Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - [OTAN]Sale guerre en Afghanistan de l'internationale neo-conservatrice - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

http://www.marianne.net/blogsecretdefen … _a790.html
Le Conseil de Paris refuse de "dédier un espace public" aux militaires français tués en Afghanistan
Lors de la séance du Conseil de Paris, les 24 et 25 septembre dernier, la majorité municipale a repoussé une proposition des élus UMP de "dédier un espace public de la capitale" aux 88 militaires français morts en Afghanistan. Catherine Vieu-Charrier (PS), adjointe au maire en charge du monde combattant, a expliqué que la mairie de Paris était déjà "associée" au projet d'installer un monument en hommage aux soldats tombés en opérations extérieures, place de Fontenoy, derrière l'Ecole militaire - un projet "sous l'autorité du ministère de la Défense". L'argument peut s'entendre, même si l'on a connu l'Hotel de Ville plus réceptif à d'autres demandes, par exemple l'inauguration d'une place Mohamed Bouazizi, dans le XIVème arrondissement, du nom du jeune tunisien dont le suicide a déclenché la révolution en décembre 2010 .

En revanche, l'explication de vote fournie par l'écologiste Sylvain Garel risque de faire grincer quelques dents : "Je rappelle qu'il y a effectivement eu 88 soldats français qui sont morts en Afghanistan. C'est bien triste pour eux et leur familles, mais qu'il y a eu aussi 120.000 civils afghans morts depuis que nous avons déclenché une guerre en Afghanistan. Je pense que si on devait construire des monuments, il faudrait aussi penser à ces 120.000 personnes, qui pour la plupart n'avaient rien demandé et qui ont été tuées à cause d'une guerre que nous avons déclarée à leur pays".

Voilà que nous aurions déclaré la guerre à l'Afghanistan... et que la mort des soldats n'est "bien triste" que pour "eux et leurs familles"... mais pas pour les élus écologistes manifestement.

2

Comme ils sont forts les afghans !...!
C'est un pays ?.. pour de vrai (c'est quoi ou qui, qui définit ?)
L'urss c'est mort, l'otan se casse les dents (une énorme pensée à ceux qui ont perdu un bras, une jambe... ou la vie pour la paix)...

Juste.., imaginez être né afghan, entre 2 puissances qui "écrabouillent" (les pères, mères, cousins, copains...) sans distinction...

Pas facile d'être né afghan !!...

3

Sans vouloir minimiser, 82 morts en 10 ans de guerre, je crois que beaucoup d'anciens combattants auraient aimé que "leurs guerres" puissent avoir les mêmes statistiques. (Combien de morts dans l'effectif des forces armées sur 10 ans lors d'entrainements et manœuvres en métropoles...)

Ce que je veux dire, c'est que l'argument entendu selon lequel il faudrait partir d’Afghanistan parce que des soldats Français y meurt est stupide.
Il faut partir d'Afghanistan parce que c'est une mauvaise guerre.

4

Oui et sarko, comme il en a l'habitude, récupère l'évènement et veut, dans la dernière ligne droite de son quinquennat, faire quelque chose qu'il aurait du faire dès le départ (comme tant de choses...) à savoir suspendre (pour le moment) voire quitter l'Afghanistan.

Après avoir envoyé des soldats supplémentaires, le voilà que finalement, histoire de gagner quelques voix à l'approche de la présidentielle, il veut sortir d'Afghanistan.

Ah ! il essaye de la jouer tactique cette présidentielle, et il se gardait sous la main tout ce que le peuple attend d'un bon Président pour la dernière ligne droite. Il joue sur le fait que les Français sont si oublieux, et ne se basent (pour une grande partie d'entre eux) que sur les derniers mois de mandat. C'est un fieffé roublard...

5

4 soldats français tués lâchement alors qu'il faisaient du sport dans une FOB (celle de Gwan).

Plus de 15 blessés.

3 soldats étaient de mon village : 93e RAM.

6

Je viens de terminer le dernier Chaliand, Afghanistan, l’occident dans l'impasse et vous le recommande chaudement (tout comme, du même auteur, Les guerres irrégulières, mélange de texte d'auteurs insurrectionnels ou contre-insurrectionnels avec l'analyse de Chaliand sur le sujet).

Comme d'habitude, Chaliand déplace l'analyse sur le terrain de la bataille des "esprits et des coeurs", plutôt que sur le simple aspect militaire. Et il montre que dans cette perspective, notre intervention est un échec total. 

