Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Féminisme - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

Qu'est-ce que le haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes vient faire dans des discussions sur les atteintes sexuelles sur mineur.e.s ?

Au passage, il est étonnant que ce haut conseil ait autant de difficultés avec l'écriture inclusive  hmm

2

Je sais bien, je blaguais. smile

3

Llllllà, si on fait bien attention en lisant l'histoire, on peut constater que ce n'est pas tout à fait le féminisme qui tue, mais l'opposition au féminisme.

4

Attention, le féminisme tue.

Le Dauphiné libéré a écrit:

Il regarde un film sur le féminisme puis tabasse sa compagne
L'homme du couple,qui était ensemble depuis 10 ans, a été condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis, et à une obligation de soins.

La soirée film d'un couple lyonnais sans histoires a viré au cauchemar, lundi.

Alors qu'ils venaient de visionner le film La Source des femmes, qui raconte comment un groupe de femmes a fait une "grève de l'amour" pour se rebeller, le débat s'est envenimé, relatent nos confrères du Progrès.

Ivre, l'homme du couple, ensemble depuis dix ans, ne supportant pas l'opinion de sa concubine sur la condition des femmes, a levé la main sur elle en l'étranglant, lui donnant des coups de pied, et écrasant sa tête sur une plaque de cuisson.

Une passante a donné l'alerte.

Mercredi, l'homme est passé devant la justice en comparution immédiate.

Il a été condamné à 12 mois de prison dont 6 avec sursis, ainsi qu'à une obligation de soins.

http://www.ledauphine.com/france-monde/ … a-compagne

5

N'oublions jamais l'essentiel, posons-nous les bonnes questions.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13770250_10209818537249949_6969891837949447914_n.jpg?oh=08c38be4a1e9708147ded0b86be6cc02&oe=57F5AA11

6

N'oublions jamais l'essentiel, posons-nous les bonnes questions.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13770250_10209818537249949_6969891837949447914_n.jpg?oh=08c38be4a1e9708147ded0b86be6cc02&oe=57F5AA11

7

Bonjour je me prénomme Fantasy(pseudo) je surviens en plein dans votre débat sur le féminisme fort bien intéressant j'en conviens. Cependant
je suppose que vous êtes pour la majorité étudiant en IEP je suis actuellement au lycée et j'envisage un avenir en IEP pour mes études supérieurs
cependant je suis issue d'un milieu modeste,MES parents sont d'origine étrangère,malghré tout je souhaite j'aimerais accéder à cette prestigieuse école qu'est Science PO ce projet naquis en moi maintenant FIN 3 ème, cependant les affectations étaient déja lancé par  conséquent j'aurais aimé bénificier du cadre CEP présent dans un lycée ZEP convientionné malheureusement mon lycéé de secteur actuelle est guère conventionné considéré comme non ZEP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sad  Cependant la procédure dit que pour pouvoir bénéficier du cadre  conventionné par Science Po il faut avoir fait sa seconde dans le lycée malgré que la prépa IEP/CEP commençe seulement en 1ère la classe que j'envisage voyez-vous j'aimerais savoir si quelqu'un a suivi le parcours que j'envisage (entrée en 1ère dans un lycée conventionné......) ayant passé par la procédure CEP votre aide me serait forte précieuse.
Merci d'avance !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!   smile

8

...

http://cheekmagazine.fr/societe/eliette … ot-hommes/

Cheek a écrit:

Ce matin, sur France Inter, l’auteure Éliette Abécassis s’est fendue d’une chronique bien sexiste sur le football, cette “valeur refuge de la masculinité”.

9

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13427861_1034722143231951_4978425225112263559_n.jpg?oh=0a7a8d08be6eb3f9cd72af71b5750b04&oe=57DE8C61

10

On marche vraiment sur la tête dans cette société occidentale post-moderne décadente...
Peut-on m'expliquer pourquoi les handicapés devraient s’identifier comme "femmes" ?

