des Etats-Unis (sondage)

Le président Barack Obama, qui fait face à un second mandat difficile, apparaît en tête d'une liste des pires dirigeants américains depuis la Deuxième guerre mondiale, selon un sondage paru aujourd'hui aux Etats-Unis.

Environ 33% des personnes interrogées voient le président démocrate, élu en 2008 et réélu en 2012, comme le pire dirigeant de ces 70 dernières années. Quelque 28% évoquent plutôt son prédécesseur, le républicain George W. Bush (2001-2009), indique une enquête menée par l'institut de sondage de l'Université Quinnipiac.

Aussi impopulaire que George W. Bush

A l'inverse 35% des sondés considèrent le républicain Ronald Reagan, à la Maison Blanche de 1981 à 1989, comme le meilleur dirigeant qu'ait connu le pays depuis 1945, tandis que 18% optent pour Bill Clinton et 15% pour le président assassiné John F. Kennedy.

"En 69 ans d'histoire américaine et 12 présidences, le président Barack Obama se retrouve, avec le président George W. Bush, tout en bas du seuil de popularité", explique Tim Malloy, directeur adjoint des sondages chez Qinnipiac. Près de 45% des personnes interrogées estiment par ailleurs que l'Amérique aurait été en meilleur état si le républicain Mitt Romney avait gagné la présidentielle de 2012 face à M. Obama, quand 38% jugent que le pays aurait été dans une pire situation.

3

Que pensez vous du report de l'oléoduc Keystone XL ?

à court terme en terme de tactique politique ça permet de se défiler vis à vis des pros et des antis en laissant passer la présidentielle..
à long terme , le perdant de la décision finale sera d'avantage frusté que si la question avait été définitivement tranché..
à moins qu'Obama cherche à faire la synthèse garder le projet mais avec garanties supplémentaires

4

teaparty.flv

[video (flash player not installed)]

Wolf Blitzer : "La société devrait-elle laisser mourir [les types sans assurance] ?"
Des types dans le public : "OUAIIIIIS"

5

C'est assez incroyable ce virage.
Il s'est fait bouffer.

6

je veux dire quand tu parles de réformer le système de santé et que les républicains applaudissent, c'est que tu es un mauvais président

MAUVAIS PRESIDENT BARACK OBAMA

7

c'est pas des augmentations d'impôts, c'est des tax cuts
toujours plus de tax cuts

prenez TOUT l'argent messieurs les employeurs TOUT L'ARGENT

8

abominablement supply-side

9

Apparemment, Obama s’apprête à relancer 450 milliards (et non 300 milliards comme annoncé par tous les médias) de dollars sur l'emploi au moyen d'augmentations d'impôts sur les plus riches.

On espère qu'il fera mieux que Bernanke qui n'a, à nouveau rien dit de spécial.

Alors, selon les américanistes ditingués du forum, ça passera ou pas au Congrès ?

10

Je ne vois pas l'intérêt de ce titre. Je crois bien que la Maison Blanche ne donne pas d'ordre à la Fed, mais que peut faire d'autre la Fed en temps de crise que d'essayer de relancer l'économie ? Elle ne fait que ce que tous les gouvernements ont toujours fait depuis des decennies et des siècles en cas de difficulté pour créer un déclic d'investissement...

La Chiine sous évalue également sa monnaie, et seule l'Europe, les dindons de la farce, reste idéologiquement accroché à une politique monétaire qui apporte stabilité de la valeur nominale de la monnaie qui n'empêche pas l'inflation... Et cause du chomage de masse...

Jusqu'à quand on reste cons ?

L'Amérique sème la zizanie avant le sommet du G20

Par Arnaud Rodier
08/11/2010 | Mise à jour : 21:53 Réactions (5)
Barack Obama, lundi à New Delhi (Inde), a tenté de défendre le rôle de la Fed,en précisant que la banque «ne prend pas d'ordres de la Maison-Blanche».

Barack Obama tente de justifier l'intervention de la banque centrale américaine, tandis que l'Europe parle de «dérapages».

À quarante-huit heures de son ouverture, le sommet du G20 à Séoul s'annonce comme une foire d'empoigne sur fond de guerre des monnaies. La décision de la Fed, la banque centrale des États-Unis, prise la semaine dernière, d'injecter 600 milliards de dollars dans le système financier américain continue à provoquer un tollé en Europe et dans les pays émergents, à commencer par la Chine et le Brésil. Tous accusent Washington de faire ainsi artificiellement baisser le dollar à leurs dépens.

Lundi, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, Jean-Claude Juncker, a mis les pieds dans le plat: «Je vois plus de risques et plus de possibilités de dérapages globaux dans les décisions qui ont été prises par la Fed que de bienfaits», a-t-il affirmé. Et les dirigeants des banques centrales européennes, qui étaient réunis à Bâle, sont tous tombés d'accord pour souligner la «nécessité d'avoir progressivement des taux de change plus flexibles», selon les propres termes de Jean-Claude Trichet, le président de la BCE.

Une volée de bois vert qui est tombée quelques heures après que le président américain Barack Obama, en visite officielle en Inde, a tenté de défendre le rôle de la Fed. Le mandat de la banque, a-t-il précisé, est de «développer notre économie. Ce n'est pas seulement bon pour les États-Unis, c'est bon pour le monde entier». Avant d'ajouter qu'elle est indépendante et qu'elle «ne prend pas d'ordres de la Maison-Blanche».

Les Russes regrettent que la Fed n'ait pas consulté le G20 avant de prendre sa décision, tandis que Pékin «réclame des explications». Le vice-ministre des Finances, Zhu Guangyao, affirme que «les États-Unis n'ont pas assez conscience de leur devoir sur le marché des capitaux et n'ont pas suffisamment réfléchi aux attaques que subissent les pays émergents de la part des capitaux trop volatils». Et de préciser que ces capitaux s'élevaient à «10.000 milliards de dollars, contre 9000 milliards au début de la crise financière».