On apprend beaucoup de choses, et l'analyse stratégique de Gérard Chaliand est toujours aussi limpide et stimulante.

7

Sarkozy suit à juste titre Obama dans la décision de lancer effectivement le processus de retrait des troupes.

On ne peut que s'en réjouir. On apprend cela par un tout petit communiqué. On est loin de l'enthousiasme un peu ridicule du Président, annonçant fièrement devant les autorités anglaises un peu amusées qu'il allait envoyer 700 militaires en plus à un moment où cette guerre était déjà dépassée...

Il faut dire qu'Obama et Sarkozy sont dans la même galère du point de vue de la dette publique et des menaces sur la stabilité économique, et que ces dépenses militaires inutiles commençaient à coûter très cher. et la situation grecque est une bonne proue : ce pays est entre autres dans cette situation à cause de ses dépenses militaires excessives et totalement inutiles au vu du contexte géopolitique. Il fallait bien qu'ils finissent par se rendre compte que cette guerre est bien au-delà de nos moyens...

Enfin, ça va prendre du temps cette affaire de retrait... Ils disent qu'on doit être parti pour 2014. Putain, 3 ans !

8

Ahram a écrit:

Le retrait pur et simple et l'abandon de cette stratégie complètement folle qui veut que l'on élimine une insurrection qui ne disparaîtra pas, et que l'on mette en place des structures régaliennes que l'Etat Afghan n'aura jamais les moyens de rendre pérennes.

C'est une possibilité, mais il faut accepter en ce cas le retour possible (probable) des talibans (entre autres). Leur apparition et leur polarisation (à l'insu ou non de leur volonté) dans des enjeux internationaux a changé la donne intérieure...

9

gustave a écrit:

Et ta solution éclairée est???

Légaliser l'héro et tout importer d'Afghanistan, woooooooo

10

Le retrait pur et simple et l'abandon de cette stratégie complètement folle qui veut que l'on élimine une insurrection qui ne disparaîtra pas, et que l'on mette en place des structures régaliennes que l'Etat Afghan n'aura jamais les moyens de rendre pérennes.

11

Ahram a écrit:

Le plan actuel prévoit le recrutement et la formation de 400 000 Afghans dans les forces régaliennes, afin de remplacer les unités étrangères. Sachant que l’entretien des forces afghanes coûte 10Md$/an, et que les recettes du gouvernement Afghan sont de 2 milliards/an, on voit pas bien comment peut se réaliser cette équation absurde. Naturellement, ce sont des questions qui n'intéressent pas l'armée américaine, vissée à sa stratégie.

Et ta solution éclairée est???

12

Suite à la mort de Ben Laden, Barack Obama devrait bientôt modifier le calendrier de retrait des troupes étasuniennes d'Afghanistan.

Le Congrès est en effet en train d'évoluer vers une orientation de réduction des dépenses en Afghanistan, suivi par la Maison-Blanche.

Depuis longtemps, le débat fait rage entre les partisans d'opérations chirurgicales visant à l’élimination ciblée de chefs insurgés, et ceux qui sont favorable à la stratégie plus militaire de lutte contre-insurrectionnelle (impliquant naturellement beaucoup plus d'effectifs et de moyens), que le président des Etats-Unis avait fini par approuver. La mort d'OBL renforce assurément les partisans de la fin de la stratégie militaire mise en oeuvre dans cette guerre depuis l'origine.

La guerre en Afghanistan coûte environ 10 milliards de dollars par mois, et au regard de la situation de l'endettement américain, dont la notation même est menacée. Le calendrier de retrait des troupes  du retrait des troupes américaines, est prévu pour le second semestre 2014. Nous verrons si la nouvelle situation permettra un retrait plus rapide.

Le plan actuel prévoit le recrutement et la formation de 400 000 Afghans dans les forces régaliennes, afin de remplacer les unités étrangères. Sachant que l’entretien des forces afghanes coûte 10Md$/an, et que les recettes du gouvernement Afghan sont de 2 milliards/an, on voit pas bien comment peut se réaliser cette équation absurde. Naturellement, ce sont des questions qui n'intéressent pas l'armée américaine, vissée à sa stratégie.

13

Coke en Stock est paru en 1958.

14

Tu vieillis Grambetta. L'insulte des années 30 ne semble plus être un fond de commerce très rentable.

