Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Réforme de l'ONU - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

Fort heureusement l'ONU ne se limite pas aux comités petits fours, certaines agences sont réellement utiles.

2

Hahahaha ! Il y a encore quelqu’un qui prend l'ONU au sérieux, ici ?

Valeurs actuelles a écrit:

L’ambassadeur de l’Arabie saoudite nommé président du panel du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU

Scandaleux. L’ambassadeur de l’Arabie saoudite a été nommé président du panel du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU. Une décision pour le moins paradoxale au regard des violations de ces droits et des atteintes à la dignité humaine perpétrés par le pays.

L’information aurait pu faire rire si elle ne s’avérait réelle. L’ambassadeur de l’Arabie saoudite à Genève, Faisal bin Hassan Trad, vient d’être nommé à la présidence du panel du conseil des Droits de l’Homme de l’ONU pour sa trentième session qui débute ce lundi 21 septembre.

Un organisme chargé de renforcer et promouvoir les Droits de l’Homme

Cet organe intergouvernemental composé de 47 membres a pour rôle de renforcer et promouvoir les droits de l’Homme dans le monde. Son Bureau est composé de cinq personnes, une pour chaque continent. Parmi celles-ci, un président élu pour un an. Le panel du Conseil désigne les fonctionnaires qui vont édicter les standards internationaux en matière de droits de l’homme. L’Express révélait déjà en mai dernier les manœuvres de l’Arabie saoudite pour faire élire son ambassadeur à Genève comme nouveau président. Ces manœuvres ont abouti : les pétrodollars ont manifestement su être une force de persuasion suffisante.

« Les pétrodollars et la politique l’ont emporté sur les droits de l’Homme » d’après UN Watch

Ce choix contestable est très critiqué, notamment par UN Watch, une organisation non-gouvernementale basée à Genève chargée de s’assurer que l’ONU respecte sa propre charte et de veiller à l’accessibilité pour tous des Droits de l’Homme. Son directeur, Hillel Neuer a déclaré qu’« Il est scandaleux que l’ONU ait choisi un pays qui a exécuté plus de gens que Daesh cette année pour présider le panel du Conseil des droits de l’Homme ». Il a rajouté que « les pétrodollars et la politique l’ont emporté sur les droits de l’Homme ». D’après l’ONG, l’ambassadeur saoudien avait été élu dès le mois de juin, mais cette décision avait été passée sous silence avant d’être révélée par un document de l’ONU le 17 septembre dernier.

Un jeune chiite sera décapité et crucifié jeudi en Arabie saoudite

L’Arabie saoudite est, en effet, régulièrement mis l’index pour ses violations en matière de respect des droits de l’Homme. Le chef d’Amnesty international avait même déclaré en janvier dernier que « le régime saoudien est insensible aux droits de l’Homme et à la dignité Humaine ».

Outre l’absence de respect de la liberté religieuse et des droits de la femme, le régime se livre à des décapitations publiques –pour lesquelles il a recruté huit bourreaux en mai- et persécute ses opposants. Derniers exemples en date : le bloggeur Raef Badaoui, condamné à 1 000 coups de fouet pour « insulte à l’islam » et incarcéré en prison depuis 2010. Quant à Ali Mohammed al-Nimr, 20 ans, il va être décapité et son corps sera attaché à une croix parce qu’il ferait partie d’une organisation terroriste –selon sa famille il payerait en réalité pour son oncle, un haut dignitaire chiite très critique envers la monarchie saoudienne. Et pendant ce temps, l’ambassadeur du pays présidera le panel du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU…

Complaisance occidentale et déficit de crédibilité du Conseil

La complaisance occidentale vis-à-vis d’un régime qui ne respecte ni la démocratie ni les libertés fondamentales s’explique par les intérêts économiques et commerciaux que revêtent une alliance avec ce pays riche en pétrole. L’UE et les Etats-Unis n’avaient ainsi pas réagi aux protestations des ONG et des dissidents saoudiens lorsque l’Arabie saoudite avait été élue au Conseil de sécurité des Nations-Unies en 2013. Un silence à nouveau observé pour le choix de leur ambassadeur comme président du Conseil des Droits de l’Homme. Selon Hillel Neuer, « Cette nomination de l’Onu équivaut à faire du chef des pompiers un pyromane et souligne le déficit de crédibilité d’un conseil sur les Droits de l’Homme qui compte déjà la Russie, Cuba, la Chine, le Qatar et le Venezuela parmi ses membres électeurs ».

3

Ben c'est parfait ! Une bonne guerre pour conserver la Polynésie française, c'est un bon plan pour la croissance et pour la popularité de Hollande ! Pas touche à l'intégrité de mon territoire !

4

Je mets ça ici, à défaut d'un thread plus adéquat :

Le Figaro - AFP a écrit:

Pour l'ONU, la Polynésie est à décoloniser

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté aujourd'hui une résolution plaçant la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser, malgré la défaite des indépendantistes aux dernières élections territoriales et des pressions de Paris.

La résolution, présentée notamment par trois petits Etats du Pacifique -îles Salomon, Nauru, Tuvalu-, a été adoptée par consensus. La France n'a pas participé à la séance.

Le texte "affirme le droit inaliénable de la population de la Polynésie française à l'autodétermination et à l'indépendance".

5

L'ONU a vu de la lumière, elle est entrée. Merci d'être passée.