Le Figaro a écrit:

Le festival de Glastonbury va inaugurer une zone dédiée aux femmes

Le «club révolutionnaire» Sisterhood ouvrira ses portes lors de la prochaine édition du festival Glastonbury. Il sera uniquement dédié à «tous ceux qui s'identifient comme des femmes» et proposera des concerts, des ateliers sur la diversité ou encore des cours de danse.

La manifestation britannique, l'une des plus grandes au monde consacrée à la musique, proposera lors de son édition 2016 un espace réservé exclusivement à la gent féminine, une initiative censée permettre aux femmes de se retrouver entre elles sans «oppression masculine».

Le festival britannique de Glastonbury entend faire un pas en avant pour les femmes. Lors de son édition 2016, du 22 au 26 juin, la manifestation - l'une des plus grandes dédiées à la musique dans le monde - inaugurera un espace réservé exclusivement aux femmes.

Un lieu pour qu'elles «se rencontrent, partagent leurs histoires, s'amusent et apprennent à se soutenir dans la lutte globale pour mettre fin à l'oppression contre les femmes et les personnes marginalisées», annoncent les organisateurs. Sans oublier une programmation qui mettra l'accent sur la musique, avec des artistes décrites comme «les meilleures et les plus téméraires». Des ateliers sur la diversité, des cours de danse et des conférences seront également plannifiés.

Ce «club révolutionnaire» sera «caché» dans la zone Shangri-La du festival. Baptisé «Sisterhood» [solidarité féminine, NDLR], il est décrit comme un lieu également à destination des «queer, des trans et des personnes en situation de handicap». Bref, un endroit pour «tous ceux qui s'identifient comme des femmes», précisent encore les organisateurs, très au fait de la pensée féministe.

Un bon signe?

«Les producteurs de Sisterhood pensent que des espaces dédiés aux femmes sont nécessaires dans un monde qui est toujours principalement mené et conçu par et pour les hommes. L'oppression contre les femmes se poursuit dans un nombre divers de manifestations aujourd'hui, dans des contextes culturels très différents», ont-ils encore ajouté pour légitimer la création de ce «club» où il faudra donc montrer patte blanche pour y entrer.

Est-ce véritablement un bon signe de devoir se séparer des hommes pour mieux s'entendre avec eux et promouvoir l'égalité des sexes? À chacun son point de vue. En France, aucun espace du genre n'a encore été créé lors de telles manifestations culturelles. Il existe bien le festival Les Femmes s'en mêlent, dont la programmation met essentiellement des femmes en valeur. Mais les hommes sont les bienvenus dans la salle pour les applaudir.

http://www.lefigaro.fr/musique/2016/06/ … femmes.php

11

1) Prétendre qu'il ne s'agit pas de "mode islamique" mais de "mode pudique", ce qui revient d'une part à prendre les gens pour des cons, d'autre par à emettre un jugement moral à peine voilé (hihi) sur ces femmes qui s'habillent de façon non pudiques, c'est à dire toutes les autres.

Non je ne crois pas qu'il y ait le moindre jugement moral dans ce propos. Benbassa est probablement la dernière personne à se préoccuper de la façon dont les femmes se sapent. L'utilisation du terme "pudique", probablement un peu hypocrite, est toutefois une référence au discours même des femmes qui s'habillent ainsi : ce n'est pas d'abord la religion qui est invoquée, c'est une pudeur, certes clairement due à une culture conservatrice sur la façon dont doivent se comporter les femmes en société, et excusée par la religion en dernier recours, mais ce n'est pas impropre que d'utiliser ce terme. D'ailleurs tu remarques qu'elle le place entre guillemets à chaque fois.
Je suis le premier à reconnaître que cette pudeur est certes dictée par des considération culturelles et religieuses hein ! Mais le rapport entre voile et religion est un peu plus complexe que Islam >> voile.

2) Indiquer que ceux qui classent les burqinis dans leur réelle catégorie, c'est à dire des vêtements religieux associés précisément à l'islam, sont soit islamophobes soit ignorants. Au passage elle établit un bon gros lien de merde avec les attentats de Paris et de Bruxelles, comme si ces derniers justifiaient de ne pas appeler un chat un chat.

