Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Jeux Olympiques, la grande mascarade... - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

Vu le coût total de ce genre d'événement, l'État sera très probablement amené à verser plus en cas de sélection de Paris. Je suis même un peu surpris par la faiblesse du montant annoncé, comparé aux sommes versées par le gouvernement britannique pour les JO de Londres. La question du bien fondé d'organiser les JO est ouverte, en revanche si cette décision est prise il est tout à fait logique que l'Etat assume une majeure partie du coût, et non la Ville de Paris.

2

Hallucinant...

Le Monde a écrit:

JO 2024 : l’Etat versera un milliard d’euros à la candidature de Paris

http://www.lemonde.fr/sport-et-societe/ … 16888.html

3

Bravo au maire de Rome qui, contrairement à la gogole, ne cède pas aux lobbies et se soucie du bien-être de ses administrés et des finances de sa ville.
Prions pour que les JO soient accordés à LA ou Budapest.

Le Point a écrit:

JO 2024 : la nouvelle maire de Rome refuse de soutenir la candidature de sa ville
"Non aux Jeux du béton ! Absolument non !" a martelé Virginia Raggi, laissant ainsi le champ libre à Paris, Budapest et Los Angeles.

Pour elle, c'est non. La nouvelle maire de Rome, Virginia Raggi, a déclaré mercredi en conférence de presse qu'il serait "irresponsable" de soutenir la candidature de Rome pour les Jeux olympiques de 2024, laissant la voie libre à Paris, Budapest et Los Angeles. "Nous avons respecté la trêve olympique et paralympique et maintenant nous sommes devant vous (...). Il est irresponsable de dire oui à cette candidature", a déclaré Virginia Raggi, élue en juin après avoir répété pendant toute sa campagne que la ville surendettée avait d'autres priorités que les JO. "Non aux Jeux du béton ! Absolument non ! (...) Non aux cathédrales dans le désert (...). Nous n'hypothèquerons pas l'avenir de cette ville", a-t-elle martelé, en assurant que les Jeux étaient toujours "une sorte de rêve qui se transforme en cauchemar" pour les habitants.

La semaine dernière, le président du Comité olympique italien (Coni), Giuseppe Malago, avait prévenu que ce retrait redouté du soutien de la mairie de Rome reviendrait à enterrer le projet.

Le Mouvement 5 étoiles (M5S, anti-partis et populiste), dont Virginia Raggi est issue, avait récemment répété son opposition à la candidature, au motif que les Romains attendent d'abord qu'on règle les problèmes de transport ou de propreté de leur ville qui croule sous une dette de 13 milliards d'euros. Le Coni avait pourtant assuré que l'organisation des JO 2024 ne coûterait pas un centime aux contribuables romains. Le budget, évalué à 5,3 milliards d'euros, devait être entièrement à la charge du comité olympique, des sponsors et de l'État italien.

http://www.lepoint.fr/sport/jo-2024-la- … Echobox%5D

4

Comme quoi, il peut y avoir de bonnes nouvelles parfois.

Le Figaro a écrit:

La campagne de financement participatif de Paris 2024 fait un flop

Les organisateurs espéraient récolter 12 millions d'euros mais ils n'auront réussi à en rassembler que 630.000 à cause d'une communication trop discrète et d'un format trop contraint.

C'est ce qu'on appelle un bide. Le comité d'organisation de la candidature de Paris pour les jeux olympiques de 2024 a clos en toute discrétion la campagne de financement participatif qu'il avait lancé en grande pompe en septembre dernier. Et pour cause: au lieu des quelque 12  millions d'euros escomptés, ce sont seulement 630.000 euros qui ont été récoltés.

Le comité a pourtant tout essayé pour galvaniser les foules: des contreparties qui allaient d'un objet collector au maillot d'un champion et même la participation au parcours de la flamme olympique. Alors que la campagne devait initialement se terminer fin décembre, sa clôture a été repoussée par deux fois, jusqu'au 15 février. Rien n'y a fait, l'engouement populaire n'était pas au rendez-vous.

Le comité peu enthousiaste

Plusieurs explications à ce couac. D'abord, une communication tout en discrétion autour de ce projet pourtant innovant, puisqu'il s'agissait d'une première dans l'histoire des Jeux. Sur le compte Twitter officiel de la candidature parisienne, seuls quelques tweets ont relayé l'opération #JeReveDesJeux. Il faut dire que Bernard Lapasset, le coprésident du comité, n'avait pas montré un enthousiasme spectaculaire pour l'initiative. «Le crowdfunding? C'est le comité olympique qui a souhaité susciter une adhésion au mouvement sportif, de la part des fans et des partenaires dans les villes et dans les clubs. Ce n'est pas quelque chose qui est dans le budget ni quelque chose d'essentiel pour nous», assurait-il fin janvier au micro du Super Moscato Show.