Terres rares au menu

En Inde, Barack Obama, qui est confronté au vif mécontentement de son électorat au sujet de la situation de l'emploi aux États-Unis, aura réussi à trouver le soutien du premier ministre, Manmohan Singh, soulignant que les délocalisations américaines en Inde n'ont pas supprimé d'emplois mais «aidé à améliorer la productivité des États-Unis». Mais c'est une maigre consolation.

Les Chinois ne veulent pas céder sur leur monnaie, le yuan, jugée sous-évaluée par le monde entier. Et il n'y a guère que le Canada pour croire que la Chine va «renforcer la flexibilité de sa monnaie». Du coup, il n'y a pratiquement aucune chance maintenant de voir les participants au G20 se serrer les coudes. D'autant qu'une nouvelle pomme de discorde apparaît. Plusieurs fédérations patronales, dont les chambres de commerce américaines, européennes et japonaises, réclament aussi que l'on mette sur la table la question de l'ouverture des marchés des terres rares. Pékin, qui assure plus de 95% des approvisionnements en ces minerais, a récemment réduit ses exportations de ces matériaux essentiels pour l'automobile et l'électronique.

11

La campagne de 2012 risque d'être drôle (encore une fois). En attendant un nouveau Mike Gravel, sauf s'il se représente, ma préférence va à Ron Paul :

Libération a écrit:

Qui peut battre Obama?

Certainement pas Sarah Palin. Même si un certain nombre de ses candidats ont été élus sénateurs, représentants ou gouverneurs ce mardi, la « Mama Grizzly » en chef, reste très loin d’être présidentiable, rappelle un nouveau sondage CNN sur les possibles prétendants républicains en 2012. 14% seulement des républicains seraient prêts à voter pour elle aux primaires, indique ce sondage. Face à Obama, elle serait battue avec 44% des votes contre 52% pour l'actuel président.

Sarah Palin est ainsi largement distancée par Mike Huckabee, l’ancien gouverneur de l’Arkansas, qui avait dû s’incliner en 2008 face à John McCain. Huckabee, qui s’est reconverti en présentateur d’une émission politique sur Fox News, mène actuellement la course parmi les possibles prétendants républicains, avec 21% des intentions de vote. Mieux, le sondage CNN indique qu’à ce jour, il battrait largement Obama, avec 52% des votes contre 44%. Mais un autre revenant de la campagne de 2008 le talonne de très près : Mitt Romney, ancien gouverneur du Massachusetts serait choisi par 20% des républicains. Il l’emporterait aussi face à Obama, avec 50% des voix contre 45%.

Dans ce classement des éventuels candidats républicains (aucun ne s’est encore déclaré) viennent ensuite Newt Gingrich, avec 12% des intentions de vote aux primaires, puis Ron Paul, le libertarien qui avait aussi fait campagne en 2008, le gouverneur du Mississippi Haley Barbour, le gouverneur du Minnesota Tim Pawlenty, le représentant de l’Indiana  Mike Pence et enfin l’ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum.

A deux ans de la présidentielle, ce hit parade n’a bien sûr qu’une valeur très indicative et relative: les midterms de ce mardi ont bien rappelé à quel point l’opinion américaine peut changer et même se retourner en deux ans.

A défaut de prétendant qui se détache encore pour la présidence, le parti républicain semble en revanche avoir déjà trouvé le candidat idéal pour la vice-présidence : Marco Rubio, le nouveau héros du Tea Party en Floride. A 39 ans, le futur sénateur semble encore un peu vert pour briguer la présidence en 2012, mais ferait un très bon candidat à la vice-présidence. « Il apporterait le vote latino (Rubio est né de parents cubains exilés à Miami) et le vote d’un swing state essentiel, la Floride » souligne un fin observateur de la politique américaine. C’est l’avis de beaucoup d’autres, comme Tim Heffernan de Esquire.

Mais Sarah Palin est loin d'avoir poussé son dernier grognement. La voici même qui fait gronder un ours pour célébrer la victoire des candidats qu'elle avait soutenu à ces midterms, comme Nikki Haley, Marco Rubio ou Tim Scott... De plus en plus de gens sont prêts à parier à Washington que la Mama Grizzly se présentera à ces primaires (personne ne semble tout de même parier qu'elle pourrait l'emporter face à Obama). Ce spot serait donc l'un des premiers de la campagne 2012...

[video (flash player not installed)]

12

Broz a écrit:
Surfin'USA a écrit:

Si ils font mieux qu'en 1994 (+54 sièges), ce qui est, je pense, en train de se produire, ça sera le pire résultat à une mid-term depuis 1938...

Pas en termes absolus non. Et pas si tu prends en compte le Sénat.

Bullshit. Ça va finir avec -65 sièges contre -54 en 1994, avec en plus le fait que entre temps, la polarisation s'est accrue, de même que l'incumbency advantage et l'art du découpage électoral. Pour le Sénat, on peut pas vraiment comparer, se sont pas les mêmes sièges en jeu.

13

Surfin'USA a écrit:

Si ils font mieux qu'en 1994 (+54 sièges), ce qui est, je pense, en train de se produire, ça sera le pire résultat à une mid-term depuis 1938...

Pas en termes absolus non. Et pas si tu prends en compte le Sénat.

Ron Paul/Rand Paul 2012.

(lol l'Alaska)

14

Bye Bye Speaker Pelosi!

15

Mettez-vous sur le chat



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.079 secondes, 7 interrogations faites ]