Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Télé de merde ! - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

Pourquoi pas Francis Lalanne en binôme ?

FDL a écrit:

Ce fil n'a jamais aussi bien porté son nom. Voilà qu'ils embauchent des échappés de l'asile, maintenant.

Le Monde a écrit:

Christine Angot remplace Vanessa Burggraf dans « On n’est pas couché »

http://www.lemonde.fr/televisions-radio … 55027.html

2

Ce fil n'a jamais aussi bien porté son nom. Voilà qu'ils embauchent des échappés de l'asile, maintenant.

Le Monde a écrit:

Christine Angot remplace Vanessa Burggraf dans « On n’est pas couché »

http://www.lemonde.fr/televisions-radio … 55027.html

3

L'émission ONPC hier ou le deux poids deux mesures suivant les candidats (et je ne suis pas partisan de ceux qui n'ont pas pu parler de leurs programmes ou très peu en proportion du temps de parole alloué*)

Une conception bien étrange de la démocratie... et après ça pousse des cris d'orfraie ou donne des leçons  neutral


* ce système des temps de parole basés sur les sondages notamment, vous en pensez quoi sérieusement ?

4

Télérama - Achour - Traoré - Gros journal : combo.

https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/15781567_10210746090144034_2699602964720455901_n.jpg?oh=d6df414eb715ab75230dc7ce1bfa25cf&oe=58E18B41

5

Une fulgurance du Gorafi.

Le Gorafi a écrit:

iTélé : la DRH tente de cacher à Jean-Marc Morandini l’arrivée du stagiaire de 3ème

http://www.legorafi.fr/2016/10/24/itele … e-de-3eme/

6

La police tire à la kalachnikov sur les manifestants anti-loi Travail et les black box (?) sont des groupes identitaires (la méchante extrême-droite. Le FN quoi).
BFM TV recrute ses journalistes dans les poubelles du CFJ ?

http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/ti … -deraille/

7

Salamé, toujours aussi mauvaise. Avec cette phrase magnifique d'Elkabbach, l'hôpital qui se fout de la charité :

Elkabbach a écrit:

«Sans doute avait-elle peur d’être dépassée par un personnage très expérimenté et rodé à l’exercice médiatique», explique-t-il à nos confrères du Point , regrettant au passage que l’interview politique ait glissé ces dernières années vers «l’interrogatoire-inquisition».

http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/l … 4889e3a0a/

8

Pauvre Eldin, il se ridiculise de plus en plus. Il sue le besoin de reconnaissance.

9

Je ne pense pas être le seul à ressentir une irrépressible envie de baffer cette tête à claques pas drôle et bouffonne d’Eldin, avec sa voix mielleuse et ses questions débiles. En tout cas, bravo Merluchon.   

http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/gi … melenchon/

10

Les deux présentateurs les plus horripilants et les plus têtes à claques du PAF ont mis les bouchées doubles pour la rentrée et ont fait appel à un troisième larron encore plus horripilant qu'eux : Christophe Barbier. Ils seront toujours épaulés bien sûr par le quatuor diabolique : Elkrief, Malherbe, Neumann et Gattegno.  Le tout dans un décor de salle d'attente d'un cabinet de psy.
<3 BFM TV.

http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/l … 14c0d722b/

11

Pourquoi ne suis-je pas étonné ?

Le Figaro a écrit:


Roselyne Bachelot remplace Brigitte Lahaie  : la Gorafisation du monde

    Par David Desgouilles


FIGAROVOX/HUMEUR - A la rentrée, l'ancienne ministre Roselyne Bachelot remplacera Brigitte Lahaie sur RMC. Pour David Desgouilles, cette peopolisation de la politique est logique dès lors qu'un animateur télé a davantage d'influence qu'un ministre de la République.

David Desgouilles est chroniqueur politique et membre de la rédaction de Causeur. Il est l'auteur de Le bruit de la douche, une uchronie qui imagine le destin de DSK sans l'affaire du Sofitel, qui vient de paraître aux éditions Michalon.