15

L'OTAN accusée d'avoir laissé mourir des migrants au large de la Libye
LEMONDE.FR | 09.05.11 | 12h25  •  Mis à jour le 09.05.11 | 13h30


Des immigrants africains en Libye, le 4 mai 2011.AFP/SAEED KHAN

"Tous les matins, on se réveillait pour trouver encore plus de cadavres, on les gardait vingt-quatre heures avant de les jeter par dessus bord (...) les derniers jours on ne savait plus qui on était. Soit on priait, soit on mourait". Ce témoignage recueilli par le Guardian fait état du naufrage d'un bateau de migrants africains en Méditerrannée. Un naufrage que l'OTAN aurait délibérément ignoré selon les informations du quotidien britannique.



Le bateau de migrants aurait en effet cherché à entrer en contact avec un navire de l'OTAN, selon le Guardian, "il s'agit probablement du navire français le Charles-de-Gaulle, qui était en opération en mer Méditérranée pendant cette période".

Une information démentie par l'état-major des armées. Contacté par Rue 89, une porte-parole affirme : "Nous n'avons pas croisé ce type d'embarcation. Nous nous serions évidemment portés à son secours. Nous ne sommes pas concernés. Il ne s'agit pas d'un bâtiment français."

Le Guardian relaie également le démenti d'un porte-parole des autorités maritimes françaises avant de souligner : "Après lui avoir soumis des reportages indiquant [la présence du navire], un porte-parole s'est refusé à tout commentaire." Le droit maritime international oblige les navires, y compris les bateaux militaires à répondre aux alertes d'autres embarcations et à offir leur aide quand cela est possible.

AUCUN PAYS N'ADMET AVOIR ÉTABLI UN CONTACT AVEC LE BATEAU

Selon le Guardian, le bateau transportait soixante-douze passagers, parmi eux des femmes, des enfants en bas âge et des réfugiés politiques. Il aurait quitté Tripoli pour l'île italienne de Lampedusa le 25 mars avant d'échouer sur les côtes libyennes, près de Misrata le 10 avril. En difficulté, les migrants auraient d'abord contacté une association de défense des droits des réfugiés à Rome, qui aurait à son tour alerté les gardes-côtes italiens. Un hélicoptère militaire aurait ensuite survolé l'embarcation.

"Les pilotes, qui portaient des uniformes militaires, ont lâché des bouteilles d'eau et des paquets de biscuits, ils ont fait signe aux passagers de maintenir leur position avant qu'un bateau de sauvetage ne les rejoigne. L'hélicoptère est parti et aucune aide n'est arrivée," détaille le Guardian, qui a reconstitué le récit du naufrage à l'aide de témoignages de survivants et de personnes contactées par les passagers. Aucun pays n'a admis avoir établi un contact avec le bateau d'immigrants indique le journal.

Après plusieurs jours à la dérive, "le 29 ou le 30 mars, le bateau a approché un porte-avion de l'OTAN de si près qu'il aurait été impossible que ce dernier ne remarque pas l'embarcation. Selon les survivants, deux avions ont décolé du navire et ont survolé leur bateau à basse altitude tandis que les immigrants se tenaient debout, soulevant deux bébés affamés. Incapable de se rapprocher du porte-avion, le bateau a dérivé. A court de vivres, d'essence et de moyens de contacter le continent, ils ont commencé à mourir de faim les uns après les autres", décrit le Guardian. Sur les soixante-douze passagers, neuf ont survécu, précise le quotidien.

Trois corps découverts sous un bateau de réfugiés échoué à Lampedusa
Trois cadavres ont été retrouvés sous un bateau près du port de l'île italienne de Lampedusa, a annoncé la capitainerie du port.
L'embarcation s'était échouée dans la nuit de samedi à dimanche avec quelque cinq cents réfugiés venus de Libye à son bord. Dans un premier temps, les gardes-côtes avaient pourtant annoncé avoir "réussi à sauver tous les passagers".
Des milliers de réfugiés sont arrivés ces dernières semaines à Lampedusa. Il s'agit soit de Tunisiens quittant leur pays pour chercher un travail en Europe, le plus souvent en France, soit de réfugiés fuyant la Libye, pour la plupart des migrants venus d'Afrique sub-saharienne et d'Asie du Sud-Est.

http://www.topito.com/wp-content/uploads/public/haddock.gif



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.087 secondes, 7 interrogations faites ]