Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Coût du travail France-Allemagne - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

edit

2

thomas a écrit:

1)Les socialistes ne se vantent pas beaucoup de ces "propositions" (normal un impôt supplémentaire c'est moins porteur que sus à raffarin)

Tu devrais essayer 'sus à l'allongement de la CRDS', thomas, ça renouvellerait ta collection de commentaires.

3

hem, c'est vrai que j'ai été long à la détente...

4

allez, c'était un jeu de mot, cherche smile

5

mmm ?

6

En france, il faudrait une bonne politique économique contra-cyclique: interdisons la vente de vélos!!

7

thomas a écrit:

2) "indexer les charges sur la valeur ajoutée et non sur la masse salariale" no comment

Un argument serait plus percutant qu'un simple "no comment".

Indexer les charges sur la valeur ajoutée permet de ne pas pénaliser les entreprises qui embauchent d'une part, et de ne pas allourdir les charges des entreprises en période faible activité.

8

Il ne s'agit en rien d'un programme dont les socialistes auraient à se vanter, puisque celui ci n'a pas été déterminé. Il s'agit simplement de propositions qui pourraient être débattues.

9

1)Les socialistes ne se vantent pas beaucoup de ces "propositions" (normal un impôt supplémentaire c'est moins porteur que sus à raffarin)
2) "indexer les charges sur la valeur ajoutée et non sur la masse salariale" no comment

10

thomas a écrit:

ces propositions, que l'on peut résumer par: faire peser la charge sur les entreprises et non les salaires.

Au contraire Thomas, la proposition de fiscaliser, dans un impôt progressif, la part salariale des cotisations maladie, constitue bien le contraire.

On libère les contraintes sur l'emploi, et on transfert sur un impôt progressif le financement de l'AM.

11

Idéologique ? Pourquoi ?
J'appelle cela, au contraire, plutôt pragmatique. A tel point que la première remarque de thomas a consisté à s'étonner que je propose cela.

12

Très idéologique, très keynésien ces propositions, que l'on peut résumer par: faire peser la charge sur les entreprises et non les salaires.

13

Pour info, allez donc voir la page wiki "fiche de la semaine"...
http://www.forum-scpo.com/wiki/main.php?fiche de la semaine

14

Mais cher Thomas je ne sélectionne certainement pas les dépêches en fonction de mon orientations politique mais en fonction de leur pertinence.

En l'occurrence, ce que je vois ici, c'est que notre coût du travail n'est pas si élevé en France que cela, malgré ce que répète le discours décliniste.

De même ce n'est parce que je suis de gauche que je ne crois pas qu'il ne faut pas moduler les cotisations sociales. La question, c'est comment on peut les réduire de façon à ce qu'elles soient le plus incitatives à l'emploi. Quelles charges baisser ? Comment ?


Remarque ainsi certaines propositions: 
- indexer les charges sur la valeur ajoutée et non sur la masse salariale,
- la modulation des charges en fonction de la durée du contrat pour inciter le plus aux contrats de longue durée,
- la récompense par les charges d'entreprises qui embauchent le plus,
- la fiscalisation dans un impôts progressif d'une partie des charges salariales servant à financer les caisses maladies (permettant de réduire le coût du travail en dégageant sur les hauts revenus des ressources de financement pour la sécu).

15

C'est pour ça que les allemands ont un taux de chômage aussi fort n'est il pas? Connaissant tes orientations politiques, greg, ce message m'étonne de ta part. Quelle meilleure démonstration pour prouver l'efficacité de la flexibilité des salaires que le taux de chômage dans deux pays aussi rigides que la France et l'Allemagne? Tu vas me sortir les pseudos études montrant que la France n'est pas du tout un pays rigide, mais quand on écoute les infos (EDF, SNCF...) et que l'on sait que le SMIC est négocié par l'Etat, que ce même Etat s'implique dans toutes les affaires industrielles même privées (pas la peine de faire état des plans sarkoziens pour sauver certaines usines...Tiens d'ailleurs le gouvernement allemand a fait exactement la même chose il y a qqes mois!)... Où est la flexibilité? Facile de faire des études sur le privé en France alors que le public prend une place incomparable partout ailleurs!

Pour finir, conscient de l'incomplétude du texte, du faitr qu'il est décousu et de son relatif inintérêt, je vous renvoie au lien suivant dans la série des "statistiques à qui l'on fait tout dire" (oui je ne suis pas plus sensible aux stats des cercles libéraux qu'à celles téléguidées par le gouvernement, même si celles ci proviennent de l'Insee).http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20040617.FIG0178.html



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.073 secondes, 7 interrogations faites ]