Notice: Undefined variable: q_message in /home/www/c23ee494339f4673173c93ff37a3a87a/web/forum-scpo/post.php(258) : eval()'d code on line 26
Écrire une nouvelle réponse - Pour un référendum sur le nucléaire - Le Forum principal des étudiants de Sciences Po et IEP - Forum-scpo.com

Aller au contenu du Forum

Forum-scpo.com

Le Forum des étudiants de Sciences Po et des IEP


Écrire une nouvelle réponse

Nom d'utilisateur:  Mot de passe:  Identification  |  Inscription

Écrire une nouvelle réponse

Écrire et envoyer votre nouvelle réponse.

Vous pouvez utiliser: BBCode Images Émoticônes

Tous les champs identifiés par (Requis) doivent être complété avant que le formulaire soit envoyé.

Information requise pour les invités



Captcha image. Turn pictures on to see it.
Information requise
Préférences optionelles

Examiner les discussions (La plus récente en premier

1

+1

Faudrait signaler aussi les incidents dans les centrales thermiques à charbon, pétrole et gaz.
Et dans les usines chimiques classées Seveso.

Le nucléaire doit être exemplaire mais ça m'énerve ce 2 poids 2 mesures.

http://staticd.discourse.net/site/wp-content/uploads/2011/03/death-per-watt.jpg

2

Angoulmoise a écrit:

Un rapport à paraitre en avril démontre qu'il y a à peu près 1000 incidents nucléaires dits de bas niveau en France chaque année. Ce sont des données qui ne sont jamais médiatisées.

Il s'agit le plus souvent d'ingénieurs ou techniciens contaminés, ou des fuites de radioactivité.

Pour mémoire, au Tricastin, il y a eu de graves évènements qui se sont déjà produits ailleurs.

On se rend parfois compte que certains tuyaux sont troués depuis des années, laissant s'échaper des produits radioactifs...

Bref, il y a de vrais failles dans le nucléaire français, même si nous n'avons pas l'énorme risque sismique ou tsunamique.

Donc oui pour un débat ou un référendum.

Je profite de ce déterrage en règle pour y mettre un petit coup de pelle aussi : c'est à peu près autant que le nombre d'incidents sur 10 vols transatlantiques. Arrêtons l'avion !
(Cet argument m'énerve au plus haut point).

3

longue interview d'Atomic Anne Lauvergeon
http://www.lexpress.fr/actualite/econom … 02901.html

4

Free French a écrit:

Heureusement que tu es là, [Apokrif].

Erreur 404.

5

OK, merci. Heureusement que tu es là.


Justement c'est bien aussi de préciser que ce n'est pas exactement à Marcoule mais à Codolet.

6

Free French a écrit:
Scientiste a écrit:

Un four a explosé à l'usine de retraitement de déchets nucléaires "Centraco" près CEA de Marcoule, causant 1 mort créant un risque de fuite radioactive...

J'ai lu ailleurs que le lieu de l'explosion était une filiale d'EDF et pas le CEA.

Qui des 2 a raison ?

Apparemment, il y en a un qui est situé dans l'autre, ou qui travaille pour l'autre, ou encore les deux sont contigus:

http://www.asn.fr/index.php/S-informer/ … unique-n-2 :

Centraco (Centre de traitement et de conditionnement de déchets de faible activité) est exploité par la société Socodei. L'installation a pour objet le traitement de déchets faiblement ou très faiblement radioactifs, soit par fusion pour les déchets métalliques, soit par incinération pour les déchets incinérables.

http://www.socodei.fr/ :

SOCODEI groupe EDF

http://www-marcoule.cea.fr/scripts/home … p;ITEMID=3 :

Avec près de 3 800 salariés permanents de 5 entreprises (CEA, AREVA NC, MELOX, SOCODEI et CIS bio international) et environ 1500 de sociétés prestataires, le site de Marcoule

http://www.cea.fr/le_cea/actualites/exp … raco-62211 :

une explosion est survenue sur l’installation Centraco de la société Socodei, dans un four de fusion métallurgique destiné à retraiter des déchets métalliques FA (Faiblement actifs) et TFA (Très faiblement actifs). Cette installation est située en lisière du centre du CEA de Marcoule

7

Scientiste a écrit:

Un four a explosé à l'usine de retraitement de déchets nucléaires "Centraco" près CEA de Marcoule, causant 1 mort créant un risque de fuite radioactive...

J'ai lu ailleurs que le lieu de l'explosion était une filiale d'EDF et pas le CEA.

Qui des 2 a raison ?

8

Scientiste a écrit:

Un four a explosé à l'usine de retraitement de déchets nucléaires "Centraco" près CEA de Marcoule, causant 1 mort créant un risque de fuite radioactive...

http://lci.tf1.fr/science/environnement … 84381.html :

Un four a explosé lundi sur le site nucléaire de Codolet, dans le Gard. Une personne a été tuée, quatre autres blessées, dont une gravement. Mais il n'y aurait pas de fuite radioactive. L'accident est terminé, a précisé l'ASN.