Paris avait également misé sur un format particulier pour cette levée de fonds participative. En effet, l'idée était d'attirer 2024 donateurs qui devaient verser 2024 euros par an pendant trois ans, en référence à la date des jeux olympiques. Une somme qui n'était pas à la portée de toutes les bourses. Autres opérations étonnantes: l'envoi des SMS surtaxés pour faire grossir la cagnotte ou encore la vente dans les supermarchés d'un bracelet créé par le handballeur Luc Abalo. Le comité aura l'occasion de se rattraper mercredi, avec le lancement du site officiel de la candidature de Paris aux jeux olympiques 2024.

http://www.lefigaro.fr/sport-business/2 … n-flop.php

5

et que Londres a accueilli bcp moins de touristes que prévu...

6

Sachant que leur budget final a été multiplié par deux pour s'établir à 11 milliards d'euros, hmm pas sûr.

7

FDL a écrit:

Ce ne sont pas les sportifs qui me font peur. C'est plutôt la horde de supporters décérébrés. Sans compter ce que cela va coûter au contribuable dans ses impôts pour des résultats plus que douteux. D'ici à ce que ce soit un gouffre financier... Et les travaux à n'en plus finir (coucou les serres d'Auteuil).
Tout ça pour trois médailles en chocolat.

Les Jeux Olympiques de Londres sont à prendre comme modèle.

8

Ce ne sont pas les sportifs qui me font peur. C'est plutôt la horde de supporters décérébrés. Sans compter ce que cela va coûter au contribuable dans ses impôts pour des résultats plus que douteux. D'ici à ce que ce soit un gouffre financier... Et les travaux à n'en plus finir (coucou les serres d'Auteuil).
Tout ça pour trois médailles en chocolat.

9

Paris officiellement candidate aux JO 2024


Au secours !

si on gagne Paris sera envahi de sportifs.

si on perd on sera ridicules pour la 3e fois...

10

Broz a écrit:

D'un autre côté il y a eu plus de médailles d'or sous Hollande que sous Sarkozy, donc les JO sont de gauche.

Indéniablement. The Economist:

http://media.economist.com/sites/default/files/imagecache/290-width/images/print-edition/20120804_IRC728.png

11

Je vais créer l'AGDVRSMDPM (l'association des gens de droite qui veulent que les repoussoirs tels Sophie de Menthon dégagent du paysage médiatique).

12

D'un autre côté il y a eu plus de médailles d'or sous Hollande que sous Sarkozy, donc les JO sont de gauche.

13

On pourrait croire un discours sur le triomphe de la volonté, l'esprit de jouissance et l'esprit de sacrifice, matinés d'une pédagogie d'adjudant Kronenbourg:

Les Jeux Olympiques sont-ils "de droite" ?

Les Jeux Olympiques de Londres se terminent ce dimanche soir. Trois semaines d'efforts, d'abnégation et de volonté qui, pour Sophie de Menthon, ne sont pas sans rappeler certaines valeurs de la droite...

Merci ! A tous ceux qui ont contribué et participé à ces Jeux Olympiques qui ont éclairé notre été, nous ont réconciliés avec la société toute entière, nous ont même fait aimer les médias qui ont vibré avec nous en toute sincérité.

    Merci, de ce retour des valeurs, de ces sourires triomphants, de ces larmes ravalées, de ces efforts inhumains, merci de la fierté de ces athlètes, de leur désir de se dépasser, de leur respect des autres compétiteurs ! Oubliés les minus du foot qui à l 'inverse avaient réussi un retour à un monde sans civilisation ou seuls le fric, la mode, l'ego et le clinquant sont rois, renvoyant les peuples à l époque du "panem et circenses" au sens le plus restrictif du terme.


    Au début on n'osait y croire, émerveillés par les premiers commentaires et en particulier par l'intelligence émotionnelle des nageurs, leur modestie, leur capacité à réfléchir quand on leur posait une question ( même si après un 200m il ne doit pas être évident de trouver quoi répondre sur le thème "A quoi attribuez-vous votre succès ? ").

    Le bonheur : pas une seule fois on a entendu le fatidique "je me suis fait plaisir !" la satisfaction intellectuelle et systématique du footballeur ( quand il a perdu il ajoute : le principal c'est que je me suis fait plaisir) ou du people en général après un bide ...figurez-vous qu'ils voulaient tous, honorer leur pays, leurs supporters et être reconnaissants à ceux qui les soutiennent. On rêvait.


    Ils savaient parler, ils étaient lucides, modestes, souriants, respectueux... Mieux, ils gagnaient pour nous, pour vous et moi; qui n' a pas eu les larmes aux yeux avec eux ou sans eux sur les podiums ?


    Et puis ce geste magique, consistant à s'enrouler dans le drapeau national sitôt la victoire remportée, comme si, la France les prenait dans ses bras.


    Un mouvement magnifique qui donne toutes leurs dimensions multiples aux Jeux Olympiques et qui, mine de rien, redonne du sens à ce qu'est la  fierté nationale, dépassant tous les relents de nationalisme souvent teintés de haine de l'étranger. Ce nageur tunisien si fier d' avoir permis que la Tunisie pour la première fois soit représentée dans sa discipline; les Éthiopiens qui effacent par leur suprématie toute la misère du monde...  Le patriotisme à l'état pur lorsque cette jeune Canadienne, éclatante de bonheur, remercie la France oú elle s'entraine depuis des années en ayant tout quitté dans son pays, et c 'est à la France qu'elle dédie doublement cette médaille.

    Nos jeunes suspendus à leurs écrans et délaissant leur réseaux sociaux sinon pour twitter leur admiration. Ouf ! Enfin l'exemplarité comme on la voudrait en permanence... ils vont se mettre au sport c'est promis et d'ailleurs que de compétitions organisées à l 'improviste toute la journée sur les lieux de  vacances avec distribution de médailles en chocolat. Bon début, pourvu que ça dure.


    Mais pourquoi des JO "de droite" me direz-vous ? Parce que j' y ai enfin vu érigé au dessus de tout, le goût de l'effort, du dépassement, j'ai retrouvé la noblesse de la compétition, la volonté de gagner (que l'on refuse souvent aux chefs d'entreprises !). Pas d'excuses pleurnichardes à la défaite, ce n'était la faute de personne : nos héros disaient simplement qu'ils n' avaient pas assez travaillé et que la prochaine fois ils seraient plus performants que l'autre, qui lui, avait excellé !


    Pas de nivellement par le bas, pas d'égalitarisme dans le mauvais sens du terme, de mauvaise normalité.


    De droite parce que personne ne comptait son temps ! On s’entraîne jour et nuit, la pénibilité érigée en vertu ! Même les organisateurs et tous ceux qui bossent travaillaient sans compter, la performance est contagieuse. L'opiniatreté, le sentiment que l'on ne doit jamais s'avouer vaincu, qu'il reste encore des ressources au bout de l'effort ; en cela le troisième essai de notre perchiste national et son sublime symbole de "relever la barre" (à 5m 97 excusez du peu) est un summum et entraîne un délire de phéromones pour tout le monde; oui à cette drogue là !



    Et les entraîneurs aussi investis que leurs athlètes sont de formidables pédagogues...à l'envers. Ils ne passent rien, ils engueulent, ils exigent, ils sont intransigeants...et ça marche!


    Je me souviendrai toujours de ma fille ravie qui rentrait du basket et dont l'équipe avait gagné à je ne sais qu'elle épreuve "Bravo ! lui dis- je, vous avez gagné le prix ? "Non maman, répond-elle un peu déçue, ce sont les perdants qui l'ont eu : la maîtresse a dit que c'était pour les consoler car c'était  triste de perdre ! Et bien la France de cette compassion-là a du  prendre une vraie leçon de réussite et de bonheur de la compétition aussi dure et impitoyable soit-elle le secret de la croissance ?


    Merci, merci merci !

http://www.atlantico.fr/decryptage/jeux … l?page=0,1

14

gustave a écrit:
Broz a écrit:

Ceci dit, mille fois d'accord avec le message façon "merde à Lakshmi Mittal", et "merde à ces gros cons qui cèdent face à l'Iran"

Ce sur quoi je me touchais quoi...
Pour ma part je me garde bien d'encenser universalisme et autres banalités. Restent des symboles auxquels on peut être attaché, sans illusion cependant, et des renoncements et lachetés que l'on peut mépriser.

Bon, alors ok

15

Kunstler a écrit:
buko a écrit:
Kunstler a écrit:

T'es un peu le Soral du fofo toi, non ?

sûr qu'en comparaison à un festival de "super lol" et autre "fofo", je dois un peu lui ressembler, contraste oblige. Ca veut pas dire que je suis méchant.

Un peu Pascal Brutal aussi yikes (Je suppose que tu aimes ça les smileys). Hyper-virilité, enculeur de maman, pourfendeur du système, héros de la génération Y.

Bon, allez, j'arrête de faire le troll et je vous laisse mener la guerre contre Lakshmi Mittal et les barbus. Moi je collabore, je trahis, je complote.

Bien vu, c'est exactement ça! il me manque juste la moto à vrai dire. Promis je penserai à toi quand je chercherai un nègre pour écrire mon autobiographie wink (j'ai mis un smiley car tu m'as comparé à Pascal et j'aime bien, c'est très rare!)



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.108 secondes, 7 interrogations faites ]