C'est l'été. Il fait beau. Et vous avez l'idée folle d'ouvrir votre ordinateur. Vous naviguez sur les réseaux sociaux. Et puis vous tombez sur un titre. Vous riez. «Encore bien joué, le Gorafi!». Mais ce n'est pas le Gorafi. Ni El Manchar ou Nordpresse.be, ses équivalents algérien et belge. «L'information» n'est pas parodique. Elle est vérifiée. Elle l'est d'autant plus que le site de BFM, qui la diffuse, fait partie du même groupe de médias que celui concerné par l'info. Vous relisez le titre: «RMC: Roselyne Bachelot remplace Brigitte Lahaie». Vous n'avez alors plus que le choix qu'entre le rire et les pleurs. Finalement, vous en pleurez de rire.


    Vous riez. « Encore bien joué, le Gorafi ! ». Mais ce n'est pas le Gorafi.

Adolescent dans les années quatre-vingts, on est d'une génération qui a bien connu Brigitte Lahaie. Sous un profil particulier, il faut bien le reconnaître. Et qui l'a plutôt bien appréciée, d'ailleurs ; il faut savoir le reconnaître aussi. Et puis, on a fait aussi un peu de politique, avant d'en faire des chroniques. Ce qui implique qu'on a pu croiser Roselyne Bachelot. Qu'on l'a trouvée rapidement plutôt sympathique. Avec qui on a pu d'ailleurs se retrouver, comme lorsqu'elle faisait partie de l'équipe qui prit la direction du RPR en juillet 1997, alors que Philippe Séguin prenait la suite d'Alain Juppé. A cette époque, si un Marty Mac Fly, ou autre créature prétendant venir du futur, nous avait mis cette dépêche sous le nez - «RMC: Roselyne Bachelot remplace Brigitte Lahaie», on aurait sans doute appelé une ambulance. Et Mac Fly aurait été hospitalisé d'office, dans un service psychiatrique. Injustice!

    Brigitte Lahaie était même interviewée dans le mensuel Causeur consacré à « la terreur féministe ». L'animatrice n'y allait pas par quatre chemins : « Najat Vallaud-Belkacem me fait penser à un pittbull ».

On se moque. Et on se montre injuste. Coupable d'un peu de mauvaise foi aussi. Entretemps, Brigitte Lahaie avait bien été engagée sur «Monte Carlo», comme l'appellent encore certains anciens. Elle animait en effet une émission «Lahaie, l'amour et vous». Elle y accueillait les auditeurs et conversait avec eux à propos de leurs soucis intimes. Avec bienveillance, elle y apportait même du bon sens, et d'excellents conseils. Elle se montrait sous un autre jour. L'an dernier, Brigitte Lahaie était même interviewée par Pascal Bories dans le mensuel Causeur consacré à «la terreur féministe». L'animatrice n'y allait pas par quatre chemins: «Najat Vallaud-Belkacem me fait penser à un pittbull». Des propos très peu relevés, mais qui ferait passer l'ancienne actrice X pour une réac. Lisez l'entretien. On croirait quasiment lire du Zemmour. Elle n'a guère de tendresse pour les féministes d'aujourd'hui, d'Osez le féminisme aux Chiennes de garde. Tiens, on nous informe dans l'oreillette que Roselyne Bachelot est membre fondatrice de ces dernières. Et qu'elle est même à l'origine de la suppression du titre «mademoiselle» dans les formulaires administratifs, décidée par le gouvernement de son ami François Fillon. Ruse de l'Histoire. La «petite fille de la Ve République», fille de résistants proches du Général et ancienne ministre de Sarkozy qui veut éradiquer «Mademoiseille», succède à l'actrice de films pornos devenue «réactionnaire» selon les critères de notre époque. Derrière le titre hilarant, c'est un mouvement plus profond qui est à l'œuvre.

    A la tête d'une émission très écoutée, on a aujourd'hui davantage d'influence qu'un ministre de la République.