Le Figaro - AFP a écrit:

Madagascar: l'ONU ne se prononce pas

L'ONU n'est pas en mesure de dire si le départ du président malgache Marc Ravalomanana et son remplacement par son opposant est légal, mais ne tolère pas les "changements de gouvernement anticonstitutionnels", a déclaré mercredi sa porte-parole.

"La légalité de la situation (à Madagascar) n'est pas quelque chose que nous pouvons déterminer", a déclaré Michèle Montas, répondant à la question de savoir si le départ du président constituait un coup d'état.

"Ce qui est sûr, c'est que nous ne tolérons pas les changements de gouvernement anticonstitutionnels", a-t-elle ajouté.

La Haute cour constitutionnelle (HCC) de Madagascar a officiellement entériné mercredi l'accession au pouvoir d'Andry Rajoelina, désormais président d'une autorité de transition à la tête de l'Etat pour une durée maximale de deux ans.

Le président Marc Ravalomanana, lâché par l'armée, a démissionné mardi en transférant les pleins pouvoirs au directoire militaire. L'armée malgache a transmis quelques heures plus tard les "pleins pouvoirs" au chef de l'opposition. L'ancien président, menacé d'arrestation, a depuis disparu.

La majorité de la communauté internationale est restée neutre, s'abstenant de qualifier le nouveau pouvoir de légitime mais également de parler de coup d'Etat.

6

Versac a écrit:

Jan Pronk et Khartoum : quand le diplomate devient blogueur
Jan Pronk est un bonhomme un peu à part. Parole libre au sein de l'ONU, règne du politiquement correct et de la mesure diplomatique de la parole. Cette parole libre, l'homme qui a contribué plus que quiconque à maintenir le sujet du Darfour à l'agenda international l'a exprimée dans un blog.

Imaginez. Un haut fonctionnaire onusien, immergé au coeur d'une crise majeure, sur laquelle chaque Etat utilise des pincettes très très fines pour qualifier et négocier, et surtout, peu intervenir, qui tient un blog.

http://www.janpronk.nl/index120.html

7

N'oublie pas de citer forum-scpo dans tes sources et la page remerciements.

8

Bon ok je sors.....

Merci pour les liens big_smile

9

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/action … 13622.html

10

Wikipedia

11

Bonjour à tous,

Bon voilà : je suis en stage d'inté, et j'ai dans ma classe un suédois qui doit faire un exposé sur la réforme de l'ONU. Il m'a expliqué qu'il avait entendu parler de propositions françaises et chinoises sur la question, et m'a demandé si je pouvais lui dire en quoi ça consistait. Est ce que quelqu'un a entendu parler de ces machins ?

Merci d'avance.

12

Je rajoute même de l'eau à ton moulin   smile 
"  Aujourd’hui, un proche du président George W. Bush - l’ancien sous-secrétaire d’Etat à la défense Richard Perle - peut affirmer que « la réticence du Conseil de sécurité à entériner l’usage de la force (...) a sonné le glas du fantasme vieux de plusieurs décennies, qui considérait l’ONU comme le fondement de l’ordre mondial », même si « le moulin à paroles installé sur l’East River continuera à geindre » "    Monde diplomatique

( l'érosion de pouvoir par le haut n'étant qu'un argument s'ajoutant à tout ce que tu as, justement, dit )

Mais peut-on ou doit-on esperer un revirement avec une possible arrivée des démocrates en 2008 ?

13

Ce n'est pas exactement ce que j'ai dit.

L'ONU a fait semblant de fonctionner tant qu'elle arrangeait tout le monde.

En 1990, tous les gogos ont vu dans la guerre du Golfe l'arrivée du nouvel âge d'or, un monde régi par le droit international.

Il s'agissait juste du premier acte de l'établissement de la "Pax Americana", profitant de l'impuissance russe. Le signal était clair . Nous écraserons tous ceux qui représenteront une menace pour nos intérêts stratégiques ( pétrole de Saddam, canal de Panama de Noriega ).

Pour ceux qui songeraient à l'argument dérisoire du droit international, je rappellerai le précédent du Timor-oriental envahi par Djakarta quelques heures après que l'avion présidentiel étatsunien ait quitté l'espace aérien indonésien.

14

Elle a donc souffert d'une érosion de pouvoir par le haut d'une certaine manière, avec l'apparition du G7/G8 ?
Ce qui renvoit à un clair problème de légitimité, je me trompe ?

15

@toast, merci pour le conseil.

@James, le machin a fonctionné pendant quelques décennies car il arrangeait tout le monde. Pour les deux super-puissances, c'était le moyen de donner un aspect policé aux décisions qu'ils imposaient à leurs vassaux ( vassaux du deuxième cercle pour l'URSS ) et à pouvoir négocier en direct le sort du monde entre eux deux. Pour les trois autres, c'était surtout un moyen de continuer ( France , GB , Chine de Tchang Kai Chek) ou de commencer ( Chine après 1971 ) à jouer dans la cour des grands.

Aujourd'hui, les Etats-unis n'ont plus de rival direct et ne voient pas pourquoi ils s'abaisseraient à demander l'autorisation au Cameroun pour envahir l'Irak ( et quelquepart je les comprends ).

L'ONU n'a pas fonctionné en tant que SDN plus efficiente mais en tant que bonne transcription du rapport de forces mondial, elle reste une auberge espagnole dont l'influence varie au gré des besoins : ce n'est pas un hasard si l'Allemagne, le Japon, le Canada et l'Italie ont surtout cherché à promouvoir le G7-8 comme organe de régulation, et pas seulement dans les domaines économiques.



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.076 secondes, 8 interrogations faites ]