Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Prostitution : faut-il pénaliser le client ? - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

FDL a écrit:

On écrit français ici

Ou franglais  roll

2

Et alors, c'est censé répondre à ma question ? On écrit français ici, jusqu'à preuve du contraire.

3

FDL a écrit:
Isidore Barbeblanche a écrit:

d'une.e prostitué.e  cett dernièr ?

prostitué.e.s - considéré.e.s - peuvent-illes  leurs client.e.s et le font-els effectivement ?

C'est quoi ces horreurs ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Langage_non_sexiste

4

Isidore Barbeblanche a écrit:

d'une.e prostitué.e  cett dernièr ?

prostitué.e.s - considéré.e.s - peuvent-illes  leurs client.e.s et le font-els effectivement ?

C'est quoi ces horreurs ?

5

Comment, en pratique, prouve-t-on le recours à la prostitution ? Suffit-il, comme suggéré dans l'avant-dernier Charlie Hebdo, d'entrer en compagnie d'une.e prostitué.e dans l'immeuble de cett dernièr ?

Par ailleurs, les prostitué.e.s - considéré.e.s comme des victimes - peuvent-illes se constituer parties civiles contre leurs client.e.s et le font-els effectivement ?

6

Un argument fréquent en faveur de la pénalisation des clients, c'est que la prostitution serait une forme de  domination des femmes (uniquement) par des hommes (uniquement).

Y a-t-il donc des gens qui proposent de pénaliser, non pas l'ensemble de la clientèle, mais uniquement les hommes clients de femmes prostituées ? On objecterait que ce serait discriminatoire, mais cette solution aurait le mérite de la cohérence, car les autres formes de prostitution sont quasiment absentes du débat !

7

J'ai déjà parlé des liens entre prostitution et idéologies de la droite extrême, voilà un article de The Economist qui le confirme avec un mélange de froideur comptable et de cynisme libéral: http://www.economist.com/news/briefing/ … -your-buck

On le savait déjà : en France la prostitution est généralement exercée par des femmes racisées ou sans-papières. L'article et ses graphiques le confirment sur une échelle plus large: une femme noire par exemple vaut moins, beaucoup moins sur ce sinistre "marché" qu'une blanche. Et une blanche blonde, anorexique, au seins siliconés (qui correspond donc aux canons de beauté imposés au mâle hétéro blanc) se situe au contraire dans le haut du panier. Avec une froideur clinique l'article décrit cette espèce de marché aux chevaux: tout juste si l'acheteur ne leur regarde pas les dents. Des êtres humains sont purement et simplement objectifiés, comment à partir de là peut-on encore défendre ce soi-disant "métier" qui emprunte à la fois aux marchés aux esclaves et à des pratiques de prostitution sado-masochiste dont les sévices infligés aux victimes font l'objet d'une facturation inscrite tout simplement sur une ardoise comme la carte d'un restaurant.

L'article à vrai dire est assez complaisant envers le système proxénète, ce qui a l'avantage de le rendre paradoxalement plus honnêtes mais il conserve quand même une touche d'hypocrisie quand il parle des prostituées diplômées qui soi-disant gagnent plus que les autres. Tentative pas très crédible pour restaurer le mythe de la "travailleuse" du sexe voire involontaire, et pour normaliser cette "profession" en faisant croire que comme dans toute profession le salaire dépend du diplôme.

8

30 secondes ? C'est tout le temps qu'il a fallu au squame de maquereau qui te sert de cervelet pour pondre cette putréfaction sépulcrale de scribe puant que tu appelles argument, vieille chaussette gibbeuse ? Me dire d'aller me prostituer pour régler le problème ô combien épineux de la sexualité des personnes qui n'ont malheureusement pas la chance de pouvoir la vivre pleinement ? Leur conseiller de se masturber ? C'est toi qui es abject à essayer d'imposer cette morale à deux francs, ce qui est très facile quand on est comme toi bien portant, malgré la laideur crasse de tes pensées, vomissure de scolopendre, ignominie déliquescente à faire se cabrer les cavaliers de l'Apocalypse, sécréteur de tissus de déjections dégoulinantes, Mérovingien primate, cafard de tripot !

9

Mais mon cher, les femmes ne sont pas des mères Theresa qui ont vocation à épancher les désirs des handicapés moteurs qui comme tout le monde peuvent se servir de leur poignet. D'ailleurs est-ce que tu es volontaire toi, pour aller soulager des handicapés? Ou pour aller tapiner au bois de Boulogne en bas résilles pour amateurs de transsexuels, tout ça dans le froid de décembre au lieu de prétendre régenter le monde selon ta morale étriquée, le cul carré dans ton fauteuil bien chauffé? Tu vois, j'ai détruit ton argument en 30 secondes et ton hypocrisie une fois de plus appararaît au grand jour.

Sinon la masturbation  n'a rien de nocif contrairement à ce qu'on a pu te raconter au catéchisme ou dans les écoles cathos, du moins si elle n'est pas accompagnée de consommation de pornographie qui effectivement est comparable à la prostitution et qui génère des fantasmes malsains.

10

Le même que tu t'es arrogé pour les priver de toute vie sexuelle, bougre de vieux marsupial rongé aux mites.

11

FDL a écrit:
antifaf a écrit:

PS: et respecter les handicapés c'est voir plus loin que "pas de bras pas de chocolat", des relations plus crérébrales peuvent apporter autant de satisfaction.

D'accord, donc en fait, les handicapés doivent se contenter de plaisirs cérébraux. Pas de relations sexuelles tarifées, sinon prison. Très excitante, ta société vertueuse.

Tu as une image très méprisante des handicapés, et pour cause tu ne t'étais jamais intéressé à eux jusqu'à présent (pure récupération). De quel droit oses-tu parler en leur nom ou savoir quelles sont leurs inclinations sexuelles?

12

FDL a écrit:

Bien bien ; en raison du défilement d'un des deux adversaires, la victoire me revient.
FDL : 1
Antifaf : 0

Merci pour votre attention.

Je trouve ça franchement dégueulasse de ramener un débat sur des valeurs humaines (c'est de la dignité humaine dont il s'agit) à un petit jeu minable pour faire croire à tout prix que tu as raison. Je te réponds sur des valeurs comme la justice, qui relèvent d'un idéal platonicien et toi toutes proportions gardées tu te comportes comme les sophistes que dénonçaient Socrate.

13

antifaf a écrit:

PS: et respecter les handicapés c'est voir plus loin que "pas de bras pas de chocolat", des relations plus crérébrales peuvent apporter autant de satisfaction.

D'accord, donc en fait, les handicapés doivent se contenter de plaisirs cérébraux. Pas de relations sexuelles tarifées, sinon prison. Très excitante, ta société vertueuse.

14

Bien bien ; en raison du défilement d'un des deux adversaires, la victoire me revient.
FDL : 1
Antifaf : 0

Merci pour votre attention.

15

J'ai répondu à toutes les objections et en toute humilité, je n'ai rien inventé mais j'ai expliqué l'analyse féministe et humaniste du système prostitutionnel.



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.088 secondes, 7 interrogations faites ]