Mais évidemment, il nous délivre un autre message. Sur la puissance médiatique qui a détrôné la puissance politique. Il faut le reconnaître à Bachelot: elle sait y faire dans les médias. Elle est ce qu'on appelle «une bonne cliente». Après son divorce politique avec Nicolas Sarkozy, elle a décidé qu'elle aurait davantage d'influence en participant à des émissions que dans un gouvernement. Des esprits chagrins rappelleront que son influence n'avait pas été nulle au moment de la grippe H1N1, mais globalement, Bachelot a raison: à la tête d'une émission très écoutée, on a aujourd'hui davantage d'influence qu'un ministre de la République. Voilà pourquoi elle a sans doute sablé le champagne en récupérant l'après-midi de RMC, case qui connaissait un succès énorme avec Brigitte Lahaie. Voilà pourquoi le titre «RMC: Roselyne Bachelot remplace Brigitte Lahaie», ne ressemble à une dépêche du Gorafi qu'en apparence, seulement. Le plus triste, en effet, c'est que c'est complètement logique.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016 … -monde.php

12

L'esprit Canal...

https://www.facebook.com/canalplus/vide … mp;theater

13

BFM TV regrette que les médias ne parviennent à faire entrer dans le crâne de ce crétin de peuple que l'Union européenne, c'est bien.
Quand je parlais de propagande...

https://www.youtube.com/watch?v=00olVuFtISA

14

Le type qui n'a pas arrêté de cracher sur les beaufs de TFI s'apprête à rejoindre... TF1. Logique.

GQ a écrit:

EXCLU : YANN BARTHÈS DÉBARQUE SUR TF1

http://www.gqmagazine.fr/pop-culture/me … -tf1/41978

15

Les rats quittent le navire.

Le Figaro - AFP a écrit:

Yann Barthès va quitter «Le Petit Journal» de Canal +

Animateur de l'émission satirique depuis 2011, Yann Barthès a annoncé qu'il présentera la dernière le 23 juin prochain. "Le Petit Journal" a perdu près de 400.000 téléspectateurs en 2015-2016.
Publicité
L'animateur Yann Barthès a annoncé à l'AFP qu'il allait quitter "Le Petit Journal", l'émission satirique culte de Canal+ qu'il animait depuis 2011, et dont il présentera la dernière le 23 juin. La chaîne cryptée a annoncé de son côté que l'émission "reprendra à la rentrée sur Canal+ dans une formule rénovée".

"Je ne présenterai plus Le Petit Journal la saison prochaine. Je souhaite écrire avec les équipes de Bangumi (la société de production de l'émission, NDLR) une nouvelle histoire et vivre de nouvelles aventures", a-t-il déclaré. Contactée, la direction de Bangumi a précisé avoir informé la direction de Canal+ du départ de Yann Barthès il y a deux semaines. L'animateur de 41 ans présentera son dernier "Petit Journal" le 23 juin à 20h10, point final de sa cinquième saison.

Réputée pour son impertinence, l'émission quotidienne qui mélangeait humour et information était devenue depuis deux ans la plus regardée des émissions en clair de la chaîne, avec 1,1 à 1,4 million de fans, notamment les jeunes. En théorie, "Le Petit Journal" pourrait continuer sans son présentateur historique puisque la marque appartient à la chaîne.  Mais il sera difficile à Canal+ de remplacer celui qui a créé et incarné depuis douze ans "Le Petit Journal", démarré comme simple chronique du "Grand Journal". Il semble aussi impossible à Bangumi de continuer à produire une émission que son cofondateur refuse d'animer. Le départ de Yann Barthès pourrait donc marquer l'arrêt du "Petit Journal". Après avoir atteint 1,8 million de fans par jour en 2013-2014 puis 1,6 million en 2014-2015, "Le Petit Journal" a perdu près de 400.000 téléspectateurs cette année, pénalisé par son nouvel horaire - 20h10 au lieu de 20h25 -, la suppression des Guignols en clair, qui tiraient son audience, et la chute de l'audience du "Grand Journal", diffusé juste avant.



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.161 secondes, 7 interrogations faites ]