Je ne vois pas franchement où il est question de burqinis. Peut-être que j'en sais moins sur cette polémique que je ne le pense !

3) Le mépris affiché du féminisme "de grand-mère", sans lequel Benbassa ne serait probablement pas à sa place actuellement. Mais voilà, Benbassa est passée maître dans l'art du relativisme et dans la haine de l'universalisme qui a fait du féminisme bien plus qu'une lutte communautaire.

Vous n'avez probablement pas la même définition du "féminisme de grand-mère". Moi-même je ne suis pas sûr de ce qu'elle veut dire, mais elle classe le ton péremptoire de Rossignol, qui décide pour les femmes ce qui est bon pour elles, là-dedans, et si c'est cela, le féminisme de grand-mère, alors je le rejette aussi.

4) Justifier l'aliénation des femmes par la religion du fait de l'aliénation des femmes par le regard masculin, qui s'exerce à travers la mode. Ca revient à dire : nous sommes soumises au diktat inconscient pour plaire aux hommes, donc à la place on devrait être soumises au diktat de la religion, conçue par des hommes, wait... C'est encore plus cocasse quand on sait que Benbassa sera la première à prétendre que le choix de porter le voile est totalement libre et éclairé. C'est incohérent à plein de niveaux différents.

Je ne pense pas un instant qu'elle suggère de remplacer l'un par l'autre, ou de justifier l'un par l'autre. D'ailleurs elle ne justifie rien, à mes yeux elle s'en plaint ! Elle constate qu'il y a des femmes qui remplacent l'un par l'autre, et conclut que ni l'un ni l'autre ne sont un étalon pour mesurer le niveau d'émancipation des femmes, et ma foi, ce n'est pas faux.
Su la question du choix qui est fait par les femmes d'adopter le voile, la pudeur, etc... On est d'accord que c'est un choix tout relatif, parce qu'il a un fondement religieux, mais je ne serais pas aussi prompt à nier que ces femmes sont quand même agentes.

5) Pour Benbassa, il n'y a pas de soumission vis à vis d'une identité, il n'y a que des revendications identitaires. Il n'y a pas de soumission à la religion, il n'y a que des convictions religieuses. C'est débile, l'identité comme la religion sont des constructions sociales qui peuvent être très oppressantes, au moins autant que les diktats de la mode.

Evidemment, comme pour toute identité, religion ou idéologie. Mais je pense que Benbassa fait une généralité, et dans la généralité je ne pense pas qu'elle a tort.

6) Le parallèle très rigolo entre l'islamophobie et l'antisémitisme en référence aux propos de Badinter.

Je ne trouve pas le parallèle rigolo, mais ceci dit je suis d'accord pour dire que c'est une connerie ! Parce que je connais plus d'un militant pro-palestinien qui n'a pas peur de se faire traiter d'anti-sémite, et accueille la critique avec la dérision qu'elle mérite.
Le problème, avec dire qu'on n'a pas peur de se faire traiter de X, c'est qu'il faut faire gaffe à pas trop être X quand même. C'est toujours chaud de trouver la limite.

7) L'accusation de germanopratinisme de la part d'une sénatrice.

lol là ok

12

Broz a écrit:

Je les vois pas, ces niveaux.
Pour moi la leçon n°1 du féminisme c'est "euh y'a pas de raison d'empêcher les femmes de faire ce qu'elles veulent faire et de vouloir contrôler leur comportement ou leur identité de quelque façon que ce soit" donc suggérer un boycott de la mode islamique... c'est un peu pourri !
Il y a clairement des pressions sur beaucoup de femmes pour s'habiller ainsi ! D'ailleurs des pressions qui sont pour beaucoup émises par des femmes. Mais c'est une idiotie finie que de s'attaquer au vêtement, plutôt qu'au conservatisme des gens qui sont à l'origine de ces pressions.

C'est pourquoi il faut un endoctrinement féministe solide à tous les niveaux de la société etc. etc. etc.

Si tu ne les vois pas je vais en souligner quelques uns, parce que l'article n'en manque franchement pas.

1) Prétendre qu'il ne s'agit pas de "mode islamique" mais de "mode pudique", ce qui revient d'une part à prendre les gens pour des cons, d'autre par à emettre un jugement moral à peine voilé (hihi) sur ces femmes qui s'habillent de façon non pudiques, c'est à dire toutes les autres.

2) Indiquer que ceux qui classent les burqinis dans leur réelle catégorie, c'est à dire des vêtements religieux associés précisément à l'islam, sont soit islamophobes soit ignorants. Au passage elle établit un bon gros lien de merde avec les attentats de Paris et de Bruxelles, comme si ces derniers justifiaient de ne pas appeler un chat un chat.

3) Le mépris affiché du féminisme "de grand-mère", sans lequel Benbassa ne serait probablement pas à sa place actuellement. Mais voilà, Benbassa est passée maître dans l'art du relativisme et dans la haine de l'universalisme qui a fait du féminisme bien plus qu'une lutte communautaire.

4) Justifier l'aliénation des femmes par la religion du fait de l'aliénation des femmes par le regard masculin, qui s'exerce à travers la mode. Ca revient à dire : nous sommes soumises au diktat inconscient pour plaire aux hommes, donc à la place on devrait être soumises au diktat de la religion, conçue par des hommes, wait... C'est encore plus cocasse quand on sait que Benbassa sera la première à prétendre que le choix de porter le voile est totalement libre et éclairé. C'est incohérent à plein de niveaux différents.

5) Pour Benbassa, il n'y a pas de soumission vis à vis d'une identité, il n'y a que des revendications identitaires. Il n'y a pas de soumission à la religion, il n'y a que des convictions religieuses. C'est débile, l'identité comme la religion sont des constructions sociales qui peuvent être très oppressantes, au moins autant que les diktats de la mode.

6) Le parallèle très rigolo entre l'islamophobie et l'antisémitisme en référence aux propos de Badinter.

7) L'accusation de germanopratinisme de la part d'une sénatrice.

J'en passe quelques uns des niveaux de connerie dans cet article.

13

Broz a écrit:

Je les vois pas, ces niveaux.
Pour moi la leçon n°1 du féminisme c'est "euh y'a pas de raison d'empêcher les femmes de faire ce qu'elles veulent faire et de vouloir contrôler leur comportement ou leur identité de quelque façon que ce soit" donc suggérer un boycott de la mode islamique... c'est un peu pourri !
Il y a clairement des pressions sur beaucoup de femmes pour s'habiller ainsi ! D'ailleurs des pressions qui sont pour beaucoup émises par des femmes. Mais c'est une idiotie finie que de s'attaquer au vêtement, plutôt qu'au conservatisme des gens qui sont à l'origine de ces pressions.

C'est pourquoi il faut un endoctrinement féministe solide à tous les niveaux de la société etc. etc. etc.

Il y a probablement une inquiétude face à l'entrée du religieux dans le secteur de la mode, secteur qui s'est développé dans l'affranchissement de la religion et du conservatisme.

14

Je les vois pas, ces niveaux.
Pour moi la leçon n°1 du féminisme c'est "euh y'a pas de raison d'empêcher les femmes de faire ce qu'elles veulent faire et de vouloir contrôler leur comportement ou leur identité de quelque façon que ce soit" donc suggérer un boycott de la mode islamique... c'est un peu pourri !
Il y a clairement des pressions sur beaucoup de femmes pour s'habiller ainsi ! D'ailleurs des pressions qui sont pour beaucoup émises par des femmes. Mais c'est une idiotie finie que de s'attaquer au vêtement, plutôt qu'au conservatisme des gens qui sont à l'origine de ces pressions.

C'est pourquoi il faut un endoctrinement féministe solide à tous les niveaux de la société etc. etc. etc.

15

La tribune de Benbassa est abjecte sur tellement de niveaux différents qu'on ne sait pas par où commencer.



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.086 secondes, 7 interrogations faites ]