9

Un four a explosé à l'usine de retraitement de déchets nucléaires "Centraco" près CEA de Marcoule, causant 1 mort créant un risque de fuite radioactive...

10

Vouloir rajeunir notre parc de centrales nucléaires est une bonne chose. Je pense que tout le monde est d'accord sur ce point. Certaines centrales ont été prévues pour durer 30 ans, et bien après on les ferme point barre. On les prolonge pas de 10 ans en 10 ans !

Maintenant sortir du nucléaire est une absurdité ! Et faire un referendum dessus encore plus.

Le referendum sur la Constitution Européenne ne vous a pas suffit ?

Laissons la mère Michelle tranquille, ce débat elle n'y comprend rien, du coup elle va voter "au feeling" ... Loin de ses pensées l'indépendance énergétique de la France ou la faisabilité de la chose ...

11

Alors que l'on vient de passer en "niveau 7" pour la catastrophe de Fukushima, la municipalité de Strasbourg a voté à l'unanimité une demande de fermeture de la centrale de Fessenheim, l'une des plus anciennes du parc français, et situé à proximité d'une (petite) faille.

Il est clair qu'au vu de l'incapacité totale de tout dispositif de faire face à une catastrophe de cette ampleur, il est urgent d'actualiser les plans d'urgence nucléaire en France.

Car ce qui est le plus sidérant dans cette affaire, c'est que 25 ans après Tchernobyl, on ne sait toujours pas faire face à ce genre d'évènements. Aucun dispositif humain n'est encore capable de stopper les rayonnements radioactifs, aucun plan d'urgence n'est capable de faire face à des fuites radioactives et lorsque les dispositifs de protections cèdent, il n'est plus possible de maîtriser le matériau nucléaire.

Ce que l'on appelle les "couacs de communication japonais" n'en sont pas du tout : la réalité est que personne n'est en mesure aujourd'hui de contrôler la situation, et que cela semble inacceptables aux élites et aux défenseurs acharnés du nucléaire de l'admettre.

La solution du sarcophage, probablement dangereuse et à revoir dans quelques décennies, semble en définitive la seule mesure capable aujourd'hui de mettre une fin temporaire aux fuites.

En ce qui concerne la France, il me paraît impératif de tout reprendre à zéro. Les plans d'urgence, les dispositifs de sécurité, auxquels il faudrait en adjoindre de nouveaux, (exemple, réfléchir à mettre des circuiteries de secours supplémentaires...). Problème, les centrales françaises sont vieilles, et faire ces modifications coûterait relativement plus cher que de nouvelles centrales....
Il faut également revoir les plans des centrales en projet afin de leur donner des dispositifs de précaution et de sécurité renforcés. Dans le cas de Fukushima, si une troisième circuiterie de refroidissement avait été prévu et si on avait renforcé encore les protections des circuiteries 1 et 2, il y aurait eu une probabilité un peu moindre que cette catastrophe ait lieu? Je parle en terme de responsabilité naturellement.

Mais il faut également prévoir des mesures en cas de catastrophe : comment gérer les problèmes alimentaires qui pourraient suivre une telle catastrophe, le manque d'eau potable, etc. Autant d'éléments qu'il faut penser à l'avance afin de mieux s'y préparer si jamais les choses se passaient mal.

12

http://truffo.fr/wp-content/uploads/2011/03/nuclear-coal-oil.jpg

13

Angoulmoise a écrit:

Un rapport à paraitre en avril démontre qu'il y a à peu près 1000 incidents nucléaires dits de bas niveau en France chaque année. Ce sont des données qui ne sont jamais médiatisées.

Il s'agit le plus souvent d'ingénieurs ou techniciens contaminés, ou des fuites de radioactivité.

On le sait déjà, ça, qu'il y a des centaines d'incident au niveau 1 et 2 sur l'échelle INES dans nos centrales.
Ca ne veut littéralement rien dire.

14

Combien de morts ?

Tu peux nous parler des risques "Seveso" en France et ailleurs (catastrophe de Bhopal en Inde) ou de l'accident de la société nationale des poudres et explosifs à Toulouse (AZF).

Merci !

15

Un rapport à paraitre en avril démontre qu'il y a à peu près 1000 incidents nucléaires dits de bas niveau en France chaque année. Ce sont des données qui ne sont jamais médiatisées.

Il s'agit le plus souvent d'ingénieurs ou techniciens contaminés, ou des fuites de radioactivité.

Pour mémoire, au Tricastin, il y a eu de graves évènements qui se sont déjà produits ailleurs.

On se rend parfois compte que certains tuyaux sont troués depuis des années, laissant s'échaper des produits radioactifs...

Bref, il y a de vrais failles dans le nucléaire français, même si nous n'avons pas l'énorme risque sismique ou tsunamique.

Donc oui pour un débat ou un référendum.



Currently installed 12 official extensions. Copyright © 2003–2009 PunBB.

[ Généré en 0.081 secondes, 7 interrogations